Nos Partenaires

Auteur Sujet: Tir au propulseur prehistorique :  (Lu 14147 fois)

16 septembre 2009 à 12:05:15
Lu 14147 fois

Jim la calamité


HS d'ordre technique : j'ai chercher le topic sagaies et propulseur qui pré existe, mais il etait conseillé en l'absence de réponse au fil de discussion depuis plus de 365 jours, d'en recommencer un nouveau. Donc acte, si jamais je me suis trompé, j'éditerais tout de suite

http://videos.leparisien.fr/video/iLyROoafMLYY.html

Vidéo trouvée lors de mon tour matinal des journaux en ligne, ici sur le parisien.

Je ne sais pas si c'est ceux a quoi Oetzi participait.

CF : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,794.0.html

Ce qui me semble intéressant dans cette vidéo, c'est que beaucoup de participants sont novices, et que cela souligne bien la difficulté de viser juste, d'autant plus qu'il ne me semble que les cibles sont statiques, et guère éloignées.

Des participants ou des amateurs qui pourraient témoigner ?

Mais surtout qui pourrait conseiller des matériaux et des techniques de fabrication, car cela semble être une alternative possible à l'arc pour chasser ( en s'entrainant beaucoup ), que l'on a pas toujours la possibilité d'avoir avec soi.
Ce qui m'intéresse aussi, c'est de savoir si quelqu'un qui connait l'engin et l'utilise parfois, glisse dans son BOB par exemple de quoi en confectionner un au cas ou, si oui quoi etc

PS : je ne désire pas me mettre en situation illégale vis a vis de la règlementation sur la chasse, je n'irais donc pas chasser le cerf ( ou le randonneur ) en foret de Rambouillet avec un propulseur dimanche prochain, mais simplement comprendre comment fabriquer en situation un tel attirail, pour le rendre le plus efficace possible, et s'en servir ( a part bien sur la pratique, la pratique, la pratique )

16 septembre 2009 à 14:42:09
Réponse #1

tsjok


http://www.thudscave.com/npaa/designs/

http://www.ginellames.fr/fr/images_videos/videos.php?theme=atlatl#vid

si les modos sont ok ( c'est quand meme la fabrication d'une arme ....) , je posterai les étapes de la fabrication d'une sagaie avec son propulseur .

16 septembre 2009 à 14:49:48
Réponse #2

modl


Pour fabriquer un propulseur, c'est relativement simple, avec un simple couteau et une branche de noisetier.
Je te joins des photos du mien :
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

16 septembre 2009 à 14:53:40
Réponse #3

modl


C'est du simple noisetier, avec un crochet en os, collé à l'époxy, et j'ai caché la misère avec du lin (qui n'a qu'un rôle "esthétiqu").
En gros, la longueur est celle de ton avant-bras.
Pour la sagaie, il faut faire une cupule (une demi-sphére) dans une branche, un tourillon en pin de 2m (origine GSB) pour moi. Ce tourillon reste à 2 m de long, j'y colle 3 plumes au bout et j'aiguise avec un taille-crayon !!!
Il ne faut que quelques secondes pour comprendre comment on tient la sagaie et le propulseur, et l'instinct fait le reste pour lacher la sagaie au bon moment. Ca part vite, fort et loin.
Pour la précision, y'a que l'entrainement qui fait la différence.
Je t'invite à aller voir sur le site de webarcherie, rubrique "championnat d'europe aux armes de jet préhistorique". Tu trouveras tout ce que tu peux vouloir sur le propu.
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

16 septembre 2009 à 15:16:54
Réponse #4

lambda


superbe, Modl!  :doubleup:

une question: vaut il mieux avoir un lanceur aussi rigide que possible pour pouvoir transmettre avec un max d efficacité l'energie que tu "injectes" dans ta sagaie?
ou bien le lanceur doit il avoir un minimum de souplesse ou flexibilité? si c est le cas, pour quelle raison?

a+ et merci,

Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

16 septembre 2009 à 15:17:18
Réponse #5

tsjok


grillé par modl  :D
bon , mon bricolage perso .
d'abord la fabrication du propulseur :



il y a déja un ergot que j'ai fait ressortir



et enfin


16 septembre 2009 à 15:20:52
Réponse #6

tsjok


la sagaie doit etre longue . apres avoir retiré l'ecorce , je durcis la pointe au feu


et j'affine doucement pour la rendre plus souple



ensuite les plumes , trouvées pendant mes ballades


16 septembre 2009 à 15:24:34
Réponse #7

lambda


Merci Tsjok, pour ce tuto!  :)

C est une bonne idée d exploiter l excroissance naturelle de la branche pour l ergot.  :doubleup:

je venais de poser une question sur la rigidité du lanceur, mais tu mentionnes aussi celle de la sagaie...

la aussi y a t il une regle pour estimer la flexibilité necessaire de la sagaie ("ni trop, ni trop peu"), ou c est un peu pifometrique ou empirique suivant le bois utilisé?

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

16 septembre 2009 à 15:32:51
Réponse #8

Jim la calamité


Merci de ces réponses.

Et pour les tutos détaillés !

Je suis en train de faire un tour comme conseillé sur le topic correspondant de webarcherie, en complément.

Je vais des mon prochain jour de mise au vert m'attaquer à fabriquer mon premier propulseur, histoire de voir si mes petites mains de citadin sont aptes a faire autre chose que taper sur mon clavier  ;#

J'ai été aussi faire un tour sur le lien donné par Tsjok, et je suis tombé sur http://www.speerschleuder.de/Bauanleitung/Main3.html

Est ce réellement efficace, ou seulement une démarche esthétique ( je ne comprend que goutte au teuton ) :
Y'a t'il un gain réel de temps a posséder un tel objet dans son BOB ou son sac de rando ? Pensez vous que cela a un impact sur la puissance et la precision de l'engin ?


16 septembre 2009 à 15:39:10
Réponse #9

tsjok


je les prépare pour les fixer sur la sagaie . j'utilise de la ficelle de lin .
[/URL


et le résultat
[URL=http://img6.imageshack.us/i/39060696.jpg/]



bon , évidemment , il ne faut pas oublier que ça part TRES loin . à la base , c'est fait pour tuer donc à n'utiliser qu'en terrain dégagé !

16 septembre 2009 à 15:44:44
Réponse #10

tsjok


amha , le propulseur doit rester rigide .
la sagaie est souple . je vais essayer d'expliquer .
la sagaie a une portée superieure au javelot qui lui est rigide ; en fait , la sagaie doit se déformer sous l'action du propulseur qui exerce sa pression sur le cul de la sagaie . Une force superieure est donc exercée sur l'arriere . La sagaie va donc réagir comme un ressort en se détendant d'un coup , accroissant ainsi la vitesse du propulseur .

euh...c'est clair ??? ^-^

16 septembre 2009 à 15:53:30
Réponse #11

lambda


c est la vitese de la sagaie que tu veux dire, a la fin de la phrase?  :huh:

sinon impec.

merci

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

16 septembre 2009 à 15:54:24
Réponse #12

Pierr


Je crois pourtant que certains propulseurs ont une partie flexible (cuir) pour faire un effet de fouet comme une fronde. Je vérifierai dans un bouquin de primitive technology que j'ai.

16 septembre 2009 à 15:56:45
Réponse #13

tsjok


oui Lambda , de la sagaie ...
apres quelques recherches , il me semble que Pierr a vu juste .

16 septembre 2009 à 19:05:59
Réponse #14

modl


Coucou.
Superbe boulot Tsjok !!! Moi, j'ai honteusement triché avec plane et tout et tout... Par contre, ta sagaie me semble courte. C'est un effet d'optique ?
C'est la sagaie qui emmagasine l'énergie, il lui faut donc un minimum de souplesse, ce qui explique aussi sa déformation au lancer. Ca explique aussi les difficultés pour la précision. Ca explique aussi le succés de l'arc, où c'est l'arc qui emmagasine l'énergie, pas le projectile...
La partie cuir du propulseur sert à coincer les doigts, pour éviter que le propu se barre quand on tire..., évite aussi la crispation des doigts sur le propu.
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

16 septembre 2009 à 20:36:26
Réponse #15

Pierr


Bonsoir,

quelques infos de seconde main, tirées de Primitive Technology, A book of earth skills:

- la souplesse du propulseur ET de la sagaïe vont stocker de l'énergie qui participera à la vitesse de la sagaïe
- un propulseur long communiquera plus de force à la sagaïe de par le fait que l'arc de cercle imprimé est plus long et accompagne la sagaïe plus longtemps
- il faut garder le propulseur aussi léger que possible et équilibré: large à la base et plus fin à l'extrémité. Cela augmente aussi sa souplesse
- le poids de la sagaïe va dicter la souplesse nécessaire dans le propulseur. Sagaïe très lourde --> moins de souplesse car sinon le propulseur ne pourra restituer son énergie en se détendant qu'après que la sagaïe soit partie
- avec un projectile trop souple, l'arrière "essaie de dépasser l'avant", causant une forte déformation en vol
- comme pour un arc, le cèdre et l'if sont bosn pour le propulseur
- il n'y a pas de ratio entre la longueur de propulseur et celle du projectile. Le projectile peut même être plus court que le propulseur
- le point d'équilibre du projectile devrait être au 2/5èm- avant
- beaucoup de propulseurs ont des anneaux en cuir au niveau de la prise en main pour passer le pouce et l'index

Le gars a fait 40 atlatls et 100 projectiles quand même!

17 septembre 2009 à 08:06:00
Réponse #16

corbak


Beau boulot Sylvain,

Pour quelqu'un qui sait pas faire grand chose de ses dix doigts...  Tu m'épates.

Une petites question sur ton propulseur, il a quand même l'air très rigide, non? je veux dire, à l'utilisation vraiment c'est plus la longueur du propulseur que ça souplesse qui donne la force de propulsion...

Bon j'admets qu'il y a quand même un peu de souplesse qui rentre en ligne de compte mais faut quand même que le propulseur soit au moins de 60 cm voir plus... et ça reste très modéré. La majeur parti de la force est donné par le mouvement du bras... parce qu'au niveau souplesse, pour un arc d'accord mais la quand même le bazar il se plie pas, si?

Voila dis moi si tu ce que tu en pense... toi et Modl d'ailleurs, qui a fais du beau boulot aussi en passant. Et quel taille pense tu être la meilleur pour un bon propulseur?




17 septembre 2009 à 08:48:39
Réponse #17

Pierr


Bon j'admets qu'il y a quand même un peu de souplesse qui rentre en ligne de compte mais faut quand même que le propulseur soit au moins de 60 cm voir plus... et ça reste très modéré. La majeur parti de la force est donné par le mouvement du bras... parce qu'au niveau souplesse, pour un arc d'accord mais la quand même le bazar il se plie pas, si?

Apparement si. En fait le propulseur peut-être assimilé à un demi-arc. Si tu ne joue que sur la longeur, il y a transmission d'énergie mais de manière assez linéaire. La souplesse du propulseur permet de concentrer l'énergie et de la restituer au départ du projectile, de sorte à augmenter sa vitesse.

L'auteur de l'article cité ci-dessus fait même part de bris de propulseurs.

17 septembre 2009 à 09:15:34
Réponse #18

tsjok


salut corback !!

le prpulseur fait 64 cms de long . Et il est completement rigide . je bricole differents essais ces temps ci ( longueur , souplesse etc ) , si ça donne quelque chose , je posterai .

17 septembre 2009 à 22:43:47
Réponse #19

modl


Mon propulseur est le reste de mon premier longbow en noisetier !!! J'ai conservé la poignée et une partie d'une branche. Je l'ai pas sous la main pour la mesure, mais on doit tourner autour de 60 cm effectivement. Je mesurerai à l'occasion.
Sur webarcherie, j'ai pu lire que c'était la sagaie qui emmagasinait l'énergie (d'où les flexions impressionnantes sur les vidéos).
J'ai jamais cassé de propulseur, mais des sagaies au lancer, si.
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

21 septembre 2009 à 21:26:55
Réponse #20

marco 2




Bon la photo date un peu, et depuis j'ai définitivement changer de sagaie.....que des en noisetier plus droite, par contre j'ai conserver mon propulseur....qui vas très bien tant avec des sagaie courte (très puissante mais précise uniquement à courte distance), qu'avec des sagaie longue pour tir plus lointain....pour la précision, ben comme a l'arc, tu tire cent à deux cents fléche par semaines et tu auras un peu de chance de ramener un repas le soir.... ;#

PS : pour durcir les pointes, essayez de les mettre sous le tapis de cendre pas dans la braise trop chaude qui vas emousser la pointe....et aprés taille, elle reperd en durcissement.... ;)
quand je rentre dans une foret, je pars pas au combat, mais je rentre chez moi
Moniot van moeren

il y en as pour qui le verre est a moitié plein, d'autre pour qui il est a moitié vide......et pour vous?????

21 septembre 2009 à 23:51:59
Réponse #21

Jim la calamité




Bon la photo date un peu, et depuis j'ai définitivement changer de sagaie.....que des en noisetier plus droite, par contre j'ai conserver mon propulseur....qui vas très bien tant avec des sagaie courte (très puissante mais précise uniquement à courte distance), qu'avec des sagaie longue pour tir plus lointain....pour la précision, ben comme a l'arc, tu tire cent à deux cents fléche par semaines et tu auras un peu de chance de ramener un repas le soir.... ;#

PS : pour durcir les pointes, essayez de les mettre sous le tapis de cendre pas dans la braise trop chaude qui vas emousser la pointe....et aprés taille, elle reperd en durcissement.... ;)

Je pense que les deux cents tirs ne seront pas de trop avant d'être efficace :

Aujourd'hui, premier test pour mon propulseur et ma sagaie, et bien, les lapins du coin on encore de beaux jours devant eux, même en cas de disette alimentaire aiguë. N'empêche, avec le tuto de Tsjok, en une mâtiné de flânerie et d'affinage, on obtient un outil qui fonctionne ( la sagaie décolle, ondule gracieusement, et se plante plus ou moins, surtout moins, la ou je désirais l'envoyer, enfin dans les environs de la ou je voulais l'envoyer, soyons honnête  ;# )

Bon, je crois tout de même, que sauf cas extrême, je vais en rester à mon bon vieux recurve samick, donc consacrer surtout mon temps a ce dernier.

Mais c'est intéressant de savoir qu'on peux se débrouiller tout a fait autrement pour créer et utiliser une arme de jet.

22 septembre 2009 à 09:02:44
Réponse #22

marco 2


Bon en fait, j'éxagére un peu, le tir est vraiment instinctif, tu prend vite le coup de main.....aprés, il faut un peu d'entrainement quand même, mais le résultat est bien meilleur qu'avec le rabbit stick....enfin pour moi..... ;#
quand je rentre dans une foret, je pars pas au combat, mais je rentre chez moi
Moniot van moeren

il y en as pour qui le verre est a moitié plein, d'autre pour qui il est a moitié vide......et pour vous?????

27 septembre 2009 à 19:17:52
Réponse #23

blogouned


Je sais pas si vous l'avez dit mais le propulseur tire a quelle distance et avec quelle puissance? (en moyenne sans compter les muscle du lanceur tire normalement)

27 septembre 2009 à 20:21:44
Réponse #24

marco 2


Ben a trente métre mes sagaie plante dans la terre de dix bon centimétre.... :doubleup: mais comme j'ai des p'ti bras faut voir les autres..... ;#
quand je rentre dans une foret, je pars pas au combat, mais je rentre chez moi
Moniot van moeren

il y en as pour qui le verre est a moitié plein, d'autre pour qui il est a moitié vide......et pour vous?????

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité