Nos Partenaires

Auteur Sujet: lampes a petrole  (Lu 18804 fois)

05 novembre 2016 à 18:04:34
Réponse #25

LaMouette


Merci à tous de vos réponses :)

La rusticité et la robustesse étant ma priorité, après avoir regardé les liens j'ai hésité entre ces 3 modèles :

CAO dans les 6 €
Feuerhand dans les 25 €
GUILLOUARD Luciole dans les 40 €

J'ai d'abord éliminée la CAO craignant que la tôle soit un peu fine et qu'elle ne fasse pas un long usage.
Puis, après moult hésitations, j'ai finalement commandé la Feuerhand, car nettement moins chère que la Luciole.

Je la recevrai dans la semaine et vous dirai ce que j'en pense.

05 novembre 2016 à 18:54:55
Réponse #26

gmaz87


Bjr,
Juste pour compléter le sujet, pour s'initier à moindre coût (60 euros) à la lampe à pression ( qui pour moi est sans égal en terme de qualité d'éclairage), on trouve des clones chinois ici:
http://www.conrad.fr/ce/fr/product/462109/Lampe-ptrole-Brueder-Mannesmann-3068-500?ref=list
J'ai commencé avec elle, ça marche bien, c'est sans doute léger en terme de matériau ( pas du laiton) mais c'est au moins moitié moins cher qu'une Pétromax ou les modèles suédois.
Après on arrive parfois (rarement) à trouver des Pétromax ou des Optimus en brocante, et en lampe à essence des Coleman qui sont souvent des modèles mili WWII.
Pour ceux qui sont en bord de mer, on en trouve plus facilement car souvent utilisées avant à bord des bateaux.
Perso j'aime bien ces systèmes à pressurisation et j'ai (en lampe ..car c'est aussi le principe de certains réchauds) 4 coleman, 1 Hipolito, 1 Tilley (anglais), 1 Optimum et 2 Sea anchor  ( idem celle indiquée sur le lien). ;D
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

05 novembre 2016 à 21:33:48
Réponse #27

cbounemouette


Bonjour,

en ce qui concerne la simplicité et la rusticité on a parfois des bonnes surprises... J'ai acheté y'a quelques années une lampe a pétrole à mèche toute simple dans une solderie, 2.99€...  :D alors on est sûrement loin des modèles haut de gamme au rendement optimal mais je l'avais essayé le soir même et le verdict était sans appel : fonctionnelle, agréable et économe. En toute une soirée d'éclairage je n'avais pas réussi a voir la différence de niveau dans le réservoir.
Du coup le lendemain j'y suis retourné et j'ai acheté tous le stock (7 ou 8 lampes). J'en ai offert un paquet. J'en ai gardé deux en stock et la première est toujours en fonctionnement. elle illumine toutes mes soirées pendant les 4 mois d'été. j'ai pas encore changé la mèche. Je l'alimente avec du pétrole dés-aromatisé, aussi appelé pétrole lampant.

Bref je suis séduit par le concept et je pense investir dans un modèle plus pointu mais en gardant l'aspect résilient de la chose. J'aimerai pouvoir m'en servir en intérieur. Je pourrai le faire avec celle que j'ai mais j'ai pas trop confiance en leurs fumée  ;D Quand on voit le dépot sur le verre après quelques soirée de service, on se dit qu'on voudrait pas l'avoir dans les poumons...

05 novembre 2016 à 21:49:57
Réponse #28

azur


J'aimerai pouvoir m'en servir en intérieur. Je pourrai le faire avec celle que j'ai mais j'ai pas trop confiance en leurs fumée  ;D Quand on voit le dépot sur le verre après quelques soirée de service, on se dit qu'on voudrait pas l'avoir dans les poumons...
Le plus gros danger de ce genre de lampe, ce n'est pas le noir de fumée mais le monoxyde de carbone... si ton habitation comporte une ventilation basse, pas de souci... mais dans une maison récente conforme à la RT2012, méfiance!
Le mieux étant de s'équiper avec un détecteur de CO que tu placeras légèrement plus bas que ton couchage, puisque le CO est un gaz lourd qui s'accumule au niveau du sol.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

05 novembre 2016 à 22:05:26
Réponse #29

Ghjallone


En l'état, on peut utiliser du pétrole dans les géniols à essence, mais le démarrage est laborieux et le fonctionnement erratique.
Après, il y aurait probablement moyen d'adapter facilement un réchauffeur à pétrole pour l'installer sur une lampe à essence, mais il y a aussi probablement une question de buse d'injection, donc d'aiguille...
Il vaut mieux éviter d'utiliser autre chose que le carburant prévu. Encore qu'utiliser du kérosène dans une lampe ou un réchaud à essence ne soit pas catastrophique... Utiliser de l'essence dans une lampe à kérosène, ca peut très mal finir.

C'est pour ca que je cherche spécifiquement une lampe à essence, je ne veut pas risquer de me tromper de carburant en ayant les deux sous la main. 

Sinon effectivement, quand on change de carburant un change de gicleur, je crois que les gicleurs pour kérosène ont le débit le plus faible, suivi par les essence et les alcools.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

05 novembre 2016 à 22:13:18
Réponse #30

azur


Il vaut mieux éviter d'utiliser autre chose que le carburant prévu. Encore qu'utiliser du kérosène dans une lampe ou un réchaud à essence ne soit pas catastrophique... Utiliser de l'essence dans une lampe à kérosène, ca peut très mal finir.
Oui... je n'aurais pas risqué ce genre d'essai  ::) ou alors faut être vraiment taquin avec Darwin!  ;#
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

05 novembre 2016 à 23:03:46
Réponse #31

Ghjallone


C'est pas vraiment une question d'essai...
Pour l'utilisation que je prévois, j'utiliserai certainement un réchaud à coté, et j'ai opté pour l'essence contre le kérosène. Si j'ai deux carburants sous la main, je pourrais étiqueter les bouteilles comme je veut, je finirai bien par mélanger.

Bon après, c'est pas un Optimus N°1, ya une valve. ;#
Mais bon, à défaut de jouer avec Darwin, Murphy me colle souvent aux basques.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

05 novembre 2016 à 23:13:22
Réponse #32

azur


Tu sais que tu peux utiliser une lampe Pétromax en réchaud?
https://www.histoiredejardin.com/lampes-a-huile/1813-rechaud.html
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

05 novembre 2016 à 23:21:15
Réponse #33

Ghjallone


Oui, j'avais vu des montages de ce genre.

Mais ca ne colle pas avec l'usage... Je m'en servirai avec plusieurs autres personnes, en général pendant des sorties motorisées ou le poids ne pose pas de problème. Et pour faire bouillir une casserole de 2l, même mon Optimus 111 peine un peu. 
Il me semble que la puissance de ces lampes tourne autour de 400 watts, contre 3000 pour l'Optimus 111, donc pour moi ca n'a pas vraiment d’intérêt.

Bon, sinon, sur vos conseils, je suis devenu il y a 20 minutes l'heureux propriétaire d'une Geniol 250cp de l'armée suisse. :D
Maintenant j'espère que je ne vais pas me ruiner en pièces détachées!  ;#
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

06 novembre 2016 à 07:17:55
Réponse #34

azur


Maintenant j'espère que je ne vais pas me ruiner en pièces détachées!  ;#
Je les commande ici: http://www.pelam.de/index.php?cPath=30
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

06 novembre 2016 à 10:04:10
Réponse #35

Ghjallone


j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

06 novembre 2016 à 10:16:17
Réponse #36

LaMouette


en ce qui concerne la simplicité et la rusticité on a parfois des bonnes surprises... J'ai acheté y'a quelques années une lampe a pétrole à mèche toute simple dans une solderie, 2.99€...

A ce prix, en effet tu ne risquais rien et tu es bien tombé.J'en aurais fait autant.
Pour ma part, ayant déjà payé autour de 10€ pour une m*rde tout juste bonne pour la poubelle, j'ai préféré assurer le coup cette fois-ci plutôt que prendre le risque de dépenser ne serait-ce que 6 € de plus en pure perte.
« Modifié: 06 novembre 2016 à 11:22:27 par LaMouette »

06 novembre 2016 à 12:21:50
Réponse #37

cikawasay


Le sujet avait été abordé avant la migration de ce forum, mais peut être pas avec une vraie réflexion sur la pertinence de ces lampes à pression en situation dégradée.

Fréquentant une association à Taiwan qui regroupe des passionnés, j'ai pu avoir pas mal d'infos pratiques sur ces lampes: donc, quelques réflexions et commentaires sur les messages précédents.

Certains modèles sont, très, vraiment très fiables, beaucoup plus que d'autres, bien sûr la simplicité et la robustesse rentrent en ligne de compte par rapport à la complexité et la qualité de fabrication.

-Les modèles PÉTROMAX actuels sont plutôt à éviter: ils sont fragiles car le métal utilisé est moins épais qu'autrefois, ils sont capricieux (j'en ai un neuf qui refuse de fonctionner correctement après pourtant avoir entièrement démonté et étudié toutes les pièces). J'ajoute que dans certaines conditions, il a été découvert que l'alimentation en oxygène est déficiente, ce qui conduit le tube de gazéificaition à chauffer excessivement (pas de danger), ce qui conduit à l'extinction de la lampe: un ingénieur passionné m'a expliqué que cela était lié à la pression atmosphérique et aux conditions climatiques, mais une modification efficace a été trouvée: un collier de métal très simple( on peut le bricoler) qu'on place au dessus du manchon et qui retient une partie de la chaleur, tout en empechant le carburateur de surchauffer.

-Les modèles GÉNIOL ont surtout été fabriqués pour les armées allemandes et suisses: ils sont supérieurs aux pétromax: leur qualité de fabrication, leur luminosité à puissance égale, leur stabilité sont supérieurs aux pétromax. Un modèle excellent est le 250 avec réservoir agrandi: une des meilleures qui aient été fabriquées.

-Les anglaises: J'ai une préférence pour les TILLEY, notamment les anciens modèles x246 en laiton: lourdes, mais très costaudes, leur grand réservoir les fait surclasser les autres pour l'autonomie, extrêmement simples à utiliser (pas de dispositif d'allumage semi automatiques, pas de jauge de pression), leur talon d'achille est le tube de gazéification qui n'est pas démontable et finit par s'encrasser (carbone) dans le temps, c'est pourquoi les associations lamptérophilistes de Taiwan et en Corée on créé des modèles démontables  permettant l'entretien. Même qualité avec les BIALADDIN , comme la 300 X, mon modèle le plus fiable que j'utilise en camping, l'association mentionnée a redessiné les alimentations d'air (sorte de boulon en laiton troué) et obtient au final un meilleur rendement en alimentation d'oxygène d'où une puissance supérieure à l'originale (on parle de plus 30 pour cent).
Enfin les VAPALUX sont aussi excellente, comme la 320, utilisé par l'armée anglaise , très, très fiable, elles partagent de nombreuses pièces avec les bialaddins.

-Les marques suédoises: OPTIMUS, RADIUS, PRIMUS: ont fabriqués les plus beaux modèles, avec une qualité admirable, elles sont plus complexes que les anglaises, du fait de la présence de dispositif d'allumage semi automatiques, ou de jauge de pression. Les optimus 200, 1200, 930, possèdent des pièces compatibles avec les pétromax, mais la ressemblances s'arrête là, car à l'usage elles sont bien plus stables, plus lumineuses, ces modèles recherchés peuvent présenter des problèmes de compatibilité pour les plus anciens, rendant l'entretien difficile.

-Les américaines: COLEMAN et clones: les américaines ont surtout été concues pour fonctionner à l'essence, ce que je n'aime pas vu le danger en cas de fuite, néanmoins, je connais de nombreux père de familles qui veillent à les entretenir correctement et les trouvent plutot fiables. Je préfère pour ma par les quelques modèles utilisant du pétrole : notamment la 247, 249, 236, ainsi que les coleman utilisées par la société des trains au Canada, utilisant également du pétrole, ces derners modèles sont malheureusement plutot rares.

Comme il a été souligné, l'utilisation en contexte dégradé est tout a fait pertinente en ayant un minimum de connaissance, un peu de bricolage (confection de joint de pompe en cuir, facile, ou de joint en vitton à l'aide d'un cutter)..ce n'est pas pour rien que ces lampes fournissent l'éclairage de nombres de familles  Inde, Cambodge..Etc..

Sécurité: Faisons une analyse objective avant d'en juger: dans le cas des lampe à pétrole (je parle du kerosene en langue anglaise ou paraffin), sans vouloir répéter ce qui est très bien expliqué sur des sites spécialisés, mais dans la plupart des cas de problèmes qu'on pourrait avoir avec une lampe (joint défectueux, écrou mal serré, ), une fuite de pétrole ne présente pas de grand danger, cela m'est arrivé de nombreuse fois, il suffit d'arrêter la lampe et de régler le problème. En revanche, je ne conseillerai pas une lampe à essence à un débutant..
Sachant que de nombreuses pièces détachées sont disponibles, que d'autres peuvent être fabriquées en bricolant (joint de cuir), et que la consommation de ces lampe n'est pas énorme (donc stockage de pétrole pas problématique) ,le seul facteur limitant l'autonomie d'une lampe à pression en cas de contexte dégradé que je puisse voir,  c'est le manchon qui ne peut être bricolé. Donc prévoir des stocks.

« Modifié: 06 novembre 2016 à 14:30:50 par cikawasay »

06 novembre 2016 à 12:43:20
Réponse #38

Ghjallone


-Les modèles GÉNIOL ont surtout été fabriqués pour les armées allemandes et suisses: ils sont supérieurs aux pétromax: leur qualité de fabrication, leur luminosité à puissance égale, leur stabilité sont supérieurs aux pétromax. Un modèle excellent est le 250 avec réservoir agrandi: une des meilleures qui aient été fabriquées.

Je suis content, c'est celle que j'ai trouvé!  ;D
Bon sinon, il y a un support de manchon sur celles là, qui  rendent le manchon moins sensibles aux chocs. C'était un gros inconvénient sur les lampes à gaz que j'utilisais quand j'étais ado.

Concernant les Coleman, je pense il vaut mieux les éviter, comme les réchauds. C'est magnifique quand ça marche, mais ca tombe vite en panne.
D'une part c'est complexe (j'ai mis cote à cote l'Optimus 111 silencieux d'un ami avec un Coleman Peak1, la complexité du Coleman en comparaison est simplement absurde), d'autre part les réservoirs sont en acier: le revêtement contre la corrosion finit par peler et bouche le vaporisateur, qui par design est indémontable.
Et de plus, la construction en acier fait que ca rouille. Vu la pression qu'il y a dans ces engins, une fuite produirait une belle flamme.
Franchement, je pense que le gain d'efficacité est trop faible par rapport à d'autre matériels plus rustiques.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

06 novembre 2016 à 22:35:09
Réponse #39

fms


Hello,

Je peux parler de plusieurs solutions d'éclairage à carburant que j'ai testé:
  • La lampe à pression. Inconvénients: ça fait du bruit, les manchons sont fragiles et impossible à reproduire et le carburant doit être de source fiable pour ne pas boucher le gicleur. Avantages: ça consomme peu pour un éclairage puissant. Il existe des variantes à essence  qui s'allument sans délai mais le mécanisme est plus fin (donc plus sensible) et l'essence à tendance à s'évaporer et se dégrader rapidement. L'autre variante est à pétrole et nécessite un préchauffage à l'allumage soit en faisant bruler une petite réserve d'alcool soit via un petit chalumeau incorporé.
  • Lampe à pétrole à verre (type Kosmos). Inconvénients: Ça éclaire peu par rapport à une lampe à pression (Mais tjr plus que les autres solutions grâce à sa mèche ronde et la cheminée en verre) et ça consomme pas moins. Avantages: pas regardant sur la qualité du carburant. La mèche se remplace facilement pas n'importe quel bout de coton. En étudiant un peu le mécanisme, je pense qu'il est même possible d'en créer une de toutes pièces à partir du métal de canettes de soda pas exemple.

De ce que j'ai pu lire, ces solutions sont relativement récentes. Avant ça, il y avait les lampes tempêtes, les lampes à carburant sans cheminée, les bougies (pas si facile à produire soi même en quantité suffisante pour s'éclairer sur la durée avec), les brûloirs, etc...

J'aimerai bien tester un jour une lampe type Aladdin.

07 novembre 2016 à 07:33:25
Réponse #40

François


Solutions récentes, tout est relatif en effet :) : 1885 pour les lampes à pression à manchon incandescent, quelques dizaines d'années avant pour les lampes à pétrole à mèche. En fait dès que le pétrole lampant a été largement disponible les lampes à huile déjà très sophistiquées, trop peut-être, ont cédé la place aux lampes à pétrole. Lampe à cheminée en verre pour l'éclairage intérieur, lampe tempête pour l'extérieur. Avant d'être supplantées partiellement par les lampes à pression, plus complexes et capricieuses mais éclairant dix fois mieux.
« Modifié: 07 novembre 2016 à 09:02:35 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

08 novembre 2016 à 19:10:14
Réponse #41

LaMouette


J'ai reçu et testé aujourd'hui ma lampe Feuerhand 276. Elle correspond tout à fait à ce que je cherchais.
Merci encore de vos conseils.

11 novembre 2016 à 09:18:14
Réponse #42

Ghjallone


J'ai une petite question concernant les pièces d'usure: Je trouve des kits comprenant les joints et manchons pour les Petromax HK150, 350 et 500, mais pas pour les 250... Nulle part. Même pas sur le site de Petromax.

À part les manchons, gicleur et aiguille, les autres pièces (joints et valves) sont interchangeables entre les tailles de lampe?
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

11 novembre 2016 à 10:40:59
Réponse #43

azur


À part les manchons, gicleur et aiguille, les autres pièces (joints et valves) sont interchangeables entre les tailles de lampe?
Oui, J'avais lu un article là-dessus... le hic, c'est que la 250 emprunte des pièces à plusieurs modèles ^-^
Pas simple de s'y retrouver!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

11 novembre 2016 à 15:47:29
Réponse #44

Ghjallone


Ok, merci  :)
Bah, je peut toujours trouver les pièces séparément hein... Au pire j'ai des plaques de Viton, je peut toujours bricoler.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

11 novembre 2016 à 16:29:20
Réponse #45

cikawasay


Ghjallone,
Effectivement, les modèles 250 (avec des modèles populaires de qualité comme les optimus 200 et 1200) ne sont plus produits, petromax conservant dans sa gamme que les 150 et 500, pour les pièces détachées, les manchons sont facilement trouvables sur ebay, quand au reste, je te conseille le site anglais base-camp (je sais pas si c'est réglo de citer un magasin en ligne ici?) ou qvist, je te laisse chercher, ils ont à peu près tout le nécessaire.
Pour les joints, on peut s'arranger en se procurant une plaque de viton d'épaisseur adaptée, et un compas à cutter, pour faire soi-même ses joints.
« Modifié: 13 novembre 2016 à 07:23:59 par cikawasay »

11 novembre 2016 à 19:42:27
Réponse #46

Ghjallone


Je rajoute l'adresse, merci!  ;)
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

14 novembre 2016 à 09:01:47
Réponse #47

François


J'ai reçu et testé aujourd'hui ma lampe Feuerhand 276.

Je crois bien que c'est ce modèle qui me sert de feu de mouillage sur un voilier. En hiver, elle fait des nuits de 15 ou 16 heures en consommant un quart de litre de pétrole et un demi millimètre de mèche. Souvent secouée dans tous les sens, sous la pluie et en plein vent, avec de temps à autre un choc contre le pataras. Pas de traces de corrosion en vingt ou trente ans.
Bouchon du réservoir bien étanche, contrairement aux modèles bon marché, donc pas de fuite de pétrole, même en usage mouvementé :)

Note : les modèles simplement galvanisés, non peints, résistent mieux à la corrosion. Il se produit naturellement une électrolyse qui comble les petites rayures, le zinc étant transporté ainsi vers les endroits où l'acier est à nu, chose impossible quand la peinture fait écran entre les endroits intacts et l'humidité ambiante.

www.feuerhand.com/gb/home.html
« Modifié: 14 novembre 2016 à 09:48:10 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

13 décembre 2016 à 11:35:34
Réponse #48

Ghjallone


J'ai reçu ma lampe, et remise en état...
Je retiendrai pour la prochaine fois qu'avec une lampe d'occasion en bon état, il faut:
-démonter et nettoyer le vaporizer (ou générateur...) qui se remplit de caramel selon le carburant
-changer tout ce qui ressemble à un joint, en plomb ou en caoutchouc
-garder le gicleur d'origine (qui semble fournir plus de puissance que le gicleur neuf que j'ai acheté chez Petromax)

Moins de deux heures de boulot, çà m'a coûté le même prix qu'une lampe neuve.

En revanche j'ai été étonné, c'est vachement puissant, pas du tout capricieux, ni complexe contrairement à ce que j'ai lu un peu partout.
Et le manchon a parfaitement résisté au transport de la lampe sur une piste pourrie.

Le gros point négatif que je vois, c'est qu'il faut transporter et stocker la lampe soit verticale, soit avec la cuve vide, sinon on met de l'essence partout.
Et effectivement, il faut laisser la valve de pression ouverte. Sinon l'essence fuit par le générateur, qui se remplit d'essence, ce qui peut poser problème au préchauffage. Rien de très différent des réchauds de ce coté, j'ai développé de bons réflexes et ma longue barbe peut en témoigner.  8)
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

13 décembre 2016 à 21:10:39
Réponse #49

promeneur-solitaire


Je crois bien que c'est ce modèle qui me sert de feu de mouillage sur un voilier. En hiver, elle fait des nuits de 15 ou 16 heures en consommant un quart de litre de pétrole et un demi millimètre de mèche. Souvent secouée dans tous les sens, sous la pluie et en plein vent, avec de temps à autre un choc contre le pataras. Pas de traces de corrosion en vingt ou trente ans.
Bouchon du réservoir bien étanche, contrairement aux modèles bon marché, donc pas de fuite de pétrole, même en usage mouvementé :)

Note : les modèles simplement galvanisés, non peints, résistent mieux à la corrosion. Il se produit naturellement une électrolyse qui comble les petites rayures, le zinc étant transporté ainsi vers les endroits où l'acier est à nu, chose impossible quand la peinture fait écran entre les endroits intacts et l'humidité ambiante.

www.feuerhand.com/gb/home.html

A vue de nez, ce sont celles qu'on trouve dans toutes les coopératives marines depuis des décennies ( maintenant "La luciole' garantie made in France pur jus ;)) ou les shipchandler.

Y a-t-il vraiment des différences importantes de qualité selon le fabriquant ?

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité