Nos Partenaires

Auteur Sujet: lampes a petrole  (Lu 20826 fois)

08 septembre 2009 à 23:31:37
Lu 20826 fois

jbc


voila un vaste sujet qui me semble t il n'as pas été traité !
de la simple lampe a huile courante au lampe a carbure des mineurs  y'a de quoi remplir des pages    si vous en avez chez vous sortez les et montrez les !
j'ouvre le bal
je possède une sea anchor c'est un clone de petromax ! se sont des lampes a pression avec un manchon incandescent.
ça fonctionne comme un réchaud a essence, le réservoir est étanche, sur le coté il y a une pompe avec laquelle on remplie le reservoir d'air pour mettre le carburant sous pression. la chaleur de la lampe accentue le phenomene et gazéifie le carburant. il en résulte une lumière proche de ce que l'on pourrait avoir avec une lampe électrique de plus de 100w.
le principe du manchon a été découvert en 1885 par un physicien autrichien  carl Auer Welsbach


09 septembre 2009 à 07:32:37
Réponse #1

nemesys


En terme de survie à long terme (= vie en autarcie), je pense que ces lampe son très intéressante !
Le seul problème étant le stockage du carburant...
Voici au passage un lien:
A la lumière du passé

09 septembre 2009 à 09:19:44
Réponse #2

French Kiss


AMHA vous revez, les petromax ont leurs fans (comme s'ils avaient re-invente la roue, un bel effet marketting), mais pour l'autarcie sur le moyen-long terme, il y a deja trop de piece susceptible de poser probleme sur une lampe pareille, autant prendre une lampe butagaz, pas besoin de pomper toutes les 2 minutes, et on limite mieux les risques de feu.

Je verrait qq chose de plus rustique, la bonne veille lampe a petrole, moins susceptible et plus polyvalente en terme de carburant, plus simple a entretenir et a garder en etat de fonctionnement.



Un bon lien sur les moyens de s'eclairer du 16e au 20e siecle d'ou est extrait cette photo:
http://antick.free.fr/Maison/Eclairage/Eclairage.php
"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

09 septembre 2009 à 09:38:39
Réponse #3

Nirgoule


Salut,

Carrément en option survie, la lampe à huile, mèche et suif à base de graisse animale.
"If you are out for more than a day with no access to toilets, you need to be aware of how to defecate, without impacting on the environment."

"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

09 septembre 2009 à 10:06:13
Réponse #4

Wapiti


Bjr.

Nonobstant leur intérêt, mal manipulée, entretenues, mises en œuvre ou renversée, ces lampes sont de vraies bombes.

Leur mise en service doit se faire en toute quiétude et sans précipitation.

À propos du carburant, il faut être certains qu'il ne contient pas de paraffine (elle fige par grand froid et bouche l'injecteur). De plus, il est interdit d'entreposer chez soi de grande quantité d'hydrocarbure, hormis pour le chauffage domestique dans une citerne appropriée et si possible à l'écart de l'habitation.

Il est important de se pourvoir d'un nombre important de manchons, une fois brûlés, ils deviennent très fragiles aux moindres contacts (bois de l'allumette entre autre) et aux mouvements un peu brusques de la lanterne (transport éteinte par exemple). Des verres et des pièces de rechange (joint, aiguille d'injecteur, etc.) sont indispensables. Si les second prennent peu de place, ce n'est pas le cas des autres et nécessitent un conditionnement sécurisé à cause de leur propension à se briser.

Les grosses lanternes fournissent une intensité lumineuse de plus de 500 W, oui cinq cent, à plein régime. La combustion du pétrole génère une odeur qui éloigne les insectes volants indésirables. Posées près du sol, elles remplacent avantageusement un radiateur en plus de leur lumière.

Accessoire dont l'utilité n'est plus à démontrer mais pas entre toutes les mains : la sécurité des utilisateurs est en cause.

La lampe à pétrole de nos grands-parents à l'inconvénient, de diffuser, même bien réglées, des fumées grasses encrassantes dans l'air ambiant, on mouche noir.

L'ounakrit décrit par Nirgoule est une des solutions des plus rationnelles pour le long et le très long terme. Pour la mèche, la mousse (végétale bien entendu) est excellente.

À +





« Modifié: 09 septembre 2009 à 11:30:34 par Wapiti »

09 septembre 2009 à 10:29:06
Réponse #5

French Kiss


Mon pote gogole ne trouve rien avec "ounakri" , tu n'as pas d'autres sources pour nous montrer de quoi tu parles?
Une meche en mousse vegetale, genre lichen sec ??
"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

09 septembre 2009 à 11:21:30
Réponse #6

Wapiti


Ounakrit, terme inuit désignant une lampe à huile ou à graisse, de conception bien particulière.

Oui lichens ou autres mousses.

On ne trouve pas tout sur Internet, même si on trouve beaucoup de choses.



 
« Modifié: 09 septembre 2009 à 11:29:51 par Wapiti »

09 septembre 2009 à 11:34:26
Réponse #7

Nirgoule


Les modèles dont parle jbc sont des lampes à pression et à manchon incandescent comme il le dit lui-même.

Quel est l’intérêt de ce type de lampe ? D’abord un constat lorsqu’il n’y a pas d’électricité on trouve systématiquement ces lampes. En Afrique en Asie et Amérique. Ce n'est pas pour rien.

Ces lampes éclairent très bien de l’ordre de 400W pour une grosse et 150W pour une petite. Rien à voir avec nos lampes à mèche.

Elles consomment relativement peu. 100 à 150g à l’heure pour éclairer une pièce ou une très grande tente.
Les combustibles sont soit du pétrole (F) ou kérosène (US) soit de l’essence sans plomb (F) ou gazoline (US). Que l’on trouve assez facilement. Toutes deux utilisent un ou deux manchons comme sur les lampes c*mping Gaz qui sont une variante à gaz butane ou propane. Le manchon doit être brûlé au préalable très délicatement.

Ces lampes sont très lumineuses et économes car elles brûlent le combustible sous forme de gaz. Ce n’est pas le cas des lampes à mèche qui puent, tâchent (fumée noire) et consomment !
Il y a donc une phase à bien maîtriser, celle de la gazéification du combustible. Rien à faire avec le butane, un peu plus dur avec l’essence et plus difficile avec le pétrole qu’il faut préchauffer.

Un excellent site : http://metronius.free.fr/Lampes_4.htm
"If you are out for more than a day with no access to toilets, you need to be aware of how to defecate, without impacting on the environment."

"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

09 septembre 2009 à 13:47:11
Réponse #8

Forgeron 88


Petite contribution

Il s'agit d'une lampe à pétrole récupérée - elle était en dotation dans les Gendarmeries et servait dans le matériels de réserve et cas de guerre, mis au rebut depuis plusieurs années.





Elle marche très bien, un réservoir fait quasiment deux nuits, bon pas le même éclairage qu'une petromax mais elle est simple de fonctionnement, vous pouvez voir la mèche que je garde en réserve,  elle est toujours accrochée à la lampe. Le fil de cuivre permet de l'assujettir solidement à une branche ou autre support, comme çà pas de soucis

Jp
« Modifié: 09 septembre 2009 à 21:26:24 par Forgeron 88 »

09 septembre 2009 à 15:00:24
Réponse #9

Wapiti


Bjr French Kiss.

Voir ce site : je crie, j'écris: Souvenirs d'Ammassalik.

En cherchant bien on trouve. :lol:

À +

09 septembre 2009 à 19:22:22
Réponse #10

philippe13


Un peu  à coté mais il existe une version réchaud de la même famille que les pétromax: le Primus. Je l'ai connu en bateau, pénible à allumer et malodorant au possible si extinction. Par contre pas de manchon pour simplement produire une flamme bleu de cuisson au gaz.
« La victoire sur soi est la plus grande des victoires. »

PLATON

09 octobre 2009 à 02:17:04
Réponse #11

Anke


Petit up pour les mêches de lampes à pétrole telles que décrites par forgeron88. On peut en cas de "rupture de stock" remplacer cette mêche par la couture d'un jean ( celle qui est à l'intérieur de la jambe; celle de l'extérieur est trop épaisse, la découper de chaque coté de l'ourlet vertical). ça peut dépanner. ( testé par mes soins).

09 octobre 2009 à 10:16:02
Réponse #12

Wapiti


Bonjour.

La mèche de lampe à pétrole doit s'acheter au mètre, c'est beaucoup moins cher.

À +

09 octobre 2009 à 17:14:20
Réponse #13

Forgeron 88


Merci pour l'astuce Anke  :doubleup:

Wapiti, c'est vrai j'en avais acheté au mètre dans une droguerie il y a des dizaines d années, , je ne me souviens plus du prix mais c'est dérisoire vu l'usure, avec un mètre t'en as pour des années !!! en tout il doit m'en rester un vingtaine de centimètres, le reste a servi a pouvoir trois lampes.

Jp

04 novembre 2016 à 20:33:47
Réponse #14

LaMouette


Bonjour!

Bonjour

C'est du gros déterrage :-[ mais une récente panne de courant m'a fait rechercher un sujet sur les lampes à pétrole et, en particulier les lampes tempête.

Nous avons voulu utiliser une lampe tempête en tôle légère achetée à bas prix dans une grande surface mais tout coince, surtout le système pour régler la hauteur de la mèche. Bref, c'est une m*rde qui ne vaut même pas son prix.

Quelqu'un saurait-il où je pourrais en trouver de bonne qualité ? Un modèle simple et robuste à mèche.

Merci d'avance :)

04 novembre 2016 à 20:49:44
Réponse #15

azur


Sur "leboncoin" ou dans les vide-grenier...
En furetant, j'ai réussi à trouver un lot de 2 lampes Geniol de l'armée suisse, complet avec sa caisse et ses outils, pour moins cher qu'une seule lampe petromax!  :doubleup:


Si tu cherches une lampe pour l'intérieur d'une maison, il y a du choix, et je te conseille de privilégier les lampes à disques, qui ont un meilleur rendement lumineux mais sont aussi simple d'usage que des lampes à mèche
Un petit peu de culture sur les lampes à pétrole: http://lumiara.perso.neuf.fr/lumiara/fr/kerofr.htm
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

04 novembre 2016 à 21:45:45
Réponse #16

Ghjallone


Bonjour!

Bonjour

C'est du gros déterrage :-[ mais une récente panne de courant m'a fait rechercher un sujet sur les lampes à pétrole et, en particulier les lampes tempête.

Nous avons voulu utiliser une lampe tempête en tôle légère achetée à bas prix dans une grande surface mais tout coince, surtout le système pour régler la hauteur de la mèche. Bref, c'est une m*rde qui ne vaut même pas son prix.

Quelqu'un saurait-il où je pourrais en trouver de bonne qualité ? Un modèle simple et robuste à mèche.

Merci d'avance :)
Sur Ebay! :)
Tu trouveras sûrement un modèle ancien, fait pour servir et pas faire joli.


Je cherche une de ces lampes (à pression), mais en version essence. Quelqu'un sait si une marque en a fabriqué, hormis Coleman?

Il me semble que Optimus en avait fait, mais elles sont rares, et quand j'en trouve c'est à un prix mirobolant...
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

04 novembre 2016 à 21:55:54
Réponse #17

azur


Les géniols de l'armée suisse que j'ai récupéré fonctionnent à l'essence (C ou sans plomb).
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

04 novembre 2016 à 22:01:29
Réponse #18

Ghjallone


Ok, je vais regarder ca...
Merci! :)
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

04 novembre 2016 à 22:09:39
Réponse #19

azur


En fait, les Geniol ne sont que des copies conformes des Petromax, et d'ailleurs les pièces de rechange sont interchangeables.
Pour reconnaître les lampes à pétrole des lampes à essences, il faut regarder le tube d'alimentation:

- sur les lampes à pétrole, le tube fait le tour du manchon pour pouvoir chauffer suffisamment le combustible
- sur les lampes à essence, le tube monte tout droit sans faire le tour du manchon

Les tubes des deux lampes ne sont pas interchangeables: ceux des lampes à essence sont légèrement plus court du bas en haut de la lampe.
Conséquence: pour le moment, je n'ai pas trouvé le moyen d'utiliser de façon fiable du pétrole dans mes lampes à essence.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

04 novembre 2016 à 22:20:26
Réponse #20

Ghjallone


Oui, les systèmes à kerosene demandent à chauffer le carburant plus fortement ...

Mais les gens ne savent généralement pas ce qu'ils vendent, et ca complique sérieusement les recherches.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

05 novembre 2016 à 08:34:52
Réponse #21

François


Nous avons voulu utiliser une lampe tempête en tôle légère achetée à bas prix dans une grande surface mais tout coince, surtout le système pour régler la hauteur de la mèche. Bref, c'est une m*rde qui ne vaut même pas son prix.

Quelqu'un saurait-il où je pourrais en trouver de bonne qualité ? Un modèle simple et robuste à mèche.

Il y a, même parmi les simples lampes à mèche, même parmi les fabrications asiatiques, de très bons modèles qui sont encore employés à des millions d'exemplaires en Asie et en Afrique, et pas pour la déco :)

A l'achat, en Europe, c'est un peu la loterie. Il vaut mieux y regarder de près avant de passer à la caisse. Ou bien acheter un modèle traditionnel et fonctionnel de fabrication française ou allemande, je n'ai plus les marques en tête. *
5 à 10 fois plus cher que leurs équivalents asiatiques, on peut se demander si cela vaut le coup par rapport à une lampe à pression d'occasion. Les seuls avantages seraient une rusticité et une robustesse à toute épreuve.

* EDIT - les marques dont je parle plus haut : GUILLOUARD Luciole et Feuerhand
« Modifié: 05 novembre 2016 à 08:48:13 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

05 novembre 2016 à 09:08:37
Réponse #22

Chill


Quelqu'un saurait-il où je pourrais en trouver de bonne qualité ? Un modèle simple et robuste à mèche.

Les scouts en utilisent. Les boutiques en ligne : lamallesuf.com ou carrick.fr doivent avoir des modèles qui répondent à ton cahier des charges.

Sinon, d'accord avec François, les modèles "luciole" sont utilisés en Afrique et DOM-TOM et réputés costaud.

   Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

05 novembre 2016 à 17:18:56
Réponse #23

guillaume


Conséquence: pour le moment, je n'ai pas trouvé le moyen d'utiliser de façon fiable du pétrole dans mes lampes à essence.

Itou. Nous avons fait l'essaie avec Deun après avoir lu sur des forums que c'était possible sur des géniols mais non.

A+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

05 novembre 2016 à 17:45:59
Réponse #24

azur


Itou. Nous avons fait l'essaie avec Deun après avoir lu sur des forums que c'était possible sur des géniols mais non.
En l'état, on peut utiliser du pétrole dans les géniols à essence, mais le démarrage est laborieux et le fonctionnement erratique.
Après, il y aurait probablement moyen d'adapter facilement un réchauffeur à pétrole pour l'installer sur une lampe à essence, mais il y a aussi probablement une question de buse d'injection, donc d'aiguille...
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité