Nos Partenaires

Auteur Sujet: Régis Belleville : la survie dans le désert  (Lu 8097 fois)

08 septembre 2009 à 12:57:12
Lu 8097 fois

Amarurtuuq2


Bonjour,

En juillet, j'ai vu un documentaire impressionnant sur ARTE sur Régis Belleville. Ce documentaire s'intitulait "Aux limites du corps: naufragé des dunes".

Synopsis :
Régis Belleville parcourt les zones les plus inhospitalières du désert saharien depuis de nombreuses années avec pour but principal de comprendre comment l'homme peut survivre aux climats les plus chauds et arides de la planète. Le film pénètre, étape par étape, dans l'intimité du corps et du mental du naufragé des sables et interroge la physiologie humaine: qu'est-ce précisément que la soif? Quels sont les effets de la déshydration avancée sur nos organes et nos cellules? A quoi sont dues les fameuses hallucinations, qui annoncent l'imminence du coma?

résumé ARTE :
Comment survivre dans le désert grâce aux techniques des méharistes.
Seul méhariste occidental à employer les techniques de survie traditionnelles du désert, Régis Belleville sillonne en solitaire les zones les plus arides du Sahara, avec deux dromadaires et quatre litres d'eau par jour. Une épreuve qui, en mars 2006, a failli lui coûter la vie. Il raconte.

J'ai été scotchée par ce documentaire où il explique au fur et à mesure ce qui passe quand on manque d'eau par des températures pareilles, et ce qu'il faut faire pour tenir jusqu'au prochain point d'eau. Un type impressionnant...

Son site : http://www.regisbelleville.com/FILMS/naufragedunes.html

Val

08 septembre 2009 à 13:22:01
Réponse #1

Amarurtuuq2


Ben c'est ce que je pensais et j'avais fait une recherche avant de mettre mon message, mais j'ai pas trouvé sur le forum (j'ai pas dû mettre le bon mot-clé  :down:) !
J'va réessayer !

08 septembre 2009 à 13:23:26
Réponse #2

Amarurtuuq2


Bah non, la recherche donne rien si je tape "régis belleville", il me propose que mon message... Si t'as un lien vers les posts en question, je suis preneuse...

08 septembre 2009 à 13:54:01
Réponse #3

Chris-C


Salut,

effectivement on à déjà un peu parlé de Régis belleville mais pas de post dédié...
si tu aimes le désert, il y a le post de Corin:
http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,16573.0.html

Tu peux lire "Au dela des Sables"
http://www.amazon.fr/Au-del%C3%A0-sables-R%C3%A9gis-Belleville/dp/2700396006
trés intéressant pour l'aventure humaine, mais aussi pour les chapitres traitant de la faune/flore, archéologie,
histoire de la région.....

a+  :)

08 septembre 2009 à 15:14:05
Réponse #4

Amarurtuuq2


Merci pour les liens !

C'est surtout le côté "dépassement de soi" qui m'intéressait dans ce documentaire, plus que le désert.

Et en parcourant son site, j'ai vu qu'il avait fait une nouvelle expédition en association avec une équipe médicale pour mieux comprendre les mécanismes de déshydratation en milieu chaud et ses conséquences. Un truc qui peut être utile...

08 septembre 2009 à 15:37:54
Réponse #5

jeremy


Salut,

En juillet, j'ai vu un documentaire impressionnant sur ARTE sur Régis Belleville. Ce documentaire s'intitulait "Aux limites du corps: naufragé des dunes".

Excellent documentaire que celui là.

Les deux autre volets étaient excellents aussi. Forts instructifs. Il y avait:

Citer
Au coeur des décors grandioses de la cordillère des Andes, deux alpinistes luttent contre la mort. Un thriller inspiré d'une histoire vraie.

En mai 1985, dans la cordillère des Andes, au Pérou. Joe Simpson et Simon Yates, deux alpinistes britanniques, tentent l'ascension de la face ouest du Siula Grande. Ils atteignent le sommet, mais lors de la descente, Joe tombe et se casse une jambe. À 6 000 mètres d'altitude, sur cette montagne isolée, il n'a aucune chance de s'en sortir. Simon sait que s'il vient en aide à son ami, il est lui aussi perdu. Il va devoir prendre une terrible décision : couper la corde qui le relie à Joe...

et

Citer
Un film poignant, à partir des images tournées par le navigateur australien disparu en mer en 2007, retrouvées intactes dans son kayak à la dérive.

Après une première tentative avortée en décembre 2006, l'aventurier australien Andrew McAuley avait entrepris en janvier 2007 une nouvelle traversée de la mer de Tasmanie en kayak de mer. Objectif : couvrir en un mois les 1 600 km séparant la côte est de la Tasmanie et le sud de la Nouvelle-Zélande. Le tout dans la zone des quarantièmes rugissants, avec des vagues déchaînées et des vents très violents. Le 11 février, alors que McAuley est à seulement 120 km de la côte néo-zélandaise, des gardes-côtes captent un signal de détresse émanant de Kayak One. Puis plus rien. Les recherches vont rapidement repérer le kayak à la dérive, renversé mais intact, avec notamment les vidéos du journal de voyage filmé jusqu'au bout par le disparu. Le corps du navigateur n'a jamais été retrouvé

Je recommande à tous son visionnage.

Bien à vous,

Jérémy
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

08 septembre 2009 à 16:18:00
Réponse #6

Amarurtuuq2


au coeur des décors grandioses de la cordillère des Andes, deux alpinistes luttent contre la mort. Un thriller inspiré d'une histoire vraie.

En mai 1985, dans la cordillère des Andes, au Pérou. Joe Simpson et Simon Yates, deux alpinistes britanniques, tentent l'ascension de la face ouest du Siula Grande. Ils atteignent le sommet, mais lors de la descente, Joe tombe et se casse une jambe. À 6 000 mètres d'altitude, sur cette montagne isolée, il n'a aucune chance de s'en sortir. Simon sait que s'il vient en aide à son ami, il est lui aussi perdu. Il va devoir prendre une terrible décision : couper la corde qui le relie à Joe...

"La mort suspendue"... j'avais lu le bouquin il y a quelques années et j'avais vu le film au ciné. Il reproduit bien le livre. Une sacrée histoire.

L'autre documentaire sur le kayakiste mort en mer était assez émouvant, mais c'était de la folie une aventure pareille, surtout quand on a une femme et un petit garçon (enfin c'est mon avis perso).

09 septembre 2009 à 17:34:17
Réponse #7

François


Tu peux lire "Au dela des Sables"
http://www.amazon.fr/Au-del%C3%A0-sables-R%C3%A9gis-Belleville/dp/2700396006
trés intéressant pour l'aventure humaine, mais aussi pour les chapitres traitant de la faune/flore, archéologie,
histoire de la région.....
Un livre qui m'avait fasciné :up:
Certains trouveront sans doute qu'il manque de poésie, mais pour moi qui suis passionné par la réalité des choses et des gens c'est un modèle : pas d'esbroufe, pas de mythomanie, juste un regard attentif sur son aventure et son environnement.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

11 septembre 2009 à 21:11:43
Réponse #8

Sanjohn


Bonjour!

Mon collègue Régis travaille avec beaucoup de scientifiques pour valider ses connaissances qu'il a acquise avec un Maître chamelier.

Pour info :

http://www.ecole-survie.com/

Amical partage, Sanjohn (John.C)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité