Nos Partenaires

Auteur Sujet: Myopie et opération  (Lu 13384 fois)

08 septembre 2009 à 11:39:29
Lu 13384 fois

Karto


Salut.

La proposition de donner mes lentilles de rab, dans la perspective de mon opération de la myopie ayant donné lieu à un vrai débat, je vous propose d'échanger dans ce fil sur la question.

Ciao !

[Edit by Corin: j'ai effacé dans les différents messages ce qui était lié au don de lentilles et laissé tout ce qui tournait sur l'opération. Je n'ai vraiment repris (réécrit partiellement) que le message initial de Karto. A+]
« Modifié: 12 septembre 2009 à 10:04:27 par Corin »

08 septembre 2009 à 12:58:53
Réponse #1

gurkhan


Je suis preneur de toute info et retour d'expérience sur l'opération.
« Modifié: 12 septembre 2009 à 10:01:25 par Corin »
"donner largement sans rien attendre en retour" GHC CONCEPT tous droits réservés             

08 septembre 2009 à 14:44:46
Réponse #2

Karto


On dirait qu'on va quand meme finir par faire une discussion technique la  :up:

Je ferai un petit retour sur l'operation si y'en a qui veulent. Ma principale motivation etait effectivement un etat d'esprit "survie". Je me suis deja retrouve en sitation d'urgence (on arrivait sur un carambolage tout frais la nuit pendant que je dormais) avec juste des lentilles a mettre, et franchement ca craint. Sans meme parler du jour ou y'a plus d'opticien vivant dans le coin, c'est une autre histoire.
« Modifié: 12 septembre 2009 à 10:02:35 par Corin »

08 septembre 2009 à 15:25:19
Réponse #3

athlon


Ma principale motivation etait effectivement un etat d'esprit "survie". Je me suis deja retrouve en sitation d'urgence (on arrivait sur un carambolage tout frais la nuit pendant que je dormais) avec juste des lentilles a mettre, et franchement ca craint. Sans meme parler du jour ou y'a plus d'opticien vivant dans le coin, c'est une autre histoire.

salut karto

moi j'ai peur... et aussi je montre à ma plus petite fille que le port de lunette est naturel.... mais j'ai la même reflexion. Ne pas avoir à dépendre d'un système de vision en cas de "m*rde".... cela doit être confortable...

A+
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

08 septembre 2009 à 17:03:12
Réponse #4

fabsah


Je porte des lunettes depuis 20 ans et suis complètement miro sans. J'ai déjà pensé à l'opération pour les mêmes raisons de survie à long terme que Mathias (le port des lunettes ne me gêne pas, sinon). Mais je flippe trop à l'idée de bouger l'oeil pendant l'opération. Ou qu'une autre connerie se passe au mauvais moment et endommage ma vue jusqu'à la fin de ma vie.

Je connais pourtant plusieurs personnes qui ont subi cette intervention et qui en sont très content. Mais y'a rien à faire, je ne parviens pas à sauter le pas.  ;#

Bref, Mathias, ton retour m'intéresse aussi. Mais tu me le feras en live bientôt, youpieeee.  ;D Je croise les doigts pour toi.

fab

08 septembre 2009 à 17:13:31
Réponse #5

Achille


Je suis comme athlon et fabsah : j'avais consulté il y a une petite dizaine d'années mais je n'ai pas osé franchir le pas. C'est pas juste un orteil par exemple, là on parle de la vue ! Donc si ça foire... :o En plus, on perd un peu de son champ visuel et le risque d'éblouissement nocturne augmente d'après l'ophtalmo. Et puis, la myopie diminue un peu avec l'âge alors risquer de me faire opérer pour éventuellement remettre des lunettes par la suite parce que ma vue aura bougé, je trouve ça franchement con...  :'(

Mais l'idée de dépendre de lentilles (je peux difficilement porter des lunettes : j'ai trop d'écart de myopie) pour vivre est pour moi aussi un point extrêmement gênant.  :-\

08 septembre 2009 à 17:16:40
Réponse #6

Karto


Mais je flippe trop à l'idée de bouger l'oeil pendant l'opération. Ou qu'une autre connerie se passe au mauvais moment et endommage ma vue jusqu'à la fin de ma vie.

D'après mes potes qui ont vécu ça, durant la phase où ils t'incisent la cornée l'oeil est aspiré par un machin qui l'immobilise et te rend la vision toute noire du même coup, en faisant battre ton coeur genre à 350 pulsations/minute.
Pendant la deuxième phase, quand le laser triture la cornée (pendant que le couvercle de cornée et de cellules épithéliales est rabattu vers la paupière  ;D) la machine filme l'oeil et suit les mouvements. Et au cas où ça bougerait trop elle abandonne la procédure.



Sinon oui les lunettes c'est une plaie, inutile de mentir à ta fille, Athlon :D Les lentilles donnent un vrai confort, une bien meilleure vision, et améliorent vachement le champ des activités possibles, mais requièrent logistique et discipline.


Achille les procédures ont vachement évolué en dix ans. Aujourd'hui le risque d'éblouissement est réduit par deux facteurs :
- une mesure précise de la forme exacte de l'oeil et une correction en conséquence, contrairement à la correction sphérique qui se faisait avant.
- une incision faite par un laser (IntraLase) au lieu d'un bistouri automatique, qui apparemment facilite la cicatrisation sans marques et donc sans réflections.
Bien sûr ça dépend des cliniques.

Enfin ça serait bien si on avait un opticien (pas trop impliqué dans la défense du port de lunettes pour raisons commerciales ;) ) qui pouvait apporter moins de connerie dans ce que je dis.

08 septembre 2009 à 17:19:16
Réponse #7

Kilbith


Me faisant operer la myopie dans quelques jours,

J'avais pas lu le fil...

J'ai une myopie "mondaine" en ce sens où j'ai environ 9 aux deux yeux. Donc je peux (plus ou moins) me passer de lunette dans la nature, tant que je ne fait pas de l'observation d'Isard. Mais je porte constamment desl unettes depuis 25 ans (c'est très chiant en sport).

J'ai néanmoins voulu me faire opérer il y a quelques années pour être plus tranquille. J'ai bien sûr été trouvé un ophtalmo qui était OK, même si l'avantage de l'opération n'était pas évident au regard de mon âge et de ma faible myopie. Si on a un fort déficit, il est quasiment certain de constater une amélioration et les gens sont 98% content même si l'opération n'est pas réussie à 100% (vue parfaite). Avec une faible myopie, il faut que ce soit parfait comme résultat pour constater une amélioration.

J'ai donc passé (et payé) l'ensemble des examens préalables à l'opération. Tout était OK.

A l'époque, j'ai fait de grosses recherches pour déterminer les meilleures technologies et les meilleures machines. Ayant accès à de bonnes sources d'infos, j'ai récupéré pas mal de docs. Toutes les machines ne se valent pas, c'est un un domaine qui évolue très vite. Or il faut du temps pour rentabiliser le capital investit.

Une fois le dossier constitué, j'ai posé des questions à l'Ophtalmo sur le matériel qu'elle allait mettre en oeuvre, la technique et tout ça....

...a la suite de quoi elle s'est dégonflée et a renoncé à l'opération. Souvenez-vous que du fait de mon âge et de la faible myopie, il y avait peu de chance de réussir une réelle amélioration avec l'opération. Mais je crois aussi que mes questions l'avait "destabilisée".

Néanmoins :  :'(

PS : comme l'armée américaine opère ses GI, on commence à avoir une bonne base stat. Beaucoup de progrès depuis les techniques russes au scalpel circulaire...
« Modifié: 08 septembre 2009 à 17:28:04 par kilbith_2 »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

08 septembre 2009 à 17:27:42
Réponse #8

Karto


J'ai donc passé (et payé) l'ensemble des examens préalables à l'opération. Tout était OK.

Curieux car en passant jusque là toutes les consultations, discussions et examens ont été gratuits pour moi. Seule l'intervention est payante.

Je ne saurai dire ce qui se fait en France, ayant fait ma petite recherche sur le marché écossais je ne saurai partager de conclusions.

Quant au risque, ouaip, très longtemps c'est ce qui m'a retenu de le faire. Puis voyant les exemples s'accumuler dans mon entourage, voyant que l'un de mes potes bigleux est même maintenant pilote de chasse, je me dis qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs.  :-\
Du coup mettre les chances de son côté, choisir une bonne clinique, les meilleurs techniques, et se murmurer un petit inch'allah  ^-^

Et Achille si je dois porter des lunettes pour lire à 45 ans, ça me laisse 20 ans, ça devrait en valoir la peine  ;)

Bon, personne veut mon stock de lentilles ?  ;D
« Modifié: 08 septembre 2009 à 17:34:22 par Karto »

08 septembre 2009 à 17:37:48
Réponse #9

Achille


Une fois le dossier constitué, j'ai posé des questions à l'Ophtalmo sur le matériel qu'elle allait mettre en oeuvre, la technique et tout ça....

Tout le problème est effectivement d'obtenir une information fiable et concordante. Au départ, mon ophtalmo habituel à qui j'avais posé la question de l'opération s'était montré extrêmement réticent en me disant  : "le jour où vous verrz un ophtalmo se faire opérer, on en reparlera. Là, on n'a pas assez de recul". (c'était il y a longtemps)

Je me suis donc rendu au CHU de Besançon où ils avaient un centre assez pointu en la matière et le chef de service m'avait reçu en consultation, m'expliquant que pour chaque oeil, il faudrait une technique différente compte tenu de l'écart de myopie, mais qu'il n'y avait aucun problème.

On s'est mis d'accord sur le tarif (apparemment, il les fixait en fonction des moyens du patient) et je devais reprendre RDV pour les modalités de l'intervention.

Au deuxième RDV, le chirurgien avait été remplacé par un autre qui s'était montré cette fois beaucoup plus dissuasif, insistant sur les contraintes de l'opération. En plus, il préconisait des techniques nettement plus lourdes (découper la cornée pour y implanter une lentille et recoudre). Bref, deux sons de cloche qui m'ont bien refroidi et je suis reparti en laissant tout tomber...  :huh:

En retournant quelques années après chez mon ophtalmo, il m'a tenu un discours diamétralement opposé. En gros, ça ne posait plus aucun problème de se faire opérer. Il faut dire que son cabinet s'était lancé dans ce type d'opération et là, commercialement, plus question de dégoûter le client patient...  ::)

Et Achille si je dois porter des lunettes pour lire à 45 ans, ça me laisse 20 ans, ça devrait en valoir la peine  ;)

Ben oui, vu comme ça... tandis que moi j'en aurai 44 en novembre !  ;#

08 septembre 2009 à 17:49:22
Réponse #10

Aust


Citer
Quant au risque, ouaip, très longtemps c'est ce qui m'a retenu de le faire. Puis voyant les exemples s'accumuler dans mon entourage, voyant que l'un de mes potes bigleux est même maintenant pilote de chasse, je me dis qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs.

En France? :huh:

Pour le reste, je suis myope (-5 -3.75) et j'ai abandonné depuis longtemps l'option lentille, j'avais vraiment trop l'impression d'avoir un pansement sur l'oeil, ce qui en fin de journée est particulièrement ennuyeux. Vu que je veux rentrer dans l'armée, sachant à quel point c'est chiant d'entretenir ses carreaux (la boue, la poussière, les traces de doigts...), je me suis renseigné y a une semaine en allant chez l'ophtalmo.

en gros: impossible de procéder à une découpe au laser (cornée trop mince), j'aurais donc droit au laser qui-fait-sentir-le-cochon-grillée. Le plus intéressant, c'est qu'elle m'a dit qu'à 6 mois, le résultat entre les deux méthodes était infime. Elle ne m'a pas parlé d'effets secondaires ou autres. Je prendrais le temps de me renseigner après être passé devant un médecin militaire pour savoir de quoi il en retourne. Ce serait con de gâcher une carrière pour une bête opération réalisable par la suite, post incorpo. :/
"Il faut vouloir vivre et savoir mourir" Napoléon Ier

08 septembre 2009 à 17:55:27
Réponse #11

Karto


Au Canada. Darren, c'était une adorable saleté de canadien anglophone.
« Modifié: 08 septembre 2009 à 19:14:43 par Karto »

08 septembre 2009 à 18:25:34
Réponse #12

flocondavoine


Attention, si je me souviens bien des infos glanées à droite à gauche se faire opérer de l'oeil entraine une inaptitude d'une durée variable en fonction de l'opération en ce qui concerne l'armée française.
Je ne saurais t'en dire plus, mais renseigne toi.

[edit]
une piste : http://www.armees.com/forums/index.php?s=150054151224076c0a66b4148e2d58b9&showtopic=44774&st=0&p=696240&#entry696240
enfin je suppose que rien ne vaut une réponse précise d'un médecin militaire...

08 septembre 2009 à 19:04:03
Réponse #13

Aust


Au Canada.


Je me disais aussi, cette modernité, ça ressemble pas vraiment à notre Grande Muette!  :lol:
"Il faut vouloir vivre et savoir mourir" Napoléon Ier

08 septembre 2009 à 20:58:16
Réponse #14

Karto


Aust, l'oeil reste fragilisé. Il y a des trucs qui font frissonner, comme : Late Traumatic Flap Displacement. Je pense que c'est le genre de trucs qu'il est bon de savoir pour guider un urgentiste en cas de problème de ce genre : "j'ai subi un LASIK, il faut irriguer, repositionner le bout de cornée avec un coton-tige stérile, PUIS commencer le déplacement vers l'hôpital et orienter vers un service ophtalmologique compétent sans perdre de temps avec un généraliste".

Norzh : c'était quel type de procédure ?

08 septembre 2009 à 21:48:03
Réponse #15

Karto


Merci, y'a déjà beaucoup de doc sur le net :)
C'est le truc où on te met l'oeil à nu en grillant toutes les cellules épithéliales il me semble ? Ca explique donc la cicatrisation douloureuse et plus lente, mais par contre des années après tu ne cours pas le risque cité plus haut par exemple...

08 septembre 2009 à 22:59:57
Réponse #16

kikou92


Salut,

Loin de moi toute idée déstabilisatrice, je vous livre le contenu d'une discussion récente avec mon ophtalmo sur ce sujet

Je suis myope depuis l'âge de 10 ans, ma vue s'est stabilisée à 30 ans !
Aujourd'hui, à 33 ans, je suis à -10 à chaque œil et, pour la première fois en 20 ans, j'ai un léger mieux sur les 2 yeux : j'ai gagné 0,25 sur les deux yeux cette année.
Je suis trop myope pour être opéré : il faudrait raboter toute l'épaisseur de ma cornée pour avoir une vue meilleure. et encore, il me faudrait des lunettes...
Une bonne nouvelle dans cette histoire ; j'ai une super rétine et corrigé correctement, je vois comme un aigle.

Mon ophtalmo me suit depuis 15 ans, tous les ans. On discute pas mal sur les techniques associées à son métier car il a toujours des machines terribles dans son cabinet.
J'ai eu ma dernière visite il y a un mois et je lui ai redemandé son avis sur les progrès des opérations, les qualités des lasers et tout. Et là, stupeur :
Il opérait depuis deux décennies les myopies en Angleterre dans les 2 plus grosses structures qui font ce genre d'opération car le matos compte parmi les meilleurs (2 x 70000 opérations par an !).
L'année dernière, il a arrêté net de faire ces opérations.
Motif : la prime d'assurance praticien a été multipliée par 5 en 2 ans.
La raison : aux USA, les procès se multiplient car la vue des premiers opérés se détériore aujourd'hui : la "cicatrice" de la cornée blanchie à la longue, le contraste de la vue diminue et les gens voient de moins en moins bien. (car la vue repose sur la perception du contraste si j'ai bien compris)
On constate une stagnation du nombre d'opérations dans le monde alors qu'il ne faisait qu'augmenter ces dix dernières années.
Alors oui, cela concerne les premiers opérés.. Depuis les lasers et les techniques ont été améliorées mais la "cicatrice" est toujours là, plus propre certes.

Son avis : tant qu'on supporte des lunettes, mieux vaut les garder.

Voila, je ne cherche à convaincre et effrayer personne, je vous donne juste qqes infos que l'on doit pouvoir trouver sur le net.

A+
Alexis (dont le premier objet d'EDC est une paire de lunettes de rechange)


12 septembre 2009 à 18:55:35
Réponse #17

Aust


C'est la presbytie qui sur le coup de la quarantaine contrebalance un peu la myopie.

Reste ensuite à peser le pour et le contre: des lunettes toute sa vie avec une légère amélioration à quarante balais passé; ou quelques années de répit et de liberté sans lunettes, tout en sachant que la presbytie sera quasiment systématique.
"Il faut vouloir vivre et savoir mourir" Napoléon Ier

12 septembre 2009 à 19:37:26
Réponse #18

Jonathan


Je me suis moi aussi posé la question mais vu mon age j'aurais du continuer à porter des lunettes pour voir de près conduire etc et j'y  ai renoncé.

Jonathan

13 septembre 2009 à 20:36:22
Réponse #19

Karto


Salut :)

Je suis preneur de toute info et retour d'expérience sur l'opération.

Juste un petit mot sans ambition pour dire que j'ai rejoint hier la foule des millions qui vous diront "le lasik a changé ma vie". L'opération est rapide et sans histoire : pour chaque oeil à peu près 20 secondes de découpe (le chirurgien me parlait pendant ce temps : "encore 15 secondes..." ;D il me sentait un peu tendu, il savait pas que c'était à cause du message de kikou92), plus une vingtaine de secondes de sculpture avec le laser, plus un peu de tripotage par le chirurgien et ses outils de torture. Sans douleur aucune pendant l'opération, mais par contre quand l'anesthésique s'est dissipé j'ai eu mes deux heures de jouissance à la maison.
J'ai un pote qui était seul chez lui le soir où il est rentré de son opération à lui mais franchement j'ai beaucoup apprécié d'avoir quelqu'un avec moi parce que je ne voyais rien et de toutes façons mes yeux me suppliaient de rester fermés.

Ce matin je commençais à y voir clair. Moi qui avais l'habitude de profiter tranquillement de mon petit monde tout flou le temps du petit-déjêuner, là la netteté du décor me saturait presque d'informations pour l'heure trop matinale, comme quelqu'un qui parle trop au petit-dèj, limite ça m'a pas plu en fait ;D

Premier contrôle aujourd'hui, la cicatrisation est en train de se faire comme il faut. Lors du test de vue, le mec commence à me dire "vous en faites pas si vous ne voyez pas encore bien, c'est que le premier jour, en général il f...", je l'ai interrompu en lui lisant direct la plus petite ligne de son tableau sans un effort, ses bras sont tombés et il a rigolé.

Prévoir quelques jours de repos avec un cocktail de gouttes antibiotiques, anti-inflammatoires et lubrifiantes, ce matin le vent m'a vraiment fait super mal aux yeux malgré les grosses lunettes de glacier que je portais sous la grisaille... suis rentré de la clinique en taxi. Puis un bon mois avant de refaire des trucs intenses. Pas nager avant deux semaines, pas de sports de contact avant quatre semaines minimum, et le chirurgien n'a pas cherché à cacher que l'oeil sera définitivement fragilisé, que les baffes direct dedans peuvent faire sauter le volet de cornée du lasik.

Pour l'instant je suis très content du choix à court terme.
« Modifié: 13 septembre 2009 à 20:41:48 par Karto »

13 septembre 2009 à 21:33:03
Réponse #20

Pics (Vincent.D)


impec, content que ce se soit bien passé :) :)
soigne toi bien ;)
@++

Do More With Less & K.I.S.S.

14 septembre 2009 à 00:01:09
Réponse #21

kikou92


Salut,

Content aussi, un miro de moins sur cette planète.
Karto 1 / Darwin 0 : Les lions te boufferont pas car tu les verras arriver  ;D

A+
Alexis

14 septembre 2009 à 08:45:02
Réponse #22

Achille


Tu pourras pas faire BOSS non plus.  ;D

Pas nager avant deux semaines, pas de sports de contact avant quatre semaines minimum, et le chirurgien n'a pas cherché à cacher que l'oeil sera définitivement fragilisé, que les baffes direct dedans peuvent faire sauter le volet de cornée du lasik.

C'est aussi ce qu'on m'avait dit et ça ne t'inquiètes pas trop ?  :o

Sinon, j'en profite aussi pour signaler qu'avant toute opération de la myopie, il faut impérativement détecter et traiter au laser les éventuelles petites lésions du fond de l'oeil car ensuite ce n'est plus possible. A l'époque où j'avais prévu de me faire opérer, l'ophtalmo m'avait traité chaque oeil successivement, en deux séances. Il faut dire que dans mon cas, il y avait de quoi faire, principalement côté gauche. Ça fait bizarre de ressortir avec un oeil qui voit tout rouge pendant une heure !  :o C'est franchement désagréable sur le moment, parce que les coups de laser, le nerf optique te les retransmet en direct au cerveau...  ^-^ Mais je n'ai subi aucune gêne notable par la suite.

14 septembre 2009 à 11:10:44
Réponse #23

Karto


C'est aussi ce qu'on m'avait dit et ça ne t'inquiètes pas trop ?  :o
Evidemment que ça m'inquiète, même si c'est réparable :) Quand t'y penses cette opération c'est l'archétype de comportement à risque : être quasi-certain d'avoir un bénéfice maintenant, et peut-être avoir des problèmes dans longtemps. Y'a peu d'arguments rationnels pour le justifier, et d'ailleurs j'étais longtemps contre. A chacun de voir :) (sans chercher à faire de l'humour municipal)


Tu pourras pas faire BOSS non plus.  ;D
Tant pis pour eux, ils savent pas ce qu'ils ratent ;)


14 septembre 2009 à 13:02:08
Réponse #24

beurk


Evidemment que ça m'inquiète, même si c'est réparable :) Quand t'y penses cette opération c'est l'archétype de comportement à risque : être quasi-certain d'avoir un bénéfice maintenant, et peut-être avoir des problèmes dans longtemps. Y'a peu d'arguments rationnels pour le justifier, et d'ailleurs j'étais longtemps contre. A chacun de voir :) (sans chercher à faire de l'humour municipal)

Tant pis pour eux, ils savent pas ce qu'ils ratent ;)



Padak avec toi, car il en va de même de tout ce que nous faisont maintenant, et dont on ne maitrise pas les effet a long terme. Partant de ce principe.......Ne faisont plus rien dès a présent !!!!

Peut être un temoignage "rassurant" : Je me suis fait operé en 1991 de la myopis, a cet epoque pas d'intervention au laser, mais un protocole qui passe par des incisions manuelle au "bistouri" sur la cornée (un peu à la façon des rayons de soleil).
Ca fait 18 ans, a ce jour tout est OK

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité