Nos Partenaires

Auteur Sujet: couteaudier amateur  (Lu 3803 fois)

05 avril 2007 à 15:16:22
Lu 3803 fois

turbovince


non non, je ne me suis pas trompé: je n'ai pas encore la prétention d'être un coutelier, même amateur...

d'ailleurs, je ne suis pas non plus bricoleur (mon père l'est, lui!) mais bricolier... ;D

bref, passons...

Pour planter le décors:
- j'ai assez peu de moyens, tant matériels que financiers
- je vis en appart' avec une cave qui sera prochainement dotée d'un établi (quand j'en aurais trouvé un pour moins de 50€... Saint Videgrenier priez pour moi). J'ai passé un coup de meleuse sur une lime, j'avais peur de mettre le feu à la casbah! :o
- Je peux aller bricoler chez mes parents où mon père à un atelier digne de ce nom... le pb, c'est que j'y vais très ponctuellement, la Normandie est à 200 bornes...

J'ai commencé la réalisation de 3 lames (avec meleuse, lime, papier et sueur) et j'ai quelques soucis-questions...
- la première: dans une lame de tondeuse à gazon, non détrempée. la lame fait 12 cm de long, large de 2cm, le manche fait également 12cm, plates-semelles. Style Laguiole mais lame fixe, pour ma femme... il ne coupera jamais grand chose d'autre que des champignons et du saucisson...
    il est quasi terminé, mais je penses avoir foiré la trempe: J'ai essayé à la lampe à souder avec buse plate, mais lorsque c'était rouge cerise en face de la buse, ça perdait la couleur dès que je m'en écartais... j'ai plongé dans de l'huile (j'ai flingué le reste de lesieur)... ça fait un tout petit pchhhhh de rien du tout...
J'ai fait un revenu par acquis de conscience...  :-\

Dois-je recommencer? (je pose la question pour la forme...)
en utilisant la lampe à souder, faut-il diriger la flamme sur le dos, sur le côté ou sur le fil? (j'ai dans l'idée que de toutes façons, la lampe à souder c'est trop just'...)

- la seconde: dans une vielle lime, détrempée, proportions similaires, plates semelles également, épaisseur 5mm
- la troisième: Projet couteau de camp, je veux pas le râter celui-ci: dans une vieille râpe de maréchal-ferrand de 6mm d'épaisseur (poncée, sans les picots, donc). lame longue de 22cm, large de 4cm, montage sur soie (en utilisant celle d'origine)

-> pour éviter une commande coûteuse chez Wolf, quelles bidouilles de substitution pouvez-vous me conseiller pour des rivets (des petits comme des gros), et des oeillets?

-> mais surtout, une chose que je ne veux pas planter, c'est la trempe!
Pour la lame de 22cm, je suppose que je peux oublier le chat Lumo?
la solution du bon vieux BBQ est elle viable?
sinon, une âme charitable pour sous-traiter? ;D  :-[
De plus, vu que c'est pour faire "du camp", je ne veux pas une lame ultra dure... je préfère réaffûter souvent, que la casser une fois...

-> enfin (après j'arrête, promis! ): un couteau sans fourreau, ça ne me sert pas à grand chose...
même motif, même punition: je veux du cuiiiiir, pas du peep-show, du vécu... du pô chir!
les parisiens ont-ils des adresses pour aller voir, demander, questionner, négocier (des chutes)... tout ce qu'on ne peut pas faire sur les nombreux site web  vendant du cuir...

merci à l'avance, et désolé pour l'avalanche de questions...:sorry:
"Le préalable de l'aventure, c'est la petite flamme que l'on a en soi"
Alain Colas

05 avril 2007 à 15:30:51
Réponse #1

cardoso5fr


Une première chose, les lames de tondeuse à gazon ne sont pas toutes en acier trempable j'ai fait des tests sur 5 lames différentes une seule à pris la trempe. Donc c'est peut là le soucis.
Si tu veux recommencer la trempe, tu normaliseras en chauffant au rouge et en laissant refroidir à température ambiante, deux ou trois fois de suite. Avant de reessayer. Perso comme j'utilise un chalumeau je n'éloigne quasiment pas la flamme de ma lame durant le transport en direction du bac de trempe mais je n'enlève la flamme qu'au moment de plonger l'acier dans le bain.
Sur un acier carbone, quand l'aimant n'attire plus l'acier, continu un peu à chauffer histoire de laisser le temps à la transformation de se faire et trempe ensuite rapidement.
Pour chauffer j'applique la flamme de 3/4 du dos vers le tranchant et du talon vers la pointe, je place la lame dans une goutière d'acier qui fait pour l'instant office de "mini four" et conserve un chouilla la chaleur (je vais me bricoler une coffee can forge avec laine de céramique aprés le 28 :))

Pour les rivets, tout simple des clous en acier doux c'est ce que j'utilise (ou les rivets pops une fois que l'on  a coupé la tête). Un brin de cable de cuivre de 4-5 mm le fait aussi mais cela devient vers de gris. Sinon si t'as besoin j'ai des rivets aciers et cuivre (20mm de longueur max), envois moi un mp :)

Pour les 22 cm, BBQ avec une bonne ventilation et c'est faisable (genre soufflerie d'aspirateur), le chalumeau tu peux oublier car tu n'auras pas une assez grande surface de chauffe, à moins de bricoler justement une petites boites avec briques réfractaire et laine de céramique qui te permettra de garder la chaleur et de monter en température sur toute la surface. SOrry je peux pas t'aider pour la trempe d'un lame de cette taille.

Pour le cuir, hormis les vieux sacs en gros cuir qui sont jettés, je n'ai pas d'autres sources d'appro :).
@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

05 avril 2007 à 16:41:21
Réponse #2

turbovince


merci pour ta contribution!

effectivement, pour le cuir... je ne regarderais plus les vide-greniers avec le même oeil... :up:

quand à la trempe du 22cm, je demanderais sur forgefr (où tu officies également, si je ne m'abuse ;)) si une âme charitable (expérimentée) peut me venir en aide... en dernier recours, je le mettrais au BBQ...

En fait, pour les rivets, j'ai également utilisé des clous... les queues de rivets laissaient un poil de jeu...
Cependant, je ne trouve pas que le montage soit très rigide... un peu de colle, ou de résine?
"Le préalable de l'aventure, c'est la petite flamme que l'on a en soi"
Alain Colas

05 avril 2007 à 16:48:39
Réponse #3

raph


Salut,
pour la trempe , n'hésites pas à prendre une bonne quantité d'huile et à "remuer" un peu la lame dedans.

Pour la chauffe au barbecue et soufflerie ce qui est dur et de chauffer réguliérement la lame et pas trop localement.

Pour des petites lames (pas le camp), tu peux utiliser un bout de siporex en plus de ton chalumeau pour faire un mini four.

Le beton cellulaire va isoler la lame d'une partie des pertes thermiques pour pouvoir monter plus haut et plus réguliérement en T°.
j'avais plublié un truc sur l'ancien forum :

http://www.davidmanise.com/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1151222895



Pour les rivets tu peux utilser du laiton en 4 mm de diam chez les GSB ou les clous comme cardoso ça marche bien.



05 avril 2007 à 17:06:01
Réponse #4

turbovince


la mini forge à 20 balles, ça c'est du plan que j'aime! :doubleup:

je n'ai pas trouvé de laiton en 4mm de diam chez castormalin, mais je regarderais mieux la prochaine fois! (quand j'irais chercher la hachette de platrier pour faire un tomahawk! 8))

pour le camp au BBQ, je suppose qu'avec une bonne dose de charbon bien chauffé, on doit atteindre une sacré température déjà!?

"Le préalable de l'aventure, c'est la petite flamme que l'on a en soi"
Alain Colas

05 avril 2007 à 18:32:44
Réponse #5

cardoso5fr


J'ai oublié le laiton c'est vrai. Avec les clous je coupe la tête et je matte des deux cotés comme avec les rivets d'ailleurs cela évite le jeu dont tu parles :).
La mini forge c'est un peu ce que je vais me bricoler :).
@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

06 avril 2007 à 10:53:29
Réponse #6

SurvivalFred


Salut,

Niveau récup' de cuir, une "bonne" source, c'est la filière des magasins de vente de salons en cuir, ils ont des livres entiers de feuille de cuir en général de 30/40 cm de côté et régulièrement ils les liquident (Changement de collection, faillite, destockage).

Alors, soit tu négocies avec le gars pour voir s'il en a des vieux, soit tu lui demandes de te les garder au prochain changement (aléatoire) soit tu fouilles les container de déchets lors des fréquents déménagements/faillites/transformations de ce type de commerce.

Dans un même book d'échantillons tu trouveras aussi bien de l'autruche super-fine que du buffle d'eau épais de 6mm ... bref, t'as de quoi jouer ...  faut juste pouvoir faire un peu de collage/couture parce que tu n'en auras jamais une bande de 80cm  ::)

@ + et bon courage  :)

Fred
 

Vous êtes trop devant votre écran d'ordinateur, allez donc pratiquer dehors !!

06 avril 2007 à 12:16:07
Réponse #7

turbovince


c'est pas c*n, Fred... ;)

Sinon, on peut aussi faire les poubelles de Jaguar: récupérer du cuir connely pour les fourreaux et de la ronce de noyer pour les manches! ;D

J'irais faire un tour aussi dans les friperies... peut-être qu'on peut y trouver des ceintures, sacs ou blousons à pas cher (mais le cuir d'un blouson doit être trop fin...)

« Modifié: 06 avril 2007 à 12:21:27 par turbovince »
"Le préalable de l'aventure, c'est la petite flamme que l'on a en soi"
Alain Colas

06 avril 2007 à 12:27:58
Réponse #8

turbovince


QU'est-ce que vous pourriez me conseiller pour obtenir ce genre de rivet?


"Le préalable de l'aventure, c'est la petite flamme que l'on a en soi"
Alain Colas

06 avril 2007 à 13:29:07
Réponse #9

turbovince


je dois y aller pour essayer de me trouver un établi, ce sera l'occasion!
"Le préalable de l'aventure, c'est la petite flamme que l'on a en soi"
Alain Colas

06 avril 2007 à 18:09:51
Réponse #10

guillaume


QU'est-ce que vous pourriez me conseiller pour obtenir ce genre de rivet?

Faut demander à James, mais il me semble que se sont des rivets en bambou  :love:.

a+

06 avril 2007 à 19:33:20
Réponse #11

turbovince


du bambou? :o
on dirait du laiton, vu d'ici...

effectivement, j'ai pris la liberté d'utiliser une des photos de James pour illustrer...
"Le préalable de l'aventure, c'est la petite flamme que l'on a en soi"
Alain Colas

06 avril 2007 à 21:19:22
Réponse #12

Baptiste


Oui, les rivets de James sont en bambou...
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité