Nos Partenaires

Auteur Sujet: Utilisation des fluides de véhicules en premier secours  (Lu 3100 fois)

31 août 2009 à 21:45:05
Lu 3100 fois

akiou


Bonsoir,
dans quelle mesure peut on utiliser les fluides d'un véhicule en situation de détresse dans une optique de premiers soins quand la malle 1st aid est vide ou incomplète.
En théâtre d'opération, j'ai désinfecté des plaies au WD40, ça marche pas mal,mais quid du diesel, essence, liquide de refroidissement lave glace et liquide de freins?
merci
Akiou

01 septembre 2009 à 08:57:26
Réponse #1

DavidManise


Du WD40 comme désinfectant ? :o

Et ça a marché ??!  

C'était sur quel type de plaie ?  Profonde ???

Perso j'ai pas trop d'infos là-dessus.  Je pense que des fluides comme ça doivent bien attaquer les tissus quand-même, et je suis pas sûr que ça soit pas toxique sur une grande surface de peau/chair, ou en contact avec le flux sanguin...  

Quelqu'un a des infos solides là-dessus ?

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

01 septembre 2009 à 09:01:14
Réponse #2

Woodrunner


Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

01 septembre 2009 à 09:20:46
Réponse #3

DavidManise


Citation de: WD40
• Spray around bottom of garbage cans to prevent animals from getting in

:o

"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

01 septembre 2009 à 09:33:00
Réponse #4

raphael


Formulation

WD-40's formula is a trade secret. The product is not patented in order to avoid completely disclosing its ingredients.[2] WD-40's main ingredients, according to U.S. Material Safety Data Sheet information, are:
50%: Stoddard solvent (i.e., mineral spirits -- primarily hexane, somewhat similar to kerosene)
25%: Liquefied petroleum gas (presumably as a propellant; carbon dioxide is now used instead to reduce WD-40's considerable flammability)
15+%: Mineral oil (light lubricating oil)
10-%: Inert ingredients
The German version of the mandatory EU safety sheet lists the following safety relevant ingredients:
60-80%: Heavy Naphtha (petroleum product), hydrogen treated
1-5%: Carbon dioxide
It further lists flammability and effects to the human skin when repeatedly exposed to WD-40 as risks when using WD-40. Nitrile rubber gloves and safety glasses should be used. Water is unsuitable for extinguishing burning WD-40.
There is a popular urban legend that the key ingredient in WD-40 is fish oil.[3]

http://en.wikipedia.org/wiki/WD-40
Se connaitre et s'accepter


01 septembre 2009 à 10:05:44
Réponse #5

Aupum


Après avoir lu le coup de la désinfection au WD40 j'ai cherché la FDS (Fiche de Données Sécurité) hé oui déformation pro ;-)
Jettez un coup d'oeil aux rubriques 3;4;7;8 et 11. Même si le WD40 n'est pas cancérigène (du moins pas démontré) il me semble que désinfecter une plaie avec n'est pas préonisé (bon la FDS date de 2006 mais s'il y a changement en général c'est en agravation)!

Sur une fiche du canada on peux lire :
"Contact avec la peau : Un contact prolongé peut provoquer une faible irritation à la peau, un
dégraissement de la peau et une dermite. Un contact prolongé et répartit peut
aboutir à une absorption en quantité nuisible de 2-butoxyéthanol avec des
symptômes similaires à ceux éprouvés par l’inhalation et l’ingestion."

P.S : Pour connaître la dangerosité d'un produits cherchez la FDS ou la fiche toxico de l'INRS
« Modifié: 01 septembre 2009 à 10:12:51 par Aupum »

01 septembre 2009 à 10:20:45
Réponse #6

Aupum


Pour répondre à la question sur l'utilisation de fluides tel que l'essence, lave glace, ... j'ai trouvé des FDS pour certains produits et en regardant la rubrique 11 (informations toxicologiques) on constate que ces produits ne sont pas de l'eau stérille ...

Juste en passant la FDS du sans plomb date de 2005 mais on peux voir (rubrique 11) que c'est un CMR.
« Modifié: 01 septembre 2009 à 10:28:48 par Aupum »

01 septembre 2009 à 11:34:22
Réponse #7

athlon


Formulation

WD-40's formula is a trade secret. The product is not patented in order to avoid completely disclosing its ingredients.[2] WD-40's main ingredients, according to U.S. Material Safety Data Sheet information, are:
50%: Stoddard solvent (i.e., mineral spirits -- primarily hexane, somewhat similar to kerosene)
25%: Liquefied petroleum gas (presumably as a propellant; carbon dioxide is now used instead to reduce WD-40's considerable flammability)
15+%: Mineral oil (light lubricating oil)
10-%: Inert ingredients
The German version of the mandatory EU safety sheet lists the following safety relevant ingredients:
60-80%: Heavy Naphtha (petroleum product), hydrogen treated
1-5%: Carbon dioxide
It further lists flammability and effects to the human skin when repeatedly exposed to WD-40 as risks when using WD-40. Nitrile rubber gloves and safety glasses should be used. Water is unsuitable for extinguishing burning WD-40.
There is a popular urban legend that the key ingredient in WD-40 is fish oil.[3]

http://en.wikipedia.org/wiki/WD-40


Bonjour,

Je me souvenais avoir eu entre les mains une liste des xxx façons d'utiliser le WD40... et voila la liste
http://www.wd40.fr/imagenes_contenido/pdf/WD40_Liste_des_2000_utilisation.pdf

Il y en a 2000... et j'ai parcouru à la va vite... RIEN en ce qui concerne la protection d'une plaie.

J'ai aussi trouvé la fiche de sécurité :
http://www.wd40.fr/imagenes_contenido/pdf/WD-40_A_rosol_FR.PDF

ET ILS SONT CLAIR au chapitre 4 (que je n'arrive pas à copier ici !)
Ne pas respirer, ne pas entrer en contact avec yeux et la peau...


BREF, moi je mettrai pas sur une plaie... ou alors en dernier recours et que l'air libre n'est pas possible... et que je n'ai RIEN d'autre.


A+
« Modifié: 01 septembre 2009 à 11:40:50 par athlon »
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

01 septembre 2009 à 13:00:40
Réponse #8

jeremy


Salut,

Si ça peut aider (on est pas dans une info premier secours là mais bon...)

J'utilise quotidiennenement du WD40 au labo pour limiter la zone dans laquelle les fourmis d'un nid expérimental ont le droit de se déplacer. Il faut renouveler l'application tous les 2 jours mais ça marche super. Elle ne dépassent jamais la ligne du WD40.

Bien à vous,

Jeremy
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

01 septembre 2009 à 13:03:46
Réponse #9

beurk


Bonsoir,
dans quelle mesure peut on utiliser les fluides d'un véhicule en situation de détresse dans une optique de premiers soins quand la malle 1st aid est vide ou incomplète.
En théâtre d'opération, j'ai désinfecté des plaies au WD40, ça marche pas mal,mais quid du diesel, essence, liquide de refroidissement lave glace et liquide de freins?
merci
Akiou

 A la limite Nettoyé, OK!!! Mais desinfecté là ........je suis moins sur du résultat !!!

01 septembre 2009 à 13:19:37
Réponse #10

onc roger


Faut voir de quoi on parle et des circonstances  ...

Mettre un produit dans ce genre sur une plaie non infectée juste en prévention n'est surement pas une bonne idée mais si on se retrouve avec un truc déja infecté sans traitement disponible et qu'il y a peu de chances pour que des secours adéquats arrivent rapidement alors on peut peut-être tenter ça avant que cela empire ou qu'une septicémie s'installe ?

Ce que je veux dire c'est que risquer un cancer à long terme voir "abimer" des tissus environnants et rendre par là des séquelles plus gênantes peut être secondaire si l'autre alternative est une infection grave dans des condition déja limites non ?

Ce qui serait intéressant serait de savoir si c'est efficace pour contrer l'infection et si les effets secondaires à court terme ne sont pas pires que le mal.

Bon ceci dit dans ma voiture j'ai effectivement souvent du DW40 mais TOUJOURS une trousse avec un désinfectant

01 septembre 2009 à 13:51:40
Réponse #11

akiou


Le truc m'avait été donné par un "Paramedic" mili anglais. je m'en suis servi sur des plaies sur les membres supérieurs pas trop méchantes, coupures de 6 cm de long sur 5 mm de profondeur, c'est peut être pas idéal mais vraiment mieux que rien, de plus le propulseur permet de virer un max de cochonneries de la plaies, j'ai testé sur mes propres bobos, pas de complication, effectivement la peau est un peu sèche après autour de  la plaie et je m'en suis servi aussi contre les ampoules au pied (ne pas remettre de spsradrap aprés car cela ne colle plus).
Bien entendu tout antiseptique est meilleur, mais en cas de rien d'autre je crois que c'est un bon truc...

01 septembre 2009 à 13:59:19
Réponse #12

Aupum


Il y a un risque d'attrapper un cancer en fonction du temps d'expostion, de la fréquence et de la dose absorbée donc si il y a contact peux fréquent et peux prolongé le risque est réduit (d'autant que le WD40 n'est pas un CMR démontré).

En revanche utiliser des fluides (qui sont considérés comme des produits dangereux) pour désinfecter une plaie en dernier recours a mon avis ce n'est pas une bonne idée. Il suffit de regarder les FDS pour s'appercevoir que tous ces produits sont soit toxiques, corrosifs ou pire CMR.

Ce genre de produits ne doit pas être détourné de son usage initiale. On ne sait pas si il n'y a pas de risques d'allergies, de toxicité, voire même d'agravation de la situation. Personnellement je me suis déjà bléssé en allant aux champi et je n'avait pas de WD40, ni d'essence ni de voiture sous la main donc ben en attendant de rentrer chez moi j'ai enlever le gros de la terre et tous ce que je pouvait enlever et j'ai isolé la plaie pour éviter d'autres contact. Je pense qu'il vaut mieux ne rien mettre plutot que de mette des produits dangerux non prévus à cet effet.

Après chacun fait ce qu'il lui plait plait plait, ...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité