Nos Partenaires

Auteur Sujet: XC75 + rouille (infos , entretiens , etc ...)  (Lu 11524 fois)

01 avril 2007 à 19:56:29
Lu 11524 fois

yankee


bonsoir a tous  :D
je viens de recevoir mon nouveau joujou un superbe street bowie
de F perrin
j'en suis enchanter tellement il est beau

maintenant l'acier est un XC75 (acier au carbone) et j'ai peur de la rouille  :'(
alors quelques petite question  :-[
- est ce que cela rouille vite ?
- quel est l'entretiens a lui donner ? souvent ?
- que faut il faire si la rouille se montre ? (c'est pour une utilisation pas pour mettre dans une vitrine)
- comment l'en preserver ?
- etc...

voila comme vous le voyez je l'aime beaucoup et j'aimerais que cela dure
merci d'avance pour vos reponses
yankee  :doubleup:   
partout où nécessité fait loi

01 avril 2007 à 20:14:14
Réponse #1

dents-de-sabre


Salut,

c'est pas très compliqué,:

- éviter de le porter trop à même la peau si tu transpires beaucoup,
- passer régulièrement un petit coup avec la pâte Puma et un bout de coton sur la lame
- y mettre de temps en temps une très légère couche de paraffine ou une autre huile non toxique de ton choix ( voir topic ''graissage'')

Ces 3 saints commandements tu respecteras, et point de rouille tu ne verras. ;)

Si rouille quand même il y a, un petit coup de papier de verre doux pour métaux tu donneras, ou chez ton ami l'armurier ton surin pour petit tour de disque polisseur tu apporteras.

 :ninja: A présent va en paix muni de ton forgé et puisse Crom le préserver-

Amen  ;)

01 avril 2007 à 20:22:05
Réponse #2

Pierrot


Citer
maintenant l'acier est un XC75 (acier au carbone) et j'ai peur de la rouille 
alors quelques petite question 
- est ce que cela rouille vite ?
- quel est l'entretiens a lui donner ? souvent ?
- que faut il faire si la rouille se montre ? (c'est pour une utilisation pas pour mettre dans une vitrine)
- comment l'en preserver ?
- etc...

Il y a longtemps, la "mode" était de dire que l'acier "inox" ne valait rien et que seul l'acier " au carbone " faisait de bonnes lames....


Depuis quelques temps, ça s'est calmé mais on voit apparaître une " rouillophobie " galopante


C'est pourtant pas compliqué, quel que soit l'acier, après utilisation il suffit de l'essuyer, même sur la jambe du pantalon, l'essentiel est de sécher la lame.

Et si on utilise le couteau vraiment régulièrement, ça se patine et ça ne rouille pas.


02 avril 2007 à 13:58:09
Réponse #3

DagueHaubert


Comme ça a été dit, une lame en XC75 essuyée après usage ne va pas rouiller, elle va s'irriser puis noircir un peu plus chaque jour jusqu'à revêtir une patine plus ou moins homogène et protectrice.

Si on n'aime pas ça, la pâte à polir est la solution idéale, mais contraignante - parce que la sève ou la barbaque, ça a quand même tendance à taquiner les aciers au carbone, il faut bien l'admettre ...

02 avril 2007 à 14:17:24
Réponse #4

Patrick


C'est beau une lame carbone patinée. Je crois que ce qui énerve ceux qui s'inquiètent c'est plutôt l'apparition de cette patine parce que pour rouiller il faut vraiment s'en servir comme un sagouin.

Mon Taberneck est à même la peau 18h/24h et il commence tout juste à se patinouiller et encore uniquement sur le côté du manche en contact, nenni de l'autre côté et certainement pas sur la lame.

03 avril 2007 à 17:09:13
Réponse #5

ipphy


Une machette d'environ 70ans, qui a connu les tropiques et la métropole!
Au départ elle était bien rouillée, marron crado! Il a suffit de frotter avec de la paille de fer pour faire apparaitre la patine noire! Les rayures, c'est parce que je l'ai affuté à la pierre comme un sagouin  ;D
Ils savaient faire des outils dans l'temps  ;D





Taille:
44 cm au total
29,5 cm de lame
4,8 cm de largeur
juste un peu plus de 2mm d'épaisseur

04 avril 2007 à 14:41:01
Réponse #6

DagueHaubert


tiens, un exemple de XC75 patiné par l'usage : (différence de teinte de part et d'autre de la ligne de trempe sélective) à l'origine poli miroir sur toute l'émouture.



 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité