Nos Partenaires

Auteur Sujet: Rencontre avec un garde forestier lors d'un bivouac  (Lu 23367 fois)

25 août 2009 à 16:29:55
Lu 23367 fois

LAURENT-COQ


Voilà, je vais réguliérement camper, avec sursac, tarp et un petit feu enterré...
Chaque fois j'essaye d'être le plus discret possible afin de ne pas trop attirer l'attention, et jusqu'ici cela m'a bien réussis

Mais si un jour je me fais réveiller par un garde forestier ou un garde chasse, qu'est ce que je risque?
Cela vous est-il déjà arrivé?
Comment vous en êtes-vous sortis?
Merci pour toutes vos réponses

25 août 2009 à 16:46:07
Réponse #1

Aske


Je me permets d'exposer mon point de vue.

Si tu fais un feu, en pleine été dans le Sud de la France (c'est dangereux), déjà tu prends un gros risque d'incendie mais surtout d'amende voire d'emprisonnement puisque c'est interdit (mais pas seulement l'été).

Après si c'est un feu dans la neige, dans un bois tempéré, il y'a moins de risque mais cela reste toujours interdit.
En fait il faut l'avis de la mairie et/ou du propriétaire, celui-ci a aussi des obligations.
En gros tu demandes au propriétaire puis à la mairie.

Personnellement jamais arrivé, j'ai juste rencontré un garde pêche qui vérifia mon permis ainsi que le panier à poisson, vide comme souvent d'ailleurs ::).


Déjà mieux vaut être en règle administrativement, sinon ton feu fait le avec le MAXIMUM de sécurité (bien que cela doit être le cas à chaque fois). Si un garde vient, explique lui tout simplement ce que tu fait et pourquoi, montre lui comment ce que tu as prévu en cas de départ d'incendie (seaux d'eau, pierre, feu enterré etc ...).
Peut-être que s'il voit que t'es pas un branquignole il sera indulgent, mais tu peux aussi tomber sur quelqu'un de plus "sec" et plus froid.

25 août 2009 à 16:55:07
Réponse #2

LAURENT-COQ


Salut Aske!
Merci pour ta réponse, juste pour te préciser que je campe dans les forêts ardennaise (Belgique) et que jusqu'ici l'eau mise de côtés pour l'éteindre ne m'a jamais servie.... c'était même plutôt l'inverse, je rame souvent pour la garder en vie  :D

Je crois que les gardes c'est comme le reste, tu peux tomber sur des compréhensifs et d'autres plus "carrés"...

25 août 2009 à 17:03:49
Réponse #3

DavidManise


Je sais pas pour la belgique.  Ici en France, le feu et le camping sont interdits.  Donc ils PEUVENT te casser les c*u!lles, et ils sont dans leur bon droit s'ils le font.  S'ils ne le font pas, c'est qu'ils sont sympas ET que t'as vraiment fait gaffe de pas prendre de risques, que tu laisseras pas de traces, etc.

Concrètement, ce qu'il faut comprendre c'est que le garde qui s'occupe d'une forêt, quand il voit son bout de forêt partir en fumée le plus souvent il se retrouve dans un bureau pour plusieurs années.  Pour des mecs qui aiment être dehors, c'est la pire des options possibles...  donc ils n'aiment pas voir des mecs prendre des risques sur leur parcelle.  C'est normal.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

25 août 2009 à 17:15:45
Réponse #4

LAURENT-COQ


OK, tout à fait d'accord avec toi David, mais vous comment faites-vous?
Pas de feu et cuisine au camping gaz??  ou petit feu malgré le risque?

25 août 2009 à 17:17:54
Réponse #5

Pics (Vincent.D)


Idem pour le Belgique...
Camping et surtout feu interdit!!! (Sauf autorisation du propriétaire bienss)
De plus, il n'y a pas vraiment de différence entre le bivouac et le camping comme en France.
Et bon, pour le contact avec le garde ça va dépendre aussi de quel type de garde (garde chasse privé ou DNF).
De ton comportement, de son humeur et de son caractère!!
Ps: Perso j'ai toujours trouvé beaucoup de similitude entre le caractère Belgo-ardennais et le caractère Corse, donc pour le feu c'est à toi de voir. ;)

@++
KISS

25 août 2009 à 17:27:18
Réponse #6

Pics (Vincent.D)


VRAIMENT...
En Belgique et ce malgré le temps pluvieux sans autorisation du propriétaire, je conseille l'usage du réchaud...

Chaque fois j'essaye d'être le plus discret possible afin de ne pas trop attirer l'attention
Juste en passant, un bivouac discret avec feu... C'est loin d'être le top hein!!

@++
KISS

25 août 2009 à 17:34:15
Réponse #7

LAURENT-COQ


Donc si je comprends bien, personne ici n'utilise de feu pendant son bivouac (sauf autorisation du proprio..)
Va falloir que je change mes habitudes  :'(

Qd je parlais d'être le plus discret possible, je voulais dire; pas juste à côtés d'une route, avec un feu d'un metre de diamètre et des flammes d' 1,50m

25 août 2009 à 17:48:11
Réponse #8

Pierr


Je ne fais quasiment jamais de feu. Les seules fois où j'en fait c'est dans un petit réchaud à bois. En plus cela réduit la quantité de bois nécessaire à 3X rien. De toutes façons beaucoup des aliments avec le meilleur rapport calories/poids se mangent froids: lait en poudre, céréales, saucisson, fruits secs, chocolat ...

25 août 2009 à 17:49:16
Réponse #9

lepapat


John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


25 août 2009 à 17:58:19
Réponse #10

Pics (Vincent.D)


,
Qd je parlais d'être le plus discret possible, je voulais dire; pas juste à côtés d'une route, avec un feu d'un metre de diamètre et des flammes d' 1,50m
J'avais bien compris, je veux simplement te montrer que discrétion et feu(même un petit) ne font pas bon ménage ;)

Maintenant je ne dis non plus que je ne fais jamais un feu un peu plus grand que les brochettes que j'ai envie de faire cuire...
Mais IL FAUT SAVOIR QUE C'EST INTERDIT...
@++
KISS

25 août 2009 à 18:25:08
Réponse #11

LAURENT-COQ


"J'avais bien compris, je veux simplement te montrer que discrétion et feu(même un petit) ne font pas bon ménage "

Ok bien reçus ;)

Et les autres, avez-vous déjà eu affaire à un garde pendant un bivouac?

25 août 2009 à 19:15:52
Réponse #12

DavidManise


Ps: Perso j'ai toujours trouvé beaucoup de similitude entre le caractère Belgo-ardennais et le caractère Corse, donc pour le feu c'est à toi de voir. ;)

Mon père est belgo-ardennais.  Je confirme.  Flingues, sale caractère, et territorialité...  et aussi hospitalité sans bornes et amour infini pour ses potes.  C'est AMI ou ENNEMI.  Et le mec qui est chez toi sans autorisation, c'est ennemi.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

25 août 2009 à 20:21:49
Réponse #13

Bison


Citation de: Jules
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
;D
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

25 août 2009 à 22:14:59
Réponse #14

DavidManise


Si on replace la citation dans son contexte, on se rend compte que les choses n'ont pas trop changé depuis César ;D

« Toute la Gaule est divisée en trois parties, dont l'une est habitée par les Belges, l'autre par les Aquitains, la troisième par ceux qui, dans leur langue, se nomment Celtes, et dans la nôtre, Gaulois. Ces nations diffèrent entre elles par le langage, les institutions et les lois. Les Gaulois sont séparés des Aquitains par la Garonne, des Belges par la Marne et la Seine. Les Belges sont les plus braves de tous ces peuples, parce qu'ils restent tout à fait étrangers à la politesse et à la civilisation de la province romaine, et que les marchands, allant rarement chez eux, ne leur portent point ce qui contribue à énerver le courage : d'ailleurs, voisins des Germains qui habitent au-delà du Rhin, ils sont continuellement en guerre avec eux. »

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Horum_omnium_fortissimi_sunt_Belgae

Ciao ;)

David ;D
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

25 août 2009 à 22:17:05
Réponse #15

MuleSkinner


Salut, une fois me suis fait choper au réveil par un garde du parc (interdit de camper sauf à proximité des refuges) j'avais dormi à la belle étoile pas de tente ni rien, tout seul, pas de campement ni de feu etc à 6h du mat j'étais sorti de mon sac en train de croquer un biscuit ; le type me tombe dessus me dit vous avez dormi là je dis oui il me dit vous savez que c'est interdit de camper, j'ai dit oui je le savais, du coup il me demande mon trajet je lui raconte un peu mon itinéraire et je lui dis les traces et les animaux que j'ai croisés et où. L'ambiance s'est détendue on a parlé un peu il m'a dit qu'il m'avait vu me poser la veille au soir à la jumelle bref, on s'est quittés après un quart d'heure à discuter, je pense que si j'avais monté le méga-campement au lieu de me poser discretement ça se serait pas passé pareil, @+

26 août 2009 à 07:43:53
Réponse #16

ACORN


Mon père est belgo-ardennais.  Je confirme.  Flingues, sale caractère, et territorialité...  et aussi hospitalité sans bornes et amour infini pour ses potes.  C'est AMI ou ENNEMI.  Et le mec qui est chez toi sans autorisation, c'est ennemi.

Ciao ;)

David

C'est tout a fait moi ça  :blink:  :blink: :blink:

26 août 2009 à 11:33:47
Réponse #17

athlon


Bonjour,

Comme te le disent les "collègues"... tout dépend du gars / du lieu et de TON comportement.

Ado, nous avions fait un bivouac, tente, feu entouré de grosse pierre, corde pour secher les serviettes... bref pas discret et au bord d'un chemin.

Le matin un garde passe et nous reveille brisquement, moi croyant à un problème je suis sortie un peu "chaud"... mais rapidement en nous presentant il a compris que nous étions responsable.... donc il nous laisse repasser UNE nuit SANS FEU.

Malgré cela, mes potes et moi faisons un petit feu le soir... et le lendemain matin le gars revient voir si nous êtions tjrs la... il distingue des traces de feux récent... PAN nous avons du partir pied au cul dans la minute, sans oublier d'emporter toutes les cendres et braises froides avec nous, vider toute notre eau.... bref il nous a donné une leçon.

Ado j'ai longtemps pensé à cet "incident".... et je regrette encore de ne pas avoir eu la force d'empêcher le deuxième feu...

Maintenant : nous sommes plus sérieux !

DONC à toi de faire en sorte que ce que tu fasses ne soit pas déraisonnable aux yeux de la personne responsable du site et que tu imagines la plus stricte... et cela devrait passer.

Amicalement

« Modifié: 02 avril 2010 à 11:26:09 par athlon »
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

07 septembre 2009 à 17:36:15
Réponse #18

Wapiti


Bjr.

En principe, il est interdit de faire un feu à moins de 200 mètres d'une lisière, totalement en certaines régions et saisons, voire toute l'année. Donc, même le barbecue dans le jardin ou le brûlage de feuilles mortes à moins de cette distance, sont interdits.

Pourquoi, le tir de feu d'artifices privé est soumis à autorisation des pompiers ?

Les gardes chasse ou des eaux et forêts sont ou indulgents ou intransigeants, s'ils ne verbalisent pas systématiquement mieux vaut obtempérer. Ils savent apprécier avec qui ils ont affaires.

Textes tirés de mon livre Feux et cuisines de camp.

—  Ne jamais laisser un feu sans surveillance.
— Toujours avoir, à proximité immédiate, le moyen de l’éteindre rapidement : réserve d’eau, sable, extincteur (éventuellement).
— Toujours s’assurer qu’un feu est parfaitement éteint avant de quitter les lieux, même pour une absence de courte durée.


À la moindre flammèche qui s’échappe, réagissez sans attendre.
Les pompiers affirment que pour éteindre un feu après :
- 1 seconde, il faut : 1 verre d’eau ;
- 2 secondes, il faut : 1 seau d’eau ;
- 3 secondes, il faut : 1 tonne d’eau.

À +


07 septembre 2009 à 19:58:28
Réponse #19

sharky


Salut,


Pour abonder dans le sens de Wapiti:
J'ai dû trouver à reloger une famille la semaine dernière.
Le voisin faisait un petit feu dans son jardin pour brûler quelques branchages. Il l'a laissé 10 min sans surveillance, quand il est revenu, son "petit feu" s'était propagé à la haie (située à 3 m), à sa grange, à la toiture de la maison de ma petite famille et au champ d'à côté  :o

Stéphane
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

07 septembre 2009 à 20:52:28
Réponse #20

TRTL


J'ai souvent entendu des gens dire qu'un feu n'était pas grand chose, qu'il en avait déjà fait gamin, etc... Et pourtant. bien souvent la façon qu'ils ont de faire du feu me fais assez peur.

Moi personnellement, je ne peux pas affirmer savoir faire un feu sans risques dans un environnement sec. Tout simplement parce que j'ai toujours été avec d'autres individus qui participaient à faire le feu. Peut-être que mes méthodes sont assez sûres, mais je n'en ai jamais eu la preuve, donc même si l'envie me brûle de faire un feu pour me réchauffer, ou quoi que ce soit, je ne fais pas de feu, point barre.

08 septembre 2009 à 04:14:45
Réponse #21

Bebert


J'ai toujours eu une crainte de rencontrer le propriétaire d'un terrain privé lorsque je m'aventurais sur un terrain... privé. Que ce soit un garde forestier ou un propriétaire qui prend soin de sa terre, j'imagine que s'il est de mauvais poil, ça virera mal!

Au point ou mon ami aventurier et moi, nous étudions maintenant les vues satellites de notre région pour dénicher des endroits où nous pouvons stationner notre voiture en sécurité où il y a moyen de partir en raquettes pour aller faire un feu en utilisant des branches et des arbres morts (en hiver). C'est vraiment dommage, mon ami est plutôt du type « que veux-tu qu'il fasse? appeler la police? il nous dira de foutre le camp et ç'en sera fini ». Moi, j'essaie plutôt de prendre toutes les précautions possibles pour ne PAS que la confrontation se produise.

Peu importe, je continuerai certainement à faire ces petites randos + feu car pour moi, je ne vois pas l'intérêt d'aller marcher en forêt sans faire de feu, à moins d'être en groupe et de faire de la marche sociale.

08 septembre 2009 à 08:40:09
Réponse #22

sextius


Voilà, je vais réguliérement camper, avec sursac, tarp et un petit feu enterré...
Chaque fois j'essaye d'être le plus discret possible afin de ne pas trop attirer l'attention, et jusqu'ici cela m'a bien réussis

Mais si un jour je me fais réveiller par un garde forestier ou un garde chasse, qu'est ce que je risque?
Cela vous est-il déjà arrivé?
Comment vous en êtes-vous sortis?
Merci pour toutes vos réponses

     :) ,            Tant sur le risque incendie que la loi et l'attitude a avoir Aske et Wapiti ont me semble t'il tres bien repondus .
 Je me permet de rajouter qu'en zone et periode a risque si c'est le proprietaire ou un gars du coin qui te chopes le reveil pourrait etre tres brutal .

Les pompiers affirment que pour éteindre un feu après :
- 1 seconde, il faut : 1 verre d’eau ;
- 2 secondes, il faut : 1 seau d’eau ;
- 3 secondes, il faut : 1 tonne d’eau.

    Je crois que l'on dit plutot 1 seconde , 1 minute , 3 minutes ...   En tout cas certaines de mes connaissances commenceraient par 20 grammes de plomb quelques secondes avant ... ^-^


         Sinon cela m'est arrive une fois , a Terre Neuve , en cyclo-camping , alors que je tentais de faire secher ma chere et tendre et notre linge  dans un chemin creux a 200 metres de la route , apres 3 jours de pluies . Quand j'ai vu les 2 gardes arriver avec leurs baquets j'ai cru qu'ils venaient pour faire un lache de poissons  :blink:
        Nous nous en sommes sortis vivants et presque secs vu qu'ils ont eu l'extreme delicatesse de ne proceder a l'extinction qu'apres redaction d'un simple avertissement et nous avoir fournis moults informations legales et techniques , ( feux toleres seulement a proximite des lacs sur des bancs de sables ou dalles rocheuses et au moins 10 m de toute vegetation afin d'eviter l'expansion souterraine du foyer ) ce qui a dure une bonne demi-heure .
   
             Donc rencontre plutot sympa car :  - Tout etait bien trempe autour , feu sur terre battue , risque limite ... :ninja:
                          - Remontrance acceptee avec une humilitee sincere  :-[
                          - Nous avions probablement plus que l'air de deux couillons de touristes , a pedales de surcroit  :'(
                          - Presence feminine ?  ::)
                          - C'etaient pas des mechants   :sgt:
                         
       Bonne journee  :D

09 septembre 2009 à 17:38:04
Réponse #23

TRTL


Tout est bien qui finit bien...

Vis-à-vis du réveil brutal par le propriétaire, lil me semble que sous certaines conditions, on est autorisé à dormir dans un domaine privé, à moins que ce ne soit qu'en Suisse?

09 septembre 2009 à 19:07:25
Réponse #24

jeanoO


salut,
Il m'est déjà arriver de rencontré un garde lors d un bivouac enfin c'est plutôt lui qui ma rencontré c'etait cette hiver le belle hivers que nous avons eux  en Belgique du coté de Dinant, par -15 la nuit sous tarp. Le garde c'est juste arrêté pour voir si non étions pas des braconnier très sympa! quand au feu ils nous a dit ce qui ma fait rire " je préfère que vous fassiez un feu que vous mouriez de froid" donc en gros pas de problème nous avons discuté avec lui autour du feu a mon avis ça devais lui faire plaisir autant pour lui que pour nous car les ronde de nuit en hiver et seul çà dois pas être la joie!!
Il est encor trop tot pour ce rendre compte qu'il est deja trop tard!

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité