Nos Partenaires

Auteur Sujet: un petit jeu intellectuel, quoi que...  (Lu 5812 fois)

17 septembre 2006 à 12:12:58
Lu 5812 fois

cedx69


On parle de survie, d'accord mais la survie ça peu durer 1mn ou toute la vie, alors petite simulation, prenons un sénario holywoodien genre une petite méthéorite qui nous tombe sur la tête ou un gros méchant ordinateur qui prend le contrôle ou une invasion d' ET gloutons ou encore un chti virus genre fièvre hémoragique(ebola...) et pis tout le monde est mort sauf notre hero, vous, et quelques représentants de l'éspèce humaine...

La question est en combien de temps êtes vous prét au niveau materiel et qu'est ce que vous emportez?...

17 septembre 2006 à 15:36:18
Réponse #1

DavidManise


Je pense que si t'es pas prêt depuis longtemps, ben ça ne sert à rien de se poser la question...

Ciao !

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

17 septembre 2006 à 15:42:39
Réponse #2

cedx69


je reformule la question, en combien de temps êtes vous opérationnel avec tout votre materiel sur vous, en d'autres termes, avez vous toujours votre sac prét, avec vous, chez vous, dans votre voiture?

17 septembre 2006 à 22:39:52
Réponse #3

Alemel


le jeu m'interesse :)
je vais tricher un peu, en deux heures je suis sortis de paris et je me replis sur ma residence secondaire
ou j'ai animaux domestiques, terres arables, bois et tres tres peu de voisins.
dans les deux heures  je compte le temps de recupérer ma fille et ma femme

dans les cas que tu cite pour moi la survie impose de quitter les grandes aglomerations rapidement avant que la panique se declanche
et avant que la penurie de vivre et de carburant commence, quand on vois le bordel que c'st pour sortir de Paris à noel ou les jours de grands departs, mieux vaut ne pas trainer

17 septembre 2006 à 23:14:32
Réponse #4

DavidManise


je reformule la question, en combien de temps êtes vous opérationnel avec tout votre materiel sur vous, en d'autres termes, avez vous toujours votre sac prét, avec vous, chez vous, dans votre voiture?

Ah :)  Voilà qui est vachement mieux.

Mon sac de rando est toujours prêt, avec ce qu'il faut pour 72h en bivouac autonome.  Sinon j'ai un "BOB" pour toute la famille, et qques réserves à la maison (idem, pour 72h sans eau, électricité, etc.).

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 septembre 2006 à 08:06:55
Réponse #5

Kilbith


je reformule la question, en combien de temps êtes vous opérationnel avec tout votre materiel sur vous, en d'autres termes, avez vous toujours votre sac prét, avec vous, chez vous, dans votre voiture?

Article 1 : Ne pas prendre sa voiture. Pour avoir testé AZF : C'est totalement impossible de circuler. Le vélo me semble la bonne solution.
Si c'est super cool (?) il y a toujours la possibilité de mettre les vélos dans la voiture. AMHA, l'idéal c'est un vélo pliant comme il  a sur les bateaux.
http://www.velo-pliant.com/velo-pliant/brompton/brompton-01.html

did
« Modifié: 18 septembre 2006 à 08:57:44 par Kilbith »

18 septembre 2006 à 08:08:53
Réponse #6

DavidManise


BOB = Bug Out Bag...  Traduction libre : Sac pour se barrer, ou SBP ;)

En gros, c'est un sac d'urgence à chopper sous le bras juste avant de quitter la maison avec la famille...  Le mien est contenu dans un gros énorme sac de sport Jansport de + de 100L (merci Husk ! :)) et en gros, il contient de quoi vivre plus ou moins confortablement pendant quelques jours avec de quoi purifier de l'eau, nous nourrir, changer les couches de la petite, soigner des petits bobos, etc, etc.  Évidemment, il y a aussi une copie de tous les papiers importants, etc, etc.

Faudra que je fasse un sujet sur les BOB/SPB un de ces 4 ;)

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 septembre 2006 à 08:13:53
Réponse #7

cedx69


ouais se serait pas mal de lister un BOB typique en fonction du nombre de personnes, du temps d'autonomie, de l'age des membres de la famille, de la région et de l'age du capitaine bien sur.

Avez vous un lieu de replis déterminé?, quels critères, altitude, point d'eau...

18 septembre 2006 à 11:32:51
Réponse #8

DavidManise


"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 septembre 2006 à 18:17:35
Réponse #9

LOOPING



Depuis peu j'ai un bob léger minimaliste dans la voiture. (sac de 10l avec composante signalisation éclairage / eau/traitement eau /feu/sursac/couteau/récipient...)

Sinon en montagne ou dans la nature mon sac à dos et son kit m'accompagne. sinon il est à la maison avec pas mal de matériel dans un placard.

Le délai est donc réduit au maxi mais ca ne régle pas tout ,loin de là...

 En lisant des récits sur le tsunami, j'ai découvert que certains avaient survecus parce qu'ils avaient régi immédiatement en quittant les lieux et en se dirigeant vers les hauteurs. Dans plusieurs cas ceux qui sont retournés à leur maison pour emporter des affaires sont morts.

des survivants du cyclone Catherina ont également du quitter leur maison submergé par l'eau en quelques instants sans pouvoir emporter le moindre bagage...

Un Bob tout pret n'est donc pas inutile... :D

Autrefois je me disais en cas d'évenement l'on peux toujours prendre quelques minutes pour remplir ton sac à dos. Mon point de vue à un peu changer maintenant...


18 septembre 2006 à 19:43:23
Réponse #10

Thierry


le jeu m'interesse :)
je vais tricher un peu, en deux heures je suis sortis de paris et je me replis sur ma residence secondaire
ou j'ai animaux domestiques, terres arables, bois et tres tres peu de voisins.
dans les deux heures  je compte le temps de recupérer ma fille et ma femme

dans les cas que tu cite pour moi la survie impose de quitter les grandes aglomerations rapidement avant que la panique se declanche
et avant que la penurie de vivre et de carburant commence, quand on vois le bordel que c'st pour sortir de Paris à noel ou les jours de grands departs, mieux vaut ne pas trainer

Je me permets d'intervenir sur ta citation mais tu n'es pas visé, je vais généraliser...

Sortir d'une agglomération comme Paris sans rencontrer d'embouteillage n'est pas chose aisée, donc comment faire pour en sortir avant que le phénomène perturbateur ne se déclenche vu que le dit phènomène nous surprend tous plus ou moins en même temps,

à moins de travailler dans des milieux officiels qui connaissent les événements avant qu'ils n'arrivent.
on n'est jamais prévenu de la prochaine attaque térroriste, ou du prochain tremblement de terre et admettons que l'on soit prevenu les gens se jetteraient sur leur voiture pour faire comme toi récupérer sa famille et filler en zone rurale,

Donc imaginez la panique et les bouchons dans les rues... (cf.: les films US comme armagedons) qui est un navet soit dit en passant  ;)

A méditer, même quand on est prêt, on ne peut pas maitriser toute les variables !

@+

Thierry

19 septembre 2006 à 23:34:06
Réponse #11

madouc


Salut !

Tu peux commencer déjà par farfouiller ici :

http://www.davidmanise.com/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1116450614/0#0

http://www.davidmanise.com/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1127764563/0#0

Ciao ;)

David

Je n'ai pas réussi à accéder à ces pages. J'ai un message d'erreur. On me demande de me logger, ce que je fais, et j'ai ensuite : "Sorry, no matches were found". Il y a un truc à savoir ?

20 septembre 2006 à 01:05:58
Réponse #12

WildSam


Il faut peut être te réinscrire sur la copie de l'ancien forum, comme le précise notre Manitou ici:

http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,146.0.html

20 septembre 2006 à 17:39:40
Réponse #13

Alemel


Firstblood: ne t'inquiete pas je ne suis pas suceptible
de plus tu m'a donner a réflechir
je vais refaire un inventaire du contenu de mon coffre et reflechir au concept du BOB de David
Il y a plein de truc en permanance dans mon coffre, mais une panne de voiture, une revision , ce genre de truc  peuvent etre très ... prejudiciable:(

20 octobre 2006 à 18:31:37
Réponse #14

Jacques


Apparemment le fil tangue entre le scénario de grande ampleur et trop vague et la question très restreinte : en combien de temps pouvez-vous partir avec votre équipement.

La disponibilité du matériel en termes de temps est importante, mais j'ai observé dans deux crises que la question était relativement secondaire par rapport aux éléments suivants :
- disponibilité de l'information vraie.
- critères décisionnels prêts à l'avance : je pars si ... je reste si ... Mieux vaut qu'ils soient consensuels si vous êtes à plusieurs. Sinon, le temps passé en réflexion, en concertation fait la différence entre une route libre et une foire d'empoigne inquiétante.
- planS d'évac circonstanciés : par temps de neige, par temps de pluie, destinations, etc ...

Les deux crises étaient Tchernobyl et des inondations. Dans le premier cas la fuite était souvent une mauvaise solution, dans le second elle était parfois une bonne solution, d'autant plus facile que tout se jouait à 30 mètres près. Le matériel était secondaire par rapport à la connaissance d'un comportement adéquat.

Il pourrait être intéressant ou amusant de lancer quelques Spielkrieg, ces jeux intellectuels sur des scénarios plus circonstanciés.
C'est ce qui se fait administrativement en réunissant différents intervenants, différentes compétences autour d'un thème bien défini.
De temps en temps, au moment de l'essai sur le terrain, le jitéduvinteure en fait état très succintement.

13 décembre 2006 à 00:54:09
Réponse #15

Olcos


Le sujet est un peu ancien, mais je reponds quand même.

Je n'ai pas de sac prêt (je suis vraiment un survivor debutant).

Je voulais surtout vous parler d'un film, pas un chef d'oeuvre mais il devrait vous plaire et il est tout a fait dans l'esprit de ce post :

"Anne, son mari et leurs deux enfants, Ben, un petit garçon, et Eva, une adolescente, fuient leur ville à la suite d'une catastrophe pour rejoindre leur refuge privé à la campagne. Mais ils s'aperçoivent que leur résidence secondaire est occupée par des étrangers.
Cette confrontation n'est que le début d'un douloureux apprentissage : rien n'est plus comme avant. Ce qui commence comme une histoire de famille devient rapidement un drame collectif"


http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=41233.html pour voir les bandes annonces.


Ce post m'a aussi fait penser a l'armee suisse, les reservistes sont mobilisable en 24h, ils ont chez eux sac complet et arme avec munition. Un coup de fil codé et il parte à leur poste, notamment dans des bunkers equipes en eau, ration et munition en permanence.
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité