Nos Partenaires

Auteur Sujet: Chataignes  (Lu 2498 fois)

27 mars 2007 à 08:17:40
Lu 2498 fois

mazzeru


Bonjour,

En Ardèche, tout le monde sait que la chataigne est reine ( comme en Corse d'ailleurs).
Je suis toujours étonné de voir comment elle était conservée autrefois.
En effet, le processus de séchage s'accompagnait d'un fumage.
Cette opération était réalisée dans des clédes, ou petit mazet destiné à cet effet.
La fumée était faite en bas, et les chataignes se trouvaient à l'étage.
Le chataigne était utilisée en farine ou en morceaux, en soupe et en gateau avec du miel.

Lorsque l'on parler d'autarcie... la chataigne a permis à de nombreuses personnes de se nourrir, et même aux sangliers.
Aussi, j'ai trouvé sympa de lancer un post sur cet aliment qui constituait un aliment de base autrefois.
Qu'en pensez vous?

27 mars 2007 à 15:40:58
Réponse #1

Blue


Je me plonge depuis peu dans l'histoire locale de ma région d'adoption et je suis effarée de constater l'appauvrissement du patrimoine "agricole" du coin...Entre autres, justement le village que j'habite était réputé pour ses chataîgners au 16-17e siècle...Et là j'ai beau regarder autoru de moi...S'il y a des châtaigners, ils sont bien cachés...Pareil pour les noyers, la culture de céréales panifiables plus robustes que le blé (épeautre, seigle...).

Et pour récupérer ça, ce n'est pas comme réapprendre à faire le potager...C'est long un arbre à pousser...

Tout ça serait dramatique dans une région de montagne (même de basse altitude) en cas de retour obligatoire à l'autarcie...

Blue

15 mai 2007 à 22:30:54
Réponse #2

glouglou


Des recettes à base de chataigne seraient les tres bien venus...

15 mai 2007 à 23:52:57
Réponse #3

François


Je me plonge depuis peu dans l'histoire locale de ma région d'adoption et je suis effarée de constater l'appauvrissement du patrimoine "agricole" du coin...Entre autres, justement le village que j'habite était réputé pour ses chataîgners au 16-17e siècle...Et là j'ai beau regarder autoru de moi...S'il y a des châtaigners, ils sont bien cachés...
Je ne sais pas où tu habite, Blue, mais j'ai entendu dire que les châtaigneraies du sud de la France ont été ravagées par la maladie à la fin du 19eme siècle. Et comme dans le même temps la demande en bois de construction était à son maximum, ce sont des pins qui ont été replantés à la place.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

16 mai 2007 à 07:38:44
Réponse #4

Blue


Je suis près de Saint Claude, dans le Jura...La maladie, peut être...mais la demande en bois de construction, c'est pas vraiment un problème dans le coin, ils auraient pu replanter en chataîgners...

Blue

16 mai 2007 à 08:25:58
Réponse #5

jb_bastia



Effectivement chez moi (en Corse) les châtaignes ont nourris quelques générations...

La recette la plus connue est La Pulenta

La pulenta est "simplement" composée d'eau montée en ébullition, de sel et de farine de châtaigne tamisée, le tout jeté dans un chaudron (paghjola) et tourné avec un rouleau de bois (pulindaghiu). Le tout doit être assez épais pour être découpé en tranches. Il est nécessaire de remuer constamment pour éviter les grumeaux et obtenir une pâte lisse faisant masse (attention "battre la pulenta" nécessite un certain savoir-faire). Mise en boule, elle est reversée sur un linge saupoudré de farine. La pulenta se mange telle quelle chaude et en fines tranches, accompagnée de figatellu cuit au feu de bois, de fromage frais brocciu, d'œufs, de viande de porcs...

Autrefois, la Pulenda servait de repas unique pour les familles les plus pauvres. Mais quand on voit le prix de la farine de chataigne aujourd'hui  :o ce n'est plus la même histoire !

S'adapter c'est survivre

16 mai 2007 à 08:47:25
Réponse #6

ucorsu


 ::) Tu y rajoutes, 2 oeufs au plat, un morceau de figatellu et une tranche
de pansetta grillés au feux de bois.....et c'est le paradis :doubleup:
Quand le croquemitaine va se coucher, il vérifie si il n´y a pas Ucorsu sous son lit. :lol:

16 mai 2007 à 09:44:04
Réponse #7

Blue


Je suis sûre qu'avec du bresi, ça le fait aussi...   :up:  :love:

Il me semble que votre pulenta, c'est la version chataîgne du panisse (fait avec de la farine de pois chiche et qui est plutôt du sud est je crois)...En fait c'est la technique de la pa^te à choux...sans les oeufs...Tout le tour de main c'est de délayer en cuisant de la farine dans de l'eau sans faire des grumeaux...

Blue

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité