Nos Partenaires

Auteur Sujet: [Herbarium] Le Plantain  (Lu 6626 fois)

05 août 2009 à 14:52:21
Lu 6626 fois

Moniot van Moeren


LE PLANTAIN

Famille : Plantaginacées
Herbe vivace.
Feuilles à nervures parallèles, en rosette à la base de tiges simples, aphylles, terminées par un épi dense de fleurs très petites.
Nombre de sépales/lobes de corolle/étamines : 4. Étamines longues et saillantes.

Grand plantain - Plantago major


Taille : 8-50 cm.
Plante glabre.
Feuilles pétiolées,souvent ondulées, largement ovale, à nervures non ramifiées, saillantes sur la face inférieure.
Fleurs en épis jusqu'à 15 cm sur pédoncule non ramifié. fleurs très petites, jaune très pâle, anthères saillantes.

Floraison : Avril-Septembre.

Risque de confusion : R.A.S.

Répartition : Cosmopolite.
Habitat : Bord de chemin, talus.
Fréquence : très commun.
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.

05 août 2009 à 14:52:43
Réponse #1

Moniot van Moeren


Plantain Lancéolé - Plantago lanceolata


Taille : 15-60 cm.
Plante souvent pubescente
Feuilles lancéolée, pétiolée, à nervure non ramifiées saillantes sur le dessous.
Fleurs en épis de 1-2,5 cm sur pédoncule sillonné, brun noirâtre à verdâtre. Anthères saillantes jaune pâle ou pourprées.

Floraison : Avril-Septembre.

Risque de confusion : R.A.S.

Répartition : Cosmopolite.
Habitat : Pelouse sèches, bord de chemin.
Fréquence : très commun.

A RECOLTER

Feuilles : Toute l'année et fraiche.
Inflorescence : avant maturité.
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.

05 août 2009 à 14:54:55
Réponse #2

Moniot van Moeren


Plantain Moyen (en cours)
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.

05 août 2009 à 14:55:31
Réponse #3

Campeur


un effet antalgique si ma mémoire est bonne. par contre infusion, décoction ?? faut que je révise !

merci en tout cas pour le descriptif !

salut
"Posséder les arts de la paix mais non ceux de la guerre, c'est un manque de courage...posséder les arts de la guerre mais non ceux de la paix, c'est un manque de sagesse" Wang Yang Ming (1472 - 1529)

05 août 2009 à 14:56:09
Réponse #4

Moniot van Moeren


On mange les feuilles.


Pour manger cru, le prendre jeune...


Après, il devient trop coriace. Il faut alors les hacher grossièrement.

Comme c'est une plante de goût plutôt amer, lorsque je marche, j'essaie d'associer quelques pointes d'orties + 2 à 3 feuilles de plantain lancéolé + dans une feuille d'oseille.
L'acidité de l'oseille va neutraliser l'amertume.


L'ortie ; c'est juste pour le coup de fouet, l'encas bien avant le bivouac.


Cuit, son amertume disparait et en fait un succulent légume. Pour faciliter la cuisson, le couper en lanières et le cuir tel les épinards.
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.

05 août 2009 à 15:01:26
Réponse #5

Humain


Certaines feuilles de plantain sont tellement astringentes qu'on prend sèrieusement le risque de se mordre l'intèrieur de la joue si on en mange sans rien d'autre  :D .
Ce qui est bien avec cette plante c'est qu'on peut la trouver même en hiver).

05 août 2009 à 15:06:13
Réponse #6

aurelxv



En usage externe, on peut utiliser les feuilles de plantain comme cicatrisant sur les blessures (application de feuilles écrasées) et contre les piqures d'insectes (en frottant les feuilles).
souce : Couplan.

05 août 2009 à 15:07:39
Réponse #7

Moniot van Moeren


Elle résiste très bien au froid dans le nord. 8).
Pour en avoir fait l'expérience, son action curative quant au brûlures au contact de l'ortie est très efficace.
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.

05 août 2009 à 15:21:05
Réponse #8

DavidManise


Même pour les brûlures thermiques, ça marche assez bien !  Ca calme bien la douleur et ça accélère fortement la cicatrisation. 

J'ajouterais juste, peut-être, un tout petit risque de confusion entre le plantain géant et la feuille du jeune vérâtre...  qu'en penses-tu, Moniot ?  C'est un peu tiré par les cheveux, parce que les feuilles du vérâtre poussent sur une tige alors que le plantain sort toujours directement de terre, mais bon...  tellement de gens nous lisent :-[

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

05 août 2009 à 15:31:47
Réponse #9

aurelxv



Encore:

En infusion prolongée (20 minutes minimum), 100 grammes de feuilles  pour soigner les diarrhées bénignes et les angines.
source: Couplan.
 

05 août 2009 à 15:35:00
Réponse #10

Humain



J'ajouterais juste, peut-être, un tout petit risque de confusion entre le plantain géant et la feuille du jeune vérâtre...  qu'en penses-tu, Moniot ?  C'est un peu tiré par les cheveux, parce que les feuilles du vérâtre poussent sur une tige alors que le plantain sort toujours directement de terre, mais bon...  tellement de gens nous lisent :-[

David
La feuille du jeune vératre à un aspect plus brillant, plus lisse que le plantain il me semble.
Adulte elle risque plus d'être confondue à la gentiane qu'au plantain géant.
Les vératres sont toxiques.

Édit : http://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9ratre
« Modifié: 05 août 2009 à 15:42:48 par Humain »

05 août 2009 à 21:55:24
Réponse #11

Moniot van Moeren


Je ne suis ni herboriste, ni botaniste. Je connais certaines plantes tout simplement parce que j'ai appris à venir à leur rencontre.
N'étant adepte de la montagne (le mont Cassel culmine la Flandre à 125m), je ne connais pas le Vérâtre, mais j'ai faire une synthèse des caractéristiques botaniques :

LE VERATRE

Famille : Liliaceae.

Vérâtre blanc, Hellebore Blanc - Veratrum album


Le fruit est une capsule.
Grande variation individuelle (feuilles de couleurs différentes).
Floraison : Juin-Août.

Risques de confusion :Grande Gentiane(Gentiana lutea). Chez elle, les feuilles sont opposées et lisses.


Répartition : commun dans les prairies, pâturages et bois clair de montagnes, en France, en Europe et en Asie septentrionale jusqu'au Japon.
Habitat : Montagne, Alpages humides. de 800 à 2000 m d'altitude.
Fréquence :

TOXICITE

Cette plante extrêmement toxique est d'autant plus dangereuse qu'elle ressemble beaucoup, à l'état stérile, à la gentiane jaune qui croît souvent dans les mêmes stations qu'elle. Le vératre se distingue à ses feuilles alternes et velues en dessous, alors que celles de la gentiane sont opposées et glabres. « Ellébore blanc » des Anciens, la plante a été longtemps confondue avec les ellébores vrais (renonculacées), eux-mêmes souvent dénommés « vératres noirs ». De nombreuses indications ont été attachées à ces « ellébores » au sens large, dans l'Antiquité comme au Moyen Âge et à la Renaissance, où on les prescrivait encore dans les maladies mentales et nerveuses, la constipation opiniâtre, les dermatoses rebelles, l'hydropisie, non sans risques. Le vératre proprement dit restait employé, au XVIIIe siècle, comme sternutatoire et en pratique vétérinaire. La racine, partie utilisée, renferme au moins une douzaine d'alcaloïdes (le plus notable étant la protovératrine, mélange de deux alcaloïdes très voisins), complexe très vénéneux, irritant, curarisant, tétanisant, agissant particulièrement au niveau musculaire
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.

05 août 2009 à 21:57:36
Réponse #12

Moniot van Moeren


Les feuilles du Grand Plantain sont lobée. Celles du Vérâtre sont pointues.
Je ne peux pas te confirmer la différence entre ces plantes à l'état jeune ; je ne connais cette plante. On fera donc un appel aux montagnards qui savent reconnaitre la plante.
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité