Nos Partenaires

Auteur Sujet: Pantalon Fjallraven Vidda  (Lu 15475 fois)

16 mars 2007 à 22:24:48
Lu 15475 fois

Mik


Bonjour,
je sais que l'on en a déjà parlé dans un post sur les fringues mais j'ai besoin de précisions.

Ci-dessous le descriptif du dit panatalon issu de chez Expé

"Pantalon Vidda FJALLRAVEN
 
   Pantalon à la coupe confortable pour le trekking et le voyage. Tissu: G-1000, 65% polyester,35% coton, traitement anti-UV. Ce tissu, très serré, est extrêmement solide, imperméable quand imprégné de la cire Fjall Raven et très respirant quand non imprégné. Bas de jambe réglable par bande élastique. Renforts et genoux doublés en tissu contrasté. Poches : 8 au total dont 1 de sécurité dissimulée à l'intérieur. Tailles (poids en L): du 40 au 48 (620 g). "

Une chose me perturbe un peu : "imperméable si ciré et respirant quand pas ciré."
Dois-je comprendre que si je veux quelques chose d'étanche et de respirant il faut que j'enduise de cire mais pas trop???

Dans le nautisme et d'autres sports, on trouve facilement des vêtements fabriqués dans une membrane étanche et respirante et pas la peine de la badigeoner de cire...

Quelqu'un pourrait-il me deonner plus d'infos sur ce pantalon (à l'usage, usure, entretien, réels avantages et inconvénients...).
Merci d'avance

A+
Mike

17 mars 2007 à 02:14:40
Réponse #1

Corin


Une chose me perturbe un peu : "imperméable si ciré et respirant quand pas ciré."
Dois-je comprendre que si je veux quelques chose d'étanche et de respirant il faut que j'enduise de cire mais pas trop???

Dans le nautisme et d'autres sports, on trouve facilement des vêtements fabriqués dans une membrane étanche et respirante et pas la peine de la badigeoner de cire...

J'espère que Kilbith, notre expert en chiffon et couture, pourra compléter ce que j'écris. Je connais ces produits mais n'en ai jamais eus.

Fjallraven est réputé pour des vêtements d'outdoor très solides dont le principe est que tu peux les porter aussi bien l'été quand il fait chaud que l'hiver. Pour assurer que ton vêtement ne se gorge pas d'eau, tu le cires. La cire part au lavage.http://auvieuxcampeur.fr/gp/asp/produit.asp?codprd=78243

L'avantage par rapport à un vêtement type gore-tex, c'est la solidité et la polyvalence.

Pour prendre un exemple de produit: http://auvieuxcampeur.fr/gp/asp/produit.asp?codprd=77502 MDR, c'est le Vidda d'Expe.

Bref, il s'agit d'un pantalon en toile très solide que tu peux rendre déperlant grâce à la cire. L'avantage est qu'en milieu humide (herbes hautes,...) tu évites de charger ton pantalon d'eau et de te refroidir.

A+

17 mars 2007 à 06:16:03
Réponse #2

Hatari


Ce sont des vêtements que j'utilise au quotidien depuis près de 30 ans,encore porté aujourd'hui et jamais ils ne m'ont déçu...si l'on parle de leur fameux tissu G1000 c'est d'une incroyable robustesse, increvable, les mots sont faibles.
En Europe/Afrique, je porte toujours des pantalons Vidda, acacias, épines de toutes sortes, ça ne déchire pas le tissu...même les insectes piqueurs (Tsé-Tsé, moustiques,...) n'arrivent pas à traverser le tissu, le bas du pantalon est élastiqué et bien fermant sur une chaussure haute tige, à la rigueur on peu oublier les guêtres/guêtrons.
Au niveau de la cire, c'est après plusieurs lavage qu'elle commence à disparaître, sinon une simple application de cire et c'est moyennement étanche (disons 75% d'un vrai synthétique) sur un pantalon ce qui est intéressant c'est d'enduire le bas de manière à ne pas avoir les mollets mouillés...j'avoue ne l'avoir pratiquement jamais fait. Je dirai que par faible pluie, le tissu traité conserve une relative étanchéité mais est surtout très respirant !!! Si je veux de l'étanche j'ai mon poncho.
Vestes et chemises dans ce matériau sont du même acabit.
Certes cher(c'est relatif) mais Fjallraven enterrera plusieurs pantalons d'autres marques avant lui si un jour il arrive à rendre l'âme ! ;)
La vraie trahison est de suivre le monde tel qu'il est et d'employer l'esprit à le justifier.

17 mars 2007 à 11:33:30
Réponse #3

Kilbith


Bonjour,

J'utilise des vêtements fjall raven en G1000 depuis 20 ans. C'est du bon matériel, solide et dont la coupe est excellente pour mon anatomie.
Le tissu G1000 est simplement du polycoton 65/35 (polyester, coton longue fibre) tissé serré, de bonne main et qui peut être ciré grâce à un mélange de parrafine+cire d'abeille (90/10). Pas de miracle, mais les qualités habituelles de ce type de tissu :

Solidité et confort au porté grâce à l'emploi du polyester de qualité et du coton longue fibre pour obtenir un tissu de poids moyen. Très résistant à l'abrasion. L'enduction de cire, empêche le tissu d'accrocher....ce qui le renforce. L'utilisation de polyamide renforcerait, à poids égal, le tissu. Mais le polyamide sèche moins vite que le polyester qui absorbe moins d'1% d'eau, et le polyamide est sensible aux UV.

Confort, grâce à l'utilisation du coton. Mais aussi par la possibilité d'ajouter de la cire (plus déperlant moins respirant) selon les utilisations. On peut moduler l'application de cire selon l'usage (par exemple plus sur le devant du pantalon pour les traqueurs...). On peut aussi laver le vêtement et enlever la cire....

Vitesse de séchage. Pour moi c'est le point vraiment positif des vêtements FjallRaven en G1000. Le plus souvent ils ne sont pas doublés et entièrement en G-1000, cela sèche très très vite après la pluie. Pas de miracle, c'est le résultat de l'utilisation de polyester qui absorbe moins de 1% de son poids en eau.
A noter que par le passé les scandinaves doublaient les versions hiver de ces vêtements par une toile de coton....

La résistance aux UV. Nouveauté marketing. Le polyester est peu sensible aux UV et la toile est très serrée.

Coupe vent. Le tissu est tissé serré et coupe le vent comme un jean pour moins lourd. Si on enduit de cire, il coupe parfaitement le vent, au détriment du confort (condensation).

Le tissu est agréable à porter à même la peau du fait du coton. Il n'est pas très bruyant pour un tissu majoritairement en synthétique.

Les vêtements comportent très peu de velcros. Les velcros sont une nuisance sur le long terme : les graines et fibres se mettent dedans et les rendent inopérants. De plus, ils sont bruyants. Fjallraven utilise majoritairement des pressions. Vérifiez qu'elles sont bien posées avant l'achat.
Les poches sont nombreuses et généralement bien pensées (formes, présence de soufflet...). Les pantalons Fjallraven comportent beaucoup de poches, y compris des poches rares comme celles permettant de porter une hache ou un couteau sur le coté. Ils ont aussi une poche sur le mollet, qui est accessible en position assise.


En résumé : Pas de miracle, du bon matos, solide (pas des vêtements de traqueur...le cuir de cerf ou le lin est plus solide pour rester dans les matériaux anciens) cher, très bien coupé.

Petite baisse de qualité depuis que la fabrication n'est plus faite en Finlande....

did, ;)


« Modifié: 28 janvier 2008 à 08:14:15 par Kilbith »

16 février 2008 à 18:44:54
Réponse #4

JJ


Je vous livre le résultat d'une expérience récente involontaire :

Mon boulot est désormais de faire des bricolages chez les particuliers en me déplaçant exclusivement à vélo. Je fais donc des Km, habillé en bricoleur, pantalon + veste. Le pantalon est d'une composition de 65% polyamide et 35% coton. En ce moment il gèle le matin et il fait bon l'après midi. Avec ce pantalon j'ai froid le matin, je transpire l'après midi. Bref, pas top mais solide et ne craind absolument rien vu le brix chez lareine merline.
Parallèlement jhe me suis acheté un Fjalraven ! La composition est rigoureusement identique. Et le WE dernier j'ai fait une rando en VTT pour laquelle ayant oublié ma tenue j'y suis allé en Fjallaren (c'est dur à prononcer et à écrire ce truc). Ben il faisait -4 en partant en vélo, même pas froid. 40 km plus tard dans le sable et au soleil, même pas chaud. N'ayant pas de douche sur le lieux d'arrivée j'ai passé le restant de la journée dans mon fj...en. Toujours confortable, sans gène et sans odeur (personne ne m'a rien dit)...

J'en conclue qu'à composition identique, résultat et confort très diufférent en faveur du Fj quelquechose.

D'autre comparatifs du genre ?

JJ

17 février 2008 à 12:42:15
Réponse #5

Cynry


Bas sans élastique ça se fait oui, en général le pantalon est vendu sans ourlet dans ce cas.
Pour les renforts, à ma connaissance c'est toujours 2 couleurs différentes  ^-^

17 février 2008 à 12:50:48
Réponse #6

Cynry


http://www.fjallraven.com/Templates/se_productlist.asp?SectionId=3784&Menu=menu1

Mais j'avais déjà bien cherché avant d'en acheter un... sans renfort  :)
Au fait, t'as récupéré la pochette chez David ?

17 février 2008 à 14:26:10
Réponse #7

emmuel


En plus des remarquables qualité de régulation thermique de séchage et de déperlance de ce pantalon, j'ajouterais : il a un coté auto-nettoyant (c'est un peu subjectif…), j'ai vraiment eu de la boue et de la saleté collée dessus et il n'y adhère pas vraiment. Et pour un randonneur les poches sont vraiment bien fichues. En particulier, La jambe gauche à une super poche pour mettre un mora un F1 ou ce que vous voudrez du même genre et une poche exactement coupée pour contenir une carte pliée. Il faut penser à l'envelopper dans du plastique pur éviter qu'elle ne s'imbibe de flotte, mais pour moi ça a vraiment été un plus considérable, car j'aime regarder fréquemment ma carte.

Seul bémol, les bas des jambes tout étroits à ourlet perso, je ne suis vraiment pas fan.


17 février 2008 à 18:14:42
Réponse #8

JJ


A ma connaissance les renforts sont toujours d'une couleur différente.

Mon pantalon est le Einride qui se porte facilement en habit de tous les jours. Effectivement il est de coupe étroite en bas (et encore que). Je me suis fait mes ourlets en gardant soigneusement la bande de rab (généreuse) pour faire des pièces ou des renforts de bas de jambe à élastique.

Je confirme l'effet autonettoyant qui, je pense, est dû à l'enduction.

Je confirme la conception idéale des poches dans leur placement et dimensions, y compris la poche cachette à l'intérieur.

Je n'ai pour ma part jamais connu de pantalon répondant à ce point à mon cahier des charges. Seule inquiétude concerne la durée de vie car vu le prix... faut que ça dure !

Pour les futurs investisseurs, attention à la correspondance des tailles, c'est vraiment zarbi de chez zarbi. Mon taille 50 correspond à du 44 !!!, voir 42. Pour être totalement exact, je viens de mesurer mon tour de taille : 90 cm. Je mesure 1,80 m de haut et 84 cm d'entre-jambe. Le Einride en taille 50 est un poil trop grand (mais petit poil).

Avant de faire vos ourlets, lavez votre pantalon et séchage au sèche linge très soft pour que le coton perde ses 3% annoncés.

JJ


17 février 2008 à 18:15:34
Réponse #9

Hatari


Seul bémol, les bas des jambes tout étroits à ourlet perso, je ne suis vraiment pas fan.




Je trouve cela plutôt comme un avantage, dans la nature, ça évite d'avoir les chevilles bouffées par les moustiques ou autres ;D

L'élastique du bas de pantalon colle vraiment à la cheville ou sur une chaussure à haute tige, un bas de pantalon non élastiqué c'est la porte ouverte à un tas d'insectes surtout lorsque l'on est assis.
La vraie trahison est de suivre le monde tel qu'il est et d'employer l'esprit à le justifier.

17 février 2008 à 18:19:17
Réponse #10

guillaume


y compris des poches rares comme celles permettant de porter une hache ou un couteau sur le coté.

Aurais-tu une illustration mon cher Did?

a+

17 février 2008 à 21:03:59
Réponse #11

Kilbith


Salut cher Guillaume,
 ;D

vos desirs sont des ordres :


Tu remarqueras la poche gauche longue et étroite (celle qui porte un petit drapeau suédois) sur la cuisse. Elle se prête parfaitement au port d'un couteau assez long. Y compris pour les Gauchers  :doubleup:

Elle possède une fermeture à pression sur le dessus ET la base peut être ouverte : un petit rebord cousu venant normalement bloquer le bas de façon sûre. La pression ouverte, la base se trouve donc ouverte. Le système est bien conçu, il a au moins vingt ans des test....
 Il est alors possible de passer un manche d'outil par le manchon ainsi formé. La limite étant le poids de l'outil.

did, ;)

17 février 2008 à 22:24:10
Réponse #12

emmuel


On distingue bien aussi la poche à carte et celle pour la boussole juste en dessous.  :)

17 février 2008 à 22:41:27
Réponse #13

guillaume


(celle qui porte un petit drapeau suédois)

Tu disais tout à l'heure que la qualité avait baissée du fait que Fjallraven n'était plus fabriqué en Finlande. Alors suédoise, finlandaise, suédoise mais qui était fabriquée en Finlande, la marque?

La limite étant le poids de l'outil.

Je me vois mal porter une hachette de 600gr là-dessus. Ça doit tirer sur la hanche :blink:.
Perso, j'y met ma lampe tactique (merci Manu).

a+

17 février 2008 à 23:00:02
Réponse #14

Kilbith


Marque suédoise, fabriquée en Finlande pour les modèles d'il y a 20 ans....maintenant je ne sais pas. Le drapeau c'est de la décoration.
Napapijri met des (gros) drapeaux norvégien partout....c'est une marque italienne fabriquée, dans le meilleur des cas, en Tunisie.

Perso, je met une scie fiskars dans la poche. Impeccable. Tu peux mettre une hache ou un marteau pour un petit moment, sauf si tu portes des bretelles....

17 février 2008 à 23:30:23
Réponse #15

Criss Kenton


Je possède le modèle présenté par Kilbith (Barents). Mis à part l'absence de bas élastiqué il est apparemment identique au Vidda. La poche longue latérale est en effet très pratique pour porter une hachette ou un couteau. Le port est discret et ça évite à l'outil de se balader. De plus dans certains cas (hachette pou moi), la poche supporte une partie du poids. Perso c'est vraiment un plus pour le confort :up:
Par contre, malheureusement les pantalons avec rendorts sont tous bicolores, mais certaines associations de coloris sont plus discretes que d'autres.

Criss Kenton, qui aime les pantalons Fjall Raven depuis 2 mois et c'est parti pour durer...

18 février 2008 à 07:58:49
Réponse #16

Kilbith


Par contre, malheureusement les pantalons avec rendorts sont tous bicolores, mais certaines associations de coloris sont plus discretes que d'autres.

C'est vrai pour les renforts sur le séant. En revanche il existe des pantalons ayant seulement des renforts sur les genoux, dans ce cas le renfort est constitué du même tissu et de la même couleur que le reste du pantalon.

A noter que les pantalons fjallraven ont des coutures de séant de type "bord à bord" (je ne connais pas le terme technique). Ces coutures sont, d'une certaine manière, plus solides que les coutures "doubles à rabat" car elles ne sont pas sensibles aux frottements. Elles sont aussi plus confortables car induisent moins d'épaisseur et de rigidité.

 Mais, si le fil casse : vous bénéficiez rapidement d'une aération. Cela ne m'est jamais arrivé sur un pantalon fjallraven.....mais il est préférable de vérifier lors de l'achat.  :o


Couture "bord à bord" ressemble à ça, sans les surpiqures de la troisième vignette :


Couture "double à rabat" ressemble à ça :



18 février 2008 à 08:46:24
Réponse #17

Criss Kenton


C'est vrai pour les renforts sur le séant. En revanche il existe des pantalons ayant seulement des renforts sur les genoux, dans ce cas le renfort est constitué du même tissu et de la même couleur que le reste du pantalon.
Oui oui, je parlais des pantalons à renforts de type vida et barents comme présentés sur ce fil.

Sinon c'est vrai que ces pantalons sont très bien finis. Je n'ai pas le mien sous la main, mais effectivement on ne voit pas les surpiqures sur les renforts. La jonction avec le reste du pantalon est très "propre". De plus, le tout reste relativement souple. Bref je suis satisfait de mon achat.  :up:

Je me vois mal porter une hachette de 600gr là-dessus. Ça doit tirer sur la hanche :blink:.
Perso, j'y met ma lampe tactique (merci Manu).
Pour moi non, grace à la poche latérale justement. J'ai une petite hachette wetterlings de presque 600g et en la portant accrochée à la hanche et le manche glissé dans la poche, elle se fait complétement oublier. En fait elle pend suffisament bas pour que la tête puisse venir reposer sur le rebord supérieur de la poche. Ca permet de répartir le poids au lieu de le concentrer en un point de la ceinture.

Pour les futurs investisseurs, attention à la correspondance des tailles, c'est vraiment zarbi de chez zarbi. Mon taille 50 correspond à du 44 !!!, voir 42. Pour être totalement exact, je viens de mesurer mon tour de taille : 90 cm. Je mesure 1,80 m de haut et 84 cm d'entre-jambe. Le Einride en taille 50 est un poil trop grand (mais petit poil).
Je conseille aussi d'essayer si possible en magasin avant d'acheter ou commander.

Criss Kenton, qui essaye d'acheter utile depuis 1983


18 février 2008 à 09:07:01
Réponse #18

JJ


Correctif, sorry, mon pantalon est un "barents" (et non "einride" qui est le nom d'une vest coton chez Klattermusen)
JJ

18 février 2008 à 09:45:51
Réponse #19

guillaume


Pour moi non, grace à la poche latérale justement. J'ai une petite hachette wetterlings de presque 600g et en la portant accrochée à la hanche et le manche glissé dans la poche, elle se fait complétement oublier. En fait elle pend suffisament bas pour que la tête puisse venir reposer sur le rebord supérieur de la poche. Ca permet de répartir le poids au lieu de le concentrer en un point de la ceinture.
Je conseille aussi d'essayer si possible en magasin avant d'acheter ou commander.

Et t'arrives à te mettre accroupi, à genoux, à bouger la jambe quoi ;D ?

a+

18 février 2008 à 15:45:10
Réponse #20

Criss Kenton


Ouais m'ssieur!
Pour la hachette j'ai fait un passant ceinture en paracorde ce qui fait qu'il y a "plusieurs degrés de liberté" au niveau de la fixation, du coup la hachette suis les mouvements de la jambe sans problèmes. Dès que je met la main sur un appareil photo, je mettrais des images, ce sera beaucoup plus parlant  ;)

Criss Kenton, qui a un gros degré de liberté depuis 1983

21 février 2008 à 16:25:20
Réponse #21

kartoffel


J'ai une veste en G1000 depuis peu de temps, heu, quatre ou cinq mois. C'est l'occasion de faire un petit retour d'expérience sur le tissus. D'autres l'ont déjà fait dans ce fil, mais comme je suis moins enthousiaste qu'eux je me permets de donner mon avis.

Les qualités déjà citées que je lui reconnais sont effectivement la vitesse de séchage, le toucher agréable malgré la solidité indéniable, et la conception/coupe très pratique de la veste. Ces seuls aspects là rendent la veste suffisamment polyvalente pour que je me la traîne avec plaisir autant en forêt qu'en haute montagne ou au ski puisque c'est la saison, tout comme au quotidien avec son look passe-partout.

Par contre, je suis moins chaud pour vanter l'imperméabilité ou les qualités coupe-vent du truc. Et l'enduction à la cire est chiante à faire et à peu près impossible à rendre un peu uniforme.
Sans enduction, ma veste BW en polycoton 30/70 (le contraire de l'autre quoi) est un bien meilleur coupe-vent que celle en G1000 avec son enduction de sortie d'usine ; il faut vraiment charger le tissus en cire pour que l'effet coupe-vent devienne un peu sérieux. Quant à l'imperméabilité, même enduite elle est sans rapport avec ce qu'on peut voir sur le test que Fox fait avec sa Gorka (pour comparer ce qui est comparable). Faut dire les choses franchement, quand il pleut on est quand même assez vite mouillé dans le machin, et un simple passage sous le robinet du lavabo fait bien apparaître qu'une part importante du jet coule tout simplement à travers le tissus.

Du coup, pour l'application marine de Mike, je ne choisirais sûrement pas ce matériau.
« Modifié: 21 février 2008 à 16:42:36 par kartoffel »

21 février 2008 à 16:31:47
Réponse #22

Cynry


Dans quelles conditions t'as trouvé que le G1000 était pas très coupe-vent ?
Ca m'étonne pas mal, je trouve justement que c'est un de ses points forts, pour en porter tout les jours depuis quatre ou cinq mois aussi. Tu l'as beaucoup lavé ?

21 février 2008 à 16:38:37
Réponse #23

kartoffel


Je l'ai lavée pour la première fois hier soir.

Sinon c'était avec l'enduction d'usine plus la grosse couche de cire à Karto sur la moitié haute et les manches de la veste. Ce que je dis je l'ai ressenti à chaque fois que j'étais dans un vent un peu sérieux, à commencer par les collines derrière la maison où je fais souvent ma petite promenade du soir. Dans la veste BW, un coucher de soleil venteux sur la mer est un plaisir à admirer ; dans la FJ ça finit vite par cailler parce que je sens bien que le vent perce même quand je capitonne les ouvertures. En montagne c'est très sensible aussi.

21 février 2008 à 17:06:39
Réponse #24

Kilbith


Salut,

Ben moi....je confirme ce que dit Karto. Il me semble que c'est ce que j'ai toujours dit dans mes posts précédents.

Bien c*nçu
Bien Coupé (pour moi)
Contact agréable
Sêche vite
Relativement solide pour le poids.
Assez coupe vent.
Déperlant.

"Assez coupe vent" :
Cela veut dire que l'on sent le vent. En fait, cela dépend des vêtements. Sur le veste iceland (voir le wiki) la conception de la veste fait que l'on a quasiment partout deux couches de tissu sur le devant (grâce aux poches et au tissu le long de la fermeture...). Normalement on a le sac qui fait coupe vent derrière. Globalement cela coupe suffisamment le vent lors d'un effort. Mais c'est insuffisant à l'arrêt en haute montagne avec un vent froid. Pas de miracle. Ceci dit l'effet coupe vent est correct compte tenu du poids et du confort.

"Déperlant" :
Soit on enduit la veste au point qu'elle devienne un mauvais Barbour super chaud quand il ne pleut pas, pas complétement étanche quand il pleut (coutures, endroit mal cirés...).
Soit on a l'enduction de base ou un traitement Nikwax. Dans ce cas cela en statique la veste résiste à l'humidité des sous bois, voir à la bruine SI on a un pull en laine dessous. Sous la pluie légère en rando, lorsque l'humidité de la pluie finit par atteindre votre peau, elle est réchauffée.....l'ensembe séchant assez vite une fois à l'abri, que vous vous empressez de rejoindre. La gestion à l'ancienne KOI


Ce n'est pas parce que les vêtements Fjall Raven sont onéreux qu'il faudrait les idéaliser pour reduire la dissonance cognitive occasionnée par le débours de l'achat... :lol:

did, ;)
« Modifié: 22 février 2008 à 08:21:20 par Kilbith »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité