Nos Partenaires

Auteur Sujet: Bagues danger  (Lu 13403 fois)

05 juin 2016 à 10:12:34
Réponse #25

huckleberry


Si tu lis bien les articles dans le lien c'est un peu de la poudre aux yeux...

Il faut faire des test en labo sur chaque type alliage (platine, or, argent etc...), et on ne parle que des alliages Français bien sûr, et sur différents diamètres, différentes sections (rondes, carrées etc...), différentes techniques (fonte, forge etc...), différentes soudures, et tout ça à la charge du bijoutier et bien sûr sous sa responsabilité en cas de problème.

Donc bon ensuite faire en sorte qu'un bijou fait de cette manière soit résistant et qu'en cas d'accrochage il saute comme un fusible c'est vraiment difficile à réaliser pas impossible mais presque (j'ai un poil exagéré mais pas tant que ça) .

 Quand tu lis l'article tu comprends de suite que ça ne peut pas le faire ou alors à un tarif très trop élevé, parce que carottage et soudure laser ça fait sourire, avant que tout ça soit normé et que ça soit ensuite sous la responsabilité de la profession on a le temps de voir venir...
D'ailleurs celui qui a fait ces essais a laissé tomber, ça explique déjà le délire.

Donc pour résumer il faut faire gaffe quand on porte une bague et ne pas hésiter à l'enlever, comme avec un bracelet, une gourmette ou un collier un peu costaud.

voilà voilà  ;)

05 juin 2016 à 17:27:20
Réponse #26

fall7stand-up8


Merci @huckleberry
Je vais garder mes sous et acheter des gants de protection ou une chaîne fine pour mettre mon alliance autour du cou ;#

06 juin 2016 à 01:16:26
Réponse #27

huckleberry


Avec plaisir.

Mais pour les gants c'est sans la bague, ça ne te protègera pas beaucoup plus si elle se coince quelque part. La chaîne autour du cou c'est bien en faisant attention à ce qu'elle ne pende pas, ou sinon si c'est d'une alliance dont on parle, bien calée au fond du portefeuille ça sera bien aussi.

 :)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité