Nos Partenaires

Auteur Sujet: Défense contre couteau  (Lu 45229 fois)

15 mars 2007 à 12:49:42
Réponse #75

littlebigman


A la différence du citoyen lambda, pour le représentant des foces de l'ordre que je suis, il est de mon devoir d'intervenir.
Pour le cas ou c'est une intervention en équipe (qui est la règle), c'est une question d'entrainement et de répartition des fonctions au sein de l'élément (menottage, appui, couverture) mais je me suis peut-être mal exprimé, à chacun sa fonction et son outil.
Je ne vais pas développer ici les techniques d'intervention, ne souhaitant pas les voir se retourner un jour contre moi, le ouèbe comme les rues n'étant pas toujours fréquenté que par des gens pétris de bonnes intentions ;)
Maintenant si je suis seul (l'exception en service) face au bad guy, tout dépend de la situation, à moins d'une certaine distance, je préfère augmenter distances et obstacles entre lui et moi pour pourvoir mettre en oeuvre mon arme de service.
Sous le coup de la surprise ou hors service, se dégager le plus vite et le moins mal possible de l'axe principal d'attaque, attaquer la main armée ou la mobilité (taper dans les genoux plutôt que les cou....es) pour reprendre de la distance et mettre en oeuvre tout autre moyen de fuite ou de combat.
C'est aussi une question de conscience de son environnement, mais comme tout bon flic qui se respecte j'ai tendance à être parano et voir le mal partout. ;D ;D
Plus prosaïquement, un aérosol de taille moyenne (éviter l'extincteur ;)) ne sera pas forcément vu avec malveillance par un policier du moment que vous le prévenez que vous l'avez sur vous lors d'un contrôle, après tout dépend de votre attitude lors de ce contrôle.
Mais bon, le tout n'est pas de l'avoir encore faut-il se tenir pret à l'utiliser dans différentes configurations, par exmple le tenir à la main dans la poche lors de passage de zones "à risque", galeries de métro, parking souterrin, rues de nuit non fréquentées...En voiture je le porte dans un étui fixé sur la ceinture de sécurité, à portée de main.
Le bouquin du GHC est pas mal à ce sujet d'ailleurs.
En fait le spry utilisé dans ce cas de figure crée un élément qui vient créer la surprise chez l'agresseur
Faire et Laisser braire

15 mars 2007 à 13:07:24
Réponse #76

Rouri


Ok pour l'intervention en équipe pour la sécurité publique.

Mais, dans le privé où le budget est tjrs restreint, il est souvent arrivé qu'un agent doive intervenir seul. C'est là le problème, car certaines firmes ne fournissent même pas de spray ni d'ASP, seulement un PR-24, et même encore là... Alors, le choix d'intervention pour l'agent est restreint.

 Je penses à mon pote qui doit surveiller seul et de nuit l'aile psychatrique d'un hopital... c'est pas du gâteau! Il doit tjrs mesurer son intervention, car se sont des «patients», et ce, même s'ils ont un cutter dans les mains et qu'ils sont psychologiquement dans un «autre» monde!

Rouri.

15 mars 2007 à 13:57:43
Réponse #77

DavidManise


Kilbith,

Tafdak avec toi, hein... ;)

Sur la connerie "post pubère" t'es certain de ton truc? Parce que si c'est vrai....qu'est ce que je vais faire au boulot moi ?  :'( ;D

;D

Ce que tu fais déjà, Did.  Tu vas bien noter les moins mauvais ;D :nana: ;)

Tu peux faire quoi, à part ramasser les pots cassés de tous les collègues qui t'ont précédé ?  Et encore t'as ceux qui sont parmi les moins pires, en théorie...  :'(

Le fait est que la connerie c'est une maladie qui se prévient relativement bien, qui se soigne difficilement (et il faut commencer très tôt, vers 4-5 ans), et qui en plus d'être transmissible de la mère et de l'absence de père à l'enfant, s'entretient d'elle-même...

Comme me disait l'autre fois le GHC (gars hautement cohérent) : si les cons savaient voler, on aurait pas besoin de lunettes pour faire du glacier.

Mes deux grelots ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

15 mars 2007 à 14:28:37
Réponse #78

garfield


Ca y est je suis retombé,  :-[

Effectivement la loi du talion, et en plus pour un membre des forces de l'ordre, ça fait désordre.

L'éducation, l'éducation, l'éducation, pour le long terme il n'y a que ça qui marchera. (j'en suis vraiment convaincu  :doubleup:)
Mais il y des incurables et les supporters de foot en font partie!!!.

Je rigole, Je rigole, bon d'accord je sors  ;D ;D

Ce qui me chagrine un peu aussi, c'est l'impunité de certains petits c... mais bon, la démocratie c'est le MOINS MAUVAIS des système, pas le meilleur.
Ce qui m'a mis en pétard en fait, plus que le caillou, c'est l'apathie du chef de peloton, si il avait réagi plus tôt..... mais bon comme dirait Papa, si tu penses faire mieux, vas y!!!! plutôt que de le critiquer.

a plus, les potes
raaaaouw


 

Je suis pour la paix des ménages mais...si on pisse sur ma jambe en me disant qui pleut, je deviens très méchant !!!!

15 mars 2007 à 14:42:51
Réponse #79

DavidManise


Effectivement la loi du talion, et en plus pour un membre des forces de l'ordre, ça fait désordre.

Ouais moi de toute manière j'y ai jamais trop cru à ce truc.  Plus on me cogne plus je suis en rogne...  donc je présume que c'est pareil pour les autres. 

Citer
L'éducation, l'éducation, l'éducation, pour le long terme il n'y a que ça qui marchera. (j'en suis vraiment convaincu  :doubleup:)

Tafdak.  Mais bon en attendant, faut quand-même leur passer les menottes quand ils s'excitent trop et qu'ils deviennent dangereux...

Citer
Mais il y des incurables

Je le pense aussi.

MAIS...  faut toujours garder un espoir.  J'ai un cousin, sans déconner tout le monde était sûr qu'il était incurable.  Un vrai dur.  Il a fait toutes les conneries et toutes les vacheries possibles à tout et n'importe qui, y compris ceux qui essayaient de l'aider ou qui lui tendaient une main secourable alors qu'il suppliait...  J'ai pas peur de dire que ce mec était une vraie pourriture et un sale con.  Puis il a rencontré une fille, et elle lui a dit "tu règles tous tes problèmes et après on verra si on peut sortir ensemble". 

Ben il a pris rendez vous chez le psy, il a expliqué le truc, et un an plus tard il avait un boulot stable, une superbe jeune fille trop sympa et trop cool à ses côtés, et le sourire aux lèvres.  Il a trouvé ce qui clochait, il a réglé ce qu'il avait a régler...  et il a fait la démarche lui-même.

Tu le croises aujourd'hui, tu pourrais facilement le prendre pour un mec normal.  Juste, tu sens que si tu t'en prends à sa femme ou à sa famille tu vas perdre des morceaux, et qu'il est capable de tout...  mais il a CHOISI une vie plus cool. 

Tellement il a fait des conneries, la seule manière qu'il a eu de trouver des revenus, ça a été de monter sa propre boîte.  Avec son casier, absolument personne ne voulait l'embaucher.  Eh ben c'est un patron en or, maintenant, et même qu'il fait bosser plein d'ex-taulards.

Tout ça pour dire que pour que l'éducation fonctionne, il faut ABSOLUMENT que le mec en fasse ait envie de se bouger aussi.

Le problème, c'est COMMENT on peut leur donner envie de se bouger et d'arrêter les conneries...  Si quelqu'un a des idées, faut vite les publier ;)

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

15 mars 2007 à 17:15:36
Réponse #80

littlebigman


Ben malheureusement le seul moyen de faire bouger 99.9% de mes "clients" c'est de leur botter le c*l 8)
Faire et Laisser braire

15 mars 2007 à 21:08:42
Réponse #81

garfield


Resalut,  ;D
oui, c'est intéressant David, cela s'appelle l'effet balancier. Plus tu vas à fond ds un sens, plus tu repars à fond ds l'autre sens.(j'avais lu cela chez Henri Plee)

Sans tomber ds la philosophie de comptoir, c'est chouette que des choses comme cela arrive. :)

Maintenant pour le comment, ben,.....l'exemple parfois cela marche mais pas tjs, donc JE NE SAIS PAS.

Allez, ça ira mieux demain :-\ :-\ :-\
Je vais aller voir comment dorment mes monstres. Bonne nuit les gars
raaaaouw
Je suis pour la paix des ménages mais...si on pisse sur ma jambe en me disant qui pleut, je deviens très méchant !!!!

15 mars 2007 à 22:56:07
Réponse #82

gurkhan


Ça, c'est l'une des nombreuses raisons qui font que je déteste profondément le foot...  :down:

David

chouette on crée un club  ;)
"donner largement sans rien attendre en retour" GHC CONCEPT tous droits réservés             

20 mars 2007 à 14:05:58
Réponse #83

Rouri


Bonjour,

Voici un article d'Oliver Salvador paru dans Thrust magazine et qui porte le titre accrocheur de Knife Combat: The Real Basics. Pour ceux que la réalité intéresse...

Je vous sousmet l'intégrale de la conclusion:

In conclusion, knife acquisition, deployment and retention are the three important aspects that all knife combat training programs should have. Although there is no magic answer on how to win a knife fight, when designed and trained properly, they are tactical tools that can significantly improve one's chances of winning in edged weapons combat.

http://www.thrustmagazine.net/

Bonne journée! :)
Rouri


20 mars 2007 à 22:44:06
Réponse #84

DavidManise


chouette on crée un club  ;)

Ouais, un club d'anti-supporters.  En fait on se déclare anti-racistes, on ne boit plus d'alcool, et on ne se rassemble jamais ;D

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

21 mars 2007 à 10:35:56
Réponse #85

gurkhan



Moralité je ne regarde plus que les matchs du tournoi des 6 nations et de la coupe du monde Rugby et là j'ai l'impression parfois de revoir des valeurs d'équipe et de respect sur le terrain et de fraternité dans les tribunes, ce qui n'exclut pas rigueur et rudesse.


alléluia mes frères  :up:
bonne idée ce club David  :doubleup:
"donner largement sans rien attendre en retour" GHC CONCEPT tous droits réservés             

30 mars 2007 à 02:46:18
Réponse #86

Rouri


Bonjour, :)

Voici quelques vidéo sur les attaques au couteau:

1- Agression d'un bijoutier au couteau:
http://www.youtube.com/watch?v=BEjKU0p9JZw&mode=related&search=

2- Attaque de 2 portiers au couteau:
http://www.youtube.com/watch?v=a1Q03qh7BTw&mode=related&search=

3- Une arme de poing contre une attaque au couteau:
http://www.youtube.com/watch?v=8dUSqE9TDhg&mode=related&search=

« Modifié: 30 mars 2007 à 02:56:23 par Rouri »

30 mars 2007 à 06:09:45
Réponse #87

dents-de-sabre


 :o :o :o le gars dans la bijouterie !!

tout ce qu'il mange comme coups et il va même pas au tapis ! barre de métal ( probablement de l'alu vu comme elle plie car le bijoutier ne semnble pas costaud au point d'arriver à pareil avec une aciermais quand même) , 2 COUPS DE CHAISES!

Cette vidéo que je ne connaissais pas démontre à  la résistance et la détermination dont peut faire preuve un être humain même de stature modeste..et sûrement sous influence de stupéfiant comme cet attaquant qui semble en plus ne pas sentir les coups pourtant très généreusement appliqués. Ca fait froid dans le dos quelque part...Et c'est là que se reconfrme mon opinion déja bien éprouvée que la lacrymo ne servirait à rien dans ce genre de cas,car impossibilité de la mettre en oeuvre et elle n'aurait pas fait effet sur le BG adrénaline et produit ingérés donnant un cockatail détonnant ..pire dans un espace comme ca elle aurait accomodé le défenseur et les bijoutiers. Et encore heureux pour le garde que le BG n'était pas expérimenté, car avec le 10 pouces du BG utilisé correctement et avec motive.. :o

Merci Rouri. ;)

30 mars 2007 à 06:28:04
Réponse #88

dents-de-sabre


allez juste pour rigoler, un exemple du bordel qu'un gars enragé avec une lame peut provoquer

http://www.geneve.ch/police/communiques/divers/welcome.asp?comId=78

ce qu'ils ne disent pas dans le communiqué c'est que les agents ne pouvaient pas user de leur arme de service en raison du monde alentour, et que le forcené avait subi de généreuses rasades au capsicum durant l'intervention sans se démonter.

Voilà voilà ::)

cordialement.. ;)

30 mars 2007 à 14:58:42
Réponse #89

Rouri


Merci Diego,

Mais quelles sont les procédures de la police de Genève concernant l'utilisation de la force léthale?

30 mars 2007 à 20:44:51
Réponse #90

ipphy


On avait travaillé avec Ian, sur le cas du couteau VS pistolet et bien que sachant que l'attaque allait se produire il m'était impossible de shooter Ian avant qu'il ne me plante, sans sortir préalablement de la ligne d'attaque.  :o

Je ne sais pas si tu te rappelle, une vidéo de ce genre avait été posté!
Le policier à 3m du méchant ne pouvait rien faire  >:(

30 mars 2007 à 20:53:03
Réponse #91

BULLYSSON


Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

19 mai 2010 à 17:25:01
Réponse #92

Hanant


Voilà ce que dit mon prof de jujitsu, d'après ses propres expériences :

1). Si tu es attaqué au couteau, le plus simple est de courir le plus vite possible.
2). Si ça n'est pas possible, il va falloir te battre. Pour commencer, le mieux est d'essayer de faire tomber ou au moins détourner le couteau avec le pied, si la semelle est assez épaisse pour le protéger, ça te permettra de travailler
     sur l'adversaire sans prendre un coup de couteau.
3). Tout dépend par qui tu es attaqué : Si la personne n'a aucune expérience, tu auras le temps de t'apercevoir de la situation. Et cette personne frappera sûrement au hasard, sans une réelle maîtrise de ses coups.
                                                               En revanche, si c'est un pro, tu auras moins de chances. Les professionnels commencent par embêter la victime avec une main (petites tapes, claques...), l'autre
                                                               main, tenant le couteau, cachée derrière le dos, puis l'arme sortira quand tu ne t'y attends pas.
4). Il existe plusieurs attaques, plus ou moins grave : On a plus de chances de survivre à un piqué au ventre qu'à un piqué à la base du cou, au niveau de la clavicule. Dans ce cas, il vaut mieux parer avec le bras, quitte
     à le sacrifier !
Dans tous les cas, pensez d'abord à discuter, donnez tout ce que vous avez s'il le faut, ça a moins de valeur que votre vie !
5). Il y a aussi le problème du blocage psychologique : mon prof dit qu'une fois qu'on a saisi une main armée, on ne veut plus la lâcher, et alors impossible de placer la technique hyper efficace qu'on a travaillé
      pendant des heures ! Dans ce cas,  la meilleur solution consiste à tourner autour du bras pour le mettre en clé. Le plus de tours possible, ça marche même si c'est pas la super technique.
"Si tu es pressé, fais un détour".
"La sagesse est fille de l'expérience".
"Ils est essentiel de ne pas perdre son temps ; le temps c'est la vie qui ne se rattrape pas".
"Il n'est pas de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage"

19 mai 2010 à 17:33:35
Réponse #93

Nathan-Brithless


Pour commencer, le mieux est d'essayer de faire tomber ou au moins détourner le couteau avec le pied, si la semelle est assez épaisse pour le protéger, ça te permettra de travailler
     sur l'adversaire sans prendre un coup de couteau.

ça, c'est tres dangereux:tu risque surtout de mettre ton artère fémorale à la portée de ton adversaire..
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

19 mai 2010 à 17:50:51
Réponse #94

lambda


Bon...

Jusqu'à présent, ce fil est plutôt intéressant

Alors juste à titre préventif...

Avant de commencer à présenter sa "recette ultime" parce qu'elle vient de tel prof ou tel prof, si bon soit - t'il et de discuter point par point du pour et du contre de façon mécanique et finalement peu productive, on pourrait s'amuser à relire les différents fils traitant du sujet ici:

http://www.davidmanise.com/forum/index.php?action=search2;params=YWR2YW5jZWR8J3wxfCJ8YnJkfCd8NHwifHNob3dfY29tcGxldGV8J3x8InxzdWJqZWN0X29ubHl8J3x8Inxzb3J0X2RpcnwnfGRlc2N8Inxzb3J0fCd8cmVsZXZhbmNlfCJ8c2VhcmNofCd8Y291dGVhdQ==;start=30

faut un peu trier...

Et peut-être tout doucement commencer à éviter de poser des questions ou proposer des raisonnements du genre, cochez la "bonne croix" ou choix multiples...

Parce que je pense que ce genre de situation, être victime d'une attaque de couteau, comme être victime de tout type d'agression, ne peut pas se résoudre par l'application d'une solution, ou d'un algorithme, miracle, à appliquer point par point...
genre:
- si il se passe (a) alors tu fais (b)
mais si il se passe (c) alors  tu fais (d)
etc...
avec toutes les extrapolations qui vont avec...

C'est loin d'être un phénomène ou un situation qui se déroule de façon linéaire, enfin je pense.

Ce que je déblatère là, c'est contre personne, hein, on est d'accord...

Je voudrais juste pas que ce genre de fil, toujours un peu délicat, ne tourne en eau de boudin ou devienne un "abcés purulent et brûlant" dont on a qu'une envie, c'est de percer et de cautériser au fer rouge...  ;D

fil sous surveillance.... :ninja:

Postez concret, précis et utile...

Merci de votre compréhension.  ;)
a+,
Lambda


"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

19 mai 2010 à 18:04:53
Réponse #95

Patrick


Hanant, beaucoup trop de conseils dangereux pour croire que ton prof ait une réelle expérience de terrain mais plutôt une expérience de tapis de sa discilpline, ce qui est extrèmement différent.

Désolé d'être direct, mais dans ses conseils pleins de recette infaillible pour se retrouver à la morgue ou à l'hôtel des estropiés en pension complète.

- On court si on a suffisemment de distance pour distancer
- on ne fait pas tomber un mec pour s'empaler en tombat soi-même ou se retrouver par terre à lutter avec un mec armé d'un couteau
- lancer un coup de pied c'est le meilleur moyen pour se prendre la lame dans le pied ou le genou et donc ne polus pouvoir combattre ou s'enfuir
- pas le temps, jamais de distinguer un pro d'un pas pro et les pas pro sont tout aussi dangereux.
- je veux bien essayer avec toi et que tu me passes une clé en faisant plusieurs tours, à moins que tu sois croisé avec un anaconda c'est risqué.

Tu as toutes les ficelles pour distinguer dans cette rubrique le bon grain de l'ivraie et faire tes choix.

Sinon, tu prends un couteau d'entraînement et tu plantes ton prof sans prévenir et avec la réelle intention de lui infliger des blessures, tu verras c'est édifiant.

19 mai 2010 à 18:08:30
Réponse #96

Gros Calou


Hanant, beaucoup trop de conseils dangereux pour croire que ton prof ait une réelle expérience de terrain mais plutôt une expérience de tapis de sa discilpline, ce qui est extrèmement différent.

Désolé d'être direct, mais dans ses conseils pleins de recette infaillible pour se retrouver à la morgue ou à l'hôtel des estropiés en pension complète.

- On court si on a suffisemment de distance pour distancer
- on ne fait pas tomber un mec pour s'empaler en tombat soi-même ou se retrouver par terre à lutter avec un mec armé d'un couteau
- lancer un coup de pied c'est le meilleur moyen pour se prendre la lame dans le pied ou le genou et donc ne polus pouvoir combattre ou s'enfuir
- pas le temps, jamais de distinguer un pro d'un pas pro et les pas pro sont tout aussi dangereux ;

Tu as toutes les ficelles pour distinguer dans cette rubrique le bon grain de l'ivraie et faire tes choix.

Sinon, tu prends un couteau d'entraînement et tu plantes ton prof sans prévenir et avec la réelle intention de lui infliger des blessures, tu verras c'est édifiant.

Et si tu veux, je te prête un Nock !

 ;)

19 mai 2010 à 18:17:00
Réponse #97

Gros Calou


Merci Sergio  :) j'ai pas osé  ;)

19 mai 2010 à 21:24:11
Réponse #98

bpc


une vidéo assez intéréssante sur le résultat que peut donner un mauvais choix de technique face a un couteau, suivit de deux autres propositions avec utilisation des jambes pour contrer et frapper
( il me semble que l'attaquant est assez complaisant de ne pas frapper la jambe qui s'oppose à lui ?):

http://www.youtube.com/watch?v=DXvx8HBMTYA&feature=PlayList&p=C87CE3957FE02D5E&playnext_from=PL&index=6&playnext=1

19 mai 2010 à 23:01:05
Réponse #99

alafouine


Vidéo très ntéressante merci  :up:

L'attaquant à un moment attaque la jambe du défenseur. Mais c'est vrai qu'il n'a pas la "niak" pour un agresseur...

A+

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité