Nos Partenaires

Auteur Sujet: Préparation physique Rich Dimitri (était Re : Préparation physique : méthode Lafay : tra...)  (Lu 13111 fois)

28 juin 2009 à 14:11:39
Réponse #25

DavidManise


Manger, et manger du sucré pour mettre en route le pancréas qui sécrète de l'insuline et enclenche les processus anaboliques naturels (anabolisme = aspect du métabolisme qui construit : opposé du catabolisme).

Horlab est un parfait exemple d'ectomorphe qui s'est construit un physique de mésomorphe tendance endo tellement il est massif.  De l'autre côté, t'as Drecker qui lui est parti d'un look endomorphe et qui s'est transformé à force de volonté en pur mésomorphe sec et tout... 

De belles réussites...  ce sont les deux qui m'ont frappé le plus, mais il y en a tellement d'autres ! :)

Carnet de Drecker : http://www.musculaction.com/forum/viewtopic.php?t=22060&postdays=0&postorder=asc&start=0
Carnet de Horlab : http://www.musculaction.com/forum/viewtopic.php?t=14610&postdays=0&postorder=asc&start=1095

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

28 juin 2009 à 14:19:25
Réponse #26

éclipse


David,
Peux-tu en dire plus, stp, sur le "parasympathique", que tu évoques un fil ou deux au-dessus ?

éclipse,
ectomorphe (180, 60),
[Mais le premier qui me traite d'ectomachinchose, je le, je te le… heu, je le… je le désescalade gentillement (surtout s'il est endomachinchose…]
 ;D
… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

28 juin 2009 à 14:39:38
Réponse #27

DavidManise


Mieux vaut ectomorphe que ectoplasme ;)

Notre système nerveux autonome est scindé en deux grandes familles de fontions : sympathique (ou orthosympathique) et parasympathique.  Le sympathique gère tout ce qui a trait au stress, à la dépense d'énergie, à l'accélération du rythme cardiaque, tout ça.  Le parasympathique gère tout ce qui est lié au calme, eu repos, à la digestion...  au niveau hormonal, les deux ont des "prolongements chimiques" : le cortisol, l'adrénaline, tout ça pour le sympathique.  L'insuline, l'hormone de croissance et tous ces trucs là pour le parasympathique. 

Tout ça est intimement lié et c'est ultra complexe, mais bon en gros, et pour résumer, si tu arrives à te calmer vraiment, à faire une vraie relaxation, tu renforces ton système parasympathique, tu le laisses s'exprimer et faire son boulot.  C'est lui qui te permet de brûler moins de calories, et de digérer mieux, et de construire ton corps... 

Le sympathique, lui, t'est utile au moment de l'entraînement, quand c'est le moment de solliciter tes muscles et ton coeur...  mais après un bon repas, ton sympathique doit se mettre en veille pour laisser bosser le parasympathique, sinon tu digères trop vite, mal, et tu ne profites pas bien de ce que tu as bouffé... 

Pour prendre de la masse, le mieux c'est de s'entraîner juste après un petit casse-croûte, si tu supportes...  et de manger tout de suite après.  Style si tu peux caser ton entraînement entre le goûter et le repas du soir, c'est top.  Et ensuite grosse séance de détente de type respiration, hamac, bain chaud...  ce qui te plaît bien...  et là tu vas laisser ton parasympathique faire son taf ;)

En un mot : glander paresseusement après les repas ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

28 juin 2009 à 17:38:52
Réponse #28

éclipse


C'est intéressant, oké oké oké…
Je vais essayer de transposer ce que tu décris le matin, car faire l'exercice/bouffe/relaxation, ce n'est pas possible pour moi l'après-midi.
Merci de tes explications,
'clips.

… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

29 juin 2009 à 00:23:18
Réponse #29

S-W-A-T


 ;) tu tapes dans le mille David pour le parasympathique ! (En tout cas en ce qui me concerne).

Mais le problème c'est que parfois aussi j'en fesai un peu trop  :) en fait ... et je respècter moyen les temps de sommeil... (qui au passage, est essentiel pour une bonne "construction")...

Comme le cité david plus haut, bien veillé à placé votre corps du coté "anabolisme" plutôt que du coté "catabolisme"...
Qui lui en géneral s'installe plus ou moins la nuit également...

Sinon (187/75) sec bien desinné... mon objectif est 87 sec et déssiné aussi  :-\ mais bon... lol... le temps passe... mais ca fais un moment que la courbe est ascendante. (depuis que je me suis mis a un entrainement beaucoup plus hard, mais bien moin long qu'un entrainement normal).

3 fois 1h00 de muscu explosive !!! Par semaine avec entre, 2 jours de repos...  ;D Car ca pique...

Et une "petite petite séance cardio" pour éviter de trop perdre les acquis de masse maigre... afin de rester dans un bon milieu anaérobique, plutôt qu'aérobique... (qui sont aussi deux composantes a bien observée et cernée pour eviter de faire certaines "erreurs")...

C'est a dire pour faire simple que je travaille beaucoup plus mes fibres rapides (exercice court mais trés intense), au détriment pour le moment des fibres lentes (mais elle sont stimulées le reste du temps par l'alpi)...


Lien "sympa" pour la petite explication pour ceux qui voudrait savoir.

http://www.pratique.fr/sante/forme/em24d04.htm

29 juin 2009 à 12:38:14
Réponse #30

omega


hello

perso avec le temps, je préfère être a l'écoute de mes envies et de mon corps que de m'enfermer dans un type d'entrainement contraignant et galère a suivre de part les obligations journalières...

en parallèle, je ne recherche plus trop la performance mais un maintient de niveau qui me soit acceptable...

en ce moment je me tape des délires, a raison d'une fois par semaine et en plus des entrainements journaliers, du style : 1h30 de marche rapide en forêt (avec sac de 5 kg) avec arrêt toutes les 5 mins pour effectuer ma série de 25 pompes... peu importe le type de terrain, l'inclinaison, le sol...

a chaque série, je varie simplement l'écartement des mains... le type d'appui au sol...
la série peu tomber alors que je suis en train de descendre ou monter une coté comme un âne...

la prochaine sortie sera du type : toutes les 5 min je grimpe dans un arbre mdr....  :lol:

Cyrille  :D



29 juin 2009 à 13:49:56
Réponse #31

Sielwolf


Le stress a deux versants dans le corps :

•   L’axe adrénergique (adrénaline, noradrénaline) à déclenchement instantané et épuisement rapide, et qui se contrôle avec des méthodes respiratoires d'effet immédiat = STRESS AIGU (effet chimpanzé).
•   L’axe corticotrope (cortisol) à déclenchement lent (10 à 30 minutes), mais qui peut durer des mois, et qui se contrôle avec des méthodes de relaxation lentes (type sophrologie) = STRESS CHRONIQUE.


Le cortisol a l’inconvénient de libérer des acides aminés à partir des muscles, et même à partir des os…  :o

Donc pas super cool pour la muscu, c’est clair. Dans ce qui fait monter le cortisol, il y a aussi les séances d'entraînement trop longues (plus de 1h00 à 1h15, voir seulement 45 minutes). Il vaut mieux augmenter l'intensité et dimuner la durée.
« Modifié: 29 juin 2009 à 13:58:24 par Sielwolf »
"Though Lycans were fewer in number, the war itself had become more perilous, for the moon no longer held her sway. Older, more powerful Lycans were now able to change at will."

http://www.neurocombat.com/
http://www.fourrure-torture.com/fourrure-lapin.html

29 juin 2009 à 14:07:00
Réponse #32

DavidManise


Ah ouais donc quand je vais marcher 6h comme une brute, j'ai tout faux ? ;D

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

29 juin 2009 à 14:20:26
Réponse #33

Sielwolf


Ah ouais donc quand je vais marcher 6h comme une brute, j'ai tout faux ? ;D
David


Bennnn... Sur 6 heures, tu dois être en aérobie (j'espère!! :o :o), donc le cortisol doit monter monter moins vite proportionnellement....

Mais ça m'étonnerais que tu y échappes complètement. Pour ce qui est du lien entre l'élévation des taux d'hormones et le type d'effort (endurance ou résistance), je ne sais pas trop.  Le chiffres plus haut sont tirés des entraînement type muscu = effort maximal en anaéobie lactique + temps de repos intercalés, donc c'est un truc assez ciblé quand même .... :huh:
"Though Lycans were fewer in number, the war itself had become more perilous, for the moon no longer held her sway. Older, more powerful Lycans were now able to change at will."

http://www.neurocombat.com/
http://www.fourrure-torture.com/fourrure-lapin.html

29 juin 2009 à 14:42:55
Réponse #34

DavidManise



Bennnn... Sur 6 heures, tu dois être en aérobie (j'espère!! :o :o)

Pas tout le temps.  Le coup classique c'est que tu prends un rythme et la pente s'accentue graduellement, si bien que tu t'approches de la limite sans t'en rendre compte.  Tu passes dans le jaune et dans le rouge quelques instants, tu ralentis le rythme, tu reviens dans le jaune, puis progressivement en aérobie (mais comme t'as une dette d'O2 et que tu continues de marcher tu restes assez longtemps dans le jaune mine de rien)...

Ceci dit le cortisol doit pas être trop trop élevé parce que 10 ou 15 minutes après le retour, la faim arrive.  Quand je faisais des entraînements de karaté un peu longs, typiquement je n'avais jamais faim avant une heure, voire plus, après l'entraînement...  ma peau restait froide, ma TA élevée...  bref je sentais mon corps en état de stress.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

29 juin 2009 à 17:09:43
Réponse #35

S-W-A-T



29 juin 2009 à 18:50:47
Réponse #36

** Mathieu **


Salut :)

Intéressant tout ça, la nutrition est un sujet important - fondamental j'ai envie de dire, au delà des problématiques de prépa physique...
C'est la base de tout :up:

je poste en vrac quelques trucs que j'ai glanés à droite à gauche :

--------------------------------------------------------------------------

la fin du mythe de l'indispensable couche de graisse protectrice  ;D  

Alors que le tissu adipeux blanc stocke les lipides (accumulation qui peut conduire à l'obésité), le tissu brun adipeux les dégrade pour produire de l'énergie sous forme de chaleur  :up:
La présence de tissu adipeux brun chez les mammifères hibernants est bien connue : en s'activant au printemps il leur permet de retrouver une température corporelle normale.
Il est aussi identifié pour un grand nombre de petits mammifères chez qui il favorise l'adaptation au froid ;
également présent et fonctionnel chez le nouveau-né.

Une série d'études récentes vient de montrer qu'il est présent et actif chez l'adulte, et qu'il intervient dans la régulation de la température corporelle quand il fait froid.
Les données publiées indiquent que le tissu adipeux brun a été localisé dans plusieurs zones, notamment le long de la colonne vertébrale et sous les clavicules.
Une des équipes de chercheurs a montré que les personnes obèses avaient moins de tissu brun adipeux que les minces ;
explication possible : la personne obèse étant protégée du froid par sa masse graisseuse, il est possible que son tissu adipeux brun, non sollicité, ne s'auto-entretienne pas - mais ce n'est qu'une hypothèse et d'autres études sont actuellement menées.

Identification and Importance of Brown Adipose Tissue in Adult Humans : http://content.nejm.org/cgi/content/short/360/15/1509
Functional Brown Adipose Tissue in Healthy Adults : http://content.nejm.org/cgi/content/short/360/15/1518
Cold-Activated Brown Adipose Tissue in Healthy Men : http://content.nejm.org/cgi/content/short/360/15/1500

--------------------------------------------------------------------------

Une étude sur le stockage variable des lipides par les cellules adipeuses : Single-Cell Profiling Reveals the Origin of Phenotypic Variability in Adipogenesis

--------------------------------------------------------------------------

Il semblerait que l'augmentation de la masse et du volume musculaire, conjointement à l'augmentation de sécrétion de testostérone, ait un impact négatif sur la réponse immunitaire de l'organisme.
Selon : Costs and benefits of fat-free muscle mass in men: relationship to mating success, dietary requirements, and native immunity - publié à partir du dernier National Health and Nutrition Examination Survey
« Modifié: 29 juin 2009 à 22:30:27 par Mathieu »

29 juin 2009 à 21:10:52
Réponse #37

éclipse


Mathieu, et Mental,
Merci pour les liens  :)

Mathieu,
À propos de ta proposition pour la création d'un fil consacré à la nutrition (optique : préparation physique) selon les morphotypes : je suis preneur !

Je me doute qu'il y a des forums ou des sites spécialisés, épars…

Mais j'aimerais bien voir ça ici  :)

éclipse.

… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

29 juin 2009 à 21:19:44
Réponse #38

DavidManise


Moi je pense que tu trouveras de bien meilleurs infos sur musculaction.com, par exemple.  Perso j'ai posé mon carnet là-bas et j'ai posé mes questions, et j'ai trouvé des réponses pertinentes... ;)

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

29 juin 2009 à 21:45:05
Réponse #39

S-W-A-T


 ;) D'accord avec David.

Puis c'est surtout que le problème au "cas par cas" devient vraiment complexe...
Et ca prendrais un temps fou pour arriver a ce chaqu'un puisse lire....interpreter...puiser...cibler...comprendre... assimiler...transposer...etc...etc..., sans faire dériver le sujet.
Tout le monde va vouloir "tirer la couverture de son coté"  ;D pardonner l'expression... Mais je pense que ca deviendrai un "casse tête"...

Par contre si David est d'accord, je posterai d'ici une petite 10aine de jours un programme, comme je l'avais deja citer précedement... suite a la demande de certains. (Dans la rubrique préparations physiques).

Je suis pour le moment en train de mettre en place tout ça.
Et ce sera un "programme général" que tout le monde pourra appliquer...sans obligatoirement se soucier de morphotype, ou métabolisme... ni quoique ce soit.

Possible à mettre en place pour tous... avec bien sur un "minimum" de volonté... et une certaine envie de se faire "mal" pour arriver a des résultats plus que convainquant.

Cordialement.

 ;)

08 juillet 2009 à 17:35:42
Réponse #40

lambda


en rapide aparte...
Oui Patrick...
J ai frequente assiduement une salle pendant quelques annees, et ce que tu dis est frappant de verite. je voyais defiler devant mes yeux des gars, preques caricaturaux, "bulky" en haut et aux cuisses de sauterelles en bas...
j ai jamais eu a faire la queue pour bosser sur une presse oblique, et encore moins sur le poste des squats libres  :D (barre olympique avec ses "galettes", 2 chandeliers et roulez jeunesse...), parfois il m arrivait d essuyer la poussiere qui s accumulait sur les disques...

a+,
Lambda

"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

08 juillet 2009 à 17:47:35
Réponse #41

DavidManise


Ouais ;D  Les pattes de canard, j'adore ;D

Quand je bossais beaucoup les squats, et comme jamais personne dans la salle faisait de jambes, y'avait peu de galettes vers la cage à squats.  Du coup je piquais plein de galettes dans le coin du développé couché.  Les mecs gueulaient, c'était génial ;D

Je me marrais, je leur disais "achetez vous un miroir qui va jusqu'au jambes, vous comprendrez" :lol:

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

08 juillet 2009 à 17:59:52
Réponse #42

lambda


je vois qu on avait les memes pratiques...  :D
c est aussi une facon de bosser les bras, la prehension... le remuage de galettes...  :)
a+,
Lambda
« Modifié: 08 juillet 2009 à 18:08:23 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

09 juillet 2009 à 19:15:18
Réponse #43

b@s


 ;D ;D

me suis payé un chiée de regards dubitatifs alors que je pratiquais la "farmer walk" pour terminer mes séances..

(ça resemble à ça : http://www.youtube.com/watch?v=IwvvnuL895w  à faire avec des haltères très lourds

en même temps le but n'était pas d'être compris ou intégré : on cohabitait juste dans le même espace, avec des objectifs très différents...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité