Nos Partenaires

Auteur Sujet: Re : Al Gore  (Lu 2034 fois)

27 février 2007 à 10:57:44
Lu 2034 fois

Diesel


Qui a dit que les hommes politiques ne devaient pas mentir ?.  ;D
Je serais lui, j'investirai dans du double vitrage quand même.  ;)

Espérons que son documentaire lui a ouvert les yeux et que pris de remords, et qu'il passe très vite à des énergies renouvelables.  ::)
ça fait un peu tâche, c'est vrai.
« Modifié: 28 février 2007 à 20:18:45 par Diesel »

27 février 2007 à 17:10:35
Réponse #1

kai


Faites ce que je dis pas ce que je fais, c'est les meilleurs profs qui sont comme ça ;D. Ceci dit, il faut voir si cette information est juste et cela n'enlève en rien la qualité du message qu'il fait passer dans son DVD, ça fait tache toute de même :-\

Kai
« Modifié: 27 février 2007 à 17:13:55 par kai »

28 février 2007 à 01:54:27
Réponse #2

Brutal


Les themes evoqués dans le film sont tres interressants, dommage qu'il parle de sa vie sur la moitié de la bobine ...
En sortant de la sceance, ils distribuaient des invitations pour une 2e sceance avec debat a la clef et en invite mr governatori ... Ya que ma copine et moi qui n'en avons pas eu, delit de sale gueule assurement ...  :-[

28 février 2007 à 12:16:19
Réponse #3

flippysheep


ouais c'st vrai qu'il parle beaucoup de sa vie, mais je pense que c'est utile au sens ou ca fait appel à l'émotionel des spéctateurs pour leur faire saisir l'ampleur des enjeux.

par éxemple il parle de l'accident de son fils pour faire comprendre qu'on peut perdre sans s'en rendre compte ou quasiment ce qui nous est le plus cher. je suis sûr qu' au moment ou son fils lui a laché la main, il pensait à sa prochaine réunion... :-\

ou bien quand il nous parle de la mort de sa soeur d'un cancer du poumon, c'est pour mettre en évidence que l'on peut collaborer au système qui nous jette dans l'abyme avec de bonnes raisons jusqu'au jour ou...

ou bien que son père lui a appris à élever des boeufs à la cambrousse...pour nous montrer que nos moyens de subsitance "traditionels" ne tiendront plus : quand la plaine sera devenue désert, son fils ne pourra plus élever de boeufs.


en tout cas je trouve ce documentaire très bien foutu, et je serais aussi curieux de voir si ces informations se vérifient bien.

ceci dit, il a peut être 15 serveurs dans sa cave et une femme frileuse et têtue qui ne veut pas baisser le chauffage  ;D

bon faut être juste, c'est vrai que ca fait tâche.  ^-^
mais ca n'empêche en rien son discours d'être pertinent.  :up:

28 février 2007 à 14:22:01
Réponse #4

kai


Informations supplémentaires :

http://www.tennessean.com/apps/pbcs.dll/article?AID=/20070226/NEWS01/70226055

Ces infos sont inéressantes car elles expliquent ce qu'il fait pour améliorer sa situation, càd, achat d'un bloc de kilowatts "vert" qui augmente sa facture de près de 432$ qui représente le recyclage de 2.48 millions de canettes. Il utilise des ampoules basses consommation, est en train de poser de panneaux saloaire, il a une voiture hybride et est cofondateur d'une entreprise dans laquelle il investit pour la mise en place d'énergie renouvelables.

Je crois que ce message remet les pendules à l'heure, bien que sa maison est n'est effectivement pas un modèle du genre en ce qui concerne sa surface.

Kai

28 février 2007 à 17:18:12
Réponse #5

ipphy


Si j'étais Al Gore, je mettrai mon film à disposition sur le net (licence libre), je pense qu'avec les bénéfs qu'il a fait, il peut se le permettre  ;)

28 février 2007 à 17:20:58
Réponse #6

kai


Si j'étais Al Gore, je mettrai mon film à disposition sur le net (licence libre), je pense qu'avec les bénéfs qu'il a fait, il peut se le permettre  ;)

J'aimerais bien voir sur la pochette du DVD lorsqu'il paraîtra en français, càd le 12 avril, la mention que X% des bénéfices sont investis dans la recherche dans les sciences de l'environnement et de l'énergie. On peut toujours rêver :-[

Kai

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité