Nos Partenaires

Auteur Sujet: Quelle préparation physique et mentale optimale et synthétique pour la survie  (Lu 2891 fois)

22 juin 2009 à 18:59:53
Lu 2891 fois

Son of Jericho


Bonjour David, ainsi qu'aux autres membres de ce forum.

Je poste ce message afin de savoir quelle préparation physique et mentale je dois arborer afin de me préparer à toute éventualité de survie dans tous type d'environnement (urbain, forestier tempéré, montagneux, etc...).

Je m'intéresse aux méthodes de survies depuis presque un an, mais n'ai pas encore passé le stade de la pratique. Pratiquant divers sports depuis plusieurs années (natation, jogging, marche, etc...) et ayant depuis quelques mois considéré l'importance d'une bonne préparation de survie, je suis enfin prêt à sauter le pas pour commencer quelques sorties dans la région des Monts d'Arrée mais également des forêts alentours.

Afin de commencer dans les meilleurs conditions, quelle préparation me conseillez-vous tant physique que mentale et à raison de combien d'heures par semaine ? Quelle pourrait être la grille d'entrainement quotidienne ? Est-il possible d'avoir une grille synthétique des activités physiques qui vont droit au but et permettant une préparation physique optimale pour la survie ?

De plus, que me conseilleriez vous pour forger mon mental afin de vivre l'acte de survie en ayant l'esprit le plus lucide possible (éventuellement gestion du stress en milieu hostile).
« Modifié: 09 juillet 2009 à 19:18:18 par Son of Jericho »

22 juin 2009 à 19:02:51
Réponse #1

DavidManise


"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

22 juin 2009 à 19:17:26
Réponse #2

lepapat


Bienvenu par mis nous Jericho  ;) ( Surtout me raconte pas la 2 em saison, je ne l' ais pas encore vue  ;D )

Pour la prépa physique, je dirais du sport d' endurance, que tu pratique déjà, d' après ce que j' ais lus  :up:

Pour la prépa mentale, avoir des connaissances, tel que les premiers soins, connaître les gestes à faire en cas de cata ( Vas voir le site de la croix rouge canadienne  :up: ).

Avoir un " minimum " de matos, chez sois ( Style réserve de nourritures / eau, B.O.B ), peut faire la " différence "  ;)

Et lire, lire et lire le forum / wiki de David  :D
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


23 juin 2009 à 19:30:43
Réponse #3

Son of Jericho


Merci David et Lepapat.

J'avais déjà lu effectivement le résumé concernant la préparation globale en 4 points pour débuter une bonne approche de la survie.

David - ou si quelqu'un d'autre à la réponse -, je sais que ma question peut paraître un peu stupide, mais je n'ai pas eu de formations spécifiques à ce sujet : que me conseilles tu afin de forger mon mental dans ce type de situation ; est-ce que de simples mises en pratique de plusieurs jours en milieu naturel suffisent à se préparer psychologiquement ? Aurais-tu au moins un ouvrage synthétique et abordable sur la préparation psychologique (quelle façon de l'acquérir, de l'entretenir, de la développer, etc...) ?

Ensuite, même question au sujet de la préparation informationnelle : quel ouvrage de base me conseillerais-tu pour avoir une vue globale et complète de ce type de préparation ; quels sont les points à savoir absolument, quelles sont les erreurs à éviter, etc, etc...

En sommes, quel entrainement quotidien adopter pour se préparer psychologiquement et informationnellement ?

Merci pour toutes vos réponses.

23 juin 2009 à 19:47:13
Réponse #4

DavidManise


Salut :)

Je pense que tes questions mériteraient chacune un texte aussi long et complexe, voire plus, que celui sur la préparation physique...  des ouvrages, je n'en connais pas.  Ca serait bien qu'il y en ait, d'ailleurs :)

Je vais voir si je peux pas, déjà, te pondre un article de synthèse.  Le sujet me semble intéressant...

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

23 juin 2009 à 20:08:59
Réponse #5

Humain


Hello  :)

Juste quelques idées:
Avoir la gnack, la volonté de ne pas abandonner lorsque la situation devient difficile, peut, peut-être, se cultiver. Par des petits dépassements de soi tous les jours ne peut-on acquérir une des qualités du "survivant": ne pas abandonner.
Par exemple: Prendre de temps en temps une douche froide, faire un kilomètre de plus que la distance qu'on s'était fixé en course à pied, faire la vaisselle malgrès l'envie de feignéanter, se porter volontaire pour changer la couche radioactive du bébé, etc. Des petites choses pas très importantes en soi mais qui forgent petit à petit un état d'esprit.


Salut  :)
  l'Humain

23 juin 2009 à 20:20:19
Réponse #6

lepapat


Citer
Ensuite, même question au sujet de la préparation informationnelle : quel ouvrage de base me conseillerais-tu pour avoir une vue globale et complète de ce type de préparation ; quels sont les points à savoir absolument, quelles sont les erreurs à éviter, etc, etc...

Tu lis l' Anglais ? Si oui, il y un livre qui peu être intérressant de lire  ;)

" When all hell breaks loose " de Cody Lundin  :)
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


23 juin 2009 à 20:47:21
Réponse #7

DavidManise


Hello  :)

Juste quelques idées:
Avoir la gnack, la volonté de ne pas abandonner lorsque la situation devient difficile, peut, peut-être, se cultiver. Par des petits dépassements de soi tous les jours ne peut-on acquérir une des qualités du "survivant": ne pas abandonner.
Par exemple: Prendre de temps en temps une douche froide, faire un kilomètre de plus que la distance qu'on s'était fixé en course à pied, faire la vaisselle malgrès l'envie de feignéanter, se porter volontaire pour changer la couche radioactive du bébé, etc. Des petites choses pas très importantes en soi mais qui forgent petit à petit un état d'esprit.

+ 1000

Ca se résume à ça.

Y'a longtemps j'avais écrit les 12 principes du gros manitou, pour délirer à moitié.  Des trucs que j'essaie de m'imposer à moi-même.  L'un de ces principes est le suivant : "Tu combattras comme tu t'entraînes.  Tu vivras comme tu as vécu.  Tu prépares tes actes de demain dans tes actes d'aujourd'hui.  L'héroïsme n'est rien d'autre qu'une habitude qui se prolonge dans les situations de m*rde."

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

28 juin 2009 à 17:02:44
Réponse #8

Son of Jericho


Je passe rapidement sur le forum. Juste pour vous remercier pour vos réponses. David j'ai également été sur ton blog où tu expliques les 13 points... Voila.
Je vais me fixer des objectifs petits mais abordables et réalisables avant d'aller plus loin.
Je vous tiens au courant de mon entrainement.
Merci beaucoup.
« Modifié: 28 juin 2009 à 21:09:30 par Son of Jericho »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité