Nos Partenaires

Auteur Sujet: se signaler en montagne  (Lu 29077 fois)

19 juin 2009 à 06:23:10
Lu 29077 fois

chtiAR


juste une petite question:
je suis en montagne à plus de 2000 m, aucune végétation, si j'ai un accident, comme je dois me signaler pour me faire repérer ?
pas de possibilité de faire du feu.

lampe de poche ? sifflet ?

merci .

Alex.

19 juin 2009 à 06:51:33
Réponse #1

François


Espérer le meilleur, prévoir le pire.

19 juin 2009 à 07:22:23
Réponse #2

Corin


Aujourd'hui, si tu es en Europe, les GSM passent dans la plupart des zones où se pratiquent randonnée et alpinisme, effectivement.
Si tel n'est pas le cas et que tu veux te signaler:
- sifflet et lampe sont les plus simples: 6 coups par minute pour appeler, la réponse de celui qui a vu ou entendu est 3 coups par minute.
- le miroir de jour et par temps clair: il permet de cibler son signal et de l'envoyer bien au-delà de la capacité d'un sifflet ou d'une lampe (qui de jour a peu ou pas d'effet).
- fumigène, feu à main et fusée (utilisés en mer, on pourrait vouloir les utiliser à terre mais trois réserves pour moi: la difficulté à identifier le point de départ pour la fusée, la faible durée pour les feux à main et les risques liés à des éléments pyrotechniques).
- appeler à la voix (mais ça ne dure pas longtemps).

A+

19 juin 2009 à 09:05:19
Réponse #3

lunar


Aujourd'hui, si tu es en Europe, les GSM passent dans la plupart des zones où se pratiquent randonnée et alpinisme, effectivement.

Même si j'aurais du mal à quantifier et à argumenter, je n'ai pas ce sentiment là. Je me balade essentiellement en Chartreuse et Belledonne et malgré la proximité de grandes agglomérations, il n'est pas rare que je n'ai pas de réseau. Bon je ne vérifie pas tout les 5 minutes et il est aussi possible qu'un autre opérateur couvre la zone mais pour avoir testé plusieurs fois par curiosité, dès que c'est un peu encaissé cela ne passe pas sauf exception. Ce qui ne veut pas dire que je considère qu'il faille s'en passer, bien au contraire ! Autrement, je pense aussi que le sifflet devrait faire partie de la panoplie de tout randonneur.

19 juin 2009 à 09:20:11
Réponse #4

dolgan


avec ce que tu auras surement dans ton sac:

couverture de survie. ça vaut surement pas un miroir, mais là tu es sur que la personne qui  te voit va pas te prendre pour un gars qui s'amuse.


il y a aussi les signes à faire à l'hélico.



Le problème c'est que naturellement, on lève un bras pour faire signe. c'est mieux d'avoir ce code dans sa trousse de secours, parce que c'est un vrai piège à c*n. Je m'étais d'ailleurs planté avant d'aller chercher une image pour illustrer mes propos.

Citer
malgré la proximité de grandes agglomérations, il n'est pas rare que je n'ai pas de réseau.
il parait que les numéros d'urgence (117?) passe aussi par les réseaux militaire, ce qui fait que parfois sans réseau, tu peux faire passer un appel.
« Modifié: 19 juin 2009 à 09:35:52 par dolgan »

19 juin 2009 à 09:55:41
Réponse #5

French Kiss


Ca depasse un peu le cadre du sujet, mais ca vaut le coup de se faire une petite trousse de secours/survie, dans la mienne (pochette de ceinture format M-1) on trouve:
- un miroir de signalisation
- un sifflet de signalisation attache avec une p**ton a un douk-douk
- une couverture de survie
- une mini-boussole
- un bloc magnesium/firesteel
- une pochette d'allumette
- du chlore en solution pour purifier de l'eau
- dosette d'eosine x2
- dosette serum phy (a renouveler)x2
- une bande de gaze a pansement
- un rouleau de fort sparadrap
- HE de melaleuca (huile essentielle) pour les coupures et les mycoses
- HE de menthe pour les bleus et plein d'autres petites applications (digestion/rhume entre autres)
- 2 tampons hygieniques pour les plaies un peu sanguinolantes (jamais teste heureusement)
- un peu de creme pour les dessechment epidermiques
- cacheton dolitabs 500 x4
- cacheton loperamide x 4

On peut y ajouter une frontale qui peut eclairer en mode strobe pour la signalisation de nuit et apprendre qq signaux a laisser au sol pour aider les recherches aeriennes.


"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

19 juin 2009 à 12:28:09
Réponse #6

chtiAR


merci pour ces précisions

pour préciser moi-même, la montagne c'est le Mont Fuji.

je ne sais pas si les téléphones passent.

j'avais pensé au miroir mais je me demandais si il n'existait pas un moyen plus ....."flash" pour se faire repérer rapidement par un hélico par exemple après avoir contacter les secours

je retiens la couverture de survie et les signaux avec les bras.

merci

19 juin 2009 à 13:25:07
Réponse #7

French Kiss


Tu as cette lampe fabriquee par inova qui est pas mal pour ca, ca marche avec une cr123, un peu cher comme accu, mais qui confere une grande autonomie, et ca prend encore pas trop de place:
http://www.inovalight.com/247.html
"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

19 juin 2009 à 16:20:54
Réponse #8

FAb


Aujourd'hui, si tu es en Europe, les GSM passent dans la plupart des zones où se pratiquent randonnée et alpinisme, effectivement.
Faux en ce qui concerne les Pyrénées.
Mais les Pyrénées c'est mal ! N'y venez pas.  ;)

++
FAb

19 juin 2009 à 16:27:10
Réponse #9

Corin


je retiens la couverture de survie et les signaux avec les bras.
Ca, c'est par temps clair et avec des gens qui regardent dans ta direction.

Par brouillard, de nuit ou dans un trou: lampe et sifflet.

A+
Faux en ce qui concerne les Pyrénées.
VRAI: il suffit de lire ce que j'ai pris le temps d'écrire avec le plus de précision possible:
Aujourd'hui, si tu es en Europe, les GSM passent dans la plupart des zones où se pratiquent randonnée et alpinisme

A+

19 juin 2009 à 16:42:22
Réponse #10

alexr


il y a aussi les signes à faire à l'hélico.


Le problème c'est que naturellement, on lève un bras pour faire signe. c'est mieux d'avoir ce code dans sa trousse de secours, parce que c'est un vrai piège à c*n. Je m'étais d'ailleurs planté avant d'aller chercher une image pour illustrer mes propos.

Un moyen mnémotechnique : penser à la forme du corps.
  • Deux bras levés : corps en Y : YES (oui, j'ai besoin d'aide).
  • 1 bras levé, 1 bras baissé : la diagonale du N : NO (non, je n'ai pas besoin d'aide).

C'est vrai que c'est piégeux. Dans le récit Into the wild (traduction française Voyage au bout de la solitude), Jon Krakauer raconte l'histoire d'un gars qui s'est fait déposer près d'un lac, au fin fond de l'Alaska, pour pêcher faire de la photo pendant tout un été. Malheureusement, il avait oublié de demander à quelqu'un de passer le récupérer à la fin de l'été. Et quand un avion l'a survolé, il a fait le mauvais signal. Comme plus personne n'est venu, ça s'est mal terminé.
« Modifié: 30 juin 2009 à 11:48:16 par alexr »

19 juin 2009 à 17:07:55
Réponse #11

Chris-C


Citer
il parait que les numéros d'urgence (117?) passe aussi par les réseaux militaire, ce qui fait que parfois sans réseau, tu peux faire passer un appel.

c'est le 112, n° unique d'urgence Européen
oui les n° d'urgence 112, 17, 18, 15 utiliseront le réseaux militaire ou un réseaux concurent, même si le forfait est bloqué.

Pour aider au signalement ne pas oublier de prévenir proches/gendarmerie d'ou on va, combien de temps.

 :)

19 juin 2009 à 17:09:05
Réponse #12

FAb


Citation de: Corin
[...]
A+VRAI: il suffit de lire ce que j'ai pris le temps d'écrire avec le plus de précision possible:
A+

Les Pyrénées étant en Europe, pour cette sous-zone  de l'Europe, les GSM ne passent pas dans la plupart des lieux où se pratiquent la randonnée et l'alpinisme...

C'est peut-être vrai pour la plupart des zones d'Europe... Moi je précise que concernant les Pypy il ne faut pas y compter.
Sur cette zone, la phrase "les GSM passent dans la plupart des zones où se pratiquent randonnée et alpinisme" me paraît donc fausse. Je dis pas qu'elle est fausse dans l'ensemble... je le précise pour une zone.

Ce qu'on dit  ne me paraît pas exclusif pour autant. Après on peut toujours chipoter sur l'interprétation...

Je suis intervenu, car je prépare un TMB et quand je vois le nombre de constructions, de téléphériques sur les cartes je m'attends à avoir un choc comparé aux Pyrénées qui me semblent a priori plus sauvages...

++
FAb
(Tiens les systèmes citation de ce forum sont pas mal va falloir que je prenne le temps de regarder).

19 juin 2009 à 17:27:39
Réponse #13

Corin


C'est vrai que c'est piégeux. Dans le récit Into the wild (traduction française Voyage au bout de la solitude), Jon Krakauer raconte l'histoire d'un gars qui s'est fait déposer près d'un lac, au fin fond de l'Alaska, pour pêcher pendant tout un été. Malheureusement, il avait oublié de demander à quelqu'un de passer le récupérer à la fin de l'été. Et quand un avion l'a survolé, il a fait le mauvais signal. Comme plus personne n'est venu, ça s'est mal terminé.

http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,14317.msg212497.html#msg212497

Les Pyrénées étant en Europe, pour cette sous-zone  de l'Europe, les GSM ne passent pas dans la plupart des lieux où se pratiquent la randonnée et l'alpinisme...

C'est peut-être vrai pour la plupart des zones d'Europe... Moi je précise que concernant les Pypy il ne faut pas y compter.
Sur cette zone, la phrase "les GSM passent dans la plupart des zones où se pratiquent randonnée et alpinisme" me paraît donc fausse. Je dis pas qu'elle est fausse dans l'ensemble... je le précise pour une zone.

Ce qu'on dit  ne me paraît pas exclusif pour autant. Après on peut toujours chipoter sur l'interprétation...

Je suis intervenu, car je prépare un TMB et quand je vois le nombre de constructions, de téléphériques sur les cartes je m'attends à avoir un choc comparé aux Pyrénées qui me semblent a priori plus sauvages...

++
FAb
(Tiens les systèmes citation de ce forum sont pas mal va falloir que je prenne le temps de regarder).
Bon, tu peux ergoter pendant des heures. Quand je dis "la plupart", je ne dis pas toutes...  ::). On est bien clair. Mais ça en fait pas mal et pour avoir été appelé en pleine ascension dans les Ecrins, la dernière fois, je te confirme que ça passe même quand tu ne t'y attends pas.

Le but de mon message est de dire que le téléphone portable est un outil que l'on ne peut plus se permettre d'oublier. Parce que de plus en plus souvent, il passe.

Donc, prétendre ne pas l'emmener parce que son réseau n'est pas présent est une imprudence puisque le 112 peut basculer sur un autre réseau que le sien.

Enfin, un SMS pourra passer avec très peu de réseau quand une communication ne peut plus passer. J'ai testé pendant l'accident d'AZF.

En résumé, aujourd'hui, le téléphone mobile avec la progression rapide des réseaux doit faire partie des outils que l'on emporte.

A+

19 juin 2009 à 18:11:06
Réponse #14

alexr


http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,14317.msg212497.html#msg212497

Oui, c'est à ce gars que je pensais, Carl McCunn. Je croyais que c'était un pêcheur, en fait c'était un photographe amateur. Son histoire est relatée à la fin du chapitre 8, Alaska, de Into the wild.

19 juin 2009 à 19:15:09
Réponse #15

FAb


Bon, tu peux ergoter pendant des heures. Quand je dis "la plupart", je ne dis pas toutes...  ::). On est bien clair. Mais ça en fait pas mal et pour avoir été appelé en pleine ascension dans les Ecrins, la dernière fois, je te confirme que ça passe même quand tu ne t'y attends pas.
Je me doute ! Mais cela n'est transposable aux Pyrénées[1] et donc peut-être ailleurs ? (Au fin fond des forêts de la Slovénie où quels Survivors et MULs trainent il me semble)

[...]En résumé, aujourd'hui, le téléphone mobile avec la progression rapide des réseaux doit faire partie des outils que l'on emporte.
Oui je suis d'accord ! (on y vient  ;) )

Pour le SMS, ce sont des DATA, le système peut se permettre de les segmenter et de renvoyer les bouts autant de fois qu'il faut pour qu'ils arrivent. D'où le fait que cela fonctionne même avec un réseau de mauvaise qualité. Pour la voix, le volume et les délais de temps sont intenables sans de bonnes conditions.

Par contre il m'arrive encore de lire sur des forum que certains croient que le 112 fonctionne absolument partout... Ce n'est vrai que quand on est dans une zone de réception ! Y a pas de magie ! Pas de réseau, pas de 112.

++
FAb
[1] je m'auto-modère... le Pays-Basque est bardé d'antennes... on capte souvent assez bien.

20 juin 2009 à 09:12:36
Réponse #16

Corin


Je me doute ! Mais cela n'est transposable aux Pyrénées[1] et donc peut-être ailleurs ? (Au fin fond des forêts de la Slovénie où quels Survivors et MULs trainent il me semble)
Aux termes de la loi PLM, suite aux classements de 1985 et 1997, le nombre de communes de montagne en France s'élève à près de 6150.

En 2003, l'Etat a négocié avec les opérateurs de téléphonie mobile un "plan de couverture des zones blanches en téléphonie mobile". Ce plan identifiait 3000 communes (initialement 1480 dans le rapport Sagatel de 2002) auxquelles ont été ajoutées 364 autres communes en avril 2008, à l'occasion de mesures complémentaires. La moitié des communes identifiées se situaient en zone de montagne.

Donc, on était en 2003 à 1500 communes de montagne non couvertes (un quart des communes de montagne). La moitié l'ont été depuis. Donc, on est passé à 750 communes de montagne non couvertes, environ. Donc, le taux de couverture atteint les 88% pour les communes de montagne

Que signifie couverture?
Bien sûr, la couverture de ces zones signifie en premier l'équipement du centre-bourg. Donc, tous les sites de sports de pleine nature ne sont pas couverts mais entre le plan de couverture des zones blanches et la politique commerciale des opérateurs qui ont équipé les domaines skiables, on peut témoigner d'une forte progression de la couverture en téléphonie mobile.

En ce qui concerne les Pyrénées, peut-être sont-elles le parent pauvre de la téléphonie mobile mais il faut faire attention au fait que les 3 réseaux ne fonctionnent pas de manière identique et que là où l'un passe, l'autre peut-être non.

Pour être tout à fait précis, on se doit de rappeler que la radio reste un moyen très efficace en montagne.

Par contre il m'arrive encore de lire sur des forum que certains croient que le 112 fonctionne absolument partout... Ce n'est vrai que quand on est dans une zone de réception ! Y a pas de magie ! Pas de réseau, pas de 112.
Attention à cette assertion un peu rapide: si un téléphone ne capte pas son réseau, cela ne veut pas dire que l'appel ne peut pas être pris par un autre réseau (qui demeure invisible pour le détenteur du téléphone). Donc, même s'il n'y a pas de réseau apparent sur le téléphone, il faut composer le 112, en cas de besoin. Car on ne sait jamais.

En revanche, pour lutter contre les canulars, plusieurs pays européens dont la France ont décidé de suspendre pour l'instant la possibilité d'utiliser un appareil sans carte SIM pour appeler le 112.

A+
« Modifié: 20 juin 2009 à 09:25:05 par Corin »

20 juin 2009 à 11:59:25
Réponse #17

FAb


SAlut Corin, salut  à tous,

Les communes peuvent être reliées au GSM... mais la topologie fait que dès qu'on s'en écarte un peu on est hors réception. La réception est très sujette au relief. Dans certaines zones il y a peu ou pas d'émetteur. Et parfois on capte au sommet d'un pic et nulle part ailleurs. Après il est vrai que les 3 opérateurs ont des couvertures très différentes dans les Pyrénées. De plus proche de la frontière, côté  français, on chope vite les réseaux espagnols en ayant perdu les nationaux depuis belle lurette.

Pour la notion de réseau pour le 112, je parlais au niveau de la couche liaison, pas opérateur.
Je ne savais pas pour la suspension et la carte SIM. À propos de canular, il y a le cas du numéro ICE (In Case of Emergy)... c'est du flan Contact ICE sur hoaxbuster.

++
FAb

20 juin 2009 à 13:42:33
Réponse #18

chtiAR


merci pour toute vos réponses

en résumé:

un miroir, un sifflet, une lampe, un téléphone portable (mais vérifier le réseau au cas où !)

j'ai pris bonne note !!

20 juin 2009 à 14:02:31
Réponse #19

Corin


merci pour toute vos réponses

en résumé:

un miroir, un sifflet, une lampe, un téléphone portable (mais vérifier le réseau au cas où !)

j'ai pris bonne note !!
Pense à la radio ;) Enfin, il y a aussi le téléphone satellite qui se loue comme il s'achète.

A+

09 juillet 2009 à 18:58:15
Réponse #20

Hank Moody


Ma pierre a l'édifice:

Truc tout con: le gilet de securité jaune fluo qui est dans votre voiture.
Ca ne peut qu'aider a se signaler, et ne pèse quasi rien.

Si en hiver dans la neige, la version orange fluo TP est plus visible.

@+

27 juillet 2009 à 14:16:36
Réponse #21

Lynx


Un autre bon plan également, les lampes stombo que tu peux trouver au rayon plongée. Trés efficace pour peu que tu ne sois pas coincé au fond d'un roncier géant, l'éclat blanc est trés visible à 360° et c'est étanche.
Certaines sont doublées d'une torche classique.
Poussière aux pieds vaut mieux que poussière aux fesses. Proverbe Peul

23 septembre 2009 à 13:13:49
Réponse #22

tifung


Le gsm passe une fois sur 100 selon ou tu te trouve. Le sifflet est un élément essentiel selon moi à mettre dans le kit de survie. Le mieux, c'est une balise "spot", bien moins honnéreuse qu'une radio, et trés éfficace. Fais une recherche google, et vas sur le site officiel. :)

23 septembre 2009 à 14:39:57
Réponse #23

Bison


La balise Spot ... n'a pas très bonne presse en fait.

C'est plutôt un gadget qu'une vraie balise de détresse. Elle n'est d'ailleurs pas commercialiée comme telle ...

Cela vaut mieux que rien, bien sur, mais si l'on a vraiment besoin ou envie d'une balise de détresse, c'est une balise de détresse (Personnal locating/locator Beacon) qu'il faut acheter - ou louer.
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

23 septembre 2009 à 17:24:56
Réponse #24

tifung


Je suis ok avec toi, mais le prix reste abordable par rapport à une radio classique. Rien ne vaut une bonne map et un bon sens de l' oriantation ! ;)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité