Nos Partenaires

Auteur Sujet: Compte rendu de mon bivouac de l'ascension  (Lu 2309 fois)

15 juin 2009 à 11:22:14
Lu 2309 fois

le petit suisse


Hello,
Je fais enfin mon compte rendu, et je sens que j'aurais le droit à beaucoup de blagues, compte tenu de ma nationalité. Je préviens que cette lenteur est du au fait que j'ai mis un temps indéfini à comprendre l'hébergement d'image et que je suis en période d'examens et en tous cas pas à cause de mes origines  ;D ;D ;D
Ceci étant dis je commence....

On est partit moi et deux amis, du magnifique village des Paccots, dans les alpes fribourgeoises, dans l'idée de faire une randonnée un peu à l'arrache ou nos pied nous mènerais. Après avoir discuté avec un sympathique paysans, on a décidé de faire la dent de Lys avant de redescendre pour trouver le lieu de bivouac...
Lorsque on arrive en haut du col de lys, on décide de faire un thé avec mon beau réchaud optimus nova+, sur une crête avec beaucoup de vent pour le fun, sous le regard intrigué et amusé de deux anglais  :)

Voilà la bête en question... plus plein de matos sympathique

Ensuite vu l'amoncellement de nuage, on se dépêche de descendre de cette crête, sans atteindre la dent de Lys. On refait la descente au pas de charge, par peur de l'orage, avant de voire le ciel bleu revenir.
On trouve un lieu de bivouac sympathique vers 4 heure et on s'installe pour une nuit à la belle étoile, on allume un feu et on s'amuse avec une machette de 40 centimètre qui n'a rien à faire dans un équipement de randonnée (mais je voulait la tester  :-[).

Sympa non....  :)
La nuit est magnifique sans un nuage, ciel étoilé, levé et couché de soleil, pas besoin de vous le dire: magnifique  :love:

Le levé de soleil sur les montagne  fribourgeoise, si c'est pas beau (photo prise pour Woodrunner  ;))

La, c'est le bivouac en lui même avec mes deux potes qui dorment comme des bébé, alors que j'ai dormit deux heurs de la nuit (je suis insomniaque en montagne >:()

La c'est le feu de camps, avec le trépied de cuisson
Le lendemain après un déjeuner frugal, on repart pour une journée de marche, ou on galère à trouver de l'eau, mais on finit par réussir

J'avais dis que j'aime beaucoup le matos (ici filtre Katadyn vario)
ä part à midi on marche un peu toute la journée et on prend le train vers 5 heure pour rentrer à Lausanne: fatigué, heureux, bronzé, sale et avec beaucoup de belle image dans les yeux et dans le coeur  :love:
Voilà mon premier compte rendu....
J'attends vos réponse
A+
« Modifié: 16 juin 2009 à 11:38:58 par le petit suisse »

15 juin 2009 à 11:54:09
Réponse #1

le petit suisse


Je sais pas faire dsl (moi et l'informatique, c'est une vraie blague)
A+

15 juin 2009 à 11:54:33
Réponse #2

Woodrunner


Hello,

Merci pour le compte rendu,...

Juste un deux détails, au bivouac les souliers (pour tes potes) c'est pas mal de les protéger pendant la nuit pour éviter la rosé qui peut être très abondante en moyenne montagne. Pour se faire on peut très bien rentrer la tige d'une des chaussures dans l'autre, ou les recouvrir avec un sac, poncho, un bout de plastique,...

Sinon tu diras à tes camarades qu'un tapis de sol est assez indispensable, pour avoir chaud et aussi pour bien dormir malgré les irrégularité inévitable du sol! C'est pas cher, c'est pas lourd,...

Un dernier détail lors du choix du lieu de bivouac il est bien de penser au pire, donc de prévoir un possible orage,... Perso même si la météo n'annonce que du soleil je monte toujours un tarp (ou une bâche, un poncho,...) au cas où! Même si c'est sympa de dormir à la belle étoile et bien il est sympa aussi d'avoir un coin de repli quand il commence à tomber des cordes! C'est toujours de grands moments quand il faut monter une bâche en slip sous la flotte en ayant bien à l'esprit que chaque minute qui passe augmente le nombre de litre de flotte qu'aspire le sac de couchage, les grolles, les habits de rechange et bien sûr les restes du repas du soir qu'on a pas rangé,... ::)

Mise à part cela vous avez trouvé l'eau où en fin de compte?
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

15 juin 2009 à 11:59:10
Réponse #3

le petit suisse


Hello woodrunner
Pour les souliers c'est vrai je me fais chaque fois piéger....
Pour le tapis de sol y ont les deux un, mais on les voit pas sur l'image.

Pour la pluie, y faisait grand beau et y avait un chalet d'alpage encore désert tout près si jamais, donc on à préféré mettre la bâche dessous....
Pour l'eau on à fait avec un névé au bivouac et on a trouvé des ruisseau, mais les fontaines étaient encore coupées
A+
« Modifié: 15 juin 2009 à 12:04:15 par Woodrunner »

15 juin 2009 à 12:08:44
Réponse #4

le petit suisse


J'essayerais la prochaine fois, je sensque ca va me rendre fou...
A+

15 juin 2009 à 12:18:46
Réponse #5

Woodrunner


Pour les chalets d'alpages en Suisse juste pour information ils ont tous au moins une pièce d'ouvert dès 1300m d'altitude en général c'est l'endroit ou est le creux du feu,...

Ensuite c'est juste pour dépanner le randonneur imprudent, ils ne faut pas baser une randonnée là dessus!
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

15 juin 2009 à 12:38:29
Réponse #6

le petit suisse


Oui mais vu le ciel les risques était minimes...
C'est cool, je savais pas cette histoire de la pièce toujours ouverte.
A+

15 juin 2009 à 13:14:44
Réponse #7

le petit suisse


Un peu plus.....

Notre eau le matin


La soupe d'épinard sauvage avec lait en poudre et bouillon (un post lui est reservé sous la rubrique vie sauvage)


La on voit les 3 tapis de sol (pour woodrunner)


Le trepied plus en détails fait avec un vieux fil de fer barbelé


Une narcisse  :love:

A+

15 juin 2009 à 13:30:07
Réponse #8

LE BRETON


qu' est ce que tu appelle des épinards sauvage

a+

15 juin 2009 à 15:14:19
Réponse #9

le petit suisse


Hello LE BRETON (j'aime beaucoup la bretagne :love:, je suis allé plusieurs fois en vacance)
Epinards sauvage = Chénopode Bon-Henri
A+

15 juin 2009 à 15:29:45
Réponse #10

le petit suisse


Encore une ou deux image:


Un orchis


Les deux marmottes, au lever du soleil, alors que moi je me les cailles, debout à leur faire du thé... >:(


Encore une fleurs (on va me prendre pour un hippie  ;D) Un trolle

A+

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité