Nos Partenaires

Auteur Sujet: l'utilité du Chapeau  (Lu 23132 fois)

03 décembre 2012 à 17:00:31
Réponse #50

RvB75


Je porte une espèce de chapeau-bob* souple en goretex en hiver à l'arrêt/affût (photos) de marque NaturalGear... un Buff (ou plusisuers) en mouvement.
Casquette l'été, mais pour la saison prochaine je veux trouver l'équivalent de mon "chapeau-bob", mais en coton cette fois.

* : Un bob à bords larges et tombants, un peu comme le chapeau que Vanadium a mis en image

03 décembre 2012 à 18:05:52
Réponse #51

Buffalo


Comme vous pouvez le voir sur mon avatar je porte un Jacaru en permanence en ville comme en forêt et j'assume totalement le look, d'aucuns m'appelle "Buffalo" mais cela ne me géne pas du tout, au contraire, d'autre me surnomme "Crocodile Dundée" mais la cela vient du couteau de camp que je porte à la ceinture ;# ;#
Je cause pas aux cons, ça les instruit "Audiard"

04 décembre 2012 à 10:08:25
Réponse #52

Kilbith


Mais c'est pas super pour protéger les oreilles et la nuque ;)

Si le béret est suffisamment grand, c'est pas si mal pour du matériel traditionnel:




Le chapeau est souple, on peut le plier dans le sac ou une grande poche, on peut le compléter par du papier en boule par grand froid ou un autre rembourrage (chaussettes, tshirt, écharpe, paille...), on peut le revétir d'un bonnet de douche pour assurer le coté imperméable et il peut servir de chauffe pied au besoin...Au final, il octroi un "capital sympathie" à son porteur ce qui est, AMHA, un plus dans certaines situations (je pense à l'auto stop et aux voyages aux longs cours).
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 décembre 2012 à 10:41:03
Réponse #53

Lemuel


Au final, il octroi un "capital sympathie" à son porteur ce qui est, AMHA, un plus dans certaines situations (je pense à l'auto stop et aux voyages aux longs cours).

MAXILOL
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

04 décembre 2012 à 10:47:52
Réponse #54

Kilbith


MAXILOL

Tu vois bien que cela fait réagir.  ;D


(quel autre détail vestimentaire peut faire réellement frenchie de par le monde?)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 décembre 2012 à 10:59:46
Réponse #55

Phil67


(quel autre détail vestimentaire peut faire réellement frenchie de par le monde?)
Le marcel, les charentaises (et la baguette) ?


(Comme dirait ITH Kilbith : PAVC)
Nous avons deux vies, la seconde commence lorsqu'on réalise qu'on en a qu'une.

04 décembre 2012 à 11:38:10
Réponse #56

Le barbu


Le marcel, les charentaises (et la baguette) ?


(Comme dirait ITH Kilbith : PAVC)


A condition de ne pas placer un "r" dans le dernier mots sinon ils vont dire que l'on est tous des "DSK" :lol:

04 décembre 2012 à 13:39:33
Réponse #57

Bombadil


Salut à tous
Pour ma part, bien que comme cela a été évoqué ici, le chapeau soit un peu passé de mode, je ne sors jamais sans mon chapeau.
Les premiers temps, j'ai eu des remarques pas très fines sur l'allure, par des gens qui ne voient que le "style" ou un genre qu'on se donne et pas plus. MAIS une fois que l'on éduque les béotiens à l'utilité du chapeau, ils comprennent. Je préfère avoir la tête au chaud et au sec (ou à l'ombre l'été). 

Pour moi qui deviens de plus en plus dégarni, le chapeau c'est:
 - aux frimats, en ville, pour me protéger du froid et de la pluie. J'utilise un feutre que j'aime beaucoup pour la taille, la forme:

 - l'été: un panama. Parfait pour l'ombre.
 - en forêt/taillis: chapeau australien qui s’aplatit (photos page 2 de ce fil de discussion)
pour me protéger des tiques, des griffures de la végétation, pour le soleil, la pluie. De plus, je trouve que les bords larges et assez rigides jouent un rôle pour repousser certaines tiges de plantes, pour empêcher les toiles d'araignées de venir dans le visage (je déteste ça). Le cuir bien costaud ne bronche pas.
Enfin, un couvre chef replace le rôle "détecteur" des cheveux et réduit le fait de se cogner dans les endroits où on est proche du chapeau. (je fais 1m92)

Les inconvénients possibles:
- de nos jours, le chapeau ne fait pas très "grey man" (sauf si on approche un age canonique...)
- l'étiquette veut que l'on se découvre quand on entre dans les bâtiments, transports, et on a le chapeau qui "encombre" une main.
- il faut être capable d'assumer son chapeau vis à vis des regards parfois interloqués des gens ou des remarques désobligeantes. Mais oser exister, s'affirmer, dans ce monde, je pense que c'est prendre de l'assurance et que la survie c'est aussi un peu ça: avoir confiance en soi et en ses convictions.
Moi je préfère le chapeau à la casquette, que je laisse aux ados et aux sportifs. Quand au béret, je trouve qu'il ne protège pas assez mais il a l'avantage de pouvoir se mettre dans la poche.

04 décembre 2012 à 15:03:50
Réponse #58

lambda


Salut. :)

Ici, aux Pays-Bas, et dans le Benelux en général, vu les conditions pourries qu'on a bien souvent, le chapeau reste un accessoire somme toute assez banal et assez anodin finalement, même en ville, peut-être pas trop chez les ados et/ou jeunes adultes, qui utilisent plutôt des casquettes ou capuches, mais en général ca passe très bien.

Un usage précieux que je trouve est aussi d'utiliser, en bivouac, mon chapeau comme un petite "table de nuit" pour y ranger mon petite brol de fond de poche. C'est super commode comme moyen de rangement et m'évite de perdre ledit petit brol sur plusieurs jours de rando.

Chapeau utilisé, sans marque particulière, en laine feutrée. Permet aussi de servir de contenant de flotte étanche sans problème, surtout lorsque le suif des cheveux commence à bien imprégner la laine...

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

04 décembre 2012 à 15:56:09
Réponse #59

jozz54


Bonjour,

Je ne peux que confirmer l'utilité d'un couvre-chef !
- le bonnet en hiver (polaire / Laine+polaire)
- le chapeau lorsqu'il pleut (jacaru australien)
- la casquette, ou maintenant pour ma part le bob à larges bords pour l'été.

Socialement ça fait toujours rire (je suis prof, la trentaine), cela ne s'accorde pas toujours avec mes autres vêtements, mais je retiendrai un jour de pluie abondante, à la sortie de l'établissement scolaire, moi en poncho/chapeau, mes élèves en sweat coton, nu-tête... :

''eh, m'sieur, il est ridicule votre chapeau!''
''moi, je suis ridicule et sec, toi, tu es mouillé et .... ridicule !''

PS : Bombadil, tu n'aurais pas la référence ou le nom du modèle du Stetson que tu montre? je suis incapable de le trouver sur le net ...
Il vaut mieux l'avoir et ne pas en avoir besoin, qu'en avoir besoin et ne pas l'avoir....

04 décembre 2012 à 16:36:44
Réponse #60

Kilbith


Bonjour,

J'ai pas mal de chapeaux entre autre parce que je porte des lunettes (la pluie est une plaie), mais celui que j'emporte le plus souvent car c'est le plus polyvalent (pour moi) c'est le bob de chez Fjallraven, un modèle qui a environ 20 ans et existe depuis au moins 30 ans. C'est simplement un chapeau en polycoton G1000 à bord larges et doublé à l'intérieur d'une toile coton. Il n'a pas du tout le look "mili".

Ce chapeau protège bien du soleil sur 360° (bord large), il est pliable et léger. On peut le rendre déperlant en le lavant avec du nikwax cotton (ou spray) ou bien le rendre résistant à l'eau en l'enduisant de paraffine (ce que l'on peut faire sans soucis pour le rebord ce ui a l'avantage de les rigidifier). Comme on peut l'enfoncer sur la tête il résiste bien au vent. On peut le glisser sous une capuche simple sans qu'il soit trop gênant (pas une capuche moderne).

Ce type de chapeau est prévu au départ pour fonctionner en combinaison avec la petite capuche intégrée dans le col de la veste classique de chez Fjalraven (voir ci-dessous photo2), on place la capuche dessous : elle protège de l'humidité, du vent et des insectes. Les larges bord éloignent le filet anti-insecte du visage durant la journée.

En hiver, je l'emporte souvent pour les journées froides où le soleil tape sur la neige, mais j'emporte aussi un bonnet et/ou un passe montagne car c'est plus isolant et cela s'intègre mieux aux capuches sophistiquées actuelles des vestes de haute montagne. On peut relever sans soucis la visière ce qui est parfois pratique en montagne (on peut regarder vers le haut, photo3) mais n'améliore pas le look du porteur.

Vous l'avez compris : j'aime ce chapeau (mon épouse aussi). Un petit défaut, il rétrécit un peu au lavage (à moins que ce soit la tête qui enfle avec l'âge) mais on peut toujours le recycler.

Certaines personnes ont testé la nouvelle version de ce chapeau et ne l'ont pas apprécié (les bords sont plus larges et plus rigides...). C'est personnel ce genre de truc.  ;)

 
« Modifié: 04 décembre 2012 à 17:14:39 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 décembre 2012 à 17:04:44
Réponse #61

VERDUG0


Y a un interet a prendre une casquette coton en milieu chaud ( humide ET sec, mais pas en meme temps forcemment ;# ) ?

Etant donné que le conton mouillé chauffe quand il fait chaud et rafraichit quand il fait froid ( c'est ce qui j'ai lu, pas vérifié par temps chaud )

Quelles alternatives au coton pour une casquette par temps chaud?

04 décembre 2012 à 17:09:55
Réponse #62

** Serge **


Quelles alternatives au coton pour une casquette par temps chaud?

Le Lin.

"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

12 octobre 2018 à 21:02:29
Réponse #63

Discus


Bon je vais déterrer encore un topic !


Dans ma recherche effréné d'un chapeau "kadelagueule" je me suis arrêté sur un modèle porté par un collègue de travail, à savoir l'Explorer de la marque Jacaru, parce qu'il en jette comme on dit ! =>
Pour tout dire je souhaite acheter un couvre-chef résistant aux fortes pluies afin de garder ma tête au sec, durable pour résister face aux frottements répétés contre les branchages (forêt) et qui puisse conserver sa forme, pas comme le chapeau de brousse en coton / nylon que je possède...

J'exclus la forme de chapeau purement "cowboy" (à bords fortement relevés sur les côtés) car c'est moins..passe partout dirons nous alors qu'avec une veste en jean le Jacaru ça "passe";#


J'hésite entre ce modèle de Jacaru présenté plus haut ou un Stetson, ça se vaut ou bien ?


"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Si tu à des questions, rassure toi, la vie se chargera de t'en donner les réponses...


On me l'a raconté et j'ai oublié ; je l'ai vu et j'ai compris ; je l'ai fait et j'ai appris (Confucius)

25 octobre 2018 à 11:24:56
Réponse #64

Klaus


Comme j'ai fait un transfert intégral de pilosité du crâne au menton, pour moi c'est couvre-chef obligatoire quasiment toute l'année...

Printemps/été: casquette en lin non teintée sans doublure
Automne/hiver: beret basque (Laulhère)

ça fait des années que j'ai le même combo et ça tourne parfaitement!

Niveau look, fuck les débiles qui ont du mal avec la gueule que ça me fait...  ;#

En rando, quand le soleil cogne trop, j'ai un bob à bord large en polyseter-tout-pourri-qui-craint-rien pour me couvrir les oreilles et le haut du cou.
Hic et nunc, age quod agis et memento mori

25 octobre 2018 à 11:31:50
Réponse #65

Baptistator


Personnellement par temps froid ou pluie j'utilise un feutre.

Par temps chaud une bonne vielle casquette

25 octobre 2018 à 11:54:43
Réponse #66

Arnaud


[autoflagellation]Le chapeau... si c'est pour une activité "ventée" (rando sur les crètes, bateau,...) prenez le avec mentonnière et utilisez la avant d'en avoir besoin ;#[/autoflagellation]
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

25 octobre 2018 à 12:35:24
Réponse #67

Klaus


Et si la jugulaire vous gêne sous le menton, vous pouvez l'attacher serrée derrière les oreilles et coincée sous l'os occipital. Ca tient très bien même par vent fort.  ;)
Hic et nunc, age quod agis et memento mori

25 octobre 2018 à 19:54:39
Réponse #68

Discus


Pour revenir sur mon message concernant le chapeau Jacaru je l'ai reçu il y a peu et je dois dire qu'il me satisfait à première vue*, suffisamment "couvrant" en cas de pluie (environ 7.5cm de largeur de bords) et suffisamment solide (cuir d'une épaisseur d'environ 1.5mm donc équivalent à des gants pour travaux de manut'), j'ai effectivement pensé, après l'avoir reçu, à acquérir une jugulaire en cuir que j'ai fixé aux œillets métalliques de ventilation, il y a trois "positions' pour celle ci :


- jugulaire en place sous le menton si rafales de vent

- jugulaire à l'intérieur du chapeau, (donc sur les cheveux) s'il n'y a pas de vent violent et que je veux un look plus passe-partout..

- jugulaire maintenant les bords latéraux en position relevé ce qui donne au chapeau un look de cowboy !  ;#


Je me demande s'il faut appliquer de la crème de protection pour cuir (conditionneur pour être exact) sur les bords inférieur du chapeau (la partie non exposé aux soleil si vous préférez), ça m'a l'air de ressembler à du cuir dit "suède" sur mon chapeau.  :huh:


*   Seul un test en condition réel me permettra de savoir si oui ou non il répond à mes exigences : protection des rayons du soleil en plein été / protection quand ça drache sévère / résistance en environnement "pôfacile" / et aussi un minimum de ventilation...
"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Si tu à des questions, rassure toi, la vie se chargera de t'en donner les réponses...


On me l'a raconté et j'ai oublié ; je l'ai vu et j'ai compris ; je l'ai fait et j'ai appris (Confucius)

26 octobre 2018 à 07:54:40
Réponse #69

Baptistator


Je ne connais pas la problématique particulière aux chapeaux en cuirs. Mais pour les autres objets dans cette matière que j'utilise à l'extérieur, il faut les entretenir régulièrement en les graissant ou en applicant un etancheificateur. La cire marche aussi.


31 octobre 2018 à 00:31:21
Réponse #70

JQUPSDSA


J'utilise deux chapeaux pour la vie de tous les jours et pour mes sorties natures.

Personnellement je suis plus casquette en conjonction souvent avec tour de cou/bonnet/balaclava si nécessaire.

La casquette est plus légère, plus rangeable, moins chère.

J'ai toujours une casquette (grise) dans mon baisenvile, ca sert pour le soleil et pour la pluie. En vélo idem.

En randonnée, la casquette sert par tout temps et peut être assortie à un tour de cou/balaclave/sous-bonnet.

C'est vraiment une des pièce d'équipement les plus utiles.

Le défaut de la casquette en environnement chaud/ensoleillée c'est l'absence de protection de la nuque mais ceci peut être réglé avec un bandana/tour de cou. Certains casquettes ont des protections spéciales pour la nuque.

Pour la résistance à l'eau, il y a des casquettes étanches mais aussi possibles de traiter les casquettes en cotton à l'étanchéifieur.
Aucun problème ne résiste à l'absence de solution.

12 novembre 2018 à 21:26:53
Réponse #71

MGZ


En rando, le chapeau de chez D4 est un bon allié, on peut relever les côtés pour avoir moins chaud et mieux entendre.
Son second avantage est son prix dérisoire, ce qui nous laisse l'utiliser comme chiffon pour récupérer la popote dans le feu sans se bruler.

12 novembre 2018 à 23:08:46
Réponse #72

Van


En rando, le chapeau de chez D4 est un bon allié, on peut relever les côtés pour avoir moins chaud et mieux entendre.
Son second avantage est son prix dérisoire, ce qui nous laisse l'utiliser comme chiffon pour récupérer la popote dans le feu sans se bruler.
Un lien vers le modèle en question ?  :)

Aujourd'hui à 11:18:52
Réponse #73

Personne(T.H)


Yop, pour avoir un chapeau en cuir dans le mème style que le tien c'est top quand y pleut (voir mème quand y neige ;D) par contre quand il fait bien chaud style 45° dans un courant d'air (je te raconte pas quand le vent et tomber :'() ben le chapeau en cuir marron foncer presque noir tu le maudit parce que sous le chapeau t'as le bulbe qui mijote dans ton crane c'est vachement sympa . ;# Donc dans ses cas la ben bêtement je le remplissait d'eau je je me le remettait sur la gueule mais pour sa faut de l'eau a porter de main et en quantiter, se qui n'est pas toujours le cas .
Sinon c'est le top, par contre y en a beaucoup qui te regarde de travers comme d'hab , surtout si t'as la gueule patibulaire  ;#.
c'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure a celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air cons...

Un con qui marche ira toujours plus loin qu’un intellectuel assis.

Aujourd'hui à 12:17:00
Réponse #74

Rantanplan


Je préfère les grandes capuches à tout type de couvre chef: capuches en laine/duvet et en tissus coupe vent. Si possible les deux.

-> Un couvre chef est un accessoire de survie élémentaire (idéalement bonnet, mais un chapeau peut faire l'affaire).

-> un bonnet en laine* voit ses performances isolantes largement dégradées par le vent (convection). Cette 2e couche isolante gagne à être recouverte, le cas échéant, d'une 3e couche. Ce peut être une grosse casquette, un gros chapeau ou... une capuche...
* voir les bonnets en laine "sous casque".

-> Si on regarde les choses de façon abstraite, une capuche sur un pull/sweat en laine, c'est un bonnet/chapeau inamovible, donc que l'on aura toujours sur soi, comme un fond de poche (de survie)... Tandis qu'un chapeau/casquette peut être égaré, envolé.

-> une capuche bien accessoirisée sur une parka (rebord "tunnel", cordons de serrage bien foutus), ça coupe mieux le vent que n'importe quoi d'autre.

-> une capuche fait remonter l'air chauffé par le corps le long du visage, du crane et des artères du cou.

-> dehors, on alterne dynamique et statique. On doit moduler les accessoires, les ouvertures/ventilations et les couches pour manager sa chaleur et éviter de trop suer. Un chapeau ça se retire mais c'est chiant (AMHA): c'est encombrant, ça pendouille, ça se garde sous le bras, ça force à s'arrêter pour le ranger dans le sac. Une capuche, ça n'a pas à être rangé et ça se met/retire en 2s.

Voilà pourquoi je préfère les capuches... Et pourquoi je suis un infatigable haineux frustré quand on me tend un vêtement outdoor avec une capuche trop petite (9 fringues sur 10). Un poncho sil-nylon "civil" avec une capuche aussi serrée qu'un préservatif me donne des envies de meurtres. :lol:

Enfin, niveau look, identité et références culturelles, je préfère les Nazghuls et les Siths à la conquête de l'ouest/coureurs des bois. ;#
« Modifié: Aujourd'hui à 12:39:26 par Rantanplan »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité