Nos Partenaires

Auteur Sujet: Galalithe  (Lu 17455 fois)

06 mai 2009 à 00:05:34
Lu 17455 fois

Dox



Tombé là dessus par hasard, vais essayer fissa, ça me parle.
Cherché sur le forum, pas trouvé de traces, ça me semble bizarre vu la simplicité de la chose.

Citer
Comme l'indique son nom (dérivé du grec gala=lait et lithos=pierre) la galalithe est une matière dure formée à base de lait. Découverte en 1889, son procédé d'obtention a été affiné au début du siècle: un chimiste français, M. TRILLAT, trouve le moyen d'insolubiliser la caséïne (proteïne du lait) en y rajouttant du formol qui garantit donc sa conservation.

La caseïne représente environ 30g de matière par litre de lait. En la mélangeant à du formol et à divers colorant, on a donc obtenu le premier polymère artificiel, qui a été largement utilisé au début du siècle dans la fabrication de boutons, bijoux, stylos, fume-cigarettes, matériel électrique, etc...
La galalithe, dure et soyeuse, se travaille comme la corne et a un aspect proche de l'ivoire. Elle ne se moule pas et requiert un travail de polissage manuel.

Vers le milieu du siècle dernier l'apparition des matières plastiques moulables a scellé le sort de la galalithe: trop chère et malcommode, sa production a été arrétée.
Il reste cependant quelques artisans qui l'utilisent encore. En effet ses qualités sont là: biodégradable, anti-allergique, anti-statique, et avec un mode d'élaboration simple et écologique, il est possible qu'elle refasse son apparition...

sources:
http://pagesperso-orange.fr/rondi/techoueyre/galalithe/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Galalithe




06 mai 2009 à 09:59:09
Réponse #1

onc roger


Effectivement c'est une expérience amusante et vraiment simple à réaliser  :up:

... mais je n'ai jamais réussi à obtenir quelque chose de réellement utilisable  :-[

Apparemment il faudrait :
- Arriver à vraiment extraire un maximum d'eau avant de commencer à sécher sinon il y a trop de rétreint lors du séchage et le bloc se fissure de partout.
- Faire que le séchage se fasse très lentement sinon il se forme une "croute" épaisse de quelques mm qui empêche l'intérieur de bien sécher aussi

Un petit truc  : Prendre du lait écrémé qui évite d'avoir de la graisse dans la matière obtenue

06 mai 2009 à 11:44:14
Réponse #2

French Kiss


j'en ai deja vu sur des manches de couteaux, ca donne une matiere qui s'apparente plus a de l'ivoire qu'a du plastoc, en tout cas au toucher c'est autre chose, par contre le procede de fabrication ne parait pas si simple si on veut obtenir qq chose d'utilisable au meme niveau que le plastique...
"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

06 mai 2009 à 12:43:07
Réponse #3

Dox




certains préconisent de laisser secher le lait caillé à l'air libre pendant deux jours,
puis de le passer au four pendant 1/2 heure  thermostat 4 ou 60°C environ.
peut ^tre manque t'il un produit pour lier le tout plus surement ?

 
Citer
1. En laissant le lait fermenter (cailler)
   2. En mélangeant un produit acide au lait, comme le formol ou le vinaigre
   3. En ajoutant un dérivé du présure contenu dans l’estomac des jeunes bovins

Je ne sais pas trop, vu que la présure sert aussi à faire cailer le lait dans la préparation fromagère,
dans le vague je pense à de la gomme arabique ou un truc dans le genre, bien que ça risque de donner dans le pateux.

06 mai 2009 à 15:57:41
Réponse #4

onc roger


Les trois options que tu cites sont "au choix" ... tout ce qu'on veut obtenir c'est du lait caillé pour précipiter la caséine.

Je ne sais pas si quelqu'un a essayé le formol mais j'imagine que si les procédés industriels utilisés historiquement l'employaient ce n'est pas tout à fait innocent vue la complexité (enfin je crois  :-[) pour obtenir du formol par rapport à un acide quelconque non ?

Ajouter un liant cela pourrait aider à garder une forme en attendant qu'elle sèche mais la caséine est déja un liant elle-même et j'ai peur que cela ne soit une fausse bonne idée qui retarderait le séchage ou créerait des inhomogénéités dedans

Dés que j'ai le temps je vais reprendre les essais avec une presse pour enlever un peu plus d'eau avant le séchage

06 mai 2009 à 16:37:10
Réponse #5

Dox


Les trois options que tu cites sont "au choix" ... tout ce qu'on veut obtenir c'est du lait caillé pour précipiter la caséine.


Ha oui, je me disais qu'il y avait un truc qui clochait  :-[ j'ai le neurone qui brinqueballe ...

07 mai 2009 à 09:16:55
Réponse #6

voodoo


j'ai retrouvé ça:
http://www.forgefr.com/forums/viewtopic.php?t=4061&start=0&postdays=0&postorder=asc&highlight=galathite
Le mode opératoire requiert plus de patience que de connaissances techniques approfondies.


07 mai 2009 à 09:30:29
Réponse #7

onc roger


Faut être inscrit sur forge pour y accéder  :'(

Edit :

Ayé j'ai retrouvé mon password forge  ::)

Bon en fait ce qui est décrit c'est la même chose que sur les autres ...
« Modifié: 07 mai 2009 à 09:35:59 par onc roger »

07 mai 2009 à 10:25:35
Réponse #8

onc roger


Pour ceux qui n'ont pas de compte sur forgefr :

Citation extraite d'un message de elliap dans le fil "étui sans prétention... suite... c'est la faute à FT"
http://www.forgefr.com/forums/viewtopic.php?t=4061&start=0&postdays=0&postorder=asc&highlight=galathite

Citer
la galathite est en fait du fromage ou plutôt de la caséine...
il suffit de chauffer un litre de lait à 60/70°, d'y ajouter un verre de
vinaigre blanc et hop c'est fait...il te reste plus qu'à passer le "vomi"
dans un torchon, de presser un peu pour accélérer l'égouttage...
à ce stade la, 2 solutions: soit tu sales, tu poivres ou tu sucres et tu te le
tapes avec un bon coup de rouge ! soit tu le sors du torchon, tu le mets
dans une boite pour lui donner une forme qui va dépendre de la façon
dont tu vas le travailler, aprés 24h tu peux le sortir de la boite et le laisser
sécher à l'air libre...il faudra 3 ou 4 semaines pour qu'il perde son eau,
ensuite il faudra qu'il perde son gras, tu peux le faire suinter au four
thermostat mini, tu l'essuies de temps en temps dés qu'il ne suinte plus
c'est ok ! tu obtiens une sorte de plastique que tu peut travailler, et polir
tu peux mettre du colorant au début de l'opération...le mien je l'ai fait
sécher au four et il a un peu coloré çà lui donne cette couleur ivoire...

Quelques commentaires :
- Il s'agit de galalithe et non de galathite
- Utiliser du lait totalement écrémé permet de supprimer la phase "dégraissage"
- j'adore cette façon de raconter  ;)

Si la copie de cet extrait pose un pb il n'y a bien sur aucun pb pour que qui de droit l'efface

07 mai 2009 à 10:57:51
Réponse #9

Dox


Bien vu pour le sel, faut plus penser fromage que "pierre à lait".
petit essai hier soir, avec du lait écrémé, bien pressé dans du tissu puis à la main,
ça se tient, je le passe au four ce soir.
J'ai tenté aussi avec la boite en tassant la caillette, dans un kinder surprise,
vais re essayer dans un bambou coupé en deux, percé et attaché.

Citer
et tu te le tapes avec un bon coup de rouge
avé du picrate ?
taper fort ?
c'est déja l'heure de l'apéro ?
« Modifié: 07 mai 2009 à 11:09:32 par Dox »

07 mai 2009 à 12:03:26
Réponse #10

Chris-C


c'est marrant ce truc, j'aime bien l'idée du "polymère naturel"

Une question:
Pour limiter le temps de séchage, pourquoi ne pas utilisé du lait en poudre?
ça permettrait peu être de le travailler comme de la pâte à pain et d'éviter les fissures
au séchage...

 :)

16 juillet 2009 à 16:04:06
Réponse #11

dolgan


une "autre" recette: http://scout24.toulouse.free.fr/Fiches/Fiche3.htm

Il est dit de rincer plusieurs fois. A mon avis c'est pour retirer l'acide (vinaigre) afin de permettre à la pâte de faire les réactions chimique qu'elle doit faire.

le formol, c'est peut-être juste parce qu'il est (de mémoire) plus volatile que le vinaigre. il serait donc plus facile à nettoyer que le vinaigre.

23 juillet 2009 à 16:54:31
Réponse #12

romrom51


salut ,
bon ben j'ai essayé , je vosu fait part de mon résultat :

une casserole et du lait chauffé à presque ébullition :

ensuite je prépare le filtre : bouteille d'eau coupé en deux et sopalin à l'intérieur  et petit trous dans le bouchon :

ensuite je rajoute le vinaigre 3 à 4 cuilleres et voila :
...
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

23 juillet 2009 à 17:00:50
Réponse #13

romrom51


ensuite on verse dasn le filtre et on attend que l'eau s'écoule et on rince ( un peu) :

on étale le pate sur feuille absorbante et on essaye de faire une forme comme de la pate à modeler 




ensuite j'ai attendu 1 journée ( attention , c'est un peu court ) et ensuite au four pour 4 heures à 60 °

.....
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

23 juillet 2009 à 17:02:32
Réponse #14

romrom51


et on obtient ceci après un rapide poncage :

ca à l'air assez résistant ,à voir pour l'utilisation...
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

24 juillet 2009 à 18:46:12
Réponse #15

Madudu


Impréssionant ! Je ne m'attendais pas à ce qu'on puisse faire ça avec du lait .
Tu sais déjà quelle utilisation tu vas en faire ?

24 juillet 2009 à 21:15:01
Réponse #16

romrom51


salut
je t'avoue que je ne sais pas trop ,je pensais essayer des plaquettes pour un couteau mais la c'est trop fin , en séchant ca perd beaucoup d'épaisseur et j'e n'ai pas tester la résistance à l'eau ...

sinon tu peux faire des peignes ,bijoux ....
à essayer un récipient style tasse ou assiette , je vais tester et aussi fabriquer du vinaigre " naturellement" http://www.cfaitmaison.com/vinaigre/vinaigre-fabriquer.html pour rester avec des éléments facilement trouvable....

Romain
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

24 juillet 2009 à 22:17:57
Réponse #17

Madudu


Je suppose que tu as utilisé du lait ecrémé, mais quel serait le résultat avec du lait entier ?

25 juillet 2009 à 00:21:22
Réponse #18

onc roger


Après notre discussion du mois de mai j'avais fait une nouvelle tentative mais j'avais oublié de vous faire part du résultat  :-[ Heureusement que Romrom51 était là !

- Je fais tiédir doucement le lait écrémé dans une casserole inox
- j'ajoute du vinaigre blanc et je mélange bien
- je laisse agir quelques minutes puis je rince plusieurs fois à l'eau
- j'enroule les grumeaux obtenus dans un chiffon que je presse à la main (toujours pas de presse) pour éliminer un maximum d'eau
- je moule dans une boite en plastique en laissant le chiffon

Je laisse sécher à température ambiante pendant ... je ne me souviens plus combien de temps (une ou deux semaine ?) et lorsque j'enlève le chiffon je m'aperçois que mon bloc est formé de gros grains de plus ou moins colorés et qu'il s'est fissuré et même franchement cassé à un endroit  :'(


Le contraste a été un peu forcé afin de mieux voir  les "grains"

Donc encore une fois le séchage s'est mal passé et en plus on voit bien à l'aspect que les "grumeaux" de lait caillé ne se sont pas bien mélangés ...
La prochaine fois il faudrait que j'essaie le séchage au four et/ou l'essorage à la presse.

25 juillet 2009 à 10:48:28
Réponse #19

romrom51


Je suppose que tu as utilisé du lait ecrémé, mais quel serait le résultat avec du lait entier ?
salut , j'ai utiklisé du demi écremé , il suinte un peu plus mais bon , on a le temps ...
Après notre discussion du mois de mai j'avais fait une nouvelle tentative mais j'avais oublié de vous faire part du résultat  :-[ Heureusement que Romrom51 était là !

- Je fais tiédir doucement le lait écrémé dans une casserole inox
- j'ajoute du vinaigre blanc et je mélange bien
- je laisse agir quelques minutes puis je rince plusieurs fois à l'eau
- j'enroule les grumeaux obtenus dans un chiffon que je presse à la main (toujours pas de presse) pour éliminer un maximum d'eau
- je moule dans une boite en plastique en laissant le chiffon

Je laisse sécher à température ambiante pendant ... je ne me souviens plus combien de temps (une ou deux semaine ?) et lorsque j'enlève le chiffon je m'aperçois que mon bloc est formé de gros grains de plus ou moins colorés et qu'il s'est fissuré et même franchement cassé à un endroit  :'(


Le contraste a été un peu forcé afin de mieux voir  les "grains"

Donc encore une fois le séchage s'est mal passé et en plus on voit bien à l'aspect que les "grumeaux" de lait caillé ne se sont pas bien mélangés ...
La prochaine fois il faudrait que j'essaie le séchage au four et/ou l'essorage à la presse.


c'est bizarre , peut etre trop ou pas assez de vinaigre ?
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

25 juillet 2009 à 14:10:14
Réponse #20

Madudu


Pour améliorer l'homogénéité, brasser longuement les grumeaux peut peut-être aider aussi.

Edit : sur la photo d'Onc Roger on voit que l'extérieur du bloc semble plus homogène que l'intérieur. Ca dépend peut-être aussi de la vitesse de séchage.

26 juillet 2009 à 16:58:55
Réponse #21

dolgan


- j'enroule les grumeaux obtenus dans un chiffon que je presse à la main (toujours pas de presse) pour éliminer un maximum d'eau
- je moule dans une boite en plastique en laissant le chiffon

A mon avis ça vient de là ton problème. il faut ajouter une étape de pétrissage sur surface lisse pour obtenir une pate homogène ressemblant à de la pate à modeler (un peu plus humide et légèrement collant).

Enfin je pense. réponse dans 2 jours, là je commence le séchage au soleil.


27 juillet 2009 à 09:25:22
Réponse #22

dolgan


après environ 12h de séchage, je commence à constater les premiers problèmes. :(

J'ai fait trois objets test:
-1 boule
-un baton
-un "pavé"

premier constat: ça a déjà perdu 10 à 20% du volume initial et changé de couleur.

deuxième constat: c'est trop maléable pour garder les formes arrondies. la boule et le baton se sont aplati sur les faces en contact avec le torchon.

troisième constat: la boule et le bâton se fissurent.
Peut-être est-ce dû à une mauvaise manipulation après que la pâte ait commencé à sécher.
ça peut aussi venir d'une pate trop humide ou d'un séchage non homogène (quand je l'ai retourné pour la première fois, il avait déjà bien séché sur une face.).
Pour la boule, j'ai essayé de "rattraper" l'arrondi quand je l'ai retourné. a mon avis j'aurais pas dû y toucher.

27 juillet 2009 à 10:12:35
Réponse #23

Dox


test en petite quantité,
pour pallier les fissures,
serré dans le creux de la main  en travaillant la matière
puis sechage avec un sèche cheveux dans un plat en terre,
vais tester une presse de fortune avec un tube en pvc troué,
un moule à frometon en quelque sorte.

quand bien compressé pas de fissure, la croute se forme, le milieu reste mou puis se solidifie.

27 juillet 2009 à 14:42:27
Réponse #24

romrom51


peut etre qu'il faut le laisser sécher à température ambiante ou faire des objets plus fin ,moins épais quoi! pas moins grossier :D

"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité