Nos Partenaires

Auteur Sujet: Brut de titane  (Lu 1551 fois)

04 février 2007 à 14:24:50
Lu 1551 fois

cardoso5fr


Ne connaissant pas la nuance de titane dont je dispose j'ai voulu faire un test pour voir si on pouvait faire une lame avec.

Le plat fait seulement 2 mm d'épaisseur, et j'ai fais des copeaux sur une plance de pin comme dans du beurre et j'ai pu couper des enveloppes à la volée aprés sans soucis.

Il pèse 40g pour 19,5cm de long et 10 cm de lame tanto. L'émouture ne remonte que sur 1,3 cm, mais vu l'épaisseur je pense qu'il n'est nullement nécessaire de monter plus haut.

Le titane a moitié cramé, irisé par endroit, le cordage à moitié pourri, cela va me faire un bon prayson stayle à martyrisé histoire de voir si le titane tient le coup ;). (j'aurais bien fait une lame de 3 mm mais j'ai pas de plat de cette épaisseur.

Premier rapport de test
Hier soir c’était rangement de l’atelier et nettoyage (jai eut mon cadeau d’anniversaire dernièrement, un aspirateur d’atelier bien costaud histoire de pouvoir nettoyer une chouille le fumier que je fous) ;
Comme il y avait des cartons qui traînaient, je les ais mis en pièce avec le couteau titane, donc cela fait une dizaine de mètres de coupe de carton ondulé double.  Des emballages en carton simple épais de 2mm, à peu prés 1 mètre de coupe. J’ai frappé sur un rond de pin avec la lame. Cela fait des copeaux bien propre, mais la lame vibre fortement (épaisseur oblige) mais elle retrouve sa forme d’origine J.
Sinon j’ai aussi pellé un clou en acier doux galvanisé. J’ai fait des petits copeaux comme si je taillais un morceau de bois. La lame rase moins maintenant, mais elle rase encore quelques poils au passage sur le mollet. Le fil n’est pas ébréché du tout, mais il est moins net qu’au sortir d’affûtage, si on regarde de dessus, il est rectiligne mais par un petit peu « écrasé » comme après une coupe dans une assiette. Sinon après ça, la lame coupe une brioche sans émietté. Je suis surpris surtout par la facilité à faire des copeaux sur le clou, même si je pense que c’est plus la partie galvanisé que l’acier que j’ai attaqué. Ce soir faut que je trouve un gros clou non galvanisé.
Enfin voilà les avancés sur le travail de la lame en titane.
Je pense que sur un bali de pas trop grande taille cela peut le faire..

Raport de test 2
J'ai continué à malmené mon morceau de titane ( et fini au passage le "tressage" que j'ai stabilisé à la colle à bois. Comme ça au moins cela ne bouge plus).
Donc encore quelques dizaines de metres de cartons ondulé, double et simple histoire de voir. Toujours pas de soucis la lame coupe encore à la volée sans re affutage un post it tenu entre deux doigts. (la faible épaisseur de la lame aide bien pour ça).


Le cordage donne une prise en main agréable et avec la colle à bois cela fait un petit coté "rugueux" efficace lors de coupe barbare.

Le titane a l'avantage de ne pas être affecté par la corrosion, d'etre assez résilient, de garder apparement le fil pas trop mal. (à affuter c'est pas si dure que ça avec une pierre).
Je pense qu'il va y avoir quelques pliant de petite taille avec une lame titane. Par contre à bosser c'est dur, la meuleuse n'attaque quasiment pas la matière, les bandes se détruisent rapidement. Et à couper faut les lunettes de soleil :) et faire gaffe car les étincelles à 3000° cela a tendance à enflammer tout ce qui passe à coté (surtout les fringues que l'on porte d'ailleurs).




@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

04 février 2007 à 19:51:24
Réponse #1

ipphy


Très interessant! Avec ce type d'épaisseur, c'est un peu un Mora inox  :doubleup:
Forgerons, faites du titane, pensez à ceux qui vivent où l'acier rouille  ;D

05 février 2007 à 21:01:54
Réponse #2

Sayamon


J'adore l'effet irisé de ce couteaux ça lui donne un aspect presque irréel ^^
Tous savaient que c'était impossible, un fou qui ne le savait pas est venu et l'a fait.

06 février 2007 à 21:34:46
Réponse #3

cardoso5fr


C'est l'avantage d'une anodisation au chalumeau, on peut avoir des rendus psychédéliques :).
@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité