Nos Partenaires

Auteur Sujet: Identification de plantes  (Lu 14731 fois)

14 mai 2011 à 10:49:57
Réponse #25

StormX


Qu'est ce qu'il te faudrait pour opérer une détermination fine ?
"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

14 mai 2011 à 11:03:15
Réponse #26

Outdoorsman


Je penche pour la pulsatile rouge (Pulsatilla rubra) qui pourrait ressembler à la tienne et dont le biotope semble correspondre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pulsatille_rouge
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

14 mai 2011 à 16:12:07
Réponse #27

mazel


Je penche pour la pulsatile rouge..

 Cela me va très bien Outdoorsman, l'une et l'autre n'ayant que peu de différences, que je ne connais même plus, ni le nom latin. En plus elles s'hybrident facilement. J'ai toujours eu horreur des déterminations de plantes, sauf par pure curiosité, dégouté par un milieu familial d'une culture botanique trop spécialiste et intransigeante. Mes bouquins ne sont plus aussi tous chez moi maintenant, juste de vieux restes en tête. Je préfère stratigraphie fossilifère du jurassique, mycophagie et faune de ma région.

 Si je retrouve une diapo de l'époque, je scannerais et ferais un up, mais il y a tellement à faire..

  (rajout du up promis:)

 Retrouvée!  La Pulsatile des prés ou ‘Pulsatilla pratensis rubra’, une sous espèce de la flore endémique.
Je suis aller la chercher sur l’un des sites d'une des stations botanique d‘où elle avait été signalée autrefois en disparition totale dans le Sud Jura. Et ensuite vive l’Internet et ses butineurs!

   Photo du site:                                                                   ©Photographe de nature



http://www.luis-casiano.com/galerie/zoom.asp?pre=34569&NumPhoto=34570&suiv=34571&Rub=1363


 Pulsatille des prés (Pulsatilla pratensis rubra)

 Avez-vous remarqué les deux orthographes de ‘pulsatile’ et ‘pulsatille’ et combien de fois me suis-je fait reprendre. C’est la deuxième qui est correcte, la première étant une bourde scientifique et sera bientôt admise. Combien de confusions ou bourdes dont l'une, des plus délicieuses, est celle du lactaire (Lactarius deliciosus) commise par Linné lui-même. Combien aussi de batailles d’érudits sur même spécimen dénommé différemment selon les flores, précis de zoo-  ou paléonto-logistes ou de sous-espèces n’existant historiquement que par la volonté de sommités voulant seulement leur propre nomenclature ou un simple nom qui les immortalise.
 
 Ma mémoire visuelle a-t-elle été bonne? Je vous laisse juge et retarde encore un peu une absorption quasi quotidienne de Ginkgo Biloba, quelques graines m'éloignant d'Antycire me suffiront amplement. Une recherche fastidieuse dans le trésor des boites à diapos poussiéreuses est évitée. Collons les vues avec un poil de rouge d'équilibrage sur lherbe de droite, avec celle à gauche de la photo de StormX.



 Aux spécialistes du forum à trouver selon le jeu les sept différences sur photo et à les remonter dans ce fil.

 Alors ‘pratensis’ ou pas ? A vue d’oeil cela semble être quasi fichu la même plante.


 JL mazel
« Modifié: 16 mai 2011 à 02:10:57 par mazel »

18 mai 2011 à 15:38:52
Réponse #28

StormX


Le choix était à faire entre la pulsatille rouge ou des prés, voici maintenant un troisième candidat : la Pulsatilla rubra Delarbre

Je tire cela du site du Conservatoire botanique national du Massif central.
Le cliché ayant été pris sur la commune de La Valla en Gier et on retrouve dans la liste des plantes répertoriées sur le territoire de cette commune la Pulsatilla rubra Delarbre...alors fin du débat ?

Trés franchement, j'arrive pas à voir de différence avec les autres... Une chose est sur, c'est une pulsatille, et en tant que grand botaniste que je suis, cela me suffit.  :)

Merci à vous Outdoorsman et Mazel :)
"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

18 mai 2011 à 17:52:01
Réponse #29

mazel


 Ce sont toutes quasi la même fleur selon par qui les sous espèces ont été citées ou inventées, ou selon le lieu de première découverte, il y a eu parfois redondance d'appellation sur même plante, c'est très courant et explique pourquoi l'on cherche au fil du temps à simplifier ou au contraire bien mettre en évidence les variétés de lieux et quelques fois corriger les nomenclatures.

Nom latin : Pulsatilla rubra Delarbre, synonymes Anemone rubra Lamarck, Anemone pulsatilla subsp. rubra (Delarbre) Rouy & Foucaud, Pulsatilla vernalis rubra (printanière rouge), Pulsatilla pratensis rubra (rouge des prés à Crémieux). Quelques espèces protégées et sous espèces en bas de page de ce site 'nature.jardin.free'.

http://nature.jardin.free.fr/1104/pulsatilla_rubra.html

Pulsatille rouge (Pulsatilla rubra) est le bon nom simple à retenir comme l'emploie Outdoorsman.


 JL

PS- Pour la petite historiette, pès de chez moi un tetit mont doninant dans le relief figurait deux fois sur de vielles cartes d'Etat major. Les habitants de chaque côé du mont avait une appelation d'ortographe différente. Les cartographes avaient donc dessiné deux montagnes.
Avec la cartographies d'après photos aériennes cette anomalie a ensuite disparue.


« Modifié: 18 mai 2011 à 19:29:56 par mazel »

15 juin 2011 à 21:09:14
Réponse #30

guillaume


Vue le 12/06 dans le PN des Cévennes, si quelqu'un a une idée :




Merci d'avance !

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

15 juin 2011 à 21:39:16
Réponse #31

Loriot


Mais ou est donc ar ni ca?
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

15 juin 2011 à 23:11:53
Réponse #32

guillaume


Mais ou est donc ar ni ca?

Tain c'est ce que j'ai dis ce WE mais j'étais tellement peu sûr que j'ai préféré ne rien dire ici.

Merci :up:.

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

16 juin 2011 à 00:42:06
Réponse #33

Loïck


Sortie Cévennes
En se baladant ont a trouves cette jolie petite fleur mais impossible de lui mettre un nom dessus :-\
Désole elle est un peut floue
Tout terrains, Tout temps, Tous prêts
Scout un jour Scout Toujours

16 juin 2011 à 16:37:11
Réponse #34

metabaron


Sortie Cévennes
En se baladant ont a trouves cette jolie petite fleur mais impossible de lui mettre un nom dessus :-\
Désole elle est un peut floue


Bonjour, je ne suis pas un spécialiste de la plante mais j'en ai vu il y peu qui ressemblait:
Ne serait-ce pas une orchis ...? quelquechose?
Une orchidée de chez nous, elles deviennent rares. (tu a bien fait de ne pas la cueuillir,  :up: )

16 juin 2011 à 19:09:03
Réponse #35

jeanluc


NON,categoriquement ,pas une orchidée il n'y en a pas de bleues,et les feuilles et les fleurs (en depit de leur variété )sont très differentes
Je vais prendre un peu de temps et chercher ce que çà pourrait être

16 juin 2011 à 19:19:12
Réponse #36

jeanluc


Pitête une campanule raiponce,mais sans garantie

17 juin 2011 à 12:12:13
Réponse #37

mazel


Sacré Leoian !

Il faut d'abord les floutes.
Ont les posteras plus tard  ;)

 Sincèrement, tu aurais pu poster la photo AVANT de la flouter, et aie j’ai mal au cou..

Je pense à une sauge Salvia (Lamiaceae) d’altitude, sans toutefois pouvoir préciser laquelle.

ici une photo: http://www.flickr.com/photos/bracey/415939703/

 mazel
« Modifié: 18 juin 2011 à 18:08:32 par mazel »

17 juin 2011 à 12:48:03
Réponse #38

jeanluc


Mazel,le petiole des feuilles de sauge me parait bien plus long que ce qu'on voit sur la photo  :-[

18 juin 2011 à 17:32:03
Réponse #39

mazel


Effectivement jeanluc

Je suis d’accord avec ta remarque.

 Mais pense toujours à une lamiacée (ou Labiée) à cause de la forme de la fleur plutôt qu’une campanulacée.
La Bugle rampante serait sinon la plante exacte, du moins très approchante. Voir par ex de cette même famille:
 
http://florenligne.free.fr/glechomahederacea1.htm      Lierre terrestre (Glechoma hederacea)
http://florenligne.free.fr/ajugareptans1.htm               Bugle rampante (Ajuga reptans)
http://www.fleurscaussescevennes.fr/fleurs.html        Fleurs bleues   Bugle rampante (Famille des Lamiacées)

Pour une floraison en mai juin sur terrain granitique, je ne vois pas trop et vais me renseigner sur les espèces au PNC des Cévennes.

 mazel

17 juillet 2011 à 21:29:09
Réponse #40

hilde


la photo est floue mais cela me fait bien penser à une bugle de genève Ajuga genevensis de la famille des lamiacées

un petit truc pour reconnaitre une lamiacées (famille de la menthe, lierre terrestre, sauge et autre....): il faut regarder si la tige est carrée, regarder comment sont disposées les feuilles, la froisser entre les doigts et la sentir, car ce sont des plantes facilement reconnaissables si on a  ces quelques petits indices :

- Elles sont odorantes lorsqu'on les froisse.

- Elles présentent une tige  carrée portant des feuilles opposées (l'une en face de l'autre) et décussées.

- les fleurs sont caractéristiques, à 2 lèvres (2 lobes supérieurs, 3 lobes inférieurs) .

Presque toutes les lamiacées sont inoffensives. (La racine de bétoine -Stachys officinalis- provoque néanmoins à forte dose, des étourdissements).

Seules leurs huiles essentielles sont toxiques pour certaines même à faible dose car elles provoquent des troubles nerveux. (Celles du thym et de la sarriette sont caustiques, et celle de la sauge peut provoquer la mort) mais l'usage alimentaire et condimentaire de ces plantes est absolument sans danger.

17 juillet 2011 à 21:35:51
Réponse #41

soldmac


Ca me semble aussi être une lamiaceae ;) pour la symétrie bilatérale de la fleur, sa couleur et sa tige "poilue" ;)  Sinon +1 avec hilde pour les différentes caractéristiques des lamiaceae reconnaissable sur le terrain

19 juillet 2011 à 16:08:48
Réponse #42

mazel


 Plus 1 pour le Bugle de Genève.
 
 Cette autre réponse de ma part attendait la réception d’un bouquin, j’ai du attendre un arrivage sous quinze jours pour cette information, et donc je vous la livre telle que je l’avais écrite non postée, après l’achat de celui-ci (auteur Christian Bernard ‘Fleurs et paysage des Causses’ éd. Rouergue février 2009, celui le plus gros de 400 pages de ses deux livres du même titre), flemme quand tu nous tiens...

 Nous y découvrons le Bugle de Genève (Ajuga genevensis) répertorié comme courant en habitat des Causses au Centre et Est France, et rare ailleurs.

 La différence est qu’il est sans les stolons du ‘reptans’ entre les différents plants. Sa tige carrée comme celle des autres bugles possède des poils sur les quatre faces au lieu que sur deux faces opposées pour le ‘reptans’. Les étamines sont plus saillantes sur les fleurs de ‘genevensis’  Dans ces deux dernières espèces les feuilles peuvent être plus ou moins crénelées ou velues, il s'agit donc d’une caractéristique assez floue.
 
 Il est signalé par ailleurs un excellent comestible des feuilles, jeune et en salade.
 
cf.  la description et dessin du blog ‘eurekasophie unblog’
http://eurekasophie.unblog.fr/2009/09/17/bugle-de-geneve/

photo du blog ‘eurekasophie unblog’ d’un Bugle de Genève et autre photo de Loïck reçue après sa virée en Cévennes.


 Est aussi à signaler que l'on trouve encore dans les différents bugles la Bugle naine Ajuga tenorii répertorié dans le Guide des Fleurs de montagne Delachaux et Niestlé comme à fleurs bleu vif, à feuilles dentées et bractées supérieures plus courtes que les feuilles inférieures poussant jusqu’à 1400 m qui correspondrait bien sur un sol siliceux comme celui du Mont Lozère.
 
Comparaison faite avec une photo du site ‘les-vegetaliseurs.com/article-43174-ajugatenori.html’ 

 d’un Bugle hybride (Ajuga tenori), et cerclée à droite celle de Loïck


 De belles fleurs bien bleues et utiles aussi en domaine médicinal et homéopathie.

 mazel
« Modifié: 19 juillet 2011 à 17:32:29 par mazel »

05 septembre 2011 à 15:29:49
Réponse #43

Stef


Il y a en effet ressemblance, mais les feuilles sont ciré sur la photo de gauche et les contours lisses, alors que l'autre est tout le contraire.
Ce doit-être une éspèce proche!

05 décembre 2011 à 18:55:22
Réponse #44

buchbass


Bonjour à tous,
Je suis tombé sur les fruits très jolis d'un arbuste dans une forêt de région parisienne.
Pouvez vous m'aider à identifier cet arbuste?

Merci
Le plus dur c'est pas la chute, c'est l’atterrissage.
Pour l'instant tout va bien. Pour l'instant tout va bien...

05 décembre 2011 à 19:04:46
Réponse #45

Pierrot


Je dirais fusain, mais l'image est un peu petite.

05 décembre 2011 à 19:16:22
Réponse #46

Loriot


Oui! Fusain d'Europe. Euonymus  europaeus. Poison passager. Le charbon des rameaux sert de ... Fusain. Pour dessiner...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

06 décembre 2011 à 06:40:44
Réponse #47

buchbass


super merci beaucoup. :up:
Le plus dur c'est pas la chute, c'est l’atterrissage.
Pour l'instant tout va bien. Pour l'instant tout va bien...

30 décembre 2012 à 18:01:05
Réponse #48

hilde


"les graines de fusain renferment des hétérosides cardiotoxiques proche de ceux de la digitale...irritantes, purgatives, troubles digestifs, nerveux et cardiaques...une trentaine de graines peuvent être mortelles" Le Regal Vegetal de FCOUPLAN
"on peut se servir des graines pulvérisées pour tuer les parasites en particulier les poux"

29 juin 2013 à 22:55:44
Réponse #49

Ulf


Bonjour.

J'ai besoin de votre aide pour identification de plantes. Certaines j'ai des doutes (vaut mieux avant de passer à table) d'autres je trouve carrément pas.

Plante 1
Celle là, très commune. Je ne la trouve pas dans mon guide.





Plante 2
Celle ci dégage une forte odeur agréable. Je parie que c'est du fenouil alpin... Mais bon...





Plante 3

Celle là, pareil, je ne la trouve pas.





La section de la tige est caractéristique en triangle avec ailettes.



Plante 4

Facile ! Famille des composées. Mais heuuu... attendez, là encore pas sur de moi.





Je pense à séneçon mais le guide parle de plante pubescente et à odeur un peu fétide, or je n'ai ni l'un ni l'autre. Après peut être que la plante est un peu "fatiguée". Ou bien c'est une sous espèce... Je sais pas...

Merci pour votre aide en tout cas.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité