Nos Partenaires

Auteur Sujet: (Revue bouquin) Technique de combat au couteau  (Lu 19911 fois)

22 mars 2010 à 20:24:17
Réponse #25

Patrick


Pfiouuuuuuuuuuu 10th Dan Grand Master. Y'en a qui n'ont peur de rien et surtout pas du ridicule  :branleur:

Vaudrait mieux pas qu'il soit confronté à un Orange belt du Val Fourré dirty fuckin' ryu  :closedeyes:

23 mars 2010 à 11:45:39
Réponse #26

REd


Il faut voir cette vidéo.
Mon moment préféré c'est vers 55", je reconnais le sketch de Jim Carrey.
J'adore aussi le ralentis, vers 1'05, où on voit bien que l'agresseur est vraiment à fond!
Il ne bouge pas et surtout, il a le sourire!
Quel puissance dans les coups, le gars est incapable de bouger son bras et attend sagement que le second coup surpuissant éjecte le couteau de sa main!
Réaliste et efficace comme le dis kilbith!

23 mars 2010 à 23:50:49
Réponse #27

Berhthramm


avec plein de trucs typique des drills pourris : "ou quand l'assaillant essaye de te planter sans le vouloir et donc vise dan le vide à l'endroit ou sa main devra être à la fin du Drill"..

un grand classique qu'on connait en AMHE, pour pallier à ça de temps entant l'attaqué réalise pas sa technique et si l'attaque n'atteint pas son but, l'assaillant se fait enguirlander...

:)

Le Docteur de La Tourette est le fils de Gilles de La Tourette, et est atteint de même mal.. alors forcément un truc aussi ridicule et handicapant ça rend super méchant... pour ça qu'il s'acharne.


24 mars 2010 à 00:52:33
Réponse #28

Lorka-85


dites moi, TRES CONQURETEMENT dans ces 3 livres cités precedement, on y apprend quoi concrètement ?

les points mortelle a viser a l'arme blanche ? (ce qui m'intéresse pas du tous, ca tien en une demie page, et conséquence énormes pour une simple agression crapuleuse dans la rue)

ou alors viser des points de "stoping power" (si ils existent) , qui permettent de ne pas "trop" laisser de sequelles, et d'empêcher le BG lui même armé d'un surin (plaidage de légitime défense plus crédible), de continué a marcher par exemple ?

car a 45 € le livre de carter, sortie en 1996, c'est pas donnée : http://www.amazon.fr/Techn-combat-au-couteau-Carter/dp/2702705421/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1269387246&sr=8-1

la seul chose utile a faible ratio risque, dans le combat au couteau, que j'ai apprise dans Protegor, c'est de lacéré l'arcade (faut bien visée  ;# ) , zone qui saigne beaucoup, cicatrise bien, et aveugle le BG avec le sang qui s'écoule sur la paupière/oeil.  je pense que je peu le cité ici, c'est justement pas mortel.

Car j'ai bien peur d'avoir affaire a une coquille vide après avoir fini ce genre de bouquins, qui nous informe sur les risques physiques (nerfs, tendons pétés, etc), trucs mortels de commandos de ouf, etc, bref, des choses que chacun de lucide connait déjà.
« Modifié: 24 mars 2010 à 01:02:30 par Lorka-85 »

24 mars 2010 à 06:30:48
Réponse #29

Patrick


dites moi, TRES CONQURETEMENT dans ces 3 livres cités precedement, on y apprend quoi concrètement ?

les points mortelle a viser a l'arme blanche ? (ce qui m'intéresse pas du tous, ca tien en une demie page, et conséquence énormes pour une simple agression crapuleuse dans la rue)

ou alors viser des points de "stoping power" (si ils existent) , qui permettent de ne pas "trop" laisser de sequelles, et d'empêcher le BG lui même armé d'un surin (plaidage de légitime défense plus crédible), de continué a marcher par exemple ?

car a 45 € le livre de carter, sortie en 1996, c'est pas donnée : http://www.amazon.fr/Techn-combat-au-couteau-Carter/dp/2702705421/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1269387246&sr=8-1

la seul chose utile a faible ratio risque, dans le combat au couteau, que j'ai apprise dans Protegor, c'est de lacéré l'arcade (faut bien visée  ;# ) , zone qui saigne beaucoup, cicatrise bien, et aveugle le BG avec le sang qui s'écoule sur la paupière/oeil.  je pense que je peu le cité ici, c'est justement pas mortel.

Car j'ai bien peur d'avoir affaire a une coquille vide après avoir fini ce genre de bouquins, qui nous informe sur les risques physiques (nerfs, tendons pétés, etc), trucs mortels de commandos de ouf, etc, bref, des choses que chacun de lucide connait déjà.
Pour se défendre d'un risque il faut simplement bien le connaîte, rien de plus. Le bouquin est juste fait par un gars qui sait et est intéressant en ce sens. Suffisemment de niaiseries de superkillers dans le domaine pour s'y pencher avec intéret.

Comme dirait quelqu'un qui n'est pas trop maladroit de ses mains avec toutes sortes d'outils, "le couteau c'est pas le meilleur moyen de défense mais s'en est un". Après ............

26 mars 2010 à 16:45:20
Réponse #30

redemsky


Il y a une chose qui me fait toujours énormément rigolé dans ce genre de vidéos c'est que les mecs attaquent toujours de la même façon  :lol:
J’arrêterais de faire de la politique quand les hommes politiques arrêteront de nous faire marrer (Coluche)

22 mars 2011 à 18:25:46
Réponse #31

Cleric


Déterrage  :-\

Je viens de terminer la lecture du bouquin en question. Il n'est plus réédité, il est trouvable en occasion sur le net.

Quelques impressions:

 :up: Les fondamentaux sont bien là (en majeure partie)
 :up: Exhaustif, en termes de techniques, les auteurs ont fait le tour de la question


 :down: Les fondamentaux ne sont pas pésentés en tant que tels. C'est en connaissant par avance les principes de base qu'on peut les identifier en cours de lecture
 :down: Les techniques ne sont pas intégrées ni mises en situation, on à l'impression d'avoir à faire à des techniques de duel même si telle n'était pas l'intention des auteurs


 :lol: La traduction littérale en anglais


Conclusion: nice to read si on possède déjà certaines bases. Je préfère, le 1000 loué "Combat à l'arme blanche" ou alors les bouquins de Janich ou de Kasper.

C.
"...And we shall know no fear"

24 mars 2011 à 10:28:44
Réponse #32

crotale


Ce bouquin date un peu maintenant, il est vrai. Mais pour l'époque, en langue française, peu de supports à la fois denses en informations et richement illustrés, occupaient les étagères des librairies spécialisées.

Les techniques sont à replacer dans le contexte du projet, c'était vraiment les balbutiements, il fallait poser une base à une époque ou la SP n'était vraiment pas tendance et aussi lucrative que de nos jours ;)

Et puis ce livre avait le mérite de présenter l'ACDS à ses origines et deux de ses principaux acteurs sans lesquels rien ne serait...
Moi j'aime bien la gargouille de RH Carter ;D Sans compter que beaucoup découvraient le travail de Fred Perrin en image, grâce à ce premier ouvrage désormais classé collector ;)



http://fredbouammache.blogspot.com/    "Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer !"

"Finir est souvent plus difficile que commencer". Jack Beauregard.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité