Nos Partenaires

Auteur Sujet: Caractéristiques techniques des boussoles (usage, fonctions...)  (Lu 11586 fois)

25 janvier 2007 à 11:36:01
Lu 11586 fois

Plume


Bonjour à tous !

Je cherche une boussole, et j'ai pensé qu'il serait intéressant de mettre en commun les connaissances que vous avez des vôtres (de boussoles). Genre les différences entre les différents "styles" de boussoles ; boitier (DP2, DP6..), à plaquette (silva..) tout ça pour savoir quelles sont les différences d'usage entre ces modèles, et, justement, à quels usages sont-elles destinées.

Pour ma part je cherche une boussole polyvalente et précise, sans pour autant faire de la topographie, mais qui serve pour des randonnées de plusieurs semaines, en terrain mixte.

Walla walla, à vos claviers !!!

25 janvier 2007 à 11:52:17
Réponse #1

ipphy


Y a déja 2 ou 3 sujets sur les boussoles, mais c'est surement une bonne  idée de faire un récapitulatif!

J'ai une vieille boussole, genre Silva à mirroir qui me convient pour trouver le nord. Je ne m'en sert presque jamais en rando! Dernièrement je m'en suis servi pour vérifier la précision de l'astuce "aiguille aimanté au bout d'un fil".

Je pense que si je devais avoir une boussole neuve, j'opterai pour la Silva 54
http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,443.0.html

25 janvier 2007 à 17:03:29
Réponse #2

kartoffel


La boussole c'est comme le reste : a moins de s'en servir trop pres des poles magnetiques ou bien de faire du releve topo avec, n'importe laquelle fera l'affaire  ;)

Juste, un dispositif de visee quelconque donnera une vraie valeur ajoutee en termes d'aide a l'orientation. Et une boussole potable ne doit pas non plus mettre trois quarts-d'heure a se stabiliser, ni se degrader trop rapidement (bulle, casse etc...).

Tant que t'es chez Recta, Silva, Suunto... n'importe quel modele meme bas de gamme fait tres bien l'affaire. Le reste c'est soit du snobisme, soit une reponse a un besoin particulier (latitude elevee, usage pro pour releves de terrain etc...).
« Modifié: 25 janvier 2007 à 17:07:41 par kartoffel »

25 janvier 2007 à 17:08:08
Réponse #3

ipphy



Tant que t'es chez Recta, Silva, Suunto... n'importe quel modele meme bas de gamme fait tres bien l'affaire. Le reste c'est soi du snobisme, soit une reponse a un besoin particulier (latitude elevee, usage pro pour releves de terrain etc...).

Perso j'aimerai savoir si on augmentre vraiment la précision avec leur "Global System" dans l'hémisphère sud et en montagne. J'ai déja testé ma boussole dans ces conditions, sûr elle indique le nord, mais coté précision je n'ai pas de point de comparaison.

25 janvier 2007 à 17:48:46
Réponse #4

kartoffel


Perso j'aimerai savoir si on augmentre vraiment la précision avec leur "Global System" dans l'hémisphère sud et en montagne. J'ai déja testé ma boussole dans ces conditions, sûr elle indique le nord, mais coté précision je n'ai pas de point de comparaison.

Dans l'hemisphere sud, elle est pas sense indiquer le sud, justement ?  :-\
Non je deconne, bien sur...  ;D


Ta boussole, c'est pas une "Global System" si j'ai bien compris. T'es a la Reunion, c'est ca ? Ta boussole n'est pas une boussole prevue pour marcher a cet endroit la ?

En pratique je ne sais pas, moi j'ai jamais mis les pieds dans l'hemisphere sud, et ma boussole encore moins.

En theorie, le champ magnetique terrestre est incline par rapport au sol et ce de maniere variable en fonction essentiellement de la latitude. L'aiguille d'une boussole est reglee pour compenser cette inclinaison du champ magnetique. Ce reglage ne va evidemment fonctionner correctement que dans un endroit ou le champ magnetique reste dans un domaine d'inclinaison donne, et si tu vas dans un coin ou l'inclinaison est tres differente en theorie l'aiguille va etre penchee dans le boitier et frotter quelque part, avoir du mal a tourner, et de toutes facons repondre moins bien a l'action du champ magnetique terrestre.

Le lien ci-dessous est un article en allemand qui parle des problemes de declinaison et d'inclinaison. Tout en bas de l'article il y a une carte du monde qui montre les differentes zones conventionnelles. Lorsqu'une boussole est fabriquee, elle est prevue pour etre utilisee dans une de ces zones.

http://www.ardf-ol.de/kompass/deklin.htm


Le Global System est un truc qui passe outre ces questions et permet d'utiliser une meme boussole n'importe ou. J'imagine que cet effet est obtenu en dissociant la piece qui va capter le champ magnetique de la piece qui va l'indiquer (l'aiguille) et en reliant les deux avec un pivot horizontal, mais je n'ai jamais vu ces boussoles de pres alors je ne peux faire que des suppositions.

25 janvier 2007 à 22:06:11
Réponse #5

ipphy


Merci pour l'article, mais j'ai pas fait d'allemand depuis le lycée  ;D
Exact il s'agit de la Réunion, je n'y vit plus mais j'y retourne de temps en temps, mes parents y habitent.

Le truc c'est que ma boussole de base marche, elle indique le nord, mais je ne sais pas ce qu'il en est de la précision. Bon, c'est certain que j'en ai pas besoin de précision, et même en rando on s'oriente en regardant la cote, mais je suis de nature curieuse  ;D
Si j'y retourne cet été, je verrai si l'aiguille frotte contre le verre et si elle met du temps à se stabiliser!

26 janvier 2007 à 18:23:06
Réponse #6

guillaume


En theorie, le champ magnetique terrestre est incline par rapport au sol et ce de maniere variable en fonction essentiellement de la latitude. L'aiguille d'une boussole est reglee pour compenser cette inclinaison du champ magnetique. Ce reglage ne va evidemment fonctionner correctement que dans un endroit ou le champ magnetique reste dans un domaine d'inclinaison donne, et si tu vas dans un coin ou l'inclinaison est tres differente en theorie l'aiguille va etre penchee dans le boitier et frotter quelque part, avoir du mal a tourner, et de toutes facons repondre moins bien a l'action du champ magnetique terrestre.

Aller... Je refais mon boulet  ;D:

Il ne suffit pas d'incliner le boîtier de la boussole?

a+

26 janvier 2007 à 18:32:31
Réponse #7

Baptiste


En théorie, oui, mais parfois, l'angle est tellement important que c'est alors la masse propre de l'aiguille qui la fait tourner. Elle se mets alors dans le position ou la demie aiguille la plus lourde est orientée vers le bas, et plus vers le nord. Pour qu'une boussole indique le nord, vu que le champs magnétique n'est pas la force la plus puissante (les objets métalliques usuels ne sont pas attirés vers le nord  :D ), il faut qu'elle se meuve sans quasi aucun frottement, d'où les axes des aiguilles sont extrêmement fin ou alors, elle baigne dans l'huile.
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

29 mars 2007 à 11:58:57
Réponse #8

Biloutte


Quelqu'un pourrait-il m'expliquer à quoi sert exactement le mirroir sur une boussole et dans quel ciconstance ?

29 mars 2007 à 13:47:08
Réponse #9

kartoffel


Quelqu'un pourrait-il m'expliquer à quoi sert exactement le mirroir sur une boussole et dans quel ciconstance ?

Le plus souvent c'est pratique le matin au bivouac pour mettre ses lentilles de contact quand on a cassé ses lunettes, ou pour enlever les restes de nourriture de la veille collés dans la barbe (je ne parle pas pour moi).

Accessoirement parfois ça aide à la visée. Sur les modèles les plus courants, incline le miroir à 45° par rapport au cadran, mets le cadran à l'horizontale devant ton visage, aligne l'encoche du miroir avec le repère à viser, aligne le trait vertical du miroir avec le centre de la boussole, puis tourne le cadran de manière à aligner le nord du cadran avec l'aiguille.

Avec les Recta en boitier noryl la méthode est un tout petit peu différent mais l'idée est la même.

Viser un ou plusieurs repères permet de se situer assez précisément sur une carte lorsque la visibilité est bonne.

01 avril 2007 à 22:31:57
Réponse #10

Wazzock


comment fait-on pour connaitre sa position grâce à une boussole type SILVA ?

01 avril 2007 à 22:40:49
Réponse #11

DavidManise


C'est difficile à expliquer sans la carte et la boussole, mais en gros tu relèves l'azimuth (angle entre le nord magnétique et une direction) entre toi et un point du paysage que tu peux situer sur la carte. 

Disons que ça te donne 137°.  Tu traces une ligne sur la carte qui passe par le point que tu as visé, en respectant un angle de 137° par rapport au nord magnétique de ta carte (tenir compte de la déclinaison quoi).  Tu sais que tu te situes quelque part sur cette ligne...  mais tu ne sais pas où.

Tu répètes l'opération avec un deuxième point de repère.  Ça te donne, disons, 244°.  Tu traces ta ligne à 244° sur ta carte.  À l'endroit où les deux lignes se croisent, normalement...  c'est toi.  Pour plus de précision, tu prends 3, 4, 5, 10 points de repères...  En pratique, quand tu peux en situer deux avec précision, tu as déjà une excellente idée de ta position.  Si tu as en plus une idée précise de ton altitude, t'es tranquille.

Après, y'a tout plein de petits trucs en plus...

Perso si c'était à refaire je prendrais le même modèle que Corin, avec le compas de relèvement intégré.  C'est vraiment trop top et extrêmement précis, pour un encombrement minimal.

Si j'ai besoin d'un miroir, j'ai toujours le starflash ;)

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

01 avril 2007 à 22:43:53
Réponse #12

Sayamon


Tien puisque ce sujet remonte je vai poser une question qui m'a toujour turlupiner.

J'ai toujours entendu dire attention on par pas sans carte et sans boussole... C'est bien d'avoir une carte et une boussole mais si on sais pas ou on est sur la carte on fait comment ?
Bon pour le système de visée avec miroir tout va bien je comprend. Mais mettons (par exemple ::) ) qu'on se trouve en plein maquis corse dans lequel on voit difficilement audessus de nos tet et pas a plus de 5 m tout autour de nous... Ben a quoi va bien nous servir notre carte et notre boussole si ont ne sais pas ou on est sur la carte?

Perso je ne vois que la solution d'avoir un GPS mais peut-etre que vous avez des truc sioux ?  ;D
Tous savaient que c'était impossible, un fou qui ne le savait pas est venu et l'a fait.

01 avril 2007 à 23:05:26
Réponse #13

Robert


Citer
mais peut-etre que vous avez des truc sioux ?

Perso, je fais pas mal dans le style sioux et pour me repérer sur la carte. Je regarde le nom sur la pancarte de bienvenue du village que je croise et je me situe sur la carte.  ;D

01 avril 2007 à 23:07:28
Réponse #14

Sayamon


Perso, je fais pas mal dans le style sioux et pour me repérer sur la carte. Je regarde le nom sur la pancarte de bienvenue du village que je croise et je me situe sur la carte.  ;D

 :o alors ça marche vraiment ? j'en avais déjà entendu parler de ces pancartes mais je croyai que ce n'était qu'un mythe !!  :o
Tous savaient que c'était impossible, un fou qui ne le savait pas est venu et l'a fait.

01 avril 2007 à 23:22:30
Réponse #15

Robert


Habituellement, ça fonctionne assez bien. Par contre, si je pouvais ajouter un petit truc non sioux mais plutôt mohawk. Je dirais que si il n'est pas inscrit "Bienvenue" sur la pancarte. Il est vraiment préférable de savoir où est-ce que l'on met les pieds. Cela peut paraître ridicule à première vue, mais je suis très sérieux.

Voici un exemple tout près de chez moi.

http://www.wednesday-night.com/IndiansCda.asp


 ;D

01 avril 2007 à 23:24:41
Réponse #16

DavidManise


Salut :)

Il existe de nombreuses techniques pour naviguer en visibilité réduite.  Il faut déjà avoir une bonne idée de sa position, évidemment...  et puis de là on se débrouille.

Mais j'ai l'impression que tu te demandes plutôt l'inverse : comment déduire ta position sur la carte alors que tu n'as aucun point de repère visible et que tu es, par exemple, dans le brouillard complet ?

Bah c'est pas possible sans GPS ;)

Sinon, en maquis, c'est pas interdit de chercher une clairière ou de grimper (sans tomber) dans un arbre pour voir au loin, etc.  En général, en prenant de l'altitude on finit quasi toujours par trouver un coin dégagé.  Le tout c'est de en pas se blesser en cherchant à voir où on est.  De ne pas savoir où on est sur la carte n'est pas mortel...  mais de tomber et de se blesser gravement en tentant de savoir où on est, ça, ça peut être mortel ;)

Ciao !

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

01 avril 2007 à 23:35:03
Réponse #17

Sayamon


Habituellement, ça fonctionne assez bien. Par contre, si je pouvais ajouter un petit truc non sioux mais plutôt mohawk. Je dirais que si il n'est pas inscrit "Bienvenue" sur la pancarte. Il est vraiment préférable de savoir où est-ce que l'on met les pieds. Cela peut paraître ridicule à première vue, mais je suis très sérieux.

Voici un exemple tout près de chez moi.

http://www.wednesday-night.com/IndiansCda.asp


 ;D

a ouai quand meme...  :-\

David :
Merci c'est ce que je voulai savoir. Je pensai aussi au cas ou on est en pleine mer. (bon y'as les étoile mais faut savroi lire les constellation ou savoir se servir d'un sextant ce qui n'est pas mon cas :D )
Tous savaient que c'était impossible, un fou qui ne le savait pas est venu et l'a fait.

01 avril 2007 à 23:55:40
Réponse #18

ipphy



Perso si c'était à refaire je prendrais le même modèle que Corin, avec le compas de relèvement intégré.  C'est vraiment trop top et extrêmement précis, pour un encombrement minimal.


Quel est ce modèle?

02 avril 2007 à 00:03:30
Réponse #19

Wazzock



02 avril 2007 à 07:34:56
Réponse #20

Corin




Salut,

L'Expédition 54 est un modèle que l'on peut pratiquement considérer comme réservé pour un usage professionnel. Son prix est d'ailleurs aujourd'hui prohibitif (75 € au Vieux Campeur et 67 € sur Ebay).

Son avantage est de permettre de viser précisément puis de reporter ses données sur la carte sans avoir recours à un quelconque accesssoire. Avec ses repères fluorescents, il est possible de faire des relevés de nuit.

C'est effectivement l'un des meilleurs modèles de boussole à ce jour.

A+

02 avril 2007 à 07:58:37
Réponse #21

Corin


comment fait-on pour connaitre sa position grâce à une boussole type SILVA ?
J'ai toujours entendu dire attention on par pas sans carte et sans boussole... C'est bien d'avoir une carte et une boussole mais si on sais pas ou on est sur la carte on fait comment ?
Bon pour le système de visée avec miroir tout va bien je comprend. Mais mettons (par exemple ::) ) qu'on se trouve en plein maquis corse dans lequel on voit difficilement audessus de nos tet et pas a plus de 5 m tout autour de nous... Ben a quoi va bien nous servir notre carte et notre boussole si ont ne sais pas ou on est sur la carte?

Perso je ne vois que la solution d'avoir un GPS mais peut-etre que vous avez des truc sioux ?  ;D

Le GPS crée de mauvaises habitudes. C'est comme la circulation sur autoroute.
Les gens sont tellement rassurés et certains d'arriver qu'ils avancent sans savoir où ils se trouvent.
Conséquence, en cas d'accident, ils ne savent pas où ils sont et appellent les secours en donnant des positions à 100km près.

Partir en extérieur sans relever sa position, c'est s'exposer à se perdre. Que faire si le GPS tombe en panne ou si on le perd? Mais c'est normal que l'on en soit arrivé là.
Logiquement, la bonne démarche avec un GPS est de noter régulièrement sa progression sur la carte. Ainsi, sans lui, tu sais quand même où tu en es. Mais comme l'outil est fiable, on se laisse guider par lui et on ne regarde même plus la carte. Dès que tu ne l'as plus, tu es perdu.
Perso, c'est le risque de ne plus pouvoir m'en sortir tout seul qui me fait regarder le GPS avec prudence.

Pour répondre aux deux questions en une, la méthode à utiliser est:
1. repérer sur la carte son point de départ.
2. Faire un relevé des points les plus hauts pour bien positionner la carte par rapport à l'environnement. En montagne, rien n'est plus simple que de confondre un sommet avec un autre.
3. En cours de marche, faire de temps en temps (toutes les 1/2 heures ou toutes les heures) le relevé des points hauts.

Pour la forêt: un jour, je recherchais un tout petit objet 5cm dont j'avais la situation sur la carte. J'ai parcouru la forêt dans tous les sens. Impossible de le trouver. Je suis reparti sur la route à 1km de là. J'ai trouvé un point caractéristique signalé sur la carte (en l'occurence un transformateur EDF). J'ai cherché mon azimut sur la carte avec ma boussole. Puis j'ai visé un premier point (un arbre) puis un autre. Ainsi tous les 10 ou 20 mètres. J'ai également compté mes pas. Je suis arrivé pile poil dessus.

Bref, en forêt, tu ne peux pas partir sans une direction et des points de repère pris sur une carte, notamment des limites (cours d'eau, élément caractéristique du terrain ou route). C'est en particulier vrai si tu vas au champignon ou si tu chasses (pour l'airsoft, ça doit être pareil).
Sinon, tu ne peux que te perdre.

A+

 

13 avril 2007 à 18:28:04
Réponse #22

belkira


Bonjour à tous,

Une petite question de plus, au sujet d'une situation qui m'interpelle ; les portiques et autres ustensiles de sécurité des aéroports qui génèrent des champs magnétiques ne risque pas de dérégler une boussole ? (je pense particulièrement à une boussole avec global system)

Merci pour vos avis.

« Modifié: 13 avril 2007 à 18:59:05 par belkira »

13 avril 2007 à 22:44:59
Réponse #23

ipphy


Bonjour à tous,

Une petite question de plus, au sujet d'une situation qui m'interpelle ; les portiques et autres ustensiles de sécurité des aéroports qui génèrent des champs magnétiques ne risque pas de dérégler une boussole ? (je pense particulièrement à une boussole avec global system)

Merci pour vos avis.



Je reposte ici ce que j'ai dit sur RL.org

Citer
J'ai déjà pris l'avion plusieurs fois avec une boussole de base (Silva 26) et elle indique toujours le nord!

En plus Global System est fait pour les baroudeurs qui voyagent de part le monde, ce serait vraiment un comble si la boussole était déréglée par un voyage en avion  :')

13 avril 2007 à 23:03:19
Réponse #24

belkira


Merci pour ton conseil,
Comme j'ai dit, j'ai perdu une recta après passage en avion, mais la manutention pourrait être à l'origine du problème, (le résultat est l'aiguille totalement instable sur le pivot maintenant)
Le global system fonctionnant lui aussi, si je ne m'abuse, grâce au champs magnétique terrestre, j'avais peur de l'interférence d'un champs plus puissant, par le portique.
M'enfin ton expérience va faire pencher la balance...
A+

Sinon, une explication pas mal complète du fonctionnement (en français)
http://www.boussoles.com/recta-DP_fran_allem.pdf
« Modifié: 13 avril 2007 à 23:28:19 par belkira »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité