Nos Partenaires

Auteur Sujet: Quelles couteaux pour quelles utilisations ?  (Lu 2178 fois)

23 janvier 2007 à 10:54:55
Lu 2178 fois

Diesel


Une question qui n'a pas été abordé je crois.
Il y a des tas de couteaux, de forme de lame etc .... Mais chaque type de lame a été créé d'un but précis.
Ce serait pas mal de donner l'utilisation la plus adaptée pour tel ou tel outil et tel type de lame.

Vu le nombre d'artisans coutelier présents, de gens spécialisés et d'utilisateurs de couteaux, on devrait pouvoir avoir des infos sympa sur ce sujet. On a beaucoup parlé de l'acier mais peu de la forme.
Le plus souvent on choisit son couteau avec des critères purement passionnels, quelques infos feraient du bien non ?.  ;)

23 janvier 2007 à 11:25:56
Réponse #1

the grinch


et ben !!!! on n'est pas couché !!!!!  :D :D :D :D :D :D

23 janvier 2007 à 14:30:44
Réponse #2

kartoffel


Certes, on n'est "pas sortis de la berge"  ;) mais voila un sujet utile et bien plus interessant que les aciers...

Je vais tenter d'y apporter la toute premiere pierre, en essayant de recenser les divers elements qui font qu'une lame differe d'une autre. L'ajustement de chacun de ces elements etant toujours un compromis ou l'on privilegie une fonction au detriment d'une autre.

Et j'espere que les coutelliers auront le courage de saisir la balle au bond pour corriger et ameliorer mon brouillon  ;)

Si on reste dans les lames a simple tranchant...

La longueur. La c'est encore ce qu'il y a de plus visible au profane. Une lame longue donne de l'inertie et/ou la possibilite de trancher beaucoup de matiere a la fois (machette). Une lame courte sera avantagee pour la precision, la facilite a utliser la pointe et le faible encombrement total (canif, bistouri). La longueur de lame a parfois plus un role affectif qu'utilitaire : sachant que toutes choses egales par ailleurs avec 2cm de lame on doit bien pouvoir faire 80% des taches realisables avec 6cm de tranchant, et qu'avec ces 6cm on peut faire 80% de ce qu'on fait avec 10cm, il faut bien relativiser le cote sexy des lames trop longues. Perso pour de l'EDC je prends 5-6cm, en dessous c'est peu pratique pour couper a manger. Comme utilitaire dans la verte j'aime ce qui fait dans les 10cm, c'est deja hyper versatile. Apres, au dela de 13-14cm, je trouve que par chez nous et pour un usage pacifique le rapport encombrement/service rendu est vraiment trop defavorable (hormis bien sur pour passer la journee a debroussailler, tailler les haies, tondre le gazon, couper des tetes etc...).

L'epaisseur. Les couteaux fins passent bien mieux au travers de la matiere rigide, c'est bien evident, rien que sur du carton epais c'est deja flagrant. Et les couteaux epais mettent plus en confiance pour faire des actions en flexion ou en torsion. Encore une fois il faut savoir ce qu'on attend de sa lame... Cela dit, il est peu utile d'avoir une lame epaisse si la pointe est trop affinee, dans la mesure ou c'est en general la pointe qui encaisse les efforts en flexion. Le bon eleve dans cette categorie la c'est le Camp-Tramp qui a une lame epaisse presque jusqu'au bout, avec une pointe qui reste solide et utile.

La courbure. Il y a les lames au tranchant parfaitement droit (tanto americain, plane), celles avec une forte courbure convexe (certains couteaux de cuisine), celles avec une forte courbure concave (une serpette) et tous les intermediaires entre les deux, y compris celles ou l'on trouve un melange de courbure concave et convexe (Aitor JK2 par exemple). Le plus souvent c'est droit pres du manche et convexe en allant vers la pointe (Opinel classique).
La courbure a plusieurs roles. D'abord, elle peut servir a rendre un couteau impossible a aiguiser sur une pierre plate (courbure concave). Deja. Ensuite elle peut servir a maintenir la matiere a couper (concave, exemple de la serpe ou du couteau a champignons ou du Becker Brute). Elle peut permettre de ne presenter qu'une petite longueur de tranchant sur un endroit precis a couper (convexe), a augmenter la longueur de tranchant sur une longueur de lame donnee, a donner plus de liberte a la main qui tient le couteau, a prensenter le tranchant selon un angle variable au cours de la coupe, a favoriser la coupe poussee ou la coupe sciee etc...

La pointe. Il y a les pointes epaisses et solides (tanto americain) et celles excessivement fines et fragiles (Opinel). Il y a les pointes qui montent (clip point : Opinel, Ka-Bar classique...), celles qui descendent (drop point : les skinners en general), celles qui restent dans l'axe du tranchant droit (sur les sheepfoot). Il y a les pointes bien effilees et celles tellement rondes qu'elles sont inexistantes (couteau a beurre). Selon sa position la pointe sera plus ou moins facile a diriger ; selon sa forme elle sera plus ou moins utile, solide ou fuyante. La pointe, en plus de coups d'estoc ;) sert a percer pour commencer une coupe ou juste pour faire un trou. Sa position et sa forme rendra aussi l'extremite du tranchant plus ou moins pratique a utiliser pour tel ou tel usage. Il faut bien penser a tout ca lorsqu'on choisit une lame.

L'emouture. L'emouture, c'est l'aspect des flancs de la lame. Elle peut etre droite, creuse (concave), convexe, et souvent c'est un melange de tout ca. Elle peut etre symetrique ou non. L'emouture joue encore un grand role dans le compromis tranchant/solidite. Aux extremes on a les haches (franchement convexes) et les rasoirs (asymetriques : concaves d'un cote, droits de l'autre). Une emouture tres haute peut compenser le handicap d'une lame epaisse pour la coupe (Camp-Tramp). Au contraire, une emouture trop etroite donne un couteau moisi pour couper (Glock, Extrema-Ratio). Certaines emoutures se prolongent jusqu'au tranchant (scandi, tout convexe...) tandis que d'autres sont affublees d'un biseau secondaire pas toujours utile et rendant la lame un peu plus delicate a aiguiser car il faut alors s'appliquer a maintenir l'angle.

23 janvier 2007 à 15:03:43
Réponse #3

James


mal au bout des doigts rien que d'y penser.  :o

23 janvier 2007 à 15:21:46
Réponse #4

Diesel


Allez un effort.  ;D
Tu n'es pas obligé de parler de tout mais d'un ou deux types de lame par exemple. ;)

23 janvier 2007 à 18:17:48
Réponse #5

kazar


Une bonne base pour nous guider mais en anglais : http://www.ragweedforge.com/kniv.html

Stéphen.

23 janvier 2007 à 20:18:00
Réponse #6

James


A mon avis si tu parles que de la forme de la lame, tu rates un element TRES important, le manche qui va avec. Voila voila...  :up:  pis alors si dedans tu rajoutes les preferences de l'utilisateur, ca tourne au pire, car les gouts et les couleurs...

Nan, la chuis en mode diesel, au demarrage, par -45 et sans prechauffage, sur ce sujet.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité