Nos Partenaires

Auteur Sujet: Sachet de bouffe déshydratée  (Lu 6465 fois)

20 janvier 2007 à 18:25:15
Lu 6465 fois

LeChat


Salut,

Peut-on s'alimenter QUE de sachet de bouffe déshydratée pour une longue période (1 mois ou 2)?
Je veut dire : pouvons nous retrouver ce dont notre corps a besoin pour bien fonctionner?

20 janvier 2007 à 19:00:16
Réponse #1

Corin


Le choix existe, je te mets en-dessous le lien avec la menu disponible au Vieux Campeur. Les produits sont souvent de qualité. L'apport calorique est satisfaisant.
En revanche, c'est ton portefeuille qui va souffrir.

http://auvieuxcampeur.fr/gp/asp/sous_categories.asp?codctg=902

Le lyophilisé, on en mange tous les jours. Pour exemple, la purée. Peu de restaurant peuvent en faire une vraie pour la simple et bonne raison que la réglementation européenne exige un local à part pour éplucher les pommes de terre. Donc, on peut en manger pendant 1 mois ou 2, sans problème.

A+

20 janvier 2007 à 19:03:41
Réponse #2

Baptiste


Le lyo n'est au font, que de la nourriture déshydratée, comme celle que tu peux faire...
Donc oui, tu peux en manger longtemps si tant est que tu aies l'eau nécessaire à la préparation.
Pour info, les astronautes ne mangent que ça pendant parfois plus de 6 mois.

Cependant, il faut faire attention aux quantités et au menus afin d'avoir un apport équilibré, et adapté aux conditions que tu risques de rencontrer.
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

20 janvier 2007 à 19:27:28
Réponse #3

nicogala


En revanche, c'est ton portefeuille qui va souffrir.
Sans avoir trop fouillé, ce que j'y vois pour les purées/parmentiers c'est quasiment 80 à 90% de marge !  :o Ce genre de truc doit avoir un prix au kilo (en vrac par 25kg départ usine) de moins de 3€ (et encore) ... soit le prix du sachet de 80g.
Une gamme moins onéreuse devrait voir le jour dans l'année je pense...

Le problème de ce genre d'alimentation c'est un peu comme si on mangeait tous les jours uniquement des plats cuisinés industriels : bcp de sel, de graisse et de sucres (même dans les plats salés) sans compter les conservateurs, anti-oxygène et autres additifs (en ne mangeant QUE ça on peut sans doute attendre ou dépasser les doses journalières recommandées) ... mais sur 1 mois ou deux ça va ;)
"Les grand-mères, c'est comme le mimosa, c'est joli, ça sent bon, mais ça ne dure qu'un temps..."

20 janvier 2007 à 20:31:05
Réponse #4

venerable


J'en ai mangé pendant un mois sans aucun effet secondaire, sauf l'envie irrésistible de me jeter sur une entrecôte.
Si tu décides d'opter pour cette solution, penses à prendre des condiments et épices à rajouter pour donner un peu de gout...La bouffe c'est important, ça nourri aussi le moral!

20 janvier 2007 à 20:36:38
Réponse #5

LeChat


Ah, ben vois-tu, j'y avait penser...la bouffe déshydratée, ça goûte l'eau (à mon humble avis)

20 janvier 2007 à 21:05:26
Réponse #6

nicogala


Ah, ben vois-tu, j'y avait penser...la bouffe déshydratée, ça goûte l'eau (à mon humble avis)
Hmm... non, du tout.
Mais ça dépend quoi, si le fabricant a inclus la notion "palatativité" dans son cahier des charges le goût y est, et même très bon parfois. Ça implique un surcoût de matières-premières mais vu que l'essentiel du prix de vente vient "d'ailleur" ça excuse pas le fabriquant de pas faire d'effort à ce niveau...

Mais on ne peut en aucun cas amalgamer "déshydraté" avec "goût à l'eau" (je peux te faire une sauce chili déshydratée du tonnerre... mieux qu'un firesteel !! ;D )
"Les grand-mères, c'est comme le mimosa, c'est joli, ça sent bon, mais ça ne dure qu'un temps..."

21 janvier 2007 à 11:43:55
Réponse #7

promeneur4d


Le probleme c'est pas que la nourriture a toujours exactement le meme gout?
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

21 janvier 2007 à 12:44:55
Réponse #8

nicogala


Tu veux dire le même produit d'une fois sur l'autre ou tous les produits déshydratés ?
Dans le premier cas c'est oui évidemment, et il suffit donc d'emporter plusieurs produits différents (ce qui veut dire que dans le second cas c'est : non)
"Les grand-mères, c'est comme le mimosa, c'est joli, ça sent bon, mais ça ne dure qu'un temps..."

21 janvier 2007 à 18:11:44
Réponse #9

Carn mor Dearg


Le lyo n'est au font, que de la nourriture déshydratée, comme celle que tu peux faire...
Mmouais, c'est tout de même plus compliqué que ça...  ::)
Le lyo n'est au fond que de la nourriture lyophilisée (pas déshydratée) et cela me parait un peu complexe à faire dans sa cuisine  ;)

http://www.randonner-leger.org/dokuwiki/doku.php?id=definition_lyophilisation

Perso, j'ai tourné pas mal au lyoph (Adventure Food, Trekking Mahlzeiten,... les meilleurs sont pour moi les Travellunch) puis j'ai abandonné car trop cher, bien trop volumineux dans le sac et d'une quantité que je trouve toujours mal calculée (soit trop petit soit trop gros).

Globalement c'est tout à fait mangeable voir même bon.
Attention tout de même, il y a moyen d'avoir de très mauvaises surprises  :-\  ^-^
Si c'est pour une très longue période, cela peut valoir la peine de faire une petite séléction préalable, histoire de pas se retrouver avec 10 machins imbouffables!

Bien sûr c'est quand même pas la bouffe des gens qui ne peuvent dissocier sport outdoor de plaisir culinaire...  ;)

21 janvier 2007 à 19:52:06
Réponse #10

Baptiste


Mmouais, c'est tout de même plus compliqué que ça...  ::)

Oui, c'est une déshydratation sous vide et à basse température, je sais, mais on ne va pas rentrer dans les détails...

Ce que je voulais dire, c'est que la nourriture, une fois préparée, peut se rapprocher de ce que tu peux faire chez toi... Ce n'est pas de la grande cuisine, mais c'est parfaitement mangeable, sur une longue durée, avec un certain plaisir...
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

25 janvier 2007 à 19:10:05
Réponse #11

Kilbith


Globalement c'est tout à fait mangeable voir même bon.
Attention tout de même, il y a moyen d'avoir de très mauvaises surprises  :-\  ^-^
Si c'est pour une très longue période, cela peut valoir la peine de faire une petite séléction préalable, histoire de pas se retrouver avec 10 machins imbouffables!

C'est bien aussi d'avoir un truc imbouffable dans son sac en cas de problème : au moins c'est à peu près certain qu'il y sera toujours quand tu en auras besoin....

Si c'est bon...la gourmandise aidant :

did, ;)

28 janvier 2007 à 21:05:49
Réponse #12

Lefreem


Le gout est potable, les valeurs caloriques et énergétiques aussi, mais reste le problème de l'eau : le poids gagné par la bouffe est perdu par le volume de flotte quotidien nécessaire ... sauf en cas de ravitaillement fréquent.
Cent kilomètres à pieds, ça use, ça use !!!

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité