Nos Partenaires

Auteur Sujet: Rando bivouac sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle  (Lu 14247 fois)

28 février 2009 à 01:43:03
Lu 14247 fois

Jack Walker


Ca fait quelques temps que je regarde les récits de voyage passionants du forum alors je vais essayer d'apporter une (modeste) contribution, en racontant une randonnée faite l'été dernier, avec un ami, sur le chemin de Saint-jacques de Compostelle. Aucune prétention de raconter des exploits (y en a eu aucun!) simplement de vous faire partager cette expérience que j'ai vraiment aimé.
2 semaines de marche sous un soleil de plomb, environ 380kms: quel pied!

Le principe été simple: partir en bivouac, du Puy-en-Velay jusqu'à Figeac en suivant le chemin de Compostelle, puis remonter le long de la vallée du Lot. Notre point d'arrivée étant un chantier à Saint-Laurent D'olt, en aveyron, où on été embauché pour une 10ene de jours (rénovation d'une maison, et surtout apprendre: à faire du ciment, de la maconnerie etc).


Je voudrais d'abord souligné que notre marche n'avait aucun caractére religieux, personnellement je ne suis pas croyant, mais chacun est libre dans les motivations qui nous font marcher. Mais c'est indeniable qu'a certains moments le chemin est comme "chargé" d'histoire.
Bon cette rando c'est pas tout à fait de la survie  ;) mais je poste ca pour vous raconter quelques anectodes du voyage et peut être vous donner envie de le faire un jour parce c'est vraiment un très belle rando!

Donc départ du Puy-en-Velay, les gens ont l'air presque aussi contents que nous de nous voir entamer ce voyage (un épicier nous offre des fruits, pas mal de gens nous saluent...)
Equipement:
-un sac chacun avec duvet et sursac
-une bache (d'une forme un peu bizarre) pour dormir
-une paire de chaussure decathlon (ca va vous moquez pas!) en plus elles ont tout à fait fait l'affaire, pas d'ampoule ni rien
-quelques fringues (et un bon pull on nous avait prévenus que sur l'aubrac même en été il fait pas très chaud le soir)
-un réchaud et du matériel de cuisine (dont un espece de couteau suisse de bonne qualité qui se separe en 2 en l'ouvrant pour faire une fourchette d'un coté et de l'autre un couteau ou une cuillére, j'ai pas de photo mais il est bien pratique!)
-3 litres d'eau chacun
-une fronde fait maison avec du cuir pour s'entrainer le soir
-quelques autres trucs... et un appareil photo bien sur :up:

Le campement de base:



Premier soir et première galére: le super duvet qu'on m'avais offert pour l'occasion (pas loin de 300e je crois) pue la pisse de chat!  :down: Le responsable: mon chat qui à fait mesqinement ses besoins sur le sac de détente dans lequel il était rangé (le duvet pas le chat), et moi pour ne pas m'en être appercu en faisant mon sac. Bref première nuit à maudir mon matou, et 2-3 jours de marche avec le duvet accroché à l'arriére du sac pour l'aérer. L'odeur est parti rapidement heureusement 8)

Le debut du chemin, pas loin de monistrol d'allier




Sinon le soir on est assailli par les moustiques, et je sais pas quel est votre expérience avec l'anti-moustique mais celui qu'on avait acheté en grande surface était nul :blink: pourtant il était censer repousser même les moustiques tropicaux! Limite s'ils se posaient pas pile la où on en mettait pour nous piquer tranquillement...
Le mieux que j'ai trouvé a faire (après plusieurs heures de combat j'avoue) est de les ignorer. Et la un miracle se produit: en se résignant, on en vient à les accepter et on sent plus les piqures , ca gratte plus!

Une de nos craintes était de voir trop de monde sur le chemin, surtout en plein été. Mais en fait pas du tout, assez peu de marcheur (juste ce qu'on voulait!), et comme on campait en nature donc à l'écart des gites on devait être décaler par raport aux autres marcheurs. Il y avait autant de pélerins que de randonneurs.
D'ailleurs ceux qu'on a croisé était tous sympathiques, on a même eu une discussion interressante avec un pure catho la trentaine hyper coincé et super sympa avec ca!  :up:
Des chats huants nous tournent autour une nuit, ils ont vraiment un cri étrange  :blink:



Tout se passe bien, au bout de 3-4 jours le corps prend bien le rythme, les épaules sont moins douloureuses le soir.
Et on arrive à la partie que j'ai préféré: l'aubrac. Aprés une longue montée dans la chaleur, on arrive sur le plateau de l'aubrac. Au milieu de nul part, un vieux café qui ressemble à un decor de film fait office de péage. A l'interieur derriere le bar une vieille femme toute ridée, et un mobilier impayable, qui eux sortent tout droit d'un western de sergio Leone! Le coca-cola avec des glacons (maudite boisson) passe si bien avec cette chaleur! Deux vieilles discutent autour d'un boc de bière et sont pompettes. L'une d'elle parle de son rat et dit "le matin en me levant je vais le voir à sa cage et j'ai l'impression qu'il me sourit!" Et elles se bidonnent  :lol: (souris!)

L'aubrac


Les deux valeureux marcheurs


Un bel animal, il dégege une puissance on se sent tout faible à coté


et les vaches aubrac



28 février 2009 à 01:52:25
Réponse #1

Jack Walker


Hélas le mauvais temps arrive et on se retrouve à slalomer entre les orages








28 février 2009 à 01:54:00
Réponse #2

Jack Walker



On à fait un petit détour pour aller voir le lac de Saint-Endeol, le "plus grand" d'aubrac!




Le soir le proprio d'un gite nous permet gentillement de camper sur son terrain, et nous invite à utiliser le gite. On en profite pour se doucher (il était temps...), laver un peu de linge, recharger les portables, faire la bouffe dans une vrai cuisine... Excellent  8)
J'ai aussi découvert que j'avais des compagnons: des tiques! J'en ai chopé un bonne dizaine et mon pote un seul pauvre petit, pourquoi?!?! En tout cas nouvelle lecon: prendre une pince à tiques, c'est con mais on y avait pas penser  :down:



Un gite yourte


28 février 2009 à 01:55:41
Réponse #3

Jack Walker


On quitte l'aubrac, c'était vraiment magnifique.
Un soir on pose le campement comme d'habitude, le temps est bleu. On s'entraine à la fronde (c'est chaud!  >:( ) la nuit commence à tomber et  d'un coup un grosse averse... On rassemble vite les affaires, étalées evidement, sous la bache. Ca s'arrete mais on sent qu'on a pas beaucoup de temps avant que l'orage arrive. vite vite on decide de construitre un abri avec la bache, des branches, de la ficelle et nos lacets pour completer. J'ai ensuite appris sur ce forum que ca s'appellait un tarp! Voila ce que ca donne, d'accord c'est du bricolage mais on se moque pas  :lol: faut se mettre en tête qu'il fesait presque noir et qu'on a eu 10 minute pour le faire avant l'orage ;D





Il a pas mal plus pendant la nuit mais notre abri a tenu bon et les affaires pas mouillées c'est l'essentiel  :up:

On dirait que ces animaux sont innofensifs non?


ben pas du tout  :lol:


28 février 2009 à 01:56:45
Réponse #4

Jack Walker


On arrive à Espalion village médieval


On loue 2 kayaks et on descends le lot jusqu'a Estaing. 12kms dans l'eau à faire marcher les bras au lieu des jambes: TROP BON  :up: Le club nous rend nos sac amenés en camion et on repart direct. On passe à coté d'un vieux chateau, un aristocrate en sort en courant pour nous amener de l'eau. Il nous apprend que le nom du village Estaing n'est pas du a notre ancien président valérie Giscard, mais que celui-ci à racheté le chateau d'Estaing récemment.

Le soir on fait un feu, notre seule entorse à la loi  :-[ Mais j'ai fais assez de feu en nature dans mes années aux éclaireurs pour le faire avec le plus de sécurité possible: bien dégagé autour, notre réserve d'eau à coté, pas de vent... Au menu patates avec fromage fondu dedans, aubergines grillées et bananes-chocolat à la braise, que du bonheur!


Pas mal de rapaces dans le ciel nous tiennent compagnie pendant les longues heures de marches sous le soleil. Le chemin parait des fois interminable. On depasse un femme qui descend un longue pente en marchant en arrière, en voyant nos regards étonnés elle nous explique qu'elle a très mal aux genoux mais qu'elle veut absolument continuer.
On passe à Conques, haut lieu religieux, puis arrivée à Decasseville. On decide de faire demi tour ici et de remonter la vallée du lot pour se diriger vers le point d'arrivé. La ville est pas très sympa mais on s'est payé un gite (on le méritait bien!), "les volets bleus", vraiment génial. J'en profite pour en faire la pub parce on a vraiment eu un coup de coeur. Le soir festival international de pyrotechnie! Feu d'artifice grandiose comme j'en avais jamais vu  :love:

Un soir je sais pas trop pourquoi mais j'ai l'impression qu'on va voir des animaux. Et effectivement: un renard nous marche presque dessus tout surpris de nous trouver sur son chemin, un grand rapace vient se poser sur une branche à coté et au petit matin des bruits lourds de sabot nous réveille et on voit s'enfuir un cerf (qui a eu aussi peur que nous je crois  ;) )



Puis la marche se termine au bout de 2 semaines, après un baisse de régime vers le 7eme jour on est dans un forme pas possible! Le chemin nous a pas mal rapproché mon pote et moi on à eu des "vrais" discussions. Le mieux faut l'avouer étant quand même de faire la rando avec sa copine...

Voila j'ai zappé plein de truc mais tout ca pour vous dire que c'est vraiment une randonnée à faire. Bon c'est pas de la survie mais en bivouacant on croise pas tant de monde. La partie aprés figeac jusqu'à la frontiére est parait-il moins joli mais on fera surement la partie espagnole!
J'espere que le post est pas trop long je me sui un peu enflammé  :-[

Pour finir un petite dedicace à un sympatique petit village! Avec la limitaions à 45km/h juste pour faire chier! Et pas de source d'eau potable dans ce bled, FAIS CHIER!  ;D



ciao

Jack Walker

28 février 2009 à 08:39:47
Réponse #5

Ishi


 :doubleup:
Très sympa le compte rendu et les photos
Merci
Steph
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

28 février 2009 à 09:14:59
Réponse #6

Santarem


Hello,
Chouette compte rendu. J'ai eu l'occasion de faire le meme trajet en Avril 2008.
Quel est ton bar western ? "chez Regine" entre Aumont Aubrac et le gite des Gentianes ?
Pour ma part, c'etait un peu l'Auberge Rouge !

Merci pour tes images.

AVEYRON

28 février 2009 à 09:53:09
Réponse #7

Bison


Doucement, avec Régine, c'est une copine à ma femme!
Revêche au premier abord ... mais le coeur sous la main!
Calamity Jane ...

Un des trop rares points de chute à rester ouvert toute l'année.
Et pour cause :  fréquenté par les gars du coins ...

La bouffe, c'est selon l'humeur du jour! Mais les chambres du gîte sont propres et confortables, et Régine autorise aussi le bivouac sur sa prairie.

Mais il faut le lui demander gentiment !
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

28 février 2009 à 09:53:23
Réponse #8

Corin


Salut,

Super compte-rendu. C'est bien de rappeler que dans notre beau pays qui ignore bien souvent ses talents, il y a de très jolies choses à faire dont ces chemins de Saint-Jacques chargés d'histoire. C'est bien de montrer qu'effectivement, ils peuvent se faire en morceaux et même en famille.

Ce genre d'expérience à votre âge est super.

Bravo et je vous souhaite de continuer. :up:

A+

PS: Méf avec l'orthographe. A ton âge, ça se rattrape en quelques semaines avec un dico et un Bescherelle, à portée de main, à chaque fois que l'on écrit. "fesait" pour "faisait" ou "un pure catho" pour "un pur catho", ça fait un peu mal :huh:. Mais surtout, vérifie les noms propres parce que les habitants de Decazeville pourraient avoir un haut-le-coeur en voyant comment tu as choisi d'écrire le nom de leur ville ;).

28 février 2009 à 11:38:44
Réponse #9

Bison


QUESTION (Rapport aux moustiques et autres mouchettes) :

Vers quelle date, cette rando?

Parce que, vers la mi-juin, normalement j'y serai, sur ce tronçon.
Avec mon épouse, en rando mixte :  bivouac, camping, gîtes ...
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

28 février 2009 à 15:33:33
Réponse #10

Jack Walker


Oui c'est bien le café "chez Régine" j'avais plus le nom en tête. C'est vrai que Régine peut paraître rugueuse au premier abord, mais elle est en fait très sympa et semble tenir son commerce avec une sacrée poigne!

Citer
QUESTION (Rapport aux moustiques et autres mouchettes) :

Vers quelle date, cette rando?

On a fait la rando du 15 au 31 juillet. Mais en juin tu risques d'avoir des moustiques toi aussi!  ;) Le plaisir du bivouac!

Citer
Méf avec l'orthographe

Oups toutes mes excuses pour l'orthographe, je comptais m'acheter une nouvelle paire de chaussure ben je vais plutot acheter un Bescherelle à la place!  :-[
Et désolé aussi pour les habitants de Decazeville  :(

Longue vie à Régine!

ciao

28 février 2009 à 19:30:59
Réponse #11

alexr


Très sympa ce récit. Ca fait de beaux souvenirs, ce genre de ballade.

Gaffe aux tiques, elles peuvent transmettre la maladie de Lyme. Tu dois être au courant, sinon tu peux faire une recherche sur le site, on en a beaucoup parlé.

Votre bâche était peut-être un peu juste pour 2 personnes, elle fait quelle surface ? Sinon votre abri improvisé me semble pas mal du tout, surtout pour un truc monté en catastrophe.

01 mars 2009 à 12:43:35
Réponse #12

Jack Walker


Oui les tiques c'est une belle saleté! Je savais que ca pouvait transmettre des merdes mais j'ai appris l'histoire de la maladie de Lyme après la rando...

Sinon je connais pas la superficie de la bache, pour dormir sur le sol elle était juste comme il faut, mais pour faire un tarp c'est vraiment qu'elle était un peu petite! J'avoue le matin on était assez étonné (et un peu fier!) de pas avoir du tout pris l'eau. Mais on était en forêt et les branches au dessus de nos têtes assez dense donc ca nous a un peu protégé de la violence de l'orage et des bourrasques.

A+

02 mars 2009 à 08:37:58
Réponse #13

Diesel


C'est superbe là bas hein ?.  ;D

Justement, je vais aller y faire un tour au printemps. C'est le genre de paysage que j'adore.  :love:

Merci pour le récit et les photos.

02 mars 2009 à 09:26:16
Réponse #14

Olcos


Très sympa le compte rendu, un beau coin l'Aubrac  :love:
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

05 mars 2009 à 10:15:28
Réponse #15

WOL


Bien sympa ton récit.
ça me rappelle des souvenirs...

On fait le chemin vers Compostelle avec ma femme chaque année depuis 3 ans.
On a terminé la partie Française et cette année on passe les Pyrénées à partir de St Jean Pied de Port.
Jusqu'à présent c'est la partie qu'on a préféré : entre le Puy et Conques.
J'aimerai vraiment bivouaquer comme vous le faites, mais ma randonneuse préférée n'est pas trop branchée par les nuits à la belle étoile, alors on alterne entre camping en igloo et gites ... :(

Tous les marcheurs où Pèlerins se souviennent de leur pause chez la fameuse et renommée ... Régine !

C'est vrai que les contacts avec les gens rencontrés sur la route sont la plupart du temps cordiaux, enrichissants et l'on y croise parfois même des personnages surprenants  :ohmy:

Chacun part sur cet itinéraire avec ses propres motivations et convictions aussi variées qu'il y a d'individus, qu'elles soient religieuses ou non.
Mais il faut reconnaitre qu'au fil des pas, des jours et des kilomètres une des vertus de la marche au long cours est de révéler chez le marcheur une dimension spirituelle, sans qu'elle soit pour autant attachée à un sentiment religieux.

Toujours est il que c'est une belle expérience humaine à travers les rencontres, les paysages traversés, le contact quasi permanent avec la nature, la vie momentanément en marge du monde "moderne",  le dépassement de soi, le côté méditatif de la marche à pied ...

Bref, à recommander

Il vous faut continuer mais vous avez le temps encore

Et comme ils disent sur ce chemin ... Ultreïa !!!


L’excès de confort nuit gravement à la santé ... physique et mentale.

"L'infortune vient toujours de notre propre faiblesse" précepte martial

"Si tu continues de faire ce que tu as toujours fait, ne t'étonnes pas d'avoir ce que tu as toujours eu"

05 mars 2009 à 23:22:57
Réponse #16

Vulpus


J'aime ce genre de récit :-)
Un grand merci!
La plus grande sagesse est de paraitre fou - Dionysius Caton

27 mars 2009 à 15:07:48
Réponse #17

ERECTUS


Merci pour le compte rendu!!
Ca me rappelle de supers souvenirs!! et une put**n de tendinite....qui m'a laché 5 jours avant la fin...(boire,boire,boire...)
J'ai des photos aux mêmes endroits...
A Nasbinals, juste avant le plateau d'Aubrac, il neigait...c'était le 8 mai!! et un vent.... :trash:...incroyable ce coin!!
J'ai le projet de finir (partie espagnole) avec un ane ou une mule, ou une génisse...mais..c'est pas encore pour tout de suite.
Je n'ai pas que des bons souvenirs sur le chemin (beaucoup de gens "à taxi"...) mais quelques rencontres superbes...
René, 75 ans!! Michel avec sa cariole et sa soupe au pissenlit!!et Nico en route pour le Sénégal en vélo via Saint Jacques!! :love:
J'y ai appris beaucoup sur moi et ma petite femme, notamment qu'elle est plus forte que moi...  ::)
et puis comment lacher du lest à tout point de vue...

Une expérience riche mais parfois désagréable  :(, donc riche  :)!!


Quand sa route est dure, le dur poursuit sa route

27 mars 2009 à 15:13:31
Réponse #18

lambda


super!  :love:

Et vous vous vous etes toujours bien demmerde comme des chefs avec les moyens du bords.  :doubleup:
Merci a vous pour ce partage.  :)

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

28 mai 2009 à 11:22:36
Réponse #19

djinnzfree


bravo!
j'aimerais bien me la faire cette rando! sa semble bien Zen! décrocher de la vie de ville ah!...
merci pour ce compte rendu avec photos!
merci d'avoir prit le temps de nous raconter!

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité