Nos Partenaires

Auteur Sujet: Réchauds essence : ATTENTION !!  (Lu 7964 fois)

16 février 2009 à 11:15:23
Lu 7964 fois

Sylvain74


Bonjour à tous,

Suite à une mésaventure ayant pu tourner au drame (voir http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,13387.msg220794.html#msg220794), je lance ce fil pour insister sur les précautions d'usage des réchauds à essence.

Nous savons tous que ce genre de réchaud peut être dangereux. L'essence peut se répandre, s'enflammer. Le réchaud, lors de la phase de préchauffage, peut tousser, cracher, gicler du carburant enflammé.

Nous avons, en ce qui nous concerne, fait l'erreur de l'utiliser en intérieur. Perso, je connais pas trop mal l'utilisation de mon réchaud. Fox, qui l'avait utilisé lors d'un séjours en Amérique du Sud et donc le connaissait bien, était à proximité. Dans un espace aussi grand que ce chalet, bien aéré, je ne me sentais absolument pas en danger. Entouré de personnes réactives et compétentes. Et pourtant...

Une erreur de montage, une fuite, et le feu part. Et ça crame vite et bien, l'essence... Ca coule, ça imbibe, c'est sournois.  :down:

La phase de montage est donc extrêmement importante. Bien s'assurer que tous les joints sont en place et fonctionnels. Qu'il n'y a pas eu de carburant répandu.
Avoir de quoi éteindre un éventuel départ. Pour nous, la couverture plus les 2 litres de flotte de la gamelle ont été salvateurs.
A mon avis, 1 seule personne doit s'occuper de lancer le réchaud. Ca évite, en cas d'erreur de manip, d'être à plusieurs avec de l'essence sur sois...

Je me pose la question de bazarder ou non cet engin. De le remplacer par un réchaud à gaz inversé, à mon avis bien plus sécuritaire. Ou tout simplement le réviser correctement, changer tous le joints, et le retester en conditions de sécurité tip-top.
Mais c'est tellement efficace, par rapport au gaz en phase vapeur, en situation froide...

Sylvain.


EDIT : tournures de phrase...
« Modifié: 16 février 2009 à 13:00:23 par Sylvain74 »

16 février 2009 à 12:22:13
Réponse #1

pierauspitz


Salut Sylvain!

Je viens de lire le récit, et WOW!!!!  :o L'avez échappé belle...

Cependant, j'ai une question qui me taraude : tu dis utiliser une bouteille "SIGG" pour le carburant. Tu parles là du style de bouteille ou de la marque elle même?
Parce que entre la bouteille SIGG (gourde pour boire) et une bouteille à carburant (commercialisé sous le nom des grandes marques de réchauds), ily a deux énormes différences (mais pas si évidentes que ça) :
-Les bouteilles à carburant n'ont pas de laque à l'intérieur (qui pourrait potentiellement réagir avec le carburant)
-Le joint est très différent : en latex naturel sur les SIGG "de boisson", en caoutchouc synthetique noir sur les bouteilles à carburant. Le latex n'aime pas du tout les dérivés pétroliers!!! Donc gaffe.

Tout ça pour dire que même si les pompes à carburant se montent sur les bouteilles de boisson :NE JAMAIS UTILISER CELLES-CI DANS CE BUT en raison de la possible incompatibilité des laques et caoutchoucs! De plus ON NE MET JAMAIS DE PRODUITS "POISONS" DANS UNE BOUTEILLE DE BOISSON. Les boutielles à carbutants sont marquées comme telles (couleur rouge ou verte, avec de gros pictogrames), et il est irresponsable d'utiliser une bouteille non-marquée (un copain ou pire, un môme, qui a soif lors de la nuit, peut ne pas savoir quelle bouteille il choppe).
Bref... Juste un petit rappel sur des règles de sécurités qui me semblent évidentes ;)

16 février 2009 à 12:23:38
Réponse #2

pieton


les 2 litres de flotte de la gamelle ont été salvateurs.
C'est pas déconseillé d'utiliser de l'eau pour éteindre de l'essence?

16 février 2009 à 12:48:45
Réponse #3

Sylvain74


C'est pas déconseillé d'utiliser de l'eau pour éteindre de l'essence?

Pas d'eau sur un feu gras (huile, essence...) !
Mais en ce qui nous concerne l'eau a permis de mouiller la couverture. Et ça, ça a été fort utile...

Sylvain.

16 février 2009 à 12:58:16
Réponse #4

Sylvain74


Cependant, j'ai une question qui me taraude : tu dis utiliser une bouteille "SIGG" pour le carburant. Tu parles là du style de bouteille ou de la marque elle même?
Parce que entre la bouteille SIGG (gourde pour boire) et une bouteille à carburant (commercialisé sous le nom des grandes marques de réchauds), ily a deux énormes différences (mais pas si évidentes que ça) :
-Les bouteilles à carburant n'ont pas de laque à l'intérieur (qui pourrait potentiellement réagir avec le carburant)
-Le joint est très différent : en latex naturel sur les SIGG "de boisson", en caoutchouc synthetique noir sur les bouteilles à carburant. Le latex n'aime pas du tout les dérivés pétroliers!!! Donc gaffe.

Salut Pierre,

La bouteille est bien une gourde. J'ai acheté ce réchaud en 1999 à Brest, D4 en destockait une dizaine. Je l'ai eu à 250 FF à l'époque (très bonne affaire !!). Le vendeur n'avait pas de bouteille spécifique et m'avait donc refourgué une petite gourde de 0,5 L. "regardez, c'est le même pas de vis !" Avec effectivement un joint latex.
Pour pallier au dessèchement du joint (j'avais remarqué ça) je l'ai souvent graissé avec une graisse silicone. Ca allait très bien. Mais là, le réchaud a été stocké longtemps sans servir. Je ne sais pas si la personne l'ayant utilisé la dernière fois avait vidé la bouteille et laissé le bouchon ouvert. A contrario, il y a probablement eu attaque du latex par l'essence stockée. Et ça a collé, fendillé, fissuré, dégradé, bref ça a foutu le bord'aile.

Merci pour ton commentaire, Pierre... Après révision de mon réchaud, je vais changer de bouteille, ou tout du moins de bouchon. Existe-t-il des joints de rechange à ta connaissance ?

Sylvain.

16 février 2009 à 13:49:14
Réponse #5

pierauspitz


Sylvain, pour le change, je te conseille fortement de faire les chose "bien" :
change carrément de bouteille :
elle sera plus légère (pas de laque), sure (idem pour la laque + bouchon adapté) et surtout, elle sera marquée comme bouteille à carburant, ce qui t'évitera au maximum tout malheureux accident ça arrive tellement (trop) souvent : y'a boire direct (alors là, c'est vraiment la m*rde :'(), mais imaginez le mec qui prépare une soupe sur la gazinière de la cabane, il manquye d'eau et chope la bouteille de carburant  ^-^ Chaud l'ambience!
Bref... Là, je crois qu'il faut pas économiser sur le prix de la bouteille... Mais ce n'est que mon avis hein ;)

en ce qui concerne le joint de rechang, normalement tout kit de maintenance pour réchaud en ont un (dans le cas de primus, c'est le kit de pompe qui contient ça).

à plus...



16 février 2009 à 14:32:58
Réponse #6

DEUN


Tout ça pour dire que même si les pompes à carburant se montent sur les bouteilles de boisson :NE JAMAIS UTILISER CELLES-CI DANS CE BUT
Je ne peux que plussoyer à cette excellente remarque de Pierauspitz.  :closedeyes:

J'adore les réchauds à essence (entre autres), surtout si ils sont un peu anciens (ou techniquement originaux), mais même si j'en ai de récents, pour des raisons de sécurité et de facilité je suis repassé à l'alcool. Accessoirement, ça permet aussi de confier plus facilement son matériel à des néophytes.  ::)
Bon d'accord, mon terrain de jeu favori me le permet et je sais que certaines conditions et régions ne permettent (ou presque) que l'emploi de l'essence.

Maintenant, je ne peux que modestement, recommander une révision complète du réchaud (valable également pour les lampes) avant et surtout après chaque sortie ! Ceci avec, dans le mesure du possible, un petit essai tranquille à la maison, avant chaque sortie et ce d'autant plus que ces celles-ci seront espacées.

C'est encore plus vrai si on fait usage de carburant pour automobile. En effet, le SP est très agressif  :glare: pour les matériaux tant naturels que synthétiques et il a tendance à polymériser facilement = il forme une sorte de verni qui colle/soude ou bouche définitivement les éléments les plus fins et les plus fragiles (gicleurs, valves, aiguille, buses... ).

Existe-t-il des joints de rechange à ta connaissance ?
Pour les joints et autres pièces de rechange, oui, chaque constructeur vend normalement des kits d'entretien, encore faut-il qu'ils soient disponibles...
 
Sinon, pour ton joint, il te reste toujours la bonne vieille technique qui consiste à en découper un (ou deux) à l'emporte-pièce dans du véritable cuir brut, à la bonne épaisseur (un peu plus que ce qui serait nécessaire), puis à le graisser/huiler d'importance (et un peu de graisse graphitée par dessus, ne pourra nuire), pour enfin monter serré.   
Ce joint devra être régulièrement vérifié et huilé/graissé.

Avantage, cela ne coûte pas bien cher, permet d'en avoir d'avance et c'est très facile à adapter.
Inconvénient, ça ne fonctionne bien que pour les joints plats et demande un quelques connaissances/outils dans le domaine du bricolage.

Bonne Chance  ;) et @+,
DEUN.

"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


16 février 2009 à 14:56:41
Réponse #7

Sylvain74


Bon, ça avance...
Suis en contact avec Expé pour le choix d'un kit de révision adapté (pompe & réchaud, j'ai du mal avec leur catalogue web. Pas clair.). Ca évitera de bricoler du joint. Une bouteille arrivera avec. Et je n'utiliserai plus que de l'essence C. De toute façon ma voiture ne boit que du mazout, j'étais déjà obligé de quémander de l'essence à chaque utilisation. Autant avoir LE bon carburant.
Connaissez-vous d'autres revendeurs compétents dans le domaine ?

Saloperie de joint, quand j'y repense... Une seconde d'inattention et...  >:(

Merci pour vos conseils.

Accessoirement, ça permet aussi de confier plus facilement son matériel à des néophytes.  ::)
Rôô l'aut', eh, c'est pas la peine d'en rajouter !  ::) :D


Sylvain.

16 février 2009 à 15:03:13
Réponse #8

Sylvain74


pour des raisons de sécurité et de facilité je suis repassé à l'alcool.

Est-tu certain que l'alcool soit réellement plus sécuritaire ? Ca reste un liquide inflammable, qui peut imbiber les fringues, se répandre, et avec une flamme quasi invisible.
Certes, les réchauds à alcool ne sont pas sous pression, et ne peuvent donc pas gicler comme le mien nous l'a fait. Mais ça reste des réchauds à combustible liquide, forcement plus dangereux qu'une simple cartouche de gaz...

Sylvain,

qui apprécie les réchauds qui pulsent bien... par le bon trou !!  ;D


16 février 2009 à 15:13:43
Réponse #9

pierauspitz


Re!

Concernant les carburants, et pour avoir essayer, je te déconseille très fortment le mazout. Ca pue, ça fume, ça noircit tes pots, tu t'en fout partout et t'arrive jamais à t'en dépètre.  :down:
Franchement, c'est bien en cas de nécessité, mais en usae permanent, c'est la m*rde...
SI l'essence C te fais peur, essaie la parafine (aussi connue sous moultes désignations : petrole lampant , kéronene, Jet-A, etc etc...si possible, choisir la verison "désaromatisée" c'est mieux). C'est beaucoup moins crade que le mazout, mais ça reste "controlable" en cas de fuite (par contre, en cas de "vaporisation", ça reste dangeureux comme n'importe quel carburant hein!). Mais il est toujours possible que ça fige dans la bouteille et le tuyau si il fait vraiment froid (merci Lambda ;) pour cette remarque) mais je pense que la qualité intervient (ça ne m'est jamais arrivé). Idem pour le gazoil (l'horreur dégueulasse en plus).
Donc bon...
L'essence C reste le top AMHA, mais il fait faire attention, vérifier son matos régulièrement (comme l'a dit DEUN) et utiliser du matos adapté. bref...

17 février 2009 à 00:04:20
Réponse #10

DEUN


Est-tu certain que l'alcool soit réellement plus sécuritaire ? Ca reste un liquide inflammable, qui peut imbiber les fringues, se répandre, et avec une flamme quasi invisible.
Vrai, mais par temps froid, il faut vraiment en vouloir pour arriver à un tel résultat. Alors qu'avec l'essence (qui plus est sous pression, comme tu l'as fort justement noté)  je n'ai pas besoin de te faire un dessin...   ::)

Bon, plus simplement, je pense que l'alcool de par même son faible rendement et son point éclair plus élevé, apporte finalement une marge de sécurité appréciable, tant dans les manipulations qu'en utilisation.

Si j'y suis venu (revenu ?), c'est simplement en constatant que nombre de réchauds utilisés et fabriqués dans les pays nordiques, fonctionnaient à l'alcool. Et comme les conditions rencontrées par chez moi en hiver sont somme toute bien moins terribles que celles du grand nord...  Le pas était franchi.  :closedeyes:

@+ DEUN.
« Modifié: 27 janvier 2018 à 13:35:50 par DEUN »
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


17 février 2009 à 08:04:18
Réponse #11

François


C'est sur que pour limiter les risques, l'alcool et le pétrole sont indiqués, au prix d'un allumage plus difficile, il est vrai.
Quelques chiffres :
- Essence : point éclair -20 à -40°, gèle vers -60°
- Pétrole lampant (kerdane) : point éclair 65°, fige vers -25°
- Jet A-1 : point éclair 50°, fige vers -40°
- Alcool : point éclair 12°, géle vers -110°

J'ai utilisé du pétrole lampant pour poêle à pétrole jusqu'à -15°, avec du jet A-1 on doit pouvoir aller jusqu'à -35 sans souci. Au delà, seuls l'essence et l'alcool sont possibles.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

17 février 2009 à 09:33:26
Réponse #12

DavidManise


Juste une petite note qui semblera évidente à plein de gens, mais je mentionne quand même par acquis de conscience : faites SUPER gaffe aussi, par temps froid, aux GELURES causées par les produits liquides froids.  De l'essence C à -40, si on met les doigts dedans, on perd la peau du doigt hein ! :o

Bah oui...  c'est liquide, mais c'est un fluide à -40°C quand même.  Au contact, la peau gèle instantanément, les cellules de l'épiderme explosent littéralement, sous la pression des crystaux de glace.  Si on trempe longtemps, ça gèle en profondeur.

Prudence avec ces machins, que typiquement on utilise en période/zone froide...

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

17 février 2009 à 11:16:45
Réponse #13

Fox


Oui, et aussi un des problèmes avec l'essence, c'est qu'en cas de fuite, on en met partout, et même dans la bouffe!
Je ne sais plus quelle expédition polaire avait du rebrousser chemin quand l'essence stockée dans le traineau s'était répandue dans les vivres.. On est pas toujours à 10 minutes à ski de la voiture..
Quand on ne sait pas ce qu'on veut, a dit le portier, on finit par se retrouver avec des tas de trucs qu'on veut pas.

"if you dont know what you want", the doorman said, "you end up with a lot you don't".

17 février 2009 à 11:43:05
Réponse #14

DavidManise


Oulah, les bouteilles de carburant toujours dans une poche extérieure du sac...  ou au minimum dans un compartiment à lui dans la pulka, SOUS la bouffe (si ça coule, ça coulera vers le bas...).  Plusieurs bouteilles différentes pour les longs trajets.  Comme ça au pire si t'en perds une il t'en reste d'autres pour aviser... 

L'arctique n'est pas prêteur.  Il aime bien garder les explorateurs pour lui :(

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

17 février 2009 à 12:16:54
Réponse #15

Sylvain74


D'où l'intérêt d'avoir du matos vraiment conçu pour le stockage d'essence...  :glare:
Ce genre d'expérience (fuite d'essence dans le matos yc bouffe) semble fréquent. Beaucoup de récits d'exploration l'évoquent (fuite ou peur de la fuite...).

Question : pour protéger le matos, la précaution de suremballer les contenants d'essence et le réchaud semble indispensable. Quelle matière est à privilégier ? Combien de temps un sac plastique résiste à de l'essence ?

Parce-que même une simple coulure d'essence, une petite goutte, ça pue déjà pas mal... Et c'est difficilement évitable, ne serai-ce que sur la pompe.

Sylvain.

17 février 2009 à 13:00:27
Réponse #16

pierauspitz


Salut!

C'est pour ça que la pompe reste dans la bouteille. En tout cas, beaucoup de fabricants font des pompes étanches (Primus, Optimus) donc la bouteille en usage a la pompe comme bouchon (vérifier le joint de pompe et du clapet anti-retour régulièrement). Donc en théorie tant qu'on vérifie son matos régulièrement et qu'on fait pas de bêtises (foutre de la neige dans la pompe quand on change de bouteille), il ne devrait pas y avoir de problèmes. Mais bon... Murphy peut toujours s'en mêler hein. ;)

Donc perso, comme l'a dit David, la bouteille de carburant, elle est hors du sac, dans la poche extérieure (sous la poche latérale) et emballée dans un sac platique pour l'isoler de la neige ou la glace. Et le réchaud, toujours bien vidangé avant rangement, est quand à lui abrité dans sa pochette, dans le sac à dos, loin de la neige (en général, j'ai mes affaires dans un sac étanche, le réchaud est par dessus, facile d'accès).
Mais à mon avis, il est inutile d'espérer contenir un fuite d'essence sévère : ca passera n'importe où et son pouvoir mouillant fera qu'il arrivera à sortir du sac plastique par capilarité (si il le bouffe pas avant). Bref...
A mon avis, une maintenance rigoureuse du matos (qui lui est de bonne qualité) est la meilleure garantie.

Et +1 avec le Manitou concernant la température : ça brule grave, et en plus, l'essence , en s'évaporant, pompe beaucoup de chaleur! Pas glop.... :-\ Donc toujours porter des gants quand on manipule le carburant (ils vont puer, mais avec de l'essence de qualité, l'odeur partira bien vite ;) ). Une raison de plus de ne pas utiliser du gazoil ;)


17 février 2009 à 23:34:03
Réponse #17

François


Même si c'est possible en dépannage, le carburant auto - essence ou diesel - est vraiment pas conçu pour bruler dans un réchaud : çà pue, çà encrasse et en plus c'est corrosif  :(
A l'essence auto, il faut préférer l'essence C ou le white gas ou le Coleman fuel.
Au diesel : le kérosène ou le pétrole lampant, ou le parrafin pour les english.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

20 février 2009 à 08:57:20
Réponse #18

Kilbith


Bonjour,

Je me permet de remettre ce lien sur les différents carburants et leur traduction dans les différents pays :

http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,15019.msg219608.html#new


PS : François, à l'occasion quand je suis à "la maison" il faudrait que tu me montres dans le détail le fonctionnement d'un réchaud à essence.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

23 février 2009 à 20:22:04
Réponse #19

François


PS : François, à l'occasion quand je suis à "la maison" il faudrait que tu me montres dans le détail le fonctionnement d'un réchaud à essence.

Avec plaisir. Je suis un peu loin ces temps ci, mais dès le WE prochain et pendant une semaine je serai dans le coin.

Tu veux jouer avec de l'essence ou seulement avec du pétrole ?
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

23 février 2009 à 20:23:33
Réponse #20

Kilbith


Les deux Mon Général   ;D

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

23 février 2009 à 21:50:16
Réponse #21

François


Espérer le meilleur, prévoir le pire.

23 février 2009 à 22:25:26
Réponse #22

DEUN


Je me permet de remettre ce lien sur les différents carburants et leur traduction dans les différents pays :http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,15019.msg219608.html#new
Merci M'sieur Did, :closedeyes:

Parce qu'il faut bien dire qu'avec tous ces 'tromblons" et autres "trapadelles" d'origines si diverses, qu'on restaure et remet en route ici... 

@+ DEUN.

« Modifié: 27 janvier 2018 à 13:36:38 par DEUN »
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


27 janvier 2018 à 04:01:07
Réponse #23

malababar


je fais remonter ce vieux post !
Je voulais faire l'acquisition d'un réchaud essence parce que je ne pourrais pas trouver ni transporter (avion) de cartouche de gaz. Quant au réchaud à bois, je pars au Tadjikistan et je ne connais pas encore le coin mais je pense que je vais avoir quelques bornes sans rencontrer de conifères ou autres spécimens du genre. Encore jamais fais de camping (les petits w.e avec la glacière et barbecue ça compte pas!) et cette petite chose malicieuse me fait bien flipper !  :honte:
Le réchaud essence c'était pratique puisque logiquement je prévois un long itinéraire à moto. Donc j'aurais le combustible avec moi. Sauf que ! je lis là que l'essence automobile ba c'est pas du tout adapté pour ces choses là. J'avais en vue un réchaud MSR..

27 janvier 2018 à 06:19:06
Réponse #24

François


Utiliser de l'essence, le carburant pour moteur, dans tous les cas cela pue et cela encrasse plus, mais il y a des modèles de réchaud qui le supporte mieux. Par exemple, les modèles "international" et "universal" dans la gamme MSR Whisperlite.
(voir Réchauds Msr Whisperlite sur monrechaud.com)

Autre détail : pour passer sereinement les contrôles aux aéroports, un réchaud à essence doit être vide, propre, sec, et bien emballé. Pour éviter toute odeur qui affolerai les détecteurs de bombe.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité