Nos Partenaires

Auteur Sujet: Argile  (Lu 18960 fois)

20 septembre 2010 à 21:57:04
Réponse #25

guillaume


Tu penses que l'argile est suffisamment fraîche pour que la brûlure ne se propage pas dans les tissus ?

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

21 septembre 2010 à 06:16:48
Réponse #26

inzemix


Je pense pas que ce soit le fraicheur de l'argile, mais son pouvoir "absorbant" qui fait le boulot...
Je sais pas comment l'expliquer au niveau chimique, ou structurel, mais je peux te dire que ca soulage, et que la plaie liée a la brulure est beaucoup plus jolie quand on a mis de l'argile direct dessus (d'ailleurs y'a souvent même pas de plaie, même sur une brulure un peu importante)
Il faut bien penser a renouveler l'application quand on sent que la sensation au niveau de la brulure change (on peut ressentir a nouveau la chaleur, ou alors un coup de frais, il faut quoi qu'il arrive changer l'emplatre d'argile ! )
Je peux te dire qu'en tant qu'infirmier, j'ai été formé a mettre une brulure sous l'eau fraiche coulante pendant au moins 5 minutes, et que ca fait bizarre de mettre de "la terre" dessus a la place... Ca fait très bizarre, mais ca marche du tonnerre...


EDIT :

Et pour précision, "Je ne pense" pas, j'ai expérimenté ! Je ne répète pas ce que j'ai entendu ou lu, mais j'ai essayé sur moi, ma femme et mon fiston de 2ans et demie..

21 septembre 2010 à 12:08:13
Réponse #27

jilucorg


Je confirme tout ce que dit inzemix — sauf son statut d'infirmier ;) —, par expérience perso et familiale depuis des décennies. 

  
jiluc.

21 septembre 2010 à 12:37:50
Réponse #28

LOOPING


Je confirme l’intérêt de l'argile sur brûlure mais aussi en trauma sur entorses, fracture, oedeme, en remplacement du plâtre médical .(testé sur moi avec accord du médecin)

de plus l'action anti douleur est rapide est efficace.  

et aussi action surprenante sur plaie maligne, purulente, difficiles à traiter autrement.
Et même sur des infections dentaires.

mais il faut impérativement changer régulierment le cataplasme avant qu'il ne seche (sous peine de sérieux dégats sur la peau parfois, l'argile sechée brule.) c'est la contrainte de l'argile. Il faut multiplier les pansements.

Note :  dans tout les cas, consulter votre médecin pour diagnostic.

21 septembre 2010 à 17:17:33
Réponse #29

inzemix


Comme le rappelle LOOPING, en cas de souci, dirigez vous vers un médecin, c'est leur boulot !
L'argile permet comme d'autres méthodes de patienter jusqu'a vois un médecin ;)
De même, renouveler souvent, je n'ai jamais vu l'argile brûler, mais je peux dire que sur un truc qui fait mal, quand il faut frotter a fond pour réussir a décoller l'argile qui a trop séché, bah, c'est pas top ;)

21 septembre 2010 à 17:45:18
Réponse #30

jilucorg


c'est la contrainte de l'argile. Il faut multiplier les pansements.

Sans hésiter ! (c'est pourquoi il faut toujours avoir un gros sac d'argile verte sèche qu'on prépare en quantité — avec un couvercle pour garder humide — pour assurer les besoins de renouvellement. Les tubes tout prêts sont à garder pour les urgences ou les déplacements, c'est trop cher pour un usage prolongé ou sur des surfaces un peu étendues, genre entorses.)

quand il faut frotter a fond pour réussir a décoller l'argile qui a trop séché, bah, c'est pas top ;)

Pour décoller de l'argile sèche, je ne vois pas ce qui empêcherait de la mouiller avec de la simple eau (propre) ? C'est ce que j'ai toujours fait...

  
jiluc.
« Modifié: 21 septembre 2010 à 17:50:33 par jilucorg »

21 septembre 2010 à 22:03:03
Réponse #31

inzemix



Pour décoller de l'argile sèche, je ne vois pas ce qui empêcherait de la mouiller avec de la simple eau (propre) ? C'est ce que j'ai toujours fait...
 
jiluc.
C'est long a se réhydrater, et ca tire quand même beaucoup...
Je préfère généralement ne pas laisser trop sécher ;)

Pour ce qui est de la préparation, je ne sais plus pourquoi, mais il me semble qu'il faut éviter d'utiliser des ustensiles en métal (je rechercherai pourquoi... j'aime pas trop dire des trucs sans avoir de sources a citer :S )

25 mai 2011 à 17:05:38
Réponse #32

dkjm


Bonjour,


Je pars cet été en Afrique et lorsque j'ai fais mon vaccin pour la fièvre jaune on m'a très fortement déconseillé de marcher pied nu dans les zones un peu boueuse ou au niveau d'un sol humide à cause d'une maladie se transmettant par la peau (un ver qui rentre dans la peau et monte jusqu'au cerveau causant des dommages irreversibles).

J'ai donc deux questions :
    -1) Comment reconnaître et "purifier" de l'argile dans une situation de survie (sur moyen terme, dans un climat tropical et tempéré)
    -2) L'application d'une tel matière sur une plaie ne risque-t-elle pas de favoriser l'apparition de maladie infectieuses contenues dans l'argile ?


En gros, est-ce bien une solution de survie ? Parce que s'il faut acheter de l'argile déjà "purifié" en pharmacie, j'avoue ne pas trop voir l’intérêt de la chose, sauf à mettre dans son edc un petit flacon ?

29 mai 2011 à 10:56:40
Réponse #33

guillaume


Bah sinon dans ces pays là tu n'utilises pas d'argile et tu te constitues une vrai trousse de secours avec des vrais désinfectants type biseptine ou bétadine...

a+

PS : je ne connais pas le vers en question.

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

05 juillet 2011 à 21:45:18
Réponse #34

Thony


Il ne s'agirait pas plutôt des amibes?

Citer
L’argile par sa balance réductrice et son acidité organique douce éradique toute possibilité aux protozoaires pathogènes de s’installer ; coccidies, cryptosporidies, salmonelles, clepsielles, amibes.
Source

Du reste je ne sais pas si tous les types d'argiles ont ces propriétés.

05 juillet 2011 à 21:53:48
Réponse #35

Gros Calou


L'argile est un cadeau de la pacha mama, ex : piqûre d'abeilles, le dard est fiché dans la couenne mais les sacs à venins sont intacts, on prend un peu d'argile que l'on mouille et délaye dans sa bouche, résultat un boue plus compact que de la boue, on applique, une fois que l'argile est sèche on retire, ce qui emporté, le dard + les sacs à venin  ;)


03 août 2011 à 13:53:15
Réponse #36

boudasimboudette


l'argile est aussi vendue (magasins bio) en poudre, qu'on peut appliquer en saupoudrant sur une plaie qui saigne. Efficace. Je n'ai pas essayé avec l'ortie pour l'action hémostatique, mais c'est un test que je ferai dès l'occasion.
Elle a sa place dans ma trousse de secours : un sachet en poudre, à côté d'une petite fiole de miel de lavande ;) et du chlorure de magniesium !
à la maison je l'ai en poudre, concassée et déjà humide en tube prête à l'emploi.
Je l'applique sur la peau, les plaies, et même la mange en cure (pas à longueur d'année) le matin à jeun.  (attention, elle annule les effets des médicaments dans le cas d'une prise rapprochée à moins d'une demi-heure d'injestion des médicaments)

Le livre de Raymond dextreit est en effet très intéressant. Il explique dans les détails les utilisations externes et internes. "l'argile qui guérit" éditions de la revue "vivre en harmonie" 1976.
Je crois qu'il n'est plus édité. Par contre, trouvable d'occasion ;)
L'homme vraiment libre est celui qui sait refuser une invitation à dîner sans donner de prétexte.
— Beaumarchais

03 août 2011 à 15:40:31
Réponse #37

amba83


La BILHARZIOSE s'attrape dans les eaux stagnantes de toutes sortes, dans de nombreux pays chauds. Plus de détails sur Wikip*dia.

03 août 2011 à 15:49:29
Réponse #38

amba83


Tiens, ça me rappelle (je suis né en Guinée) que quand j'étais tout gamin, j'avais choppé des petits vers sympas, qui se baladent sous la peau, rien qu'en marchant pieds nus comme mes copains locaux...Très joli, ça fait des petites galeries visibles sous la peau, miam! Sous les tropiques, plein de surprises attendent le visiteur! C'est pas bête de se documenter avant d'y mettre les pieds ...

03 août 2011 à 17:42:39
Réponse #39

remden



(...)
Le livre de Raymond dextreit est en effet très intéressant. Il explique dans les détails les utilisations externes et internes. "l'argile qui guérit" éditions de la revue "vivre en harmonie" 1976.
Je crois qu'il n'est plus édité. Par contre, trouvable d'occasion ;)

bonjour,

j'ai le bouquin.

- il y a effectivement des choses intéressantes, mais il ne faut pas oublier qu'il y a quand même des contre-indications.

- pour le dentifrice l'auteur précise bien argile pure et non sableuse (pas toujours facile à respecter ou à contrôler...

- ça serait super pour guérir le cancer, manque de bol, ça fait parti des maladies que l'argile ne soigne pas malgré les qualités mystico ésotériques que l'auteur attribue au produit.

- ceci dit, c'est excellent pour les entorses (mais résultats idem qu'un bain de pied très chaud saturé en gros sel).

-c'est assez fastidieux à préparer, et des applications à renouveler toutes les deux heures ça fini par coûter tout ça ...

voili, voilou !

03 août 2011 à 20:11:34
Réponse #40

remden


re !

accessoirement, pour savoir si l'argile que vous utilisez (ou la terre de votre jardin) contient du sable :

prenez une petite boulette du produit à tester,

mouillez bien afin d'obtenir une boue plutôt liquide*,

faites rouler entre le pouce et l'index (c'est le même geste que celui qui veut dire "argent" ou "billets"), s'il y a du sable, même le plus néophyte des expérimentateurs le sentira.

a+


* à ne pas faire dans votre salon, votre douce compagne risquerait de s'énerver assez rapidement...

04 septembre 2013 à 09:13:58
Réponse #41

kayenne


Bonjour,
C'est un post très interressant et je me permets d'apporter une petite touche de vécu personnelle. C'est du vrai, testé en grand et qui marche :
Alors que ma compagne et moi étions dans notre période "camp de fortune au fond de la garrigue pour faute de moyens suffisants pour payer un loyer (2 ans quand même, avec les enfants, sans eau ni élec...)", nous avons un jour à gérer une urgence : ma compagne s'est renvesé une gamelle d'eau bouillante sur l'avant-bras droit... Catastrophe, nous n'avions rien sous la main ni personne sacahnt "lever le feu"... Bref, de suite, immersion dans une bassine d'eau froide, mais la brûlure continuait en profondeur. Quitte à jouer le tout pour le tout, nous avons saupoudré largement de l'agile verte en poudre (Montmorillonite pour être précis) sur la zone brûlée, en couche large et épaisse sur la peau encore mouillée. Cela a fait un cataplasme quasi immédiat. Soulagement en moins d'une minute, puis, au bout de 5/6 minutes, sensation très intense que le "chaud" "sort" de la peau... Puis plus rien, Alors nous avons rincé la bouillie d'argile, et sur la peau encore trempée, on a recommencé le large saupoudrage, Du "chaud" est encore "sortit". Du coup, on a recommencé encore une fois. A la quatrième, elle n'a plus eu l'impression de chaud qui part. Par prudence, on a laissé le cataplasme en place une journée, mas sans rien de plus au niveau effetx.
Résultat : le soir, AUCUNE cloque ni trace de brûlure quelconque, pas de rougeur, pas de supuration ni plaie, RIEN je vous dis, que dalle, nada !!!! SAUF à une petite zone d'un à deux cm vers le pouce où nous avions oublié (?), mal saupoudré (?), pas assez saupoudré (?) ou autre où là il ya eu comme une réaction de brûlure (cloque) mais toutefois assez petite et très localisée. Plusieurs jours après, la peau à cet endroit était finement ridée, puis s'est décolée (genre coup de soleil qui pèle), et depusi tout est redevenu normal.
Alors, OUI, depuis, pour différentes brûlures qui nous sont arrivées depuis, nous procédons ainsi pour les soigner et cela marche. Les types de brûlure que nous avons eu à traiter (avec succès) sont les suivants : eau bouillante (elle), huile moteur très très très chaude (moi), contact sur tôle de four de cuisson (elle), pot d'échappement de moto (moi), grille de barbecue (mon fils), flamme vive (moi)... Bref, cette énumération fait un peu famille Adam's, mais c'est notre vécu depuis dix ans... Et donc, pour les brûlures, oui, cela fonctionne.
Maintenant, j'ai testé d'autres techniques "naturelles" aussi, je posterai dans le divers fils que je vais chercher pour ne pas polluer ici.
Cordialement

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité