Nos Partenaires

Auteur Sujet: Matos pour vagabondage pour plusieurs mois  (Lu 12697 fois)

14 février 2009 à 20:52:44
Réponse #25

Mrod


J'ai viré le pull en acrylique, fallait gagner du poids et du volume car j'avais oublié de mettre la paire de godasses de rechange dedans.
J'ai taxé un pèse personne, il est pas génial mais ça donne une idée.
Résultat, le sac complet sans bouffe ni eau et moins ce que j'aurai sur moi.
15kg...
Par contre avec de la bouffe ça devient limite niveau contenance et je vais pas être loin des 20kg avec l'eau.

Nico


"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

14 février 2009 à 21:04:18
Réponse #26

Gros Calou


Merci Gros,
Je vous donnerai des nouvelles c'est certains,
Vous n'aurez plus à supporter toutes mes questions et mes posts à durée de vie limitée mais je vous oublierai pas.
J'emmène une partie de vous avec moi.

Nico

Je sais que tu donneras des news, je sais que tu es démerdes pour avoir vécu la situation plus souvent qu'a ton tour, mais surtout demande si tu as besoins d'un coup de main avant que cela devienne merdique ok ?

Ton pote le Gros.

 ;)

16 février 2009 à 17:09:29
Réponse #27

manu3259


Bonne route Nico et à très bientôt par ici. :doubleup:
"Les primevères et les paysages ont un défaut grave: ils sont gratuit. L'amour de la nature ne fournit de travail à nulle usine" Aldous Huxley

16 février 2009 à 17:22:38
Réponse #28

French Kiss


Un dernier truc que tu devrai peut-etre embarquer qui pese pas lourd et qui pourrait etre bien utile: un tube de super-glue ;)

Bonne route et tiens nous au jus si tu en as l'occasion!
"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

17 février 2009 à 16:07:54
Réponse #29

Mrod


bonjour

Je tente d'alléger le pactage surtout niveau vêtements mais ça change pas grand chose. J'aimerai descendre en dessous des 15kg avec la bouffe que j'emmène au départ. Ce qui pose problème c'est la deuxième paire de chaussure (1kg) mais je peut pas m'en passer (je bosserai pas avec mes merrels en goretex toutes neuves). Je vais essayer de grappiller sur quelques petits trucs, 100gr par ci par la.

Nirgoule,
J'ai déjà classé le matos dans le sac, je le fait toujours. Dit moi ce que tu trouve useless superflue, j'y réfléchirai. Avec le temps le sac s'allègera certainement en déterminant ce qui est essentiel et l'accessoire dont je peut me passer.
20kg quand on se déplace en stop c'est pas un problème, j'ai fait pire. Je pourrais me délester pour les sorties nature et prendre uniquement le nécessaire. Pour la poste restante, mon parcours n'est pas fixé pour l'instant. Je monte plus au nord jusqu'à mi mars ou plus si je m'entend bien avec mon premier hôte (ferme qui élève des chevaux arabes + jardin bio) puis je descendrai dans le sud vers les PO et les alpes ou Cévennes et j'aurai un point de chute chez ma mère près de Nîmes ou je vais entreposer mes affaires plus tard adin de pouvoir moduler l'équipement selon les déplacements et le climat ( et ça lui ferra plaisir de me voir de temps à autre).

Gros Calou, ne te fait pas de soucis pour moi (on dirait ma mère *rire*).
J'ai tendance à me faire souffrance pour me sentir 'vivant', mais je compte m'éloigner de cette voie destructrice. Je suis déjà beaucoup aidé sur le plan psychologique et spirituel ce qui m'aide à préparer ce voyage sereinement et partir dans de bonnes conditions et pour les bonnes raisons.

Merci à tous,

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

17 février 2009 à 16:31:18
Réponse #30

ERECTUS


bonjour

(je bosserai pas avec mes merrels en goretex toutes neuves).

J'en ai depuis un an, et je suis très déçu de ces chaussures, je trouve qu'elles respirent pas du tout...et sont donc froides...et elles s'usent vite!!
Mes trezeta.... :'( je vous regrette tellement; et dire que j'ai failli reprendre les mêmes... ^-^
Un avantage...plus légères!! ;)
Quand sa route est dure, le dur poursuit sa route

17 février 2009 à 18:33:34
Réponse #31

Mrod


Je connais beaucoup de gens qui sont des inconditionnel de la merrell comme moi. Avec ses chaussures, on aime ou on aime pas et quand on aime c'est pour la vie ! Je ne vois pas le lien entre le fait qu'elle ne respire pas et soit froide. Pour moi c'est assez contradictoire. Si ça respire, l'air extérieur froid rentre et l'air chaud sort. Mes vielles qui n'ont pas de membrane goretex sont bien aérés et chaudes c'est le modèle caméléon version basse. J'ai une autre paire pour l'été très aérée et les nouvelles en GT montantes pas trop chaudes, dans la neige ça devient limite mais en 3 saisons même en altitude elle devrai être parfaites.
Pour l"usure, tout dépend de l'entretien et de comment tu t'en sert. Mes vielles ont presque 3 ans, la semelle commence à être limite pour une rando engagé mais ça passe (pourtant j'en ai fait des km aussi bien en nature ou sur le goudron et en ville), une des chaussure à un trou sur le coté au niveau de la jonction membrane semelle et les coutures au niveau du petit orteil commencent à lâcher (c'est toujours la que mes chaussures pètes car j'ai le pied très large et cela tire sur les coutures).

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

17 février 2009 à 19:29:09
Réponse #32

magiccerbere


Bon courage à toi Mrod je t'envis beaucoup tu part en aventure en laissant tout derrière ne serait-ce qu'un moment ça peut que remettre les idées en place.

Tafdac...
Bon courage, fais de belle rencontre... profite de la vie...

Je t'envie mais d'un autre coté... moi aussi, le moment venu, je partirais... Bonne découverte!
"J'ai la nostalgie d'une de ces vieilles routes sinueuses et inhabitées qui mènent hors des villes... une route qui conduise aux confins de la terre... où l'esprit est libre..." H.D Thoreau

17 février 2009 à 19:51:01
Réponse #33

Mrod


Merci Lilou, je t'emmène si tu veux *rire*. Je pense que ce sera plutôt ce mode de vie 'nomade' qui me manquera quand je me poserai quelque part. Mais moi aussi j'aime mon lit, d'ailleurs j'arrête pas de faire des nuits de 12h pour en profiter un max.

Magiccerbere,
Le plus dur c'est de prendre la décision de partir puis le faire, le reste c'est tout bénef.

*mode conneries on*
J'en profite pour faire du bruit, (c'est mon post je fait ce que je veux, na!)
Hé la confrérie des nains!
C'est quoi ce slogan pourri: "Etre jeune ET responsable"
On a pas été de bon exemples pour vous?
Nous c'était:
"Etre jeune, faire plein de conneries, faire chier nos parents et les trois "B", boire, bouffer et *censuré*"
C'est comme ça qu'on apprend  :D.
*mode conneries off*

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

18 février 2009 à 08:14:43
Réponse #34

magiccerbere



Hé la confrérie des nains!
C'est quoi ce slogan pourri: "Etre jeune ET responsable"
On a pas été de bon exemples pour vous?
Nous c'était:
"Etre jeune, faire plein de conneries, faire chier nos parents et les trois "B", boire, bouffer et *censuré*"
C'est comme ça qu'on apprend  :D.


J'ai dit responsable, pas raisonnable! Alors


Bon, allez, a la prochaine mec, on guete tes nouvelles.
"J'ai la nostalgie d'une de ces vieilles routes sinueuses et inhabitées qui mènent hors des villes... une route qui conduise aux confins de la terre... où l'esprit est libre..." H.D Thoreau

18 février 2009 à 09:25:58
Réponse #35

Bison


Salut Mrod,

J'arrive un peu tard ...

Suggestion :  pour la deuxième paire de chaussures, tu pourrais envisager des Crocs (les vrais)...
Pour 300 g, tu as quelque chose qui passe partout.

Bon trip!
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

18 février 2009 à 09:32:38
Réponse #36

Mrod


Fait pas costaux magiccaniche ou je vais t'apprendre la technique du lancer de nain !

Va falloir me supporter encore un peu, je part que le 21  ;D

Bison,
Le but est surtout de prendre ce que j'ai sous la main, pour commencer. Ensuite je modifierai si besoin.
De plus les hôtes ou je vais aller on l'habitude de recevoir du monde donc il auront surement des bottes et des vêtements de travail à prêter.

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

19 février 2009 à 13:32:45
Réponse #37

Mrod


Bonne nouvelle,

Mon test pour la maladie de Lyme après confirmation s'est avéré être un faux positif, ouf !!
Déjà un souci de moins.

Aujourd'hui je vais faire quelques achats pour compléter mon sac, juste des babioles, pince à épiler, trucs pour la couture ...
Puis j'ai encore pas mal de trucs à ranger ici, cartons je vous hais.

J-2, l'excitation monte, Je part directement dans les Cévennes y passer quelques jours (dans la neige) et voir une amie puis je remonte le 2 dans le nord pour woofer dans un élevage de chevaux arabe (je sais plus si je vous en ai parlé) on verra selon le feeling combien de temps j'y reste, du 13 au 15 je passe le weekend avec C.john et des amis. Dans quelques temps je créerai un sujet dans la section 'sorties' pour vous dire comment ça se passe et peut être quelques photos.

A bientôt,
Nico
« Modifié: 26 février 2009 à 04:57:13 par Mrod »
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

19 février 2009 à 15:37:04
Réponse #38

ERECTUS


Je ne vois pas le lien entre le fait qu'elle ne respire pas et soit froide. Pour moi c'est assez contradictoire. Si ça respire, l'air extérieur froid rentre et l'air chaud sort.

Si tu respires pas dans tes groles, tu y sus...ta sueur, elle refroidie. Elle refroidie donc tes pieds qui doivent transferer leur chaleur à tes chaussettes humides pour les réchauffer... non?  donc...

c'est mon avis...
Quand sa route est dure, le dur poursuit sa route

23 février 2009 à 16:17:52
Réponse #39

ERECTUS


Erreur ! :D Comme un ancien membre de ce forum qui se nommait kartoffel ;) l'a écrit : « NB : La thermodynamique nous dit que la chaleur va toujours spontanément d'un corps chaud vers un corps froid. Il n'y a jamais de "froideur" qui irait d'un corps froid à un corps chaud, la froideur n'existe pas. Si on a l'impression d'avoir la main gagnée par le froid quand on serre un gros glaçon qui sort du congélateur, c'est parce que notre main donne de la chaleur au glaçon. Or un objet qui donne de la chaleur se refroidit. »

Je crois qu'être au clair sur ces notions peut épargner pas mal d'erreurs en matière de préservation de notre température : voir le lumineux article du Wiki Thermodynamique de base

 :doubleup:
Voilà en bien mieux expliqué ce que j'ai essayer de dire sans réussir! :-[


jiluc.


Quand sa route est dure, le dur poursuit sa route

24 février 2009 à 13:53:24
Réponse #40

Mrod


Bonjour,

Je suis parti depuis 3 jours et je n'ai pas toujours accès au net puis pas trop envie d'y passer beaucoup de temps.

J'ai créé une sorte de carnet de bord sur un autre forum. Je pourrais faire des copies ici mais cela me prends du temps de faire le tour de tout les forums que je fréquente alors je préfère tout centraliser c'est plus simple pour moi.

Voici le lien:
http://www.nature-survie.com/nature-voyage-et-aventure-f12/carnet-d-errances-de-mrod-journal-d-un-vagabond-des-temps-modernes-t579.htm#3185

amicalement,
Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

24 février 2009 à 18:47:56
Réponse #41

magiccerbere


Trés beau message, j'ai beaucoup apprécié.
Je le copie ici, j'espere que tu m'en veux pas, pour que chaqu'un puisse le lire sans avoir besoin d'aller sur un autre forum:

Citer
Carnet d'errances de Mrod : journal d'un vagabond des temps modernes

Intoduction:
Départ prévu le 21 Février 2009, moi et mon sac à dos (21kg pour le moment). Je compte silloner la France, en stop, en vivant de petits boulots et surtout grace au wwoof (fermes bio qui fournissent le gîte et le couvert contre quatre à cinq heures de travail par jour, plus d'infos sur http://wwoof.fr/). Cela me permettra de visiter quelques unes de nos belles régions, approfondir et mettre en pratique mes connaissances sur les techniques biologique et écologique de culture, constructions, élevage, etc... et surtout passer beaucoup de temps dans la nature entre mes déplacements et les weekends.
Je me donne une seule limite, le mois de septembre pour décider de la suite de cette aventure. J'ai déjà plusieurs idées en tête, Europe de l'est, Afrique, Asie... Laissons les mijoter quelques mois...




Bonjour à tous et à toutes,

Je crée aujourd’hui ce sujet qui me servira de carnet d'errances pour partager avec vous mon voyage, mes rencontres, aventures et autres.


Le 22 février 2009, J+1, lieu: Lyon

Je suis parti hier vers 13h (le temps de voir un médecin et dire au revoir à mon ex-compagne) de Jarnac (Charente), en stop (avec un panneau sur lequel est écrit : « Je suis gentil »), pensant me rendre à Alès (Gard), et en chemin m’arrêter quelques jours dans les Cévennes. Mais je ne voulais pas trop ‘prévoir’ et plutôt me laisser surprendre, au hasard des rencontres, et me laisser guider, aller où le vent me porterait.

Après deux heures, j’avais à peine parcouru une centaine de kilomètre et me trouvais non loin de Limoges. Quand un fourgon immatriculé dans le 69 s’arrête et je pense à ma sœur qui m’avais proposé de passer quand je le voulais (un de plus ou de moins dans une collocation à 4 ça change rien). Je demande au chauffeur s’il va à Lyon, il me répond que oui, c’est parti. Et j’ai bien fait de suivre mon instinct car ce fut un très agréable voyage de huit heures. Nous avons discuter tout le long, échanges, partages d'expérience. Une bien belle rencontre qui s’est soldée par un échange d’adresse pour rester en contact.

Arrivée chez ma sœur (Julie), quai de Saône, vers 22h30. Elle a emménagé depuis quelques mois ici avec 3 de ses amis, tous éducateur spécialisé sortant de la même promo, je suis déjà venu en Janvier et j’avais rencontrée toute la bande durant un weekend en Juin 2007 à Annecy (bivouac sur un sommet au dessus du col des contrebandier, avec vue imprenable sur le lac et Annecy ‘by night’). A peine le temps de se poser au salon avec une bière que Mathieu rentre du travail, puis Delphine accompagnée de son amie, on papote un peu puis dodo.

Aujourd'hui Dimanche, journée glandouillage à l’appart, chacun fait sa petite vie, et moi j’en profite pour vous écrire. Je compte rester ici jusqu’à mardi matin puis reprendre la route. Mais rien n'est fixé.

Je vous partage ce que je vis mais il me semble important de vous expliquer ce qui m’a décidé pour partir avec mon sac, choisir cette vie de nomade et surtout le sens de ce voyage :

Commençons par le commencement!

Au début du mois, ma compagne et moi avions décidés, d'un commun accord, de nous séparer (c'est triste mais il faut parfois se rendre à l'évidence).

Je vous passe les détails.

Suite à cela, j'ai entamé un profond questionnement pour savoir ce que je voulais faire dans les prochains mois. J'ai du faire le tri dans mes priorités, définir ce qui est important pour moi et quel sens donner à ma vie.

N'ayant plus d'attaches (pas de boulot, plus de logement et personne qui dépende de moi), j'ai décidé de partir (projet très ancien que j’ai toujours repoussé).

Inutile de partir loin, l'important est de partir. J'ai donc choisi de me limiter à la France jusqu'en septembre puis faire le point et décider de la suite...

Partir, oui mais pourquoi faire? Dans quel but?

J'ai longtemps laissé murir en moi ses questions. Après une après midi à démonter mon camp de base et tout réduire en cendre, plusieurs heures en silence face au feu (ça me vide l'esprit).

Et surtout grâce à l'aide d'amis qui m'ont guidé (ils se reconnaîtrons). J'ai trouvé les réponses à ses questions.

La réponse, bientôt… (un peu de suspense ne fait pas de mal).





Mardi 24 février, J+3, Lieu: St Hilaire de Brethmas (Gard)

Je suis parti hier de Lyon, vers 13h, je sentais que ma place était ici et je retournerai voir ma sœur plus tard.
Le trajet d'hier à été très éprouvant, difficile de sortir de l'agglomération Lyonnaise en stop même en utilisant en partie les transports en commun et une heure de marche le long de l'A7. J'ai mis trois heures pour arriver au péage de Viennes puis huit autres pour arriver ici. Y'a des fois comme ça, et d'autres où ça va tout seul, je m'adapte. Pour me réconforter j'ai pu admirer, après la tombé de la nuit, un magnifique ciel étoilé.
Je reste ici jusqu'au premier mars, profiter de l'air vivifiant du Sud, de la garrigue et bien sur passer du temps avec mon amie. Ensuite cap pour la Bretagne chez mon premier hôte woof (qui tarde à confirmer mon séjour).


J'ai beaucoup travailler la suite de mon texte qui explique mes motivations. Ce n'est pas facile, surtout pour moi, de mettre des mots sur ce genre de choses.

Pourquoi partir ?

J'ai essayé de faire "comme tout le monde", avoir une vie posée et stable, un boulot, un appartement, etc. Mais je ne suis pas heureux ainsi, cela ne me correspond pas.

Notre mode de vie (occidental) ne me paraît pas naturel même si pour la plus part il est 'normal'.

Quand on observe la nature, rien ne dure, tout est en mouvement perpétuel et chaque être s'adapte à son environnement tout en restant en équilibre avec lui.

Avec la technologie, l'homme a appris à contrôler, en partie, son environnement. A un point qui me semble excessif. Il n'y a plus de place pour l'imprévu.

Et moi, j'aime l'imprévu, me faire surprendre, sentir que même si je suis maître de ma vie je ne suis pas tout puissant.

Plus que tout j'aime la relation, être en lien, avec mes semblables, la Nature, toute forme de vie.

J'ai passé une grande partie de ma vie à courir après je ne sais quoi. "La tête dans le guidon" je ne voyais que le but et suis passe à coté de tout le reste, surtout la relation.

Voilà pourquoi j’ai choisi un autre mode de vie, moins centré sur moi-même et libre pour m’ouvrir aux autres.

J’en viens au but de ce voyage, qui en réalité est un non-but. Je souhaite me laisser guider au hasard des rencontres, faire confiance à mon instinct.

Je n’ai pas de réel but car je ne veux pas que mes projets soient figés. Je ne veux pas lutter contre les imprévus, les obstacles …

Sans but, sans courir après quoi que ce soit, je peux avancer librement. Les contraintes n’en sont plus et je vais de l‘avant à mon rythme.

Simplement m’adapter… toujours et avoir confiance...

Bien à vous,
Nico
"J'ai la nostalgie d'une de ces vieilles routes sinueuses et inhabitées qui mènent hors des villes... une route qui conduise aux confins de la terre... où l'esprit est libre..." H.D Thoreau

24 février 2009 à 19:33:10
Réponse #42

mat.151


l'avanture...  j'ai bien aimé la partie ou tu expliques pourqui tu pars. intéressant ça.

a tu vas te regaler ! enfin j'espere! sinon le coup du "je suis gentil" pour faire du stop  :doubleup:  ça a marché??
ça me rappel avoir essayé avec le frangin en tendant un bouquet de fleur aux femmes qui passaient...ba ça a marché!

bonne route; j'allume un cierge pour St Christophe pour conjurer le demon

25 février 2009 à 18:38:00
Réponse #43

magiccerbere


Nouvelle du jour:

Citer
Mercredi 25 février, J+4, Lieu: St Hilaire de Brethmas (Gard) humeur: serein

Bonjour, et quel "bon jour" !

Ce matin grasse matinée. Mon hôte m'a répondue, elle ne pense pas pouvoir m'accueillir car elle fait face à quelques difficultées, et pense que ce ne serai pas "bon" pour moi. Je lui ai répondu et j'attends sa réponse définitive. Cet aprem lecture sur la terrasse ("Le face-à-face des coeurs" Le soufisme aujourd'hui, de Faouzi Skali).

Appuyé contre le mur, le vent carresse mon visage, le soleil me réchauffe, calme et paysible.

Je vous partage cette interprétation (personnelle) d'une citation de Ibn 'Ata' Allâh:

"Qui connaît La Voie, la reconnait en toute chose,
Qui s'en est égarée, devient absent à toute chose.
Qui la pratique, ne peut rien lui préférer."

Eh bien, en esperant qu'il puisse quand même aller chez son hote, il as l'air d'avoir le moral!
"J'ai la nostalgie d'une de ces vieilles routes sinueuses et inhabitées qui mènent hors des villes... une route qui conduise aux confins de la terre... où l'esprit est libre..." H.D Thoreau

26 février 2009 à 05:07:23
Réponse #44

Mrod


Merci à tous pour les encouragements,

Je suis juste passé dire bonjour.
Je déborde d'énergie (ça fait trop de bien l'air et le soleil du Sud), je passe la nuit a bosser et lire quelques trucs (philo).

Merci magiccerbere de copié mes textes (sans autorisation  ;)), j'ai choisi de ne faire qu'un seul sujet sur un seul forum pour centraliser les commentaires et m'éviter de devoir faire les MAJ et répondre sur "36000" forums.
En ce qui concerne le choix du forum, c'est mon choix, alors j'espère que cela ne pose de problèmes à personne. Ce forum étant déjà très fréquenté j'ai choisi de le faire sur une autre qui me tiens aussi à coeur.

Leif, mail moi si tu veux, ce sera plus simple pour moi que des mp.

Amicalement,
Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

26 février 2009 à 07:44:48
Réponse #45

nemesys


Bon courage à toi !! :up:
et comme pour les autres, si t'as besoin, hésites pas, passe un mail  ;)

26 février 2009 à 11:50:37
Réponse #46

Joca


Salut!
Sérieusement je te souhaite bon courage, et bonne chance mais ti n'en n'aura pas besoin!
Amuse toi bien! :doubleup: :doubleup: :doubleup:

Joca.
Récits de voyages et de rencontres : https://noteslointaines.wordpress.com/

20 avril 2009 à 14:29:51
Réponse #47

Mrod


Fil cloturé,

Pour plus d'accéssibilité à mon carnet de bord j'ai créé un blog comme ça Magic n'aura plus à recopier.
http://nicolas-vagabondage-wwoof.blogspot.com/

A bientôt,
Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité