Nos Partenaires

Auteur Sujet: Roselli 850  (Lu 18000 fois)

09 janvier 2012 à 18:51:48
Réponse #25

camoléon


Citer
   
et oui c'est de la qualité, parceque elle passe plus de nuit dehors planter dans le billot par tout temps que ranger dans sa petite housse de cuir. Mais elle sert tout les jours à la maison en cette saison, plus les vacances dans les bois, bref je remet pas en cause le produit, mais le manche reste du consommable.

 :o :ohmy: :lol: Je dors avec moi! (bien que le ménage à trois soit difficile ;#)
C'est vrai qu'elle ne chôme pas non plus depuis quelques mois par chez moi, mais pour des raisons de sécurité et d'entretien, je préfère la rentrer. C'était peut être juste une façon de parler :huh:

Citer
Il me semble que les manches des Roselli s'abîment vite. Le bois est assez tendre et les coups en dessous du fer marquent vite et fort.
Le bois des Gransfors est plus dense.

J'en suis venus à la même réflexion à propos de la qualité de manche Roselli et des Gransfors, mais pourrait on vraiment adapter l'un sur l'autre en gardant la même efficacité? C'est peut être bête, mais la Roselli me semble avoir une géométrie particulière dont le manche fait partie. 
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

20 janvier 2012 à 13:54:33
Réponse #26

caillou



Bonjour à tous,

je vais répondre pour le coin de bois.

La technique est simple.
J'ai toujours vu mon père le faire pour les manches de tous les outils dont la partie métallique vient par le haut du manche.

1- il faut faire une entaille dans le sens de la longueur (manche ovale) de quelques millimètres pour "amorcer" la mise en place du coin.

2- placer l'outil sur le manche si ce n'est pas déjà le cas.

3- confectionner un coin en bois dur de quelques millimètres de larges (en fonction du jeu) s'affinant en biseau. le coin fait environ 3cm de long.

4- recouvrir le coin de colle à bois

5- enfoncer d'abord par des gestes contrôlés la partie fine du coin - puis allez y franchement quand celui ci est engagé. (souvent le coin éclate quand il est enfoncé au max.

6- araser le tout après séchage de la colle, ponçage, un peu d'huile.

tous les outils traités de cette façon ne se sont jamais démanchés. En fin de vie le manche cassait.

pour les outils ou le manche s'élargit au bout (on enfile l'outil par le bas du manche), on peut le faire mais je ne l'ai pas vu faire cela de façon systématique.

bonne chance pour la réparation.

attention quand même à l'entretien

20 janvier 2012 à 14:37:11
Réponse #27

Chris-C


Salut,

j'ai enfoncé le coin déjà présent dans le manche et pour le moment ça bouge plus. ça fait une semaine.

à suivre

07 février 2012 à 18:42:25
Réponse #28

corbak


Bon j'avais le même problème, et j'ai utilisé la même solution que toi, mais avec un coin en bois, Je l'ai cassé hier soir.

Le manche à cassé dans la parti métallique, bon c'est pas un drame mais la forme est pas évidente à refaire.

J'ai du frêne qui doit pas être complètement sec, mais je vais quand même tenter de me refaire un manche. Histoire de pas rester sans hachette, ça laissera le temps au reste de sécher.

je vais avoir de quoi faire plusieurs manche, je t'en met un de coté. Sans vouloir te porter la poisse of course...  ;#

18 décembre 2012 à 19:17:57
Réponse #29

mrfroggy


Ya des news dans ce manche qui prend du jeu ?
 :)
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

18 décembre 2012 à 22:20:52
Réponse #30

camoléon


Citer
Ya des news dans ce manche qui prend du jeu ?
 :)

Pour ma part, j'ai enfoncé un petit coin en fer dans l’œil du manche et trempé le tout une journée et une nuit dans de l'huile de lin.
Depuis, pas de problèmes.

 ;)
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

19 décembre 2012 à 14:09:20
Réponse #31

mrfroggy


 :) merci pour ta réponse
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

03 mars 2013 à 15:12:16
Réponse #32

Chris-C


Ya des news dans ce manche qui prend du jeu ?
 :)

oui.
J'ai recoller le coin en bois.
J'ai bourré le tout de colle à bois et enfoncé le manche dans l'autre sens pour qu'il rentre en force.
Du coup même sans colle je pense que le manche ne bougera plus, mais la colle permet de combler les espaces vides
du fait que le manche est à l'envers.

Cette position de manche ne pose pas de problème de tenu, j'ai envie de dire "au contraire" mais c'est perso.

L'utilisation depuis cette modif n'a pas était intensive, je me chauffe plus au bois pour le moment.
La colle a gardée un aspect souple ce qui laisse présager une bonne tenue au vibration.






voila

20 avril 2015 à 13:28:05
Réponse #33

lambda


Bonjour à vous. :)

Je me permets un petit déterrage de ce sujet...  :-[

J'en ai une depuis quelques années et elle m'a toujours beaucoup intriguée et j'avoue jusqu'à il n'y a pas si longtemps que ça avoir toujours eu du mal à m'y faire.

Je l'ai reprise en main et tenter de comprendre le pourquoi de mon "insatisfaction"...

En très cours, j'ai:

- repris l'émouture en relevant légèrement sa hauteur tout en respectant le profil plat scandinave: (donc émouture toujours scandi mais avec un angle un peu plus ferme.)
et

- refais un manche completement avec un profil différent détaillé plus bas, en hêtre, plus dense et solide que le bouleau qui marque en effet facilement...

Ici je vous mets une copie d'un mail "feedback" que j'avais envoye a Mr Roselli La dessus... C'est en anglais, desole, mais c'est pas d'un gros niveau...

"Mr Roselli, hi.

I send you this mail for giving you some feedback concerning your axe i have in my possession since few years, and that i am using with a lot of pleasure as a simple carver/bushcrafter hobbyist.
This short feedback is quite convergent with a bunch of other feedbacks monitored in the net and/or coming from direct exchange with other people.

- The axe is a very effective and precise carver/planer allowing obtaining of planks, conical tips for poles, dowels, and shape comprising convexe or concave (in a reasonable value) radius (tipically large spoon or plate). Easy and pleasant to have in hands close or directly under the head.

- Used for a more general purpose in woods, it is a wonderfull splitter, indeed, with these particularity to never be stucked in wood, i confirm...  i tried with pine, chesnut, oak, birch, the result is positively the same: good splitting effect and not prone to be blocked.

- Used for limbing, felling small tree (5-15 cm diameter) or cutting, it is also good and functional, at the condition to not have a too small grazing incidence angle, between the main medium plan of the blade and the surface to be attacked. The depth of impact is quite good if a good range of attack angle incidence is respected. Said depth is perhaps a bit less important than with more classical limbing/cutting shape of axe as what is provided by Gransfors or Watterling, and so on... but your axe removes with each hit a quite impressive chunk/block of wood by alternating angle of attack, hit after hit. The range of attack angle has nevertheless to be respected, and is quite narrow.

- The hammer is very convenient for punching haring wood for tent or dowels or whatever in this sense.

- Used as a scratcher/scrapper, it seems to provide a good capability with a ''ulu'' manipulation quite convenient.

- For maintenance , sharpening with a flat water stone is very pleasant, but quite long if the edge of the blade is really blunt/dull... In this sense, it is important to maintain regularly the axe sharp for avoiding too laborious sharpening sessions... Somehow, it is a conventional way of doing for working properly, whatever the tool is...

- Concerning the pure ergonomy and handle, balance is good, hand feeling very pleasant for carving or cutting/limbing... the cinetic nergy seems to be well transmitted from the arm to the piece of wood to be cut, without noticeable unpleasant vibrations.

- The wood of the handle is nevertheless very soft and can damage quite easily, during splitting session, especially with a hard wood having a non rectiligne grain/fiber: the simple brutal cntact between the wood to be split and the side parts of the handle, close to the head, is sufficient to create repetitive damages.

Globally it is a very nice tool but perhaps, not the best for a first tool provided to a true wood worker beginner... It need time to acclimate and use with pleasure and some efficiency this axe.

I reasonably guess that you are aware about this kind of feedback and know perfectly this remarks from other customers.

What i would like to underline in the following part of this mail is some modifications i brought to my exemplar in order to fit closer to my need and use truly this good tool.

- On my personnal and subjective by nature point of view, the axe is definitively well designed for wood carving, carpentry, on the field or in workshop, and functional for more general camping/outdoor activities.

- Being also a camper, i tried nevertheless to imagine some modifications to bring to my exemplar in order to balance a bit more the bi-valence or the ''double face'' of this axe...


- First of all, i tried to imagine to grind the head in order to make narrower the angle of the edge, but after consideration, i decided to give up this idea because it would degradate the carving ability of this axe (hand will be easily disturbed by the proximity of wood surface to be, for instance, planed), its splitting efficiency, without a really noticeable advantage for limbing/cutting/falling down small trees.
- I finally decided to put my effort in modifying the handle of your axe: in this sense i replace it by a longuer handle (i am quite fond of axe with ''light'' head and long handle: less weight, but more speed for said head).
- I chosed to have a shape/design quite close to the traditionnal finnish axe Billnas. it gives for me the possibility to increase the splitting efficiency of the axe, while maintaining the capability to work precisely, and improve also a bit the cutting/limbing efficiency.

 The wood chosen is beech which is a bit harder and denser than birch, in a sense, less fragile.

The cross section of the handle close to the head is very ellipsoidal and finer at the lower part of the handle close to the head, in order to minimize contact cross section between the handle and the wood to split.

In this mail, in attached files (first set of pictures in this mail, second set in the following mail), you should see some pictures of the axe with its new handle. One of these pictures (named "working grips") illustrates 3 ''typical'', but not straight systematic (it is more 3 tendancies depending of plenty of external factors), ways i like to hold this axe:

- the green way/area is the holding/gripping area for precise carving work.
- the red way/area is more adapted for limbing/cutting operations.
- the blue way/area is more adapted for providing a maximum of energy for splitting operations, the shape of this part, a bit like a funnel/dumbell, provides a sort of quite confortable ''cradle'' for the hand.

Red and blue way/area can overlap if necessary, especially if there is a need for some maimum energy for limbing/cutting operation.

Said type of modifications gives a new total lengh of 47 cm (which allows to work with 2 hands if requested) easily still transportable in a standart back-pack, slightly heavier, but i did not do measurement, and it moves back the barycenter of the axe of 2.5-3 cm from its original position, without no (not yet) noticeable drawback for carving session.

I am aware that there is a big chance you already, deeper and more sorrowly than me, studied this kind of variations. Therefore, i would like to ask to you if this kind of ''customisation'' were already considered by you, as the father and designer of this tool, and if not, for which technical reasons?

This mail has absolutely no more pretention than trying humbly to bring to you a personnel feedback and some potential suggestions if the line of your axe would be submitted in the future to some updating/evolution. I stay tuned for any kind of remarks from your part concerning this ''customisation'' and its pertinence.

Anyway, thank you very much for your impressive and beautiful work in general, and nowday for your patience for reading my mail. While waiting with pleasure your reply and explanations.

Best regards
."










L'idée étant de rendre cette hache un peu plus polyvalente, plus apte à travailler vraiment à 2 mains si nécessaire, un brin plus pénétrante à la coupe tout en gardant son pouvoir de fendeus si caractéristique... en restant transportable et utilsable en couteau alternatif...

Je reste à l'usage satisfait des modifs réalisées, et redécouvre cette hachette avec de nouveaux yeux et beaucoup de plaisir...

Niveau sécurité, cette hache est un peu "pointue" car si l'angle d'attaque est trop rasant, la hache peut riper et rebondire facilement... il faut rester rigoureux quand au respect de ce fameux angle d'attaque " à 45 °"... Bref un coup à prendre et à driller... rien d'anormal quelque soit l'outil considéré en fait...

Si ca peut donner quelques idées.

Ici, la réponse recue de chez Roelli...

Oui, mais court et vague:

"Hello Stephane,
thank you for your message. We do take all feedback seriously so let´s
see what´s going to happen...
The handle of axes are made of birch because it´s the only possible wood
material wich grows in Finland. Not the best you can think of but quite
good anyway...
Yours, Kari from Roselli"

j'espère avoir un retour un peu plus fouillé... je pense que le produit de base est vraiment bon, plein de potentiel, mais comme tout, ca mérite d'évoluer de façon un peu "darwinesque", de ne pas rester figer sur une formule unique, si bonne soit-elle...

à+,
Lambda


à+,
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

20 avril 2015 à 13:52:41
Réponse #34

Troll


Bonjour,

Mon Auguste Papy, menuisier et homme de campagne plus qu'octogénaire encore actif à ses heures, a par le passé dû abattre bon nombre d'arbres à la main et travailler la terre avec des outils en fer à manche en bois (hache, bêche, etc...).

Effectivement, bon nombre de fois, il a été obligé de réparer ses manches. Je l'ai souvent vu faire étant plus jeune et je l'ai fait moi-même par la suite. J'apprends en refaisant, comme les singes. Il s'y prenait de la même façon que décrite par caillou. +1 pour caillou donc !

Ainsi, je rejoins totalement cette méthode du coin collé dans la fente.

Après ce genre de réparation, pour l'avoir également expérimenté, je n'ai jamais eu de nouvelle casse. Cela dit, peut-être que cela peut venir de l'essence du bois du manche ? du dimensionnement du coin ?

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité