Nos Partenaires

Auteur Sujet: [conduite à tenir] morsures de chien  (Lu 6159 fois)

14 janvier 2009 à 12:00:46
Lu 6159 fois

Berhthramm


Suite à l'autre fil de discussion... et comme je suis un adeptes des CAT, je vous livre ce lien que j'ai trouvé particuliérement clair, didactique et utile...

http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/corpus/disciplines/chirmax/chirmaxface/213b/lecon213b.htm#

:)

La première démarche étant bien sûr de ne pas se faire mordre... prévention, prévention, prévention ET comportement adapté.

:)


14 janvier 2009 à 13:55:07
Réponse #1

Bison


Bonjour Berthram,

Ultra intéressant! Je crois que c'est le genre de document que chaque propriétaire de chien et que chaque père/mère de famille, devrait avoir lu. Certainement aussi une leçon à annexer aux cours de bio dans le secondaire ...

Je me demande si l'intervention chirurgicale, relativement lourde quand même (anesthésie générale), est pratiquée systématiquement, ou si c'est plutôt un voeux pieux?

Le propriétaire du chien a intérêt à être bien assuré!
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

14 janvier 2009 à 14:08:17
Réponse #2

Berhthramm


dépend du niveau de gravité de la lésion je pense, mais sur les pénétrations ponctiformes (crocs) on va quand même avoir droit à un débridage pour pouvoir assurer une detersion correcte...

au mieux sous locale, au pire à crue...

et il faut dire qu'on est là plein pot dans "la reflexion bénéfices/risques"... et le risque anesthésique est surement statistiquement moindre (vue le protocole) que le risque "desinfection sommaire".

Maintenant dans le cadre de l'impossibilité d'accés à un médecin correcte, rapidement, je me demande comment le gérer...? Dans un premier temps je me suis dit que foutre la canule du flacon de Betadine dans les points de pénétration et rincer à la beta pouvait être une solution, mais des fois j'ai des solutions un peu "punk" et je me demande la tolérance organique de l'iode face à ce qui s'apparente possiblement fortement à une injection dans ce cas...

Cubitus ?
Moleson ?

Les infirmiers ?

« Modifié: 14 janvier 2009 à 14:13:26 par Berhthramm »

14 janvier 2009 à 14:20:17
Réponse #3

Moleson


dépend du niveau de gravité de la lésion je pense, mais sur les pénétrations ponctiformes (crocs) on va quand même avoir droit à un débridage pour pouvoir assurer une detersion correcte...

au mieux sous locale, au pire à crue...

et il faut dire qu'on est là plein pot dans "la reflexion bénéfices/risques"... et le risque anesthésique est surement statistiquement moindre (vue le protocole) que le risque "desinfection sommaire".

Maintenant dans le cadre de l'impossibilité d'accés à un médecin correcte, rapidement, je me demande comment le gérer...? Dans un premier temps je me suis dit que foutre la canule du flacon de Betadine dans les points de pénétration et rincer à la beta pouvait être une solution, mais des fois j'ai des solutions un peu "punk" et je me demande la tolérance organique de l'iode face à ce qui s'apparente possiblement fortement à une injection dans ce cas...

Cubitus ?
Moleson ?

Les infirmiers ?



La solution punk est adéquate, mais à vif ca risque d'être mal vécu. Le mieux encore serait d'avoir une seringue avec une aiguille bouton pour le faire.

Moleson

14 janvier 2009 à 14:26:22
Réponse #4

Berhthramm


ça va piquer hein ?

j'ai vécu ça à l'armée pour une cure de phlycténe au pied, vidange de l'ampoule et remplissage à la teinture d'iode... même aprés 50 bornes de marches avec tout le barda... on va dire que ça reveille.

 :lol:

14 janvier 2009 à 14:30:19
Réponse #5

Criss Kenton


Merci Berthramm  :up:
Tres interessant.

Il serait judicieux de l'annexer dans le wiki dans l'article qui va bien non?

Criss Kenton, qui aime apprendre des trucs depuis 1983

14 janvier 2009 à 14:33:37
Réponse #6

DavidManise


Sinon si tu veux vraiment que ça couine tu peux le faire à l'alcool aussi ;D

Plus sérieusement je pense que de remplir de bétadine est une bonne chose...  l'autre bonne chose, si on est à plusieurs jours du médecin, peut-être, ça sera de poser une mèche stérile si possible, pour éviter que la plaie ne se referme en surface, enfermant les problèmes...  là aussi à vif ça risque de pas être agréable, mais bon.  Les risques d'infection sont tellement élevés que ça me semble justifiable et de facto supportable.

J'ai un pote véto au Québec qui dit "une morsure ça se soigne exactement comme un abcès".  C'est pas entièrement faux je pense.

Ciao !

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

14 janvier 2009 à 14:39:41
Réponse #7

Moleson


ça va piquer hein ?

j'ai vécu ça à l'armée pour une cure de phlycténe au pied, vidange de l'ampoule et remplissage à la teinture d'iode... même aprés 50 bornes de marches avec tout le barda... on va dire que ça reveille.

 :lol:
Je connais bien, :'( mais sa sèche bien une cloque. Aspirer le liquide et le remplacer par du mercurochrome. Par contre c'est vrai que c'est jouissif, enfin pour les masochistes.

Moléson

14 janvier 2009 à 14:48:35
Réponse #8

Berhthramm


Sinon si tu veux vraiment que ça couine tu peux le faire à l'alcool aussi ;D

Plus sérieusement je pense que de remplir de bétadine est une bonne chose...  l'autre bonne chose, si on est à plusieurs jours du médecin, peut-être, ça sera de poser une mèche stérile si possible, pour éviter que la plaie ne se referme en surface, enfermant les problèmes...  là aussi à vif ça risque de pas être agréable, mais bon.  Les risques d'infection sont tellement élevés que ça me semble justifiable et de facto supportable.

J'ai un pote véto au Québec qui dit "une morsure ça se soigne exactement comme un abcès".  C'est pas entièrement faux je pense.

Ciao !

David

oui apparement d'autant qu'on néglige semble t-il beaucoup le décollement des tissus et l'étendu des dégats sous cutané (comme dans certains escarres : petite plaie cutanée mais vaste caverne nécrotique en dessous  :o )

14 janvier 2009 à 14:58:42
Réponse #9

Chris-C


J'ai soigné un pote qui a eut la bonne idée de séparer 2 mâles qui discutaient velu pour les yeux de ma belle toutoune,en mettant sa main entre les 2 machoires  :o

perforation dans la viande entre pouce et index (me rappel plus le nom) + petit trou par ci par la sur la paume et le dos de la main.

lavage bétadine savon, désinfection bétadine (flacon jaune), pansement avec compresse pour protéger le tout.
lendemain matin urgence, injection préventive antibiotiques et validation de ce qui avait été fait par l'urgentiste.

Quand le chien qui à planté ses crocs dans la main c'est rendu compte que c'etait de la chaire humaine,
j'ai clairement vu la surprise et un arret totale de l'attaque, je pense que mon pote a eu chaud car si le chien avait continué son geste, la bétadine aurais était un peu light....

a+  :)

14 janvier 2009 à 15:03:22
Réponse #10

Criss Kenton


Moins intéressant que la béthadine puisque cette dernière détruit le virus de la rage (iode).  ;)
T'es sur de ca Olcos?
Justement ce matin j'ai poste une remarque dans le WIKI a ce sujet:
Salut :)

Tout d'abord excellent article! Pragmatique et pertinent.

Juste une petite chose qui m'a fait tiquer, une phrase concernant la rage: "Il est aussi préférable de s'équiper d'un désinfectant à base d'iode qui élimine le virus."  Je trouve cette phrase un peu peremptoire et ai peur qu'elle entraine un mauvais comportement du lecteur. A lire le paragraphe on pourrait croire qu'il est possible de soigner la rage comme n'importe qu'elle infection begnigne or ce n'est absolument pas le cas.

L'iode ne semble en aucun cas eliminer le virus, elle fait en revanche partie des mesures a prendre imediatement suite a l'infection afin d'eliminer toute aggravation:

PREMIERS SOINS ET TRAITEMENT : laver à fond à l'eau et au savon et rincer immédiatement toutes les plaies; appliquer ensuite soit de l'alcool à 70 %, soit de l'iode sous forme de teinture ou de solution aqueuse; il faut éviter de suturer les plaies; administrer une prophylaxie post-exposition.

Voici quelques notes sur la viabilite et resistance du virus rabique:

SENSIBILITÉ AUX MÉDICAMENTS : sans objet

SENSIBILITÉ AUX DÉSINFECTANTS : sensible à l'hypochlorite de sodium à 1 %, au glutaraldéhyde à 2 %, à l'éthanol à 70 %, au formaldéhyde

INACTIVATION PAR DES MOYENS PHYSIQUES : inactivité par l'exposition aux U.V., par la chaleur (1 heure à 50 °C) et par les solvants des lipides

SURVIE À L'EXTÉRIEUR DE L'HÔTE : rapidement inactivé par la lumière solaire; ne survit pas pendant de longues périodes à l'extérieur de l'hôte, à moins d'être protégé dans un endroit frais et obscur.

SOURCE

Il serait egalement interessant d'insister sur le fait que le vaccin antirabique est un vaccin preventif et ne dispense donc en aucun cas d'une visite medicale et d'un traitement curatif.

Voila, si ca peu faire avancer le Schmilblick....


Merci a l'auteur, ces conseils m'ont ete et me sont toujours tres utiles.

Fanch aka Criss Kenton

Criss Kenton, qui se pose des questions au sujet de la rage depuis ce matin

14 janvier 2009 à 15:11:26
Réponse #11

Olcos


J'ai soigné un pote qui a eut la bonne idée de séparer 2 mâles qui discutaient velu pour les yeux de ma belle toutoune,en mettant sa main entre les 2 machoires  :o

perforation dans la viande entre pouce et index (me rappel plus le nom) + petit trou par ci par la sur la paume et le dos de la main.

lavage bétadine savon, désinfection bétadine (flacon jaune), pansement avec compresse pour protéger le tout.
lendemain matin urgence, injection préventive antibiotiques et validation de ce qui avait été fait par l'urgentiste.

Quand le chien qui à planté ses crocs dans la main c'est rendu compte que c'etait de la chaire humaine,
j'ai clairement vu la surprise et un arret totale de l'attaque, je pense que mon pote a eu chaud car si le chien avait continué son geste, la bétadine aurais était un peu light....

a+  :)

J'ai un peu le même exemple avec une jeune femme dans le bureau d'un refuge, une bagarre eclate. Elle est tres proche des chiens (risque de morsure aux jambes), elle met les mains pour separer les chiens, et prend un coup de croc malheureux (là aussi ca a mis fin a la bagarre).

Malheureusement elle a eu moins de chance, nerf sectionné depuis le doigt est inerte  :'(


De manière général quand deux chiens se battent il faut laisser faire. Un chien équilibré ne cherche pas a blesser mais a dominer. il n'y a que les animaux déviant qui pousseront l'attaque au delà (rappellons que l'aggressivité est un critère de selection dans certaines races, je pense au jagdterrier par exemple).
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

14 janvier 2009 à 15:13:34
Réponse #12

Olcos


Après vérification l'alcool a un effet analogue a l'iode. Je l'ignorais jusqu'a maintenant :-[
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

14 janvier 2009 à 15:28:52
Réponse #13

Chris-C


l'alcool n'a pas un effet destructif sur les tissus?
je le croyais recommendé uniquement en usage externe...

14 janvier 2009 à 15:35:39
Réponse #14

Criss Kenton


Si je ne dis pas de betises, dans le cas qui nous interesse, l'alcool a entre autre le gros inconvenient de fixer les germes.

Je degage le post si c'est faux  ;)

Criss Kenton, qui a des trous de memoire depuis 1983
« Modifié: 14 janvier 2009 à 15:52:30 par Criss Kenton »

14 janvier 2009 à 15:36:30
Réponse #15

f2000@pl


l'alcool n'a pas un effet destructif sur les tissus?
je le croyais recommendé uniquement en usage externe...
la vodka en usage externe est un crime contre l'humanité :lol:
sinon il est vrai qu'on utilise des injections d'alcool pour détruire certaines tumeurs (l'effet nest pas selectif il détruit les bons et mauvais tissus donc faut faire gaffe à la dose)

EDIT: voila une preuve :     http://emmanuel.brunet.free.fr/francais/alc.htm
« Modifié: 14 janvier 2009 à 15:49:07 par f2000@pl »

14 janvier 2009 à 15:49:21
Réponse #16

DavidManise


l'alcool n'a pas un effet destructif sur les tissus?
je le croyais recommendé uniquement en usage externe...

Si, ça nique bien les tissus et du coup ça ralentit pas mal la cicatrisation...  je déconnais juste parce que l'alcool ça pique super fort comparé à la bétadine, qui elle même pique déjà pas mal.  L'effet sera à peu près grosso merdo similaire, mais j'ai une préférence pour la bétadine qui est plus soft pour les tissus, a un spectre d'utilisation un poil plus large (petit effet rémanent sur bestioles enkystées)...  et surtout fait moins mal.  Par contre, il y a les contrindications habituelles liées à la bétadine : problèmes de thyroïde, allergie à l'iode, etc.

Ciao !

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

14 janvier 2009 à 15:58:11
Réponse #17

Berhthramm


la vodka en usage externe est un crime contre l'humanité :lol:
sinon il est vrai qu'on utilise des injections d'alcool pour détruire certaines tumeurs (l'effet nest pas selectif il détruit les bons et mauvais tissus donc faut faire gaffe à la dose)

EDIT: voila une preuve :     http://emmanuel.brunet.free.fr/francais/alc.htm

Là il détruit pas la tumeur mais le nerf, c'est aussi ce que l'on fait pour les alcolisation dans le cas de muscles spastiques (tonus trop élevé et incontrollé pour faire simple)...

Et dans tous les cas un rappel utile : ON NE DESINFECTE QUE CE QUI EST PROPRE donc avant toute chose detersion... puis desinfection.

14 janvier 2009 à 16:18:56
Réponse #18

Criss Kenton


Et dans tous les cas un rappel utile : ON NE DESINFECTE QUE CE QUI EST PROPRE donc avant toute chose detersion... puis desinfection.
:up:
Lors de ma preparation j'ai appris cette phrase comme un mantra au cas ou, tres pertinent comme toujours avec l'auteur:
Pour rappel, le traitement d' une plaie infectée est mécanique avant d' être chimique ;)
;)

Criss Kenton, infectieux depuis 1983

14 janvier 2009 à 16:46:11
Réponse #19

Chris-C


Citer
je déconnais juste parce que l'alcool ça pique super fort comparé à la bétadine, qui elle même pique déjà pas mal

 :D ouaih j'avais bien saisi le coté sadique sur ce coup là, mr le spécialiste survie et autres saloperie ;)

du coup Olcos le comparé en moins efficace à la bétadine, ce qui a réveillé un doute....


Je viens de lire qu'il est bien de l'utiliser pour désinfecter le petit materiel et que l'alcool à 70° a un meilleur
résultat bactéricide que celui à 90°, car les membranes bactériennes sont imperméable à l'alcool.
Ce qui aurait pour effet de les conserver plutôt que de les détruire.... (info du net à vérifier avant de gober)

 :)

14 janvier 2009 à 17:27:29
Réponse #20

SARDA


ET quid du Dakin ? pour les punctures c'est préférable a la Betadine.

24 janvier 2009 à 22:10:35
Réponse #21

guillaume


Alors, la bétadine détruit le virus de la rage ou bien ? :)

a+

27 septembre 2013 à 14:39:31
Réponse #22

musher


Perso, en cas de morsure :
1 seringue de 50 ml avec 50 % d'eau oxygènée et 50 % de bétadine jaune (10 %)

C'est jouissif mais ça sort toutes les merdes qu'il y a dans la plaie avec la mousse de l'H2o2, l'H2O2 tue les bactéries anaérobie (dont le tétanos je crois) et la bétadine fait le reste du travail.
En plus la mousse de l'H2O2 pousse la bétadine dans tous les recoins de la plaie.

Aux urgences, à chaque fois que je suis venu pour une morsure de chiens, ils ont pas cherché à savoir si j'étais ou non allergique à l'iode. Un haricot rempli de bétadine coupé à 50 % d'eau et la morsure à trampouiller pendant 1/4 h.

Si jamais vous avez des fourmis dans le membre mordu, direct les urgences, un tendon a pu être touché.

J'ai failli perdre un doigt comme ça.
Morsure par un husky fou, obligé par les témoins (dont ma moitié) d'aller aux urgences. Là classique, nettoyage mécanique de la plaie + trampouille dans la bétadine.

Pendant que je fais prendre son bain à ma main, l'orthopédiste passe dans le couloir.
"Ca va"
"Oui"
"Vous avez quoi ?"
"Morsure de chien"
"Ca fait pas trop mal"
"Non mais j'ai des fourmis dans les doigts"
" Bougez pas"
1/4h après j'étais en chirurgie
1/2 h après sur le billard en anestesie local (avec le garrot au bras  :down:)
Un tendon sectionné à 70 % qui attendait de péter et un autre à 50 %. 
 

05 octobre 2013 à 17:13:25
Réponse #23

fry


J'arrive en retard, mais les " fourmis " ce ne sont pas quand les tendons sont touchés, mais ça indique une probable lésion nerveuse. Or si un tendon peut être réparé assez simplement selon la lésion, les nerfs nécessitent de la micro-chirurgie.
Dans tous les cas il est important d'aller aux urgences. Une plaie doit être nettoyée certes, les vaccins doivent être à jour certes, mais une plaie doit aussi être explorée pour trouver d'éventuelles lésions tendineuses, et un examen neurologique minutieux de la zone va rechercher de potentielles lésions nerveuses.

Devant une plaie importante surtout par morsure, allez aux urgences, ne mettez pas un peu de désinfectant et un pansement...

30 mai 2018 à 08:17:00
Réponse #24

NoName


Hello,


Une actualité relevant du sujet.


Rien de fréquent mais avoir conscience du risque peu faire la différence.


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité