Nos Partenaires

Auteur Sujet: "Paramo system" : différent du Gore tex et P&P  (Lu 17079 fois)

14 janvier 2009 à 11:44:06
Lu 17079 fois

Kilbith


Bonjour,

Il y a quelque temps nous avons eu ici une discussion sur deux alternatives au Goretex : le Ventile et les systèmes Pile&Pertex (Buffalo, Montane...)

Afin de compléter les alternatives au Goretex et consort, j'attire votre attention sur le "Paramo system". Encore une fois, les excentriques anglais ont concocté un système original de gérer l'humidité. En Grande Bretagne la pluie est plus qu'une éventualité (comme le nom l'indique c'est comme en Bretagne mais en plus grand).

Le Paramo, cela ressemble un au Pile&Pertex mais fonctionne selon un principe différent. La gestion de l'humidité ne fait pas appel à la différence chaleur et à la dispersion de l'humidité ( comme dans le P&P) elle repose sur un système globalement hydrophobe reposant sur le nikwax et la densité différente des fibres entre l'extérieur et l'intérieur du vêtement.
Alors qu'avec les P&P il est formellement déconseillé d'imperméabiliser l'ensemble du vêtement dans un bain imperméabilisant du type "wash in nikwax TX direct"....c'est la méthode à mettre en œuvre régulièrement pour le système Paramo.

Les avantages du Paramo par rapport aux coques imper/respi SERAIENT les suivants : haute respirabilité, maintient de la performance dans le temps.  Par rapport aux systèmes P&P : moindre chaleur, plus résistant et absence de bruit...


Une longue discussion sur le sujet (anglais) : http://www.outdoorsmagic.com/forum/forummessages/mps/UTN/5193/URN/1/dt/4/srchdte/0/cp/1/v/1/sp/

Un lien vers un petit fabricant sur l'île de Skye ( j'adore j'aime beaucoup ces petites boites typiques de la culture entrepreunariale celto/saxonne): http://www.cioch-direct.co.uk/

Et vous pouvez aller sur le site de Nikwax/Paramo : http://www.paramo.co.uk/en-gb/index.php

Je n'ai pas  testé ce type de vêtement, mais peut être est-ce le cas de quelqu'un sur ce forum ?  :)


Did, ;)




 
« Modifié: 16 janvier 2009 à 22:38:02 par Did »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

14 janvier 2009 à 22:24:53
Réponse #1

Nävis


Oui, moi!

Voir la discussion sur les produits Nikwax, http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,7484.0.html .

Pour faire court  ;) , l'un des vêtements est un Fuera windproof smock:
Un tissu fin et léger: 302g ce jour, sale et avec des restes d'écorce de bouleau dans la poche de poitrine (un peu plus que le poids annoncé de 290g sur catalogue). Une capuche qui protège bien la tête et le cou, avec une visière très pratique, des manches que je peux facilement rouler, une grande et large poche de poitrine, et qui permet de sécher tout ce que l'on veut, même les gants mouillées et l'écorce de bouleau ...

A l'origine, je l'ai acheté pour être mon coupe-vent déperlant et silencieux en été, en plaine et en moyenne montagne. J'attendais un truc léger pour la taille ou le fond du sac à dos, qui passe partout, une couche de plus par dessus le T-shirt si il y a un peu d'air, une protection pour la fine polaire si il y a un peu de vent, de l'humidité ou une mini pluie. Je tenais à ce qu'il soit assez silencieux, qu'il garde longtemps un aspect correct, et que son entretien soit aussi efficace que promis à condition de respecter parfaitement les conseils du frabiquant.

Au final, je ne mets presque plus que ça. Il me sert du printemps à l'automne pour l'usage prévu, il respecte toutes mes attentes, et garde une super aspect. Pas encore eu à réparer une seule couture, fermeture éclair, lacet de serrage (après 2 ans). Et dès que je bouge assez, je m'en sers aussi en hiver: j'ai fait une ballade d'une heure l'autre soir avec, marche soutenue le long d'une rivière sur un chemin tout gelé. Dessous, un shirt d'été à manche et un gilet soft shell pour le corps*. Au milieu de la ballade, petite neige humide, avec un peu de bise (qui traversait les gants fins). Heureusement les manches sont très longues, et tout peut rester caché à l'intérieur, sans avoir besoin de se contorsionner. Arrivée dans l'entrée de l'immeuble, je l'ai secoué en tendant 1 x brusquement le tissu par la taille, devant, derrière et chaque manche. Le tissu est resté sec, l'eau déperle toujours (dernier lavage/traitement, cet été au mois de juin, avant de passer 3 semaines dans le Vercors). Accroché à son crochet habituel, contre la porte.

Quand un vêtement est tout le temps présent, mais se fait complètement oublier, c'est qu'il convient particulièrement bien à son mode de vie. Je n'attends plus qu'une chose, retourner compléter mon assortiment en UK, avec un pantalon de même facture.

* Et je suis vraiment du genre frileuse!

15 janvier 2009 à 14:20:29
Réponse #2

Kilbith


Merci Nävis,

Le vêtement que tu décris me semble être un coupe vent en polyester microfibre donc déperlant et coupe vent. Perso j'utilise souvent ce type de vêtement en randonnée hivernale qui permettent de reculer d'autant l'usage de la Goretex.

Il me semble que les vêtements Paramo "classiques" comportent ce type de revêtement externe allié à un couche de polaire "directionnelle" ce qui les rends extrêmement résistants au passage de l'eau.....


Dans ton post du mois de mars :

Citer
Vêtements Paramo: Je teste deux vêtements depuis 18 mois. Alors je suis hyper précautionneuse avec l'entretien. Lavage uniquement avec du TechWash, et séchage en machine. Pour l'instant, je n'ai traité qu'un seul des deux vêtements (celui qui sort tout le temps, plus de 6 mois dans l'année). C'est une sorte de veste mince, avec un toucher de tissu normal, silencieux, bien déperlant, coupe vent, capuche ample.
Je vous parlerais un jour de ces vêtements. Ils ne sont pas bon marché, mais le fabriquant a une démarche équitable et écologique bien plus avancée que de nombreuses entreprises. Et techniquement, ce ne sont ni des membranes, ni des polaires, ni des softshells...

Tu indiquais un deuxième vêtement....est-il du type "Paramo classique" ?
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

15 janvier 2009 à 21:46:35
Réponse #3

Nävis


Je ne sais pas ce que tu définis comme "Paramo classique", il y a tellement de choix.  ::)

Le deuxième vêtement que je possède est un Velez Smock. Je n'ai pas eu autant d'occasion de le porter que le Fuera, aussi j'estime ne pas encore avoir fait un test complet.

Néanmoins, je peux déjà dire que le tissu extérieur est de même facture que le Fuera, et les finitions semblent tout aussi impeccables. Je suis donc confiante sur la tenue dans le temps du vêtement.
Porté avec un simple shirt respirant, j'avoue ne pas avoir froid, mais j'ai l'étrange sensation de ne pas être assez habillée. Le vêtement est fluide, bouge bien avec les mouvements. Du coup, moi qui suis habituée à être "engoncée" dès qu'il fait vraiment froid, cette sensation de liberté me perturbe. Je n'ai pas encore assez confiance pour ressentir cette fluidité comme un confort.

En décembre 2007, j'ai participé à une formation d'une semaine à Oxford sur les secours avancés "loin de toute aide" (Far from help, pour des expéditions lointaines ou dans des endroits momentanément isolés). Plusieurs participants étaient des guides d'expéditions dans la zone de l'Himalaya, ou des gens en formation pour faire leader lors de voyages sportifs en UK. Et une bonne moitié portaient des Velez Smock, qui avaient avaient vu bien du pays. Je me dis que si les pros sont accros à leur veste même dans un vénérable "collège" de Oxford, c'est qu'on doit pouvoir lui faire confiance.



15 janvier 2009 à 22:45:37
Réponse #4

Kilbith


Bonsoir Nävis,  :)

Merci pour toutes ces (bonnes) informations.  :up:

La "velez smock" est ce que j'appelle un vêtement "paramo classique" puisqu'il repose sur leur leur tissu "analogy" dont l'objet est d'imiter le fonctionnement de la fourrure des mammifères. Donc leur "polaire" spécifique avec le tissu extérieur (le même que dans la Fuera windproof), l'ensemble formant un vêtement très résistant à la pluie.

http://www.paramo.co.uk/en-gb/garments/detail/index.php?pgc=NIKWAXANALOGYSMOCKVELEZADVENTURELADIES

Ce sera intéressant d'avoir, dans quelques temps, ton retour d'expérience sur ce vêtement en terme de résistance à l'usure mécanique, à la pluie, au vent et à son absence de bruit.

did,  ;)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

16 janvier 2009 à 21:04:32
Réponse #5

Nävis


Bruit: moins qu'une soft shell. Léger chuintement cependant, un peu plus qu'une fine polaire ou un sweat en coton.
Vent: assez étanche jusqu'ici. Pour un vent qui "fait du bruit dans les oreilles" (quand on est assourdi si on fait face au vent), pas de soucis. En revanche, la souplesse du tissu et le silence font que je me pose parfois la question de savoir si je suis bien protégée. Il n'y a pas cet effet d'un vêtement à membrane, avec le vent qui fait battre le tissu, et qui fait alors réaliser combien on est protégé. Pas eu l'occasion de tester la veste lors de vraies bises noires.
Pluie: jamais testé (je parle de la Velez)! D'abord je l'emmène en montagne, pour des randos hivernales en raquettes, et heureusement il fait en général assez froid pour ne pas avoir de pluie. Et puis va savoir pourquoi, il a chaque fois fait soleil! Suis en train de me dire que je vais aller prendre une douche avec, rien que pour en avoir le coeur net.

Rapport au lien sur la discussion concernant les Paramo, et sur leur absence de couleurs vives: ma veste Velez est orange pétante, elle en jette un max!

16 janvier 2009 à 21:09:24
Réponse #6

DavidManise


Navis : c'est la veste que tu portais lors du stage avancé où t'es venue ?

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

16 janvier 2009 à 21:59:47
Réponse #7

Nävis


Au stage avancé, j'avais la Fuera, vert mousse. Le truc à capuche, avec une grosse poche kangourou que je ne pas quitté du week-end. Mais par sécurité, j'avais aussi emmené une veste membrane ("vert écossais"), histoire d'avoir une couche de sécurité et pour éviter de détremper les vêtements autour du feu/douche communautaire, parce que j'ai dormi avec la Fuera!.
Je suis revenue bluffée par ma petite veste. :doubleup:

16 janvier 2009 à 22:38:31
Réponse #8

Kilbith


"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

21 janvier 2009 à 11:02:55
Réponse #9

guillaume


Nävis, si j'ai bien compris tes vêtements ont une sorte de polaire à l'intérieur ?

les systèmes Pile&Pertex (Buffalo, Montane...)

Au passage, je n'ai toujours pas compris ce que c'était...


a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

21 janvier 2009 à 15:31:52
Réponse #10

Kilbith


Nävis, si j'ai bien compris tes vêtements ont une sorte de polaire à l'intérieur ?

Au passage, je n'ai toujours pas compris ce que c'était...


a+

Pour réviser ton anglais : http://www.thebmc.co.uk/Feature.aspx?id=1545

et : http://www.outdoorsmagic.com/forum/forummessages/mps/UTN/24707/URN/5/dt/2/srchdte/0/cp/1/v/8/sp/332725698484344456472

 :)
« Modifié: 21 janvier 2009 à 18:30:32 par Did »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

21 janvier 2009 à 23:13:20
Réponse #11

Nävis


Nävis, si j'ai bien compris tes vêtements ont une sorte de polaire à l'intérieur ?

Et bien non, justement  :) .

Une fois c'est un tissu fin, tissé serré, qui est windproof et suffisament déperlant pour se révéler assez protecteur sous la pluie, en plus mince et plus léger qu'une softshell.

L'autre fois, c'est un tissu très semblable, mais avec une doublure noire, toute fine, pas adhérente au tissu extérieur. Bref, un truc qui a l'air de rien comme ça, à part l'aspect qualité et finitions impeccables. La doublure et appelée "pump liner" par Paramo. L'ensemble est chaud, et il est prévu de le porter très près du corps. Juste avec un simple sous-vêtement technique.

Je suis une habituée des vêtements techniques sur le principe des "3 couches", et pour moi c'est assez nouveau ce genre de vêtments. Moi qui ne croyais qu'aux membranes ...

23 janvier 2009 à 23:25:49
Réponse #12

guillaume


Pour réviser ton anglais : http://www.thebmc.co.uk/Feature.aspx?id=1545

et : http://www.outdoorsmagic.com/forum/forummessages/mps/UTN/24707/URN/5/dt/2/srchdte/0/cp/1/v/8/sp/332725698484344456472

 :)

Merci :).

J'ai lu vite fais mais quelques remarques déjà : ils disent que c'est un système simple couche. Ok mais je doute que ça soit aussi chaud qu'un empilement de différentes couches, surtout si elles sont gérées intelligemment.
Si j'ai bien compris, ça utilise la chaleur corporelle produite à l'effort pour la transférer d'abord dans la première partie (pile) pour ensuite "l'étaler" dans la deuxième partie (Pertex) où elle sera évacué (cela marche aussi un peu pour la pluie apparemment).
Je ne vois pas trop ce qu'il y a d'extraordinaire là dedans. À part peut-être si c'est vraiment chaud au point de se passer des autres couches et gagner du poids...
J'ai encore dû zapper le truc principal...

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

23 janvier 2009 à 23:48:15
Réponse #13

Kilbith


Merci :).

J'ai lu vite fais mais quelques remarques déjà : ils disent que c'est un système simple couche. Ok mais je doute que ça soit aussi chaud qu'un empilement de différentes couches, surtout si elles sont gérées intelligemment.
Si j'ai bien compris, ça utilise la chaleur corporelle produite à l'effort pour la transférer d'abord dans la première partie (pile) pour ensuite "l'étaler" dans la deuxième partie (Pertex) où elle sera évacué (cela marche aussi un peu pour la pluie apparemment).
Je ne vois pas trop ce qu'il y a d'extraordinaire là dedans. À part peut-être si c'est vraiment chaud au point de se passer des autres couches et gagner du poids...
J'ai encore dû zapper le truc principal...

a+


bon ben si t'as lu....faut que je réponde (deuxième déformation professionnelle de la soirée  ;D )

L'idée de ce système vêtements c'est d'éviter absolument la stagnation de l'humidité à proximité de ton corps. Pour ce faire, on renonce à l'imperméabilité au profit d'un système évacuant l'humidité très facilement. Normalement l'humidité extérieure n'atteint pas ton corps tant que tu fournis assez de calories. Sous un déluge, elle peut l'atteindre mais elle sera "chaude". C'est le principe des combinaisons de plongée humide.

Le système est né en Ecosse :

Sous une pluie froide, les grimpeurs écossais portant le système trois couches avaient soit trop chaud quand ils embarquaient une épaisseur thermique sous la coque, soit trop froid quand ils n'en emportaient pas. D'où ajustement permanent des couches de vêtement, pas siple pour un grimpeur sous la pluie avec un harnais.
Si la pluie froide était continuelle, la membrane Goretex saturait et là, l'humidité de la transpiration s'accumulait et à la fin les grimpeurs avaient froid, particulièrement au relais.
Avec le système P&P la transpiration est évacuée en permanence et/ou l'humidité de la pluie réchauffée en permanence. Le tout sans avoir besoin de moduler les couches de qui est difficile pour un grimpeur. Le système marche bien à l'effort en condition froide. Il est globalement plus léger et moins cher qu'un système trois couches.

Même si les membranes actuelles sont plus performante et moins cheres, elles ne peuvent totalement évacuer la transpiration lors d'un effort continu. Particulièrement lorsque la coque externe est trempée. Le pertex du système P&P permet d'évacuer toute la transpiration que tu peux produire à l'effort. Le système P&P est une réponse pour les situations d'effort au froid ou sous la pluie : tu ne seras pas trempé par ta transpiration. eventueelement,tu pourras être mouillé par la pluie mais tu n'auras pas froid.

Les défauts seraient les suivants :
Volumineux, il faut aimer baigner dans son jus (idéalement vêtement au contact de la peau pour bénéficier de sa chaleur) et cela ne fonctionne bien qu'au froid. Au dessus de 5-10°C c'est trop chaud. De plus à l'arrêt si tu ne produis plus assez de chaleur pour repousser l'humidité extérieure d'une grosse pluie...il faut soit une couche isolante supplémentaire, soit une couche imper.

Les avantages seraient les suivants :
Pas très cher, très polyvalent, très fiable, léger pour l'isolation obtenue. Résout le problème de l'accumulation d'humidité dans les vêtements en situation froide.
Le système a fait ses preuves largement dans l'armée anglaise. Mais là il n'est pas porté directement contre la peau. Il est porté en couche intermédiaire sous le treillis et s'oppose à la pénétration d'eau froide et au refroidissement consécutif.


Husk porte ce type de vêtement.


Les vêtements Paramo, un peu semblables d'aspect,  fonctionnent selon un principe différent.



« Modifié: 23 janvier 2009 à 23:56:30 par Did »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

24 janvier 2009 à 10:35:11
Réponse #14

guillaume


C'est bien ce qu'il me semblait... Pour une plus grande polyvalence, on en revient toujours à une bonne vieille veste imper et des couches isolantes types polaires. C'est un ensemble multifonction qui fait "tout" mais rien très bien... Contrairement au P&P qui est tip top dans certaines conditions mais pas toutes.

En revanche, on peut se poser la question d'un tel système pour la marche froide avec une doudoune et un K-way pour le soir ? :).

a+
« Modifié: 24 janvier 2009 à 16:35:03 par guillaume »

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

20 février 2009 à 13:37:20
Réponse #15

CAMP


On trouve chez "FINISTERRE", une marque anglaise de vêtements de Surf et de Sportswear, des vêtements utilisant la technologie Nikwax Analogy. A noter qu' ils sont confectionnés en Colombie... tout comme Paramo.


Smock Finisterre Humbolt

PS: je n' ai pas d' info. de première ou de deuxième main par rapport à cette technologie si ce n' est qu' elle est née dans le bassin industriel textile de Manchester, berceau historique des tissus techniques.

 ;)

14 mars 2009 à 12:52:20
Réponse #16

DEUN


Bonjour toutes z'et tous,

Question pratique, peut-être plus spécialement à l'attention de Nävis  :closedeyes:, le modèle "Velez smock", ça taille comment ?
(plutôt ample ou près du corps...)

@+ DEUN.
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


14 mars 2009 à 18:42:47
Réponse #17

Nävis


Plutôt près du corps. Faut pas trop accumuler sur le ventre!
Les deux couches de tissus doivent pouvoir glisser l'une sur l'autre facilement, avec un peu de jeu. Sans se porter large, il faut éviter d'être hyper serré dedans.

Pour avoir un point de comparaison "local": tu peux essayer une soft shell The North Face, Flight series, Homme,normal,taille L/G - cela correspond à une taille L de la Velez chez Paramo. Attention toutefois, le tissu de la veste Paramo n'est pas élastique comme l'est celui de la soft shell, cela se sent à la taille. Les manches sont de la même longueur.
J'ai le modèle avec la capuche détachable, qui se range dans le col. Je choisirais le modèle avec capuche fixe aujourd'hui. Le col est trop gros avec la capuche rangée, surtout quand il faut le fermer. La capuche montée avec ses pressions pendouille dans le dos (pas d'attache assez en avant), et quand il vente,  la fermeture n'est pas assez "étanche" devant. D'ailleurs, c'est suite aux demandes des utilisateurs que le modèle existe avec capuche fixe.

14 mars 2009 à 22:19:37
Réponse #18

DEUN


Merci beaucoup Nävis,

Tes explications et surtout la comparaison avec la soft de chez TNF, vont m'être précieuses.

Et puis, avec la mauvaise foi qui me caractérise, si je passe commande et que la taille ne me convient pas, je saurai après qui ronchonner !  ( ::))

@+ DEUN.
PS : MODE SUSCEPTIBILITÉ "ON" : Faut pas trop accumuler sur le ventre!  et plus précisément, cela signifie QUOI ?! :glare:
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


15 novembre 2009 à 14:34:54
Réponse #19

Bartlett


Bonjour,

Je suis un acheteur potentiel d'un systéme Paramo, du coup je fais remonter ce post pour voir si il a des avis additionnels sur ce produit. Je me pose quelques questions sur ce systéme.

Mes recherches sur internet ont été presque unanimes, c'est, pourvu qu'on l'utilise dans les conditions et usages prévus, un excellent produit qui enterre le Gore Tex.
La question que je me pose, c'est si c'est si bien que ca, pourquoi c'est quasiment inconnu en France ?

A part ce topic ,je n'ai trouvé aucune discussion en francais sur le produit, ni aucun vendeur en France.

Hors je n'aime pas trop commander des vetements d'une telle valeur sur le net. Je n'ai pas trouvé d'infos sur les tailles( d'autant plus que Paramo semblent tailler ses vetements pour des sportifs non portés a étre légerement gras du bas comme moi :D;), donc si vous avez des infos sur les coorespondances de tailles ou connaissez un vendeur en France, vous m'interessez. ;)

L'une des raisons qui me font m'interesser au paramo , c'est sa longevité ( pourvu q'il soit traité au Nikwax de temps en temps) et sa resistance au frottement( causé par un sac a dos). des utilisateurs peuvent t'ils confirmer ?

Merci d'avance
Hard habits are hard to kill. If you don't kill them, they kill you.

15 novembre 2009 à 14:47:14
Réponse #20

Karto


Concrètement vous avez pas encore dit les inconvénients du paramo par rapport au gore-tex ou au ventile, si ?
« Modifié: 15 novembre 2009 à 17:48:19 par Karto »

15 novembre 2009 à 15:09:05
Réponse #21

Bartlett


Bon, pour peu que ce que j'ai lu sur internet est vrai je peux te répondre partiellement :

Par rapport au Paramo, le ventile a pour lui la résistance au feu et une plus grande robustesse aux déchirures /perforations. Le ventile c'est plus  pour le bushcraft hors sentier tandis que le Paramo c'est plus rando sur sentier.

Le gore tex semble etre plus leger qu'une veste en Paramo et moins chaude ( pour moi qu'elle soit chaude est un avantage mais tout le monde ne semble pas étre de cet avis). La paramo doit étre re-nikwaxés de temps a autre par contre elle dure plus longtemps question abrasion et resistance aux UV.
Hard habits are hard to kill. If you don't kill them, they kill you.

15 novembre 2009 à 20:51:54
Réponse #22

Bartlett


Re-salut.

J'ai trouve sur le site de Paramo un tableau de correspondance des tailles.

http://www.paramo.co.uk/cmsdata/Downloads/pdf/ParamoSizeChart-en-gb.pdf
Hard habits are hard to kill. If you don't kill them, they kill you.

09 décembre 2009 à 21:17:53
Réponse #23

Moonlight Shadow


Bien le bonjour. En premier lieux, mes excuses pour le manque d'accents mais sur un clavier anglais c'est pas vraiment ca...

Tombe par hasard sur se fil, je vous apporte quelques precisions et surtout un cr de matos paramo. C'est une marque populaire dans le Royaume-Uni mais qui polarise les opinions, soit on aime bcp, soit on aime pas du tout.

Paramo est la marque de fringues mais l'etoffe employee est Nikwax. Il y a plusieurs types, Windproof, Analogy, Insulator, etc. D'autres petite marques emploie du Nikwax et il y a aussi une compagnie du nom de Furtech qui a ete fondee par un ancien de Paramo/Nikwax. Ca vaut le coup d'oeil, ils ont leur "ancien" modele Claw 2 a 99£ en ce moment et c'est une toute bonne jaquette pour la saison froide (avec un drole de viseur transparent sur le capuchon qui est concu pour l'alpinisme).  Au niveau designe, Finisterre est meilleur que Paramo, leurs fringues ont de la gueule, normal c'est pour les surfeurs  ::)

Nikwax Analogy est LE fer de lance de Paramo. C'est une combinaison d'une couche de Windproof et d'un "pump liner", une etoffe epaisse qui est la pour repliquer une peau animale, faisant bouger l'eau en dehors du cocon. La couche externe n'est pas forcement tres resistante mais c'est l'ensemble qui assure qu'en regle generale quand j'arrive au pub apres une march de 7/8 h sous la pluie, je suis sec...Leur modele "Alta" est le SEUL modele toutes marques confondues qui a passe l'integralite du test du labo de Leeds specialise dans le matos anti-pluie que toutes les compagnies vendant aux UK emploient pour mesurer les qualites de leur matos (c'est pas une obligation mais ne pas le faire mettra la puce a l'oreille...).

Dans ma collection, il y a deux Windproof, le Fuera Smock et le Fuera Peak Ascent.  Le smock est un classique, tres simple, coupe-vent, bonne restistance a l'eau si traite avec Direct TX. L'Ascent est un peu different, c'est une jaquette, avec de la ventilation et elle concue pour etre porte avec le Paramo Mountain Hoodie (Nikwax Fleece), les deux ensemble offrant une protection complete. Solo, c'est une bonne jaquette, similair au smock en terme de performance. C'est mon kit de saison chaude (un concept assez relatif en Angleterre...) mais le smock fait aussi bien l'affaire en hiver par temps sec.

Au niveau Analogy, j'ai une Cascada. C'est du superbe matos, meme par temps de m*rde bien froid et venteux, il me suffit juste d'un baselayer pour etre a l'aise. Ca evacue l'humidite superbement, que ce soit transpiration ou flotte qui passe a travers la premier couche (ce qui est "normal") et c'est d'un confort exceptionelle.

Pour assurer a l'arret, j'ai un gilet Torres en Nikwax Insulator, traite au Direct TX mais meme trempe, la performance au niveau isolation n'est pas affectee. Tres leger, tres efficace!

Comme baselayer, j'ai un t-shirt moulant Cambia et une chemise de randonne Trail Shirt, le premier pour temps plus doux. C'est generalement tout ce que je porte sous ma Cascada voire mon Fuera Smock meme en hiver si sec (5h de ballade jour/nuit un jour de decembre glacial l'an passe avec le combo shirt/smock, pas de problemes...).

Bref, vous aurez compris que je suis un fan inconditionnel. Les vetements sont robustes, seront tout autant impermeable dans 10 ans contrairment a un Gore-Tex vu la technique de construction de l'etoffe et le fait qu'il suffit de deux lessives par annees au Direct TX pour raviver la chose.  Un gag de hiker anglais est qu'apres une guerre nucleaire, tout ce qui survivra c'est les cafards et les les jaquettes Paramo...

Les defauts, il y en a. Pour moi, dans les deux cas, sans grandes consequences. Le poids en premier lieu, ma Cascada fait pas loin de 800g. Ca semble etre un enorme point faible pour certains fanatiques du ultra-light mais je ne vois pas vraiment ou est le probleme vu que le besoin pour avoire une troisieme couche est elimine. L'autre est le fait que c'est des habits chauds. Ca ne me concerne guere quand il fait froid (au dela de 10/12c ca commence a etre penible pour de l'Analogy) et quand il fait plus doux, je mets juste un Windproof, moins resistant a l'eau mais ca ne me gene pas tant qu'il ne fait pas froid et ca coupe bien le vent.

Bref, si la pluie et le vent font partie de votre quotidien de randonneur, c'est assez ideal et tant que vous prenez soin de la chose, vous durera bien plus longtemps que tout autre matos a la gore-tex.


09 décembre 2009 à 23:53:19
Réponse #24

Bartlett


Salut Moonlight , dommage que j'ai passer ma commande lundi, j'aurais bien voulu avoir les retours d'un "paramo Man" avant de me décider .

Mais puisque que tu est la, je vais te cuisiner . ;D

Au niveau du trail shirt, c'est censee être réversible en fonction de l'effet chaud ou froid ? Pour tenir au frais ça marche bien ce truc ? Tu ne pue pas le phoque en ayant l'impression de baigner dans ton jus ?
Pour le cote chaud, le trail short fait t'il fonction de pump liner ?

Au niveau de la gestion de la chaleur dans le couple Fuera/ hoodie, il semble avoir un sérieux problème si tu veux être au sec sans crever de chaud ( lors d'un effort physique par des temperatures non polaire), le couple Fuera/ trail shirt peux t'il être une alternative ?

J'ai achette un pantalon de pluie Pajara censé être suffisament souple et confortable pour être porter comme un pantalon normal ,"Next to the skin", tu confirme ?
Les fleece, hoodie, torres, c'est léger, mais est ce que ça prend beaucoup de Place dans le sac ?
La Torres vaux t'elle vraiment le coup ?Une polaire traitée au Nikwax n'en ferait t'elle pas autant ?
Hard habits are hard to kill. If you don't kill them, they kill you.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité