Nos Partenaires

Auteur Sujet: Poly coton ou coton polyester ???  (Lu 44836 fois)

11 janvier 2009 à 19:41:22
Lu 44836 fois

floriomarlo


Bonjour à tous et bonne année ! 
voilà une petite question qui m’occupe l’esprit depuis quelques temps et j’aimerais avoir un avis éclairé d’utilisateur… Quelle différence y a t’il entre des vêtements en poly coton ( souvent 60/40) type G1000 et des vêtements en coton/polyester ( souvent proportions identiques mais inversées). Plus de coton rend le vêtement moins étanche et plus résistant ou alors pas du tout ??
on rencontre souvent ces différences dans les vêtements de montagne et aussi dans la composition de pantalon de treillis.
 Alors à votre avis quel est le meilleur « mélange » pour un usage bushcraft ?
Merci !
Jamais il ne se coiffait, jamais il ne se lavait
Les ongles pleins de cambouis mais sur les biceps il avait
Un tatouage avec un cœur bleu sur la peau blême
Et juste à l'intérieur, on lisait : "Maman je t'aime"

Edith Piaf, Jean Dréjac

11 janvier 2009 à 19:44:16
Réponse #1

guillaume


Plus de coton rend le vêtement moins étanche et plus résistant ou alors pas du tout ??

Aucun des deux sera étanches. En revanche, celui avec la plus grande proportion de polyester sèchera plus vite.

a+

11 janvier 2009 à 19:47:09
Réponse #2

Pierr


Il ne faut peut-être pas trop s'inquiéter de savoir si c'est 40/60 ou 60/40. Le tissage aura aussi beaucoup d'importance je pense.

11 janvier 2009 à 19:56:32
Réponse #3

floriomarlo


merci pour vos réponses :up:, effectivement, je n'avais pas pensé au tissage.. et guillaume je pensais pas à une étanchéité totale, mais plutôt à une possibilité de s'imbiber moins vite dans un cas plutôt que l'autre.. Sinon, peut-on a votre avis "traiter" un vêtement en 60 coton et 40 poly avec du nikwax comme un vêtement en G1000 ou bien s'est inutile ?
Jamais il ne se coiffait, jamais il ne se lavait
Les ongles pleins de cambouis mais sur les biceps il avait
Un tatouage avec un cœur bleu sur la peau blême
Et juste à l'intérieur, on lisait : "Maman je t'aime"

Edith Piaf, Jean Dréjac

11 janvier 2009 à 20:20:37
Réponse #4

Pierr


Je pense qu'on peut. Même du 100% coton je crois.

11 janvier 2009 à 20:41:13
Réponse #5

DavidManise


Salut !

Bon je vais simplifier à l'extrême.  Did va me disputer mais nous apprendrons sûrement plein de choses dans la bataille ;)

- coton : hydrophile, très froid quand humide, sauf sous certaines formes spécialisées comme la toile de grenfell, ventile et autres, qui sont tissées tellement serré et dont la fibre est si longue que l'eau pénètre mal le tissus...  le tissage le rend hydrophobe (relativement).  Le coton tissé serré ne brûle pas.  En ouate, il est très inflammable.

- polyester : hydrophobe, léger et relativement doux (fait pour imiter le coton).  Reste chaud même mouillé.  Un peu élastique, mais moins que le nylon ce qui le rend aussi moins solide.  Fond à la chaleur.

- nylon : hydrophobe, mais plus abrasif que le polyester.  Un peu plus élastique que le polyester (tout dépend ensutie du tissage, je parle de la fibre).  Résiste mieux à l'abrasion et à la traction.  Fond aussi à la chaleur.

- on pourrait aussi parler de la soie, de la laine, de l'acrylique...  mais commençons par les trois produits les plus répandus dans l'industrie de nos jours.

Un vêtement en 100% coton va typiquement (sauf très bonne qualité) s'user vite, être froid quand mouillé, et sécher lentement.  Il sera solide s'il est épais, mais à poids et épaisseur égal c'est plus fragile que le polyester, qui est lui-même plus fragile que le nylon.

Un vêtement en 100% polyester va sécher vite, être relativement hydrophobe, mais il va fondre à la chaleur et même brûler, il va puer rapidement.  Il sera confortable comme du coton, avec la statique en plus.

Un vêtement en 100% nylon va être comme du 100% polyester, mais en plus abrasif et en plus solide.

Un textile que j'affectionne tout particulièrement est le tissus des treillis et "battle dress" canadiens : c'est une trame de nylon très solide par dessus laquelle est tissée du coton, si bien que le nylon est comme pris en sandwich dans du coton. Il n'est pas en contact avec la peau, mais on profite de ses qualités mécaniques.  Ce tissus fond un petit peu mais ne brûle pas bien du tout.  Il est relativement antistatique, silencieux, il ne flashe pas trop aux IR, et est parfaitement inusable.  A la limite on passe à travers le coton extérieur, mais le nylon dedans dure des années...  l'ensemble est très mince, très léger, très solide et sèche relativement vite.  Super léger et confortable pour des qualités mécaniques intéressantes.

Un autre truc pas mal, c'est le tissus 50/50 nylon coton des pantalons BDU de marque Propper notamment.  C'est légèrement bruyant, mais c'est vraiment inusable et ça sèche assez vite. 

Un dernier truc bien, surtout en été, c'est le 65/35 coton polyester (35% polyester)...  très confort, ne brûle pas, n'irrite pas, s'use assez doucement...  beaucoup de pantalons de travail sont faits dans ce mélange.  Au quotidien, c'est un bon compromis... 

Outre les mélanges, il y a aussi la qualité du tissage, la finition du vêtement, et tout qui feront d'énormes différences dans la qualité et le confort d'utilisation.  Il ne faut pas hésiter à tester, à regarder les coutures, à checker la finition...  il est assez rare qu'on trouve des vêtements bons marchés qui soient réellement bien.  Au final, depuis que j'achète des vêtements de qualité, mon budget fringues a diminué (je suis un gros destructeur de vêtements, par la force des choses).

Ciao ;)

David
« Modifié: 11 janvier 2009 à 20:46:22 par DavidManise »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

11 janvier 2009 à 21:26:25
Réponse #6

floriomarlo


Super David, merci pour toutes ces infos !
je vais ingurgiter tout ça, pour pouvoir faire mon choix: voila, suite à un problème pour trouver le Mosquito anorak de pinewood, je suis tombé sur ce modèle de chez Bergans:

http://www.bergans.no/sider_eng/start_produkter.asp


sa composition est donc légèrement différente du TC1200 de Pinewood, d'où mes questions...
Bergans fait beaucoup de materiel de montagne qui avait une assez bonne réputation, je suis bien tenté par ce modele qui reste d'un bon rapport prix. Si je l'achète je vous ferais une revue matos pour ceux que ça intéresse.

Bon le lien n'ouvre pas la page directement alors c'est le modèle NORDMARKA ANORAK dans la section coton/polyester.

Schusss !
Jamais il ne se coiffait, jamais il ne se lavait
Les ongles pleins de cambouis mais sur les biceps il avait
Un tatouage avec un cœur bleu sur la peau blême
Et juste à l'intérieur, on lisait : "Maman je t'aime"

Edith Piaf, Jean Dréjac

11 janvier 2009 à 21:39:21
Réponse #7

DavidManise


Bah tu nous montres deux produits mais tu ne nous dis pas ce que tu veux en faire, gars ::)

Quelles conditions ?  Pour faire quoi ?  Où ?  Quelle saison ?  feu pas feu ?  Ton autre matos ?  Un poncho ou pas ?  Bref...  aide nous un peu ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

11 janvier 2009 à 22:58:15
Réponse #8

floriomarlo


Bin en fait comme tout le monde je cherche LA veste magique qui peut tout faire et surtout qui coute pas chère  ::) ::).
En fait je veux une veste d'outdoor, coupe vent assez solide pour trainer dans les bois et qui en plus ne craint pas la neige dans le cadre de sortie raquette voir même ski nordique. une sorte de surcouche "rustique" à mettre par dessus une polaire ou/et un gilet en duvet par exemple et qui coupe du vent et protège des branches et parfois d'escarbilles. Bon tout cela en sachant que les sorties bush sont plutôt tranquille avec moi  :D
un truc que je n'aurai pas peur d'abimer et qui n'ai pas un look trop mili non plus. Voila mon cahier des charges ;) !
Bien sur dans l'absolu et par ordre de préférence j'aurai aimé une antactic smock en ventile de chez westwind ou un anorak gutulia de chez fjall raven mais mon budget était trop limité, alors je cherche un compromis entre coupe, coloris, matériaux et prix qui me convienne...  ::)
Jamais il ne se coiffait, jamais il ne se lavait
Les ongles pleins de cambouis mais sur les biceps il avait
Un tatouage avec un cœur bleu sur la peau blême
Et juste à l'intérieur, on lisait : "Maman je t'aime"

Edith Piaf, Jean Dréjac

11 janvier 2009 à 23:00:21
Réponse #9

DavidManise


http://www.davidmanise.com/mediawiki/index.php/Smock_S.A.S.S ???

Tu vires les poches de poitrine, au pire, et ça donne un look purement civil...

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

11 janvier 2009 à 23:18:01
Réponse #10

floriomarlo


Oui effectivement je l'avais repéré celle là, mais j'ai oublié de préciser que je recherche un anorak, je préfère cette coupe à celle de la veste, même si sur le terrain c'est un peu moins pratique. Je trouve que le fait de ne pas avoir de fermeture sur le ventre est beaucoup plus confortable avec les sangles de sac. Et en plus il me semble que ça maintien plus la chaleur corporel au niveau du ventre ( ça c'est un effet psychosomatique dont j'ai conscience, mais ça compte aussi dans mon choix  ;) )
 Florian 
Jamais il ne se coiffait, jamais il ne se lavait
Les ongles pleins de cambouis mais sur les biceps il avait
Un tatouage avec un cœur bleu sur la peau blême
Et juste à l'intérieur, on lisait : "Maman je t'aime"

Edith Piaf, Jean Dréjac

12 janvier 2009 à 00:07:18
Réponse #11

Pierr


Il y a la Braemar de Hilltrek. Elle semble très bien et a un look très "civil". De ce côté je la préfère au smock sass. J'ai finalement pris ce dernier pour l'ouverture intégrale et les poches (moche mais pratique) mais si justement tu ne veux pas d'ouverture sur toute la longueur ...
http://www.davidmanise.com/mediawiki/index.php/Hilltrek_Braemar

05 juillet 2009 à 21:01:57
Réponse #12

cacahouete_ch


Bin en fait comme tout le monde je cherche LA veste magique qui peut tout faire et surtout qui coute pas chère  ::) ::).
En fait je veux une veste d'outdoor, coupe vent assez solide pour trainer dans les bois et qui en plus ne craint pas la neige dans le cadre de sortie raquette voir même ski nordique.
Veste M65 cold weather 50/50 Nylon-Cotton Sateen :
http://www.desertdeucesurplus.com/servlet/the-629/TRU-dsh-SPEC-M-dsh-65-M65-Field/Detail

Je ne sais pas si c’est du ventile mais en tous cas c’est déperlant, testée aujourd’hui mais pas assez de flotte pour voir le comportement du machin.
Il y avait trois parfums dans la boutique : bleu marine, vert ou noir (military megastore à Orbe pour ceux qui connaissent).
Prix unique de 69frs( environ 40€).
Le vendeur m’a dit que les chasseurs, pêcheurs et observateurs animalier étaient friands de ce genre de produit.
Je me demande si ce type de matos peut s’apparenter à du ventile ou bien ça n’a rien à voir ?
Le poids taille L seulement 1.2kg sans la doublure hiver.
Photos de la veste :
http://www.desertdeucesurplus.com/catalog/2442-20.jpg
http://www.natocorner.de/parka/m65orig/seitenm65orig/m65beigeorigusa.htm
Je crois même que Rambo ou De Niro avait la même….
http://www.youtube.com/watch?v=XJNnDCOK_gw&feature=related

06 juillet 2009 à 08:27:19
Réponse #13

Kilbith


Bonjour,


J'ai une M65 de chez alpha industrie....




C'est du super matos, très très solide (bon pour la traque) ergonomique et peu bruyant. Je trouve que la coupe est pas trop mal mais que la veste est un poil courte et comme la fermeture est encore plus  courte (complété par une pression), il faut que le pantalon monte assez haut pour que ce soit confortable. Sinon le vent passe.

Le gros point fort c'est les pressions cachées et la conception de la capuche et des bas de manches.

Les poches du haut sont trop petites (taille chargeur M14?) par rapport aux smocks anglaises et moins bien placées (un poil trop hautes). Les poches du bas sont prévues pour le ramping, la protection contre la pluie et le port des brelages militaires de l'époque et ne sont pas agréable une fois pleine (elles se "soulèvent" et écartent la veste du bas ventre, le vent s'engouffre). Il faut alors serrer l'élastique du bas.

Le zips en laiton sont des antiquités que je trouve seulement utile pour la nostalgie. Mais on peut facilement les changer. Celui du cou/capuche est trop voyant.

Dans mon expérience c'est juste déperlant et après c'est "pluie gérée". Je veux dire par là que tu es trempé mais comme la capuche dirige la pluie hors de la veste et que la veste possède une doublure séparée et "flottante" en polyester+coton (65/35) plus hydrophobe que l'extérieur qui est en polyamide+coton (50/50) : sous réserve de porter une couche hydrophobe isolante dessous c'est relativement gérable car la pluie froide ne te coule pas dans le cou....mais loin d'être génial. Le poncho est plus que recommandé.

Pour le reste, pour un poids très supérieur c'est moins coupe vent que du ventile et beaucoup moins imperméable. Mais c'est bien plus solide.


En résumé pour moi : une veste à réserver pour le sous bois ou les longues campagnes militaires....pour ces activités c'est bien.

[EDIT] dans le second lien très détaillé : http://www.natocorner.de/parka/m65orig/seitenm65orig/m65beigeorigusa.htm
La fermeture semble moins "big" que celle de ma veste.
La doublure de la veste tan désert est en 100% coton. C'est peut être bien pour le désert et le confort, mais j'ai un doute pour la résistance à la pluie et le poids. Sauf si le coton est du ventile bien sur.
Je crois qu'il existe plein de modèles de M65 sur le marché de qualité inférieure....le tissu original est sensé résister à une traction de 110kg.
« Modifié: 06 juillet 2009 à 22:07:22 par kilbith_2 »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

06 juillet 2009 à 23:54:31
Réponse #14

cacahouete_ch


Dans mon expérience c'est juste déperlant et après c'est "pluie gérée
Je vais tester ça pour la pluie froide, à partir de l’automne bien sur.
Par contre dimanche dernier je l’ai trouvée assez coupe vent, mais l’hiver sera un super test, ça souffle pas mal sur les crêtes du jura.
En tout cas merci pour ta superbe description, on voit que tu connais bien ce produit.

08 juillet 2009 à 08:08:40
Réponse #15

Kilbith


Je vais tester ça pour la pluie froide, à partir de l’automne bien sur.
C'est le mieux : tester.
Mais garde un poncho ou un imper pas loin. Sur ce type de vêtement la couche isolante joue un rôle important, elle doit être hydrophobe (pull de laine ou polartec).

Une fois mouillée la veste extérieure à une isolation nulle (le coton est en quantité limité mais le tissu est épais, il faudra bien que ton corps fournisse la chaleur pour faire sécher le vêtement).
C'est une mauvaise surprise pour les gens qui ne sont pas habituées, car l'épaisseur de la veste fait qu'elle est quand même d'une isolation non négligeable quand elle est sèche. Donc une fois humide tu dois compenser cette perte. Ce n'est pas le cas avec une veste légère qui n'isole pas sèche.


Citer
Par contre dimanche dernier je l’ai trouvée assez coupe vent,
Oui c'est "coupe vent" comme tissu, mais coupe pas très longue sur les hanches et la pression du bas (du fait du zip court) fait qu'il faut bien serrer le bas. Le pantalon doit remonter assez haut.

Citer
mais l’hiver sera un super test, ça souffle pas mal sur les crêtes du jura.
Pour le bois, la veste est très bien adaptée. Pour la montagne c'est lourd. Encore plus une fois trempée.


Citer
on voit que tu connais bien ce produit .
Comme j'ai pas mal de veste, je ne peux pas dire que je l'ai porté des mois et que je la connaisse autant que des vestes Fjall raven que je connais depuis 25 ans. De plus j'ai passé l'âge de me balader en ville avec ce type de vêtement.

Mais c'est ma veste de poste des cinq dernières années en mi saison et en moyenne montagne par temps non pluvieux. Complété par un sous vêtement technique (prowool/ulfrotte ou polyester épais) et une polaire (polartec 200), c'est valable jusqu'à 12-15°C en statique dans un lieu humide et à l'ombre. La veste n'est pas très bruyante et je répète très robuste.


Citer
En tout cas merci pour ta superbe description,
Ne te laisse pas trop "enfumer" par des conseils venu du net par des types inconnus comme moi : test par toi même.  ;)
« Modifié: 08 juillet 2009 à 08:28:31 par kilbith_2 »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

11 juillet 2009 à 22:08:16
Réponse #16

cacahouete_ch


des vestes Fjall raven que je connais depuis 25 ans. De plus j'ai passé l'âge de me balader en ville avec ce type de vêtement.
Est ce que t’utilises le greenland wax pour la déperlance du tissu G1000, comme recommandé par Fjallraven ?
http://www.fjallraven.com/Activities/Trekking/Trekking-home/How-to-wax-G-1000/
Ca craint un peu leur méthode de terrain.....On risque de cramer ses fringues!?

Ou bien t’utilises du Nikwax ?
« Modifié: 11 juillet 2009 à 22:43:53 par cacahouete_ch »

12 juillet 2009 à 00:01:39
Réponse #17

DEUN


On risque de cramer ses fringues!?
Vrai ! :closedeyes:
Bon maintenant, ce n'est proposé qu'à titre de dépannage, me semble-t-il.

Sinon, pour l'avoir essayé (mais sur un vêtement type barbour) cela fonctionne assez bien devant un bon feu de bois. Il faut juste une attention de chaque instant, éviter les courants d'air et glisser la main nue, au besoin le bras, à l'intérieur du vêtement (de la manche ici) pour mieux  sentir/contrôler la chaleur, mais aussi servir de support lors de l'enduction.

Enfin, inutile d'ajouter qu'on ne porte strictement aucun gant ou autre vêtement en synthétique lors de l'opération (sauf à vouloir absolument se transformer en son et lumière... ::)).

AMHA, uniquement en cas de nécessité impérative et sous abri.

@+ DEUN.
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


12 juillet 2009 à 10:18:55
Réponse #18

Kilbith


Est ce que t’utilises le greenland wax pour la déperlance du tissu G1000, comme recommandé par Fjallraven ?
http://www.fjallraven.com/Activities/Trekking/Trekking-home/How-to-wax-G-1000/
Ca craint un peu leur méthode de terrain.....On risque de cramer ses fringues!?


La cire fjallraven c'est à 90% de la paraffine...ce que l'on utilise sur les bougies. Donc dangereux face au feu.


Citer
Ou bien t’utilises du Nikwax ?

AMHA :

Les vestes Fjallraven en G1000 ne sont pas/plus des vêtements de pluie satisfaisants de nos jours, d'autant plus que les nouveaux modèles ne sont pas prévus pour ça.

Même avec plein de cire cela reste juste résistant à l'eau. Sauf à enduire un max, mais là tu viens de réinventer le Barbour en moins bien. C'était peut être justifié dans les années 70 mais de nos jours ce n'est pas intéressant.

En revanche avec du Nikwax, c'est déperlant, ne crains pas trop le feu, cela renforce la solidité, cela "respire bien", c'est agréable au contact de la peau et cela sèche plus vite. Tu restes dans l'enveloppe d'utilisation optimale.

Pour avoir un truc imper, il faut absolument compléter la veste :
- Soit tu as un poncho.
- Soit tu achètes une veste imperrespi "ultra light" que tu places sous ta fjallraven (celle-ci assure la protection mécanique et les poches. (Selon les vestes, il faut avoir un chapeau relativement imper car souvent les capuches Fjallraven sont prévus pour  être portées SOUS un chapeau pas SUR un chapeau.)
- Soit tu achètes un anorak imper/respi chez D4 pour 8€ qui pèse 175 gr.
- Soit tu as un parapluie....

Idéalement tu combines deux de ces méthodes.


Les vestes fjallraven en G1000 sont simplement des vestes en polycoton que je trouve bien pensées (pour les modèles classiques), le plus souvent bien construite et dont la coupe correspond à mon anatomie. NI PLUS NI MOINS.

On peut trouver des équivalents peut être un peu moins bien (poches, coupes, qualité...) mais beaucoup moins cher.

did, :)
« Modifié: 12 juillet 2009 à 17:24:59 par kilbith_2 »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

13 juillet 2009 à 08:23:01
Réponse #19

Kilbith


:lol:

Désolé Did, post à vie courte ;)<;

a+

Comme souvent les gens ne retiennent que les aspects positifs conforment à leur "intention d'achat"  : je suis obligé d'être de plus en plus circonspect avec plein de "mise en garde".

 ;D
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité