Nos Partenaires

Auteur Sujet: Vie sauvage en Laponie, demande de conseil  (Lu 16976 fois)

08 janvier 2009 à 15:31:39
Lu 16976 fois

narko347


Salutations à tous!


Mi-mars prochain, je vais, pour une durée indeterminée, "m'installer" dans la nature en Laponie.

Je vais être franc: Je n'ai pas la moindre expérience dans le domaine de la survie... Donc c'est pourquoi je m'adresse à vous. Pour que vous puissiez, s'il vous plaît, me faire un "petit" résumé de la façon dont il faut se comporter pour survivre dans la "nature sauvage" et quel serait l'inventaire de base qu'il me faudrait. Je remercie d'avance les personnes qui vont répondre et à bientôt!

Amicalement, Maurice.

08 janvier 2009 à 15:34:10
Réponse #1

Pierr


Bonjour,

tu devrais peut-être donner plus de détails sur l'installation que tu prévoies: où, combien de personnes, infrastructure existante.

Car si c'est en solo, sans infrastructure (cabane, vivres, ...), j'ai un gros doute.

08 janvier 2009 à 15:40:53
Réponse #2

narko347


Salut!

Merci de m'avoir répondu.

Je pensait partir seul et camper... m'installer près de Arjeplog, en Finlande et m'enfoncer dans la nature. Je n'avais pas l'intention de trop m'éloigner du village mais ni d'être trop proche. Je suis en train de me préparer physiquement et je compte faire 1-2 semaines de test dans les alpes suisses.

Maurice.

08 janvier 2009 à 15:52:48
Réponse #3

lambda


Mi-mars prochain, je vais, pour une durée indeterminée, "m'installer" dans la nature en Laponie.

Salut a toi Maurice,
La Laponie, en Mars, c est splendide et... rude, tres rude.
tout est enneigé, on a encore des -20 très régulièrement.
La nuit polaire est finie, et tu retrouves a peu près un rythme diurne/nocturne normal...

sans "la moindre expérience dans le domaine de la survie" en te citant, ca parait un peu téméraire de te lancer la dedans, surtout en solo.

Pourquoi n essaie tu pas de contacter d autres personnes plus experimentéees (par le biais d un forum tel que celui de photos-suede.com, par exempl) pour constituer un petit groupe d expe de 3/4 personnes. d ici Mars, c est encore Jouable...

...Pour que vous puissiez, s'il vous plaît, me faire un "petit" résumé de la façon dont il faut se comporter pour survivre dans la "nature sauvage" et quel serait l'inventaire de base qu'il me faudrait. Je remercie d'avance les personnes qui vont répondre et à bientôt!

Amicalement, Maurice.

ca fait un peu "service resto" ou "dejeuner apporte au lit", demandé comme ca  ;) . soit plus perseverant et lit et relit les pages du forum. tu pourras toi meme te faire ton resume, et ca t apportera bien plus que d avoir ca tout mache, ce qui au passage pas vraiment possible de te pondre comme ca, tellement le sujet est vaste...

bon courage et surtout bonne lecture a toi...

a+,
lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

08 janvier 2009 à 15:53:47
Réponse #4

DavidManise


Bon alors je vais être très clair : si tu crois que tu peux, sur un forum, apprendre assez de trucs pour ne pas tout simplement crever la gueule ouverte en Laponie en mars, tu te fous le doigt dans l'oeil.  En plus en deux mois...  ::)

Seul, sans expérience, en campant...  tu comptes te chauffer comment ?  Manger quoi ?  boire quoi ?  Te soigner comment ?  Tu veux vivre de quoi ?  Faire quoi ?

Apprendre ce qu'il faut pour vivre là-bas avec rien, c'est des années d'apprentissage.  Tu délires complètement.  Ou alors tu trolles.

N'y va pas.  Point barre.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

08 janvier 2009 à 15:59:17
Réponse #5

lambda


...David, dans un groupe de personnes experimentees, bien encadrees, il pourrait vivre quelque chose de chouette, tout en etant raisonnable. enfin c est ce que je me dis...

typiquement, trouver un village ou petite agglo avec une auberge de jeunesse organisant des virees a la journee, meme sur plusieurs jours avec guide, je trouve que c est top comme facon d apprehender ces contrees.

Donc Maurice, si la Laponie te fais rever, reflechis et sois realiste sur la facon d apprehendre ton reve...

a+ et bonne cogitation.

Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

08 janvier 2009 à 16:06:49
Réponse #6

Lemuel


Pour commencer des stages de qualité manquant cruellement de participants sont organisés par des universités de sciences humaines finlandaises, aussi sur ce thème à cette période… M'est avis que t'as pas beaucoup lu le forum.
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

08 janvier 2009 à 16:23:53
Réponse #7

DavidManise


...David, dans un groupe de personnes experimentees, bien encadrees, il pourrait vivre quelque chose de chouette, tout en etant raisonnable. enfin c est ce que je me dis...

Tafdak.  Mais débarquer sur un forum, et penser qu'en deux mois de formation théorique et en se préparant un peu physiquement on peut être prêt à le faire seul, alors qu'on n'a pas d'expérience, c'est du suicide.

Je pense qu'il faut aussi le dire clairement.

Ceci dit, avec une base logistique qui approvisionne, des personnes qui connaissent bien, le bon matos et la possibilité de joindre les secours, c'est autre chose ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

08 janvier 2009 à 17:06:59
Réponse #8

lambda


Mais débarquer sur un forum, et penser qu'en deux mois de formation théorique et en se préparant un peu physiquement on peut être prêt à le faire seul, alors qu'on n'a pas d'expérience, c'est du suicide.

+1000 David, ca se discute meme pas   :akhbar: ...

Maurice, tiens, une adresse, c est pas exactement l emplacement que tu avais prevu, c est meme un peu plus au nord, et c est avec eux que je me suis la premiere fois mis "dans le bain"...

Abisko, l auberge de jeunesse "Abisko Fjällturer" (cherche sur le net) tenue par le père (Orjan) et ces 2 fils (Thomas et Andreas).
possibilité de ballades sur plusieurs jours en traineau, rando en ski (solo, ils te pretent le matos et t expliquent le pays), raquettes, a pieds. des gens cools, vraiment sympas, et pas "maternisant" pour un sou.
hors de question de se faire dorlotter qu cours des sorties, tu participes tres activement en apprenant un max avec eux, d ailleurs, tu te rendras compte, si tu choisis cette option de decouverte, que la plupart des choses ne sont possibles, dans ces climats la, que si toute l equipe est active, un poids mort se fait vite remarquer et "remettre gentiment a l ordre", ce qui est normal.

le soir ils bouffent parfois avec toi et te racontent la vie du village...

leur mail info@abisko.net

je te parle de cette auberge, juste parce que je la connais, mais tu en as un paquet qui te permettent un premier contact reel de ce pays.

ce sont des contrees fabuleuses mais en meme temps suffisament rudes (changement brusque de meteo en l espace de quelques minutes: beau temps - blizzard, pour ne te parler que de ca...) pour transformer, sans un minimum de prepa et de connaissances une belle aventure en une m*rde inconcevable, voir mortelle...

y a la formule proposee par Lemuel aussi. il peut t en dire aussi la dessus...

si Pierreauspitz pouvait passait par la...

a+,
Lambda
« Modifié: 08 janvier 2009 à 17:16:01 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

08 janvier 2009 à 17:15:30
Réponse #9

Sanjohn


Tafdak.  Mais débarquer sur un forum, et penser qu'en deux mois de formation théorique et en se préparant un peu physiquement on peut être prêt à le faire seul, alors qu'on n'a pas d'expérience, c'est du suicide.

Je pense qu'il faut aussi le dire clairement.
David

Bonjour,

pratiquant régulièrement les milieux grands froids et ses forêts (étant dans ma culture et mes connaissances techniques), je rejoins David pour dire un grand NON et à l'apprentissage via le virtuel et à l'aventure à l'arrache sans connaissances et pratiques solides et sérieuses.

Into the wild a fait des émules, mais son principal protagoniste en est mort...

Il serait bon d'apprendre des rudiments avec des professionnels, vous entrainer physiquement, techniquement et mentalement avant et surtout de bien préparer votre voyage niveau sécurité et logistique. Peu nombreux sont les gens qui peuvent s'aventurer seul en pleine nature (et dans les zones de grand froid) dans l'inconnu et en revenir sans soucis (c'est à dire vivant ou entier).

Pourquoi ne pas faire un stage sur les basiques chez David Manise pour commencer, puis d'aller vous entrainez en nature?

Dans tous les cas, commencez doucement : 1 jours et 1 nuit, 3 jours, 5 jours...test ton matériel, test toi aussi!

Amicalement, Sanjohn (>C.John)

08 janvier 2009 à 17:16:20
Réponse #10

gmaz87


Lambda, la Voie voix de la raison ;D
Maurice, comme tu ne dis pas quelle est ton expérience en matière de rando ou de vie solitaire à l'extérieur, il est clair que ton projet initial, c'est de la survie assurée et à ton corps défendant et ce dès le premier jour!!!
Les Alpes Suisses ce n'est pas le Grand Nord, ne serait ce que par la barrière de la langue, comment veut tu comprendre les mises en garde des gens du cru si tu ne parles pas la même langue qu'eux par exemple et c'est un exemple parmi des milliers.
Tu as un chouette projet  ::), fais en sorte d'en revenir avec de chouettes souvenirs et pas de le regretter amèrement
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

08 janvier 2009 à 17:43:44
Réponse #11

lambda



Ceci dit, avec une base logistique qui approvisionne, des personnes qui connaissent bien, le bon matos et la possibilité de joindre les secours, c'est autre chose ;)

David

C est meme en joignant, la haut, un organisme ou un groupe pouvant fournir tout ca que, Maurice, tu pourras apprendre le plus (a mon humble avis  :-[ ) de ces regions:

- en parlant avec les gens qui l encadreront,
- en n hesitant pas a poser des questions: tant sur le comportement a avoir que sur le matos qu ils pourront te preter et que tu auras a ta dispo.
- en hesitant pas a experimenter sous leur tutelle, genre: "je peux essayer moi aussi? vous me montrez comment on fait? Merci!"

Tu seras en condition de confort raisonnable, la cervelle bien fonctionnelle et prete a recevoir un tas d enseignement de ces gens la...

et la seconde viree, tu en sauras deja un tout petit peu plus, etc... etc...

le passage par un stage donne par David ou Sanjohn, ca peut pas faire de mal non plus, loin de la...

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

08 janvier 2009 à 18:02:45
Réponse #12

DavidManise


Ouais mais je me rends compte que le vrai froid, quand même, on le trouve plus là-haut qu'ici.  La preuve en est le stage "grand froid" que t'as fait avec moi, Lambda...  où il pleuvait et faisait +1 jusqu'à 2000m ::)

David
« Modifié: 08 janvier 2009 à 18:27:55 par DavidManise »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

08 janvier 2009 à 18:10:31
Réponse #13

lambda


C est vrai, David, mais disons que l idee generale c est
- qu il puisse causer de vive voix a des personnes qui savent ce que c est, et au moins qu il puisse voir (ou revoir) des fondamentaux de regulations thermiques, que tu nous a montré, voir d autres stagiaires qui connaissent le truc (regarde Céline...).
- de se rendre compte de la difficulte qu on peut rencontrer, pour apprendre a apprendre dans un milieu auquel on est pas ou peu habitué.

Bref, avoir un bon etat d esprit un peu plus humble et s aguerrir...

enfin, c est mon opinion, j ai aucune pretention de quoi que ce soit, mais c est comme ca que j ai tendance a "apprendre a marcher pour avoir des chances de pouvoir courrir un jour"  :-[

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

08 janvier 2009 à 18:33:52
Réponse #14

DavidManise


Oui.  Mais autant on peut apprendre les basiques et les expérimenter dans n'importe quelles conditions, autant un moment donné il est utile de se frotter aux vraies conditions qu'on va devoir affronter pour pouvoir comprendre ce que c'est.

Tant que t'as jamais senti ta narine se coller fermée en reniflant, tant que t'as jamais senti les larmes geler aux coins de tes yeux, tu sais pas trop ce que -30 ou -40 veut dire :) 

Mais je suis entièrement d'accord avec toi.  Il faut déjà être initié, avoir le cerveau décrotté un minimum avant d'en arriver là...  bref se débarasser un peu des a prioris, et être capable de déjà bien cerner les problèmes.  C'est d'ailleurs le but de mes stages de niveau 1 : je montre les bases, j'ouvre les cerveaux aux problèmes fondamentaux, et je donne la petite étincelle qui met les esprits sur la voie de la réflexion.  Ensuite ils sont déjà autonomes, et ils ne demandent plus qu'à se le prouver en testant les trucs dans des situations plus engagées... 

Bref.

Ma gueule.

Mais ta sagesse fait chaud au coeur à chaque fois, Lambda :akhbar: -- il faut une grande intelligence et beaucoup d'expérience pour raisonner aussi bien.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

08 janvier 2009 à 18:40:03
Réponse #15

Ishi


Ouais mais je me rends compte que le vrai froid, quand même, on le trouve plus là-haut qu'ici.  La preuve en est le stage "grand froid" que t'as fait avec moi, Lambda...  où il pleuvait et faisait +1 jusqu'à 2000m ::)

David

D'un autre coté, ma femme s'est toujours plein d'avoir plus froid à -15° sur la Margeride qu'en Laponie à -37°.
Nous avons toujours mis son appréciation différente du froid sur la différence d'humidité de l'air (froid sec ou humide).
Avions nous raison ou non?.....
Steph.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

08 janvier 2009 à 18:41:20
Réponse #16

tsjok


Il me semble quand meme qu'Arjeplog n'est pas en Finlande mais en laponie suedoise ( a peut etre 180 km à vol d'oiseau de la frontiere avec la Finlande ) , en dessous du cercle polaire .
Le projet est beau , mais soit bien certain de ce que tu fais ! :-\

08 janvier 2009 à 18:44:20
Réponse #17

lambda


 :-[ :-[ :-[

Oui.  Mais autant on peut apprendre les basiques et les expérimenter dans n'importe quelles conditions, autant un moment donné il est utile de se frotter aux vraies conditions qu'on va devoir affronter pour pouvoir comprendre ce que c'est.

Tant que t'as jamais senti ta narine se coller fermée en reniflant, tant que t'as jamais senti les larmes geler aux coins de tes yeux, tu sais pas trop ce que -30 ou -40 veut dire :) 

c est sur, qu il faut qu il experimente ca, avec un bon cadre securitaire...

je montre les bases, j'ouvre les cerveaux aux problèmes fondamentaux, et je donne la petite étincelle qui met les esprits sur la voie de la réflexion.  Ensuite ils sont déjà autonomes, et ils ne demandent plus qu'à se le prouver en testant les trucs dans des situations plus engagées... 

bah, je pense que jusque la, tu peux te dire en te regardant dans la glace le matin: "mission réussie"  :D  :doubleup:

Mais si on laissait s exprimer Maurice sur tout ca...

en fait Maurice, on tient tres fort a toi dans un but interessé: que tu nous ramène de super photos de ton voyage... et la dernière photo sera avec toi dessus, le sourire jusqu aux oreilles et une bière ou une petite aquavit ou equivalent dans la main, et un bras sur l epaule du guide qui t aura fait decouvrir toutes ces merveilles, dans les meilleures conditions possibles...  ;)

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

08 janvier 2009 à 18:46:16
Réponse #18

Kilbith


Citer
en fait Maurice, on tient tres fort a toi dans un but interessé: que tu nous ramène de super photos de ton voyage... et la dernière photo sera avec toi dessus, le sourire jusqu aux oreilles et une bière ou une petite aquavit ou equivalent dans la main, et un bras sur l epaule du guide qui t aura fait decouvrir toutes ces merveilles, dans les meilleures conditions possibles...  {$default_wink_smiley}

Encore mieux si on peut compter DIX doigts sur la photo  ;)

« Modifié: 08 janvier 2009 à 18:57:04 par Did »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

08 janvier 2009 à 19:34:46
Réponse #19

lamarmotte


 :o C'est quoi Did, une preuve de quelques mains qui en on chi** ?  :lol: :lol: :lol:

08 janvier 2009 à 20:13:06
Réponse #20

DavidManise


D'un autre coté, ma femme s'est toujours plein d'avoir plus froid à -15° sur la Margeride qu'en Laponie à -37°.
Nous avons toujours mis son appréciation différente du froid sur la différence d'humidité de l'air (froid sec ou humide).
Avions nous raison ou non?.....

Un des endroits où je me suis vraiment bien caillé c'est en Belgique l'an dernier.  +1°C pourtant...  mais l'humidité qui te bouffe jusqu'aux os... brrrr...

Effectivement le froid européen est vraiment hard, je trouve.  C'est pas le même froid.  Je pense que c'est à cause du fait que ça dégèle régulièrement, du coup l'air peut se charger d'humidité.  Quand il fait -40 pendant 4 mois, l'humidité dans l'air n'existe pratiquement plus.  L'air est glacial, mais son pouvoir refroidissant (chaleur massique, Lambda ???) est moindre.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

08 janvier 2009 à 20:35:56
Réponse #21

DavidManise


:o C'est quoi Did, une preuve de quelques mains qui en on chi** ?  :lol: :lol: :lol:

Je te donne un indice : froid ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

08 janvier 2009 à 21:13:57
Réponse #22

lambda


 Quand il fait -40 pendant 4 mois, l'humidité dans l'air n'existe pratiquement plus.  L'air est glacial, mais son pouvoir refroidissant (chaleur massique, Lambda ???) est moindre.

Ciao ;)

David

en fait, en regardant rapido dans wikipedia on a ces valeurs la en condition normale de temperature et de pression (1 atmosphere, 0 degre Celcius (si je me plante pas, ca remonte un peu...):

air sec: 1005 J.Kg-1.K-1
air sature en vapeur d eau: 1030 J.Kg-1.K-1

concretement ca veut dire que (sous les CNTP), il faudra fournir un peu plus d energie a un kg d air en phase gazeuse pour elever sa temperature d un K si celui ci est sature de vapeur d eau, que si il est sec.

l air sature d humidite est plus difficile a rechauffer que l air sec (on se suppose en atmosphere calme dans les 2 situations, pour comparer ce qui est comparable).

- Pour nous ca veut dire que la pellicule d air qui entoure notre corps et qui nous protege des rigueurs de l exterieur (petite parenthese: pellicule qui est detruite si on est expose au vent, vent qui nous expose directement a la temperature exterieure "brute", et qui nous "vole" des calories au passage, par convection: Cf l effet "Winchill" (pas sur de l orthographe...  :-[ )) sera plus dure a rechauffer, si elle est constituee d air sature en vapeur d eau que si elle est seche.

autrement dit, dans les CNTP ou avoisinantes (finalement assez courante en europe) encore:

en atmosphere humide: Le corps devra en permanence fournir plus de calories pour (re) creer cette pellicule "cocoonesque" a une T donnee, protectrice qui nous entoure lorsqu on est en atmosphere calme ou qu on ne fait pas de mouvement brusques...
en atmosphere seche: Le corps aura besoin en permanence de fournir moins de calories que precedemment pour obtenir le meme resultat (pellicule a une T donnee (la meme que citee juste ci-dessus)).

- Autre phenomene aussi en jeu, l evaporation si l eau contenue dans l atmosphere se depose sous phase liquide (goutelettes) sur nos vetements ou notre peau. l evaporation qui s en suivra est un phenomene endothermique, donc necessitant de chopper des calories quelque part pour se faire, ce quelque part etant notre corps, d ou refroidissement  :'( . Mais dans ce cas on serait plutot en presence d une atmosphere sursaturee generant un brouillard, et donc contenant de l eau sous phase liquide (micro-goutelettes), c est pas tout a fait le meme cas que le point au dessus donc peut etre pas forcement pertinent...  :-[

encore une fois gros laius pour des evidences pour vous... sorry  :-[

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

10 janvier 2009 à 00:04:31
Réponse #23

pierauspitz


Salut Narko 347 et bienvenu (un passage par la case présentation serais cependant bienvenu ;) )!
Jolie démo Lambda, comme à l'accoutumée  :akhbar:

Et je plusoie avec tous : N'y vas pas de la façon que tu nous exposes!!!
Ton projet d'aller en Laponie et tout ce qu'il y a de plus chouette  ;), mais je plusoie sur les stages  :doubleup: on apprend, mais en sécurité, avec du personnel compétent.
Partir seul sans entrainement est bel et bien un suicide. Sache que la nature arctique est très hostile vers mars. Il y fait souvent très froid (pafois plus qu'en Janvier) et, malgré le retour de la lumière, tout est complêtement figé et nappé de neige. Donc macache oualou pour trouver de quoi bouffer. SI les habitants tradi de cette région (les lapons) vivaient de l'élevage du renne, c'est pour une raison simple :être chasseur-ceuilleur dans l'arctique est très très très difficile (voire impossible). De plus, dans certaines zones, cette période est souvent propices aux bonnes grosses tempêtes bien barbares. Celles du genre où tu tiens plus debout et la tente ne demande qu'à exploser à la moindre rafale. ET là... ben t'es dans le caca.
De plus, on ne se fout pas par -25° dehors pendant une semaine sans être bien acclimaté, équipé  et nourris, ou c'est la cata assurée...
Donc perso, si tu n'as pas du tout de connaissances en la matière mais que tu veux te régaler, je te conseillerais d'y aller d'abord en été, AVEC UN GUIDE. On prend de la nature sauvage plein les mirettes, mais on ne risque pas de perdre ses orteils en 1 heure...
Into the wild a fait des émules, mais Nicolas Vanier aussi... Amha, il faut un peu réaliser où on va. Le pseudo romantisme attaché à ces livres/films/docu a tendance à faire oublier la dure réalité de ces milieux aux rêveurs... Mais attention Christopher McCandless est mort et Nicolas sais ce qu'il fait.
L'arctique tue. N'importe qui, n'importe quand et toujours sans prévenir. Donc autant d'abord y gouter quand elle est moins rude, et ensuite, peut être, si ELLE nous laisse partir, pourquoi pas...

Renseigne toi, il y a quelques companies françaises installées en Laponie, parcours le Forum, plusieurs ici ont eu des expériences arctiques sympa en Finlande, Suède ou Norvège. Mais pour le moment, reste dans un système encadré tu te fera tout autant plaisir  :up: (et si tu veux faire un trip en solo, les bois autour de chez toi sont déjà de super terrains de jeux :up:)
« Modifié: 10 janvier 2009 à 00:24:24 par pierauspitz »

14 janvier 2009 à 19:50:06
Réponse #24

blackwolf


est ce que ce n'était pas juste une "blague"  ::), parce que je ne vois pas narko 347 ,réagir face à vos excellent
conseils  ;)
de plus je penses que personne n'aurait l'idée de "tenter" cela ,sans une solide expérience !!

c'est en forgeant qu'on devient forgeron

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité