Nos Partenaires

Auteur Sujet: [récit] sorties tests autour de Grenoble  (Lu 3768 fois)

02 janvier 2009 à 17:13:55
Lu 3768 fois

phm1903


Fin décembre sortie test hachette
la même que celle-là :

Après quelques couches de poncé-huilé sur le manche et un graissage à chaud de l'étui me voila parti pour tester cette sympathique hachette...
Dans les bois je tombe sur une zone gruyère :

je me demande s'il s'agit de renard ou de blaireau, pas de bol la seule trace que j'ai vu alentour c'était çà :

je connais dont les voisin mais pas l'habitant de ces terriers.

Un peu après je tombe sur un boite au lettre :

un piège ?
Non , une simple ordure... mais qui semble avoir fait un heureux puisque elle était pleine de mousse.
j'ai fais un photo pour pouvoir voir l'intérieur sans la toucher.

J'arrive à un point de vue agréable :


Pas le moindre résineux à coté pas de boulot non plus... Par contre plein de chênes morts
et du fragon faux houx

Testé par hasard, ça brule TRES bien

un petit feu :

et l'infusion du réconfort
  :)
Comme il y a des cendres qui étaient tombées dans l'eau j'ai décidé de me faire une cuiller...
Retour avec un doigt entouré de chiffon...


Hier sortie test pelle accompagné par ma douce  :)
J'ai acheté récemment une pelle pliante de l'armée suisse neuve.
La bague de verrouillage était grippé, mais une giclée de dégrippant l'a "guérie"  ;) je lui ai fait un petit passage à la meule à eau(aiguisage d'un coté)+graissage à chaud de l'étui+poncé-huilé 4 couches sur le manche.
Super qualité avec des détail qui font son charme : étuis solide, angles pelle et pioche dans les 170 et 80°(+-5°, au pif quoi) pour mieux tenir la charge de terre.
 

Pour la "baptiser" je décide de faire un feu du dakota, technique que je n'avais jamais expérimentée(sans pelle dur-dur !) mais qu'il me tardais de tester !
le trou(dans la pente)



J'ai allumé en surface pour pousser au fond un fois que le feu démarré.
soufflage pour aider le démarrage :

ça a (bien) démarré :

une fois au fond, mode plein régime :

le réconfort (vivement que je bricole un système de suspension pour ma gamelle)


Conclusion, super content de cette sortie :
Le pelle est super. Pas très légère mais pour 12€ je suis content, la position à l'équerre ça aide pour vider le trou, l'aiguisage c'est le bonheur pour la découpe de dépannage et les racines.

Le feu du dakota  :
- ça ne réchauffe pas beaucoup les hommes sauf à être proche.
- quelle joie au moment de partir : on rebouche le trou, on ramène brindille et feuille mortes d'un peu plus loin et hop : "presque" plus de traces...
- une sécurité accrue (pas de braises chaude à l'air).

->On s'en doutait mais l'avoir testé c'est bien plaisant...





« Modifié: 02 janvier 2009 à 19:46:08 par phm1903 »

02 janvier 2009 à 19:53:27
Réponse #1

Pierr


Sortie sympa, merci de partager.

Juste une remarque sur le feu Dakota: je pense qu'il ne faut pas le faire dans n'importe quel sol car risque accru de combustion souterraine. Perso je ne sais pas trop quels sols sont le plus sensibles à ce risque donc je m'abstiendrais. Apparemment un feu peut couver sous terre pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines avant de "ressortir" (c'est à dire se déclarer avec flammes car ayant gagné accès à de l'oxygène).




02 janvier 2009 à 20:20:26
Réponse #2

Diesel


 :up:

ça fait une sacré forge le feu du dakota. Il faudrait que j'essaye par curiosité. :)

Pierr a raison, attention aux racines avec ce type de feu. D'autant plus que ce type de feu doit être très chaud puisque contenu.
ça doit consommer moins de bois par rapport à un feu "normal", non ? (pour arriver à faire bouillir un litre d'eau par exemple). :-\

02 janvier 2009 à 22:22:05
Réponse #3

Woodrunner


Les sols légers et tourbeux sont très propices à la propagation des flammes,... cela m'est arrive quand j'étais bûcheron on brûlait des branches sur un pâturage et on a pas remarqué qu'on était sur une zone tourbeuse (on étaient à 1,5-2km des tourbières reconnues,...)

Et bien le feu à brûlé deux trois jours avant qu'on remarque que le feu continuait à se propager (quand on faisait des feux de plusieurs mètres cubes de branches de sapins issus des abattages, les cendres fumaient plusieurs jours,...) le feu avait creusé un trou de 60 cm de profond sur plusieurs m2 de diamètre,... le feu brûlait vraiment lentement mais il rongeait centimètre par centimètre le terrain,... dans la zone ou l'on était il n'y aurait pas eu de vrai risque mais au plus fort de l'été et dans la zone des tourbières qui était plus haut cela aurait été une petite catastrophe régionale,...

Donc attention au sol tourbeux! On reconnaît la tourbe à sa légèreté. Il y a souvent des radicelles voire même de petits bouts de bois très léger dans la masse terreuse. Ce type de sol inflammable est aussi souvent présent sous les sapin, épicéa, pin,...
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

02 janvier 2009 à 22:49:27
Réponse #4

phm1903


merci pour vos histoires qui font froid dans le dos, me voici inquiet. Je vais quand même pas retourner voir en pleine nuit ! Bon, là bas sur la montagne ce n'est pas tourbeux, c'était plutôt crayeux(sensation, pas vérité géologique) et gris, mis à par les 3 premiers cm d'humus...
Je me demande si je ne vais pas jeter un œil demain, histoire d'avoir la conscience tranquille...

02 janvier 2009 à 23:03:19
Réponse #5

Woodrunner


Ne te fais quand même pas trop de mouron avec ça,... ;D

J'ai allumé des dizaines et des dizaines (c'est peu dire) de feu, beaucoup étaient enterrés (afin des fins de camouflage et pour rendre la cuisson plus rapide) et je n'ai eu qu'une fois un problème,... et c'était un feu de branches qu'on avait alimenté toute la journée,... Si tu a bien pris soin d'éteindre le feu correctement avec suffisamment d'eau et si le terrain te semblait propice à un tel feu il n'y a aucun risque,...

C'est donc ta conscience qui doit te dicter tes actes! :bienmal:
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

02 janvier 2009 à 23:19:55
Réponse #6

commandos


Bonsoir,pour cuire de l'eau ou des aliment sur ton four Dakota pourquoi ne met tu pas ta gamelle dans le trou inférieur vu que tu a toutes les braises qui si trouve ça tévitera de devoir pendre ta gamelle au-dessus des flammes?
Je dit ça et je ne dit rien c'est juste mon avis à deux balles.
@+.
Commandos.
//www.artdesbois.fr/phpBB/index.php

03 janvier 2009 à 00:53:26
Réponse #7

phm1903


>Commando
j'ai pensé à ça mais c'était pas évident d'attraper la gamelle en la tenant par poignée sans racler la terre du sommet du tunnel.

Attraper la gamelle chaude sans la poignée.......non merci.

Sinon avec ma fiancé nous avions imaginé "tirer les braise" vers la bouche d'entrée d'air et simplement poser la gamelle sur les braise(idem feu de la 1e sortie évoquée) mais j'avais envie de tester le support "branche en travers" un peu dans ce genre :

Mais, comme le terrain était en pente j'ai improvisé...

La suspension ça peut être pas mal, sans forcément être aussi élaboré que là :


05 janvier 2009 à 15:19:29
Réponse #8

phm1903


Ne te fais quand même pas trop de mouron avec ça,... ;D

J'ai allumé des dizaines et des dizaines (c'est peu dire) de feu, beaucoup étaient enterrés (afin des fins de camouflage et pour rendre la cuisson plus rapide) et je n'ai eu qu'une fois un problème,... et c'était un feu de branches qu'on avait alimenté toute la journée,... Si tu a bien pris soin d'éteindre le feu correctement avec suffisamment d'eau et si le terrain te semblait propice à un tel feu il n'y a aucun risque,...

C'est donc ta conscience qui doit te dicter tes actes! :bienmal:

Certes...
- Le terrain m'avait semblé propice, mais car il y a un mais je n'avais pas mis d'eau.
Je pensais que d'étouffer le feu avec la terre suffisait(plus de comburant...). C'est ainsi que procédait mon grand-père lorsqu'il mettait le feux au chaumes après la moisson. Des flammes sur plus de un hectares(!) moi qui n'avait pas dix ans... ça m'a laissé un souvenir impérissable !

Citation de: Woodrunner
sol inflammable est aussi souvent présent sous les sapin, épicéa, pin...
- Comme en plus c'était sous les sapins...

-> J'ai voulus avoir la conscience tranquille et hier je suis allé prendre mon petit déjeuner sur place.

j'ai pas mis le feu à la montagne ;D
je m'en doutais bien mais bon c'était un prétexte à balade.
Le lieu a mon arrivé :


Le foyer ré-ouvert :


Le canal d'aération, vu du foyer :


Les restes (les charbons étaient froids je précise) :


Finalement je me suis fais mon micro petit feux(traditionnel cette fois ci) pour chauffer mon thé


En attendant les braises j'ai regardé aux alentours et découvert un bien curieux mariage feuillu-résineux !





un sapin de charme ;)





« Modifié: 05 janvier 2009 à 15:31:50 par phm1903 »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité