Nos Partenaires

Auteur Sujet: un gros dodo  (Lu 13357 fois)

05 janvier 2007 à 17:26:21
Lu 13357 fois

titiyaya


salut a tous
petite question,quelq'un connais t'il un truc pour dormir comme un loir en rando?
j'ai deja elliminé le kawa.
merci a tous :up:

05 janvier 2007 à 17:35:20
Réponse #1

Pierrot


Ben quand je dors à l'extérieur je dors aussi bien sinon mieux qu'à la maison, dont je n'ai pas de truc miracle.

05 janvier 2007 à 17:39:25
Réponse #2

DavidManise


Essaie de ne pas dormir :)

Tu te dis "faut pas que je dorme, faut pas que je dorme, faut pas que je dorme"...  et pis tu regardes un peu vers le haut en gardant les yeux super grands ouverts.  Faut absolument pas que tu dormes, sinon y'a des démons qui vont te prendre pour t'emmener en enfer...  alors tu te répètes "faut pas que je dorme"... 

:)

Merci Fred Vargas :)

Sinon je sais pas...  moi je dors mieux dans la nature que dans mon lit.  Dans mon lit je me sens prisonnier, à l'étroit...  pas de bruits, pas de vent, pas de froid.  Nan j'aime pas.  C'est dehors que je fais mes meilleures nuits.

Faut se coucher quand on sent qu'on est fatigué aussi.  Avant ou après, ça ne sert à rien (question de rythmes circadiens : toutes les 90 minutes tu fais un cycle "sommeil, éveil"...  la crête de l'éveil étant à intervalles d'environs 90 minutes.  Bref si tu loupes le creux de la vague, la prochaine est dans une heure et demie, t'as le temps de faire autre chose...  si tu vas te coucher à ce moment là tu vas pas dormir.

Ciao !

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

05 janvier 2007 à 17:44:52
Réponse #3

Olcos


  Faut absolument pas que tu dormes, sinon y'a des démons qui vont te prendre pour t'emmener en enfer... 
Comme ca en plus t'a le droit a un bon cauchemar  ;D


C'est evident mais deja il faut etre bien installer !! le caillou dans les reins et la racine dans le dos ca aide pas
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

05 janvier 2007 à 17:46:04
Réponse #4

guillaume


Essaie de ne pas dormir :)

Tain j'allais le dire  >:(.
;)
C'est comme ça que j'ai réussi à dormir dans ma hutte...

a+

05 janvier 2007 à 17:49:55
Réponse #5

promeneur4d


C'est evident mais deja il faut etre bien installer !! le caillou dans les reins et la racine dans le dos ca aide pas

Faut simplement etre bien fatiqué et apres tu dors comme un loir  ;)
Je me suis une fois couché a minuit en foret et j'avais pas preparé la place avant. Le matin quand je me suis reveillé j'avais une branche (grosse comme 3 doigts) sous le dos. Et j'avais pas de natte  ;D 

Sinon je me dit que si je dors ou si je reste tranquillement couché ca revient au meme et apres je m'endors. :)
« Modifié: 05 janvier 2007 à 17:51:36 par promeneur4d »
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

05 janvier 2007 à 18:11:04
Réponse #6

lepapat


Quand j'étais Pio (scout), je n'est jamais aussi bien dormi dans un abri de type "commando" fait appartir de branche de sapin. Je ne sais pourquoi, mais l'odeur du sapin et , je pense également, la fatigue du trek, m'assomer litèralement  ;) ZzZzZzZz
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


05 janvier 2007 à 18:32:55
Réponse #7

Diesel


On dort bien quand on se sent en sécurité, au chaud et les yeux rives sur les étoiles.  :doubleup:
Enfin, c'est comme ça que je le décrirais.  ;D

Trouve toi un endroit ou tu te sens bien c'est important. Le cerveau gamberge très vite dans un milieu ressenti comme "hostile" ou inhabituelle.
Un bon emplacement est le gage d'un bon sommeil.
L'odeur de quelques branches de sapin ou de lavande aide bien à apaiser (les HE de lavande sont super pour ça).
Et puis pense à fermer les yeux quand le sommeil viendra.  ;)


06 janvier 2007 à 03:40:29
Réponse #8

Corin


Mort de rire. Je dors comme un loir en ville et encore plus en pleine nature (Emmuel et Cyrny doivent pouvoir donner le nombre de secondes qu'il m'a fallu pour m'endormir lors du stage hiver), notamment parce que j'avais regardé comment les techniques de la sophrologie pouvaient aider à s'endormir...

Aujourd'hui, impossible de dormir en raison d'une contracture au dos (excès de tractions?) qui rend la position allongée douloureuse ;-) :D

Bref, c'est la capacité à provoquer le retour au calme, tant physique que psychique, qui permet de trouver le sommeil. Une respiration ventrale lente et profonde semble adaptée. Le fait de boire une tisane peut également y contribuer.

Sur ce, je vais me recoucher et essayer de dormir ;-).

A+

06 janvier 2007 à 09:42:28
Réponse #9

Pierre


C'est marrant ca ! Vous avez l'air de tous mieux dormir dans la nature ... pour moi c'est l'inverse et ce depuis toujours, même gamin.
Seule exception: quand je suis vraiment crevé ou dans un environnement inhabituel qui m'a bien saoulé dans le sens figuré et positif du terme  ;) (bord de mer, montagne).
En fait je ne me sens pas du tout en insécurité bien au contraire, mais pas toujours confortable et surtout les sens en éveil. Je trouve que la nuit est un moment privilégié dans la nature et donne une sensation d'humilité, de participation à un tout que l'on a pas entre quatres murs. J'ai donc l'impression d'être actif et partie prenante de ce tout, même inactif et allongé sur le sol. Je dors par cycles courts: je m'endors au moment ou le cycle le demande puis je me réveille et ainsi de suite. Je n'ai jamais calculé la durée mais il se peut que cela corresponde aux 90 mn dont parle David.
J'adore également, être le premier debout pour réactiver le feu, faire chauffer de l'eau, voir le soleil se lever, aller faire un tour ...

Pour résumer entre quatre murs, aucun intérêt à rester éveillé donc dodo, dans la nature, difficile de couper donc pas beaucoup dodo.  ;D

A+
Pierre
 
« Modifié: 06 janvier 2007 à 09:58:11 par Pierre »

06 janvier 2007 à 09:47:49
Réponse #10

Pierrot


D'ailleurs titiyaya ne nous a pas précisé pourquoi il ne dort pas en rando.

06 janvier 2007 à 12:49:11
Réponse #11

guillaume


Je dors aussi très bien dans la nature mais par cycles (de combien, ça je n'en sais rien ;)).
Je me réveille en général pour changer de position ou parce que j'ai trop chaud (ou froid mais pas quand j'ai mon duvet ;)).

a+

06 janvier 2007 à 14:00:47
Réponse #12

promeneur4d


Si c'est hs je fais un autre poste

Quelle est la meilleure position pour dormir?

Sur le dos?
Sur le ventre?
Sur le coté?

Si on dors sur le dos il y a une plus grande surface qui touche le sol froid (et le dos est fragile) . En plus on ronfle donc ca doit pas etre ideal pour la respiration  :-\

Sur le ventre on dois tourner la tete.  :-\

Sur le coté il faut un sol assez mou (ou un trou a la hauteur du bassin) et un coussin.  :-\

Dans quelle position les primates ils dorment? (ca devrait etre la meme chose pour nous) Y'a un biologiste dans la salle?
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

06 janvier 2007 à 14:07:11
Réponse #13

guillaume


Si c'est hs je fais un autre poste

Quelle est la meilleure position pour dormir?

Sur le dos?
Sur le ventre?
Sur le coté?

Si on dors sur le dos il y a une plus grande surface qui touche le sol froid (et le dos est fragile) . En plus on ronfle donc ca doit pas etre ideal pour la respiration  :-\

Sur le ventre on dois tourner la tete.  :-\

Sur le coté il faut un sol assez mou (ou un trou a la hauteur du bassin) et un coussin.  :-\

Dans quelle position les primates ils dorment? (ca devrait etre la meme chose pour nous) Y'a un biologiste dans la salle?


Ca ne dépend que de toi!

Perso, je dors sur le côté; david sur le ventre....

a+

06 janvier 2007 à 14:13:20
Réponse #14

promeneur4d


Ca ne dépend que de toi!

Je pense plutot que c'est une question d'habitude (tu pourrais dormir sur le ventre si tu voulais) et qu'il y a une position meilleure pour la santé. Et je pense que c'est le coté mais je veux des autres avis
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

06 janvier 2007 à 22:14:03
Réponse #15

nicogala


Dans quelle position les primates ils dorment? (ca devrait etre la meme chose pour nous) Y'a un biologiste dans la salle?
Ils dorment comme ça :



Mais je crois par exemple que les aborigènes dorment sur le dos les deux mains en coupe sur leur...
D'autres ont encore d'autres hmm...positions...  :o


Sinon, comme les autres : se forcer à dormir ne mène à rien d'autre que l'insomnie... mais dans presque tous les cas on finit par s'endormir après 3h du mat' , c'est l'Heure où l'on meurt, l'heure où l'on fait un malaise, un cauchemard... bref une heure importante physiologiquement et où l'on est très faible.

Je me souviens d'une nuit sous tente sous des oliviers de Bohème avec la tramontane : impossible de trouver le sommeil avec ce raffut et la tente secouée !  Je l'ai néanmoins trouvé (ou c'est lui qui m'a eu par surprise) peu avant les premières lueurs (vers 4h) ... alors bien sûr ça ne repose pas, on est parfois épuisé (parce qu'en plus on est souvent réveillé vers les 5-6h par les oiseaux par ex. ) mais tout ça pour dire qu'il vaut mieux compter sur plusieurs cycles de sommeil dont une très bonne sieste après le repas de midi (sans gros co###rd qui vous pourrit la vie : "oh ! tu dors ?!!?"  ::) , rigolez pas, on en connais tous) que sur une grosse nuit calme (du moins si on est sujet à l'insomnie ce qui est mon cas : je ne dors vraiment bien que dans deux contextes : au bord de l'océan ou en montagne, dans un lit avec un gros édredon et une pièce à moins de 18°c) .
"Les grand-mères, c'est comme le mimosa, c'est joli, ça sent bon, mais ça ne dure qu'un temps..."

06 janvier 2007 à 22:34:45
Réponse #16

Irys


Mais je crois par exemple que les aborigènes dorment sur le dos les deux mains en coupe sur leur...
D'autres ont encore d'autres hmm...positions...  :o

Forcement, avec de tels oreillés, on doit bien dormir.  ;D

06 janvier 2007 à 23:00:52
Réponse #17

bellis


Excepté lors du week end canoé ou j'ai dormi d'une seule traite,
lorsque je dors dehors, mon sommeil est entrecoupé de périodes d'éveils
Cela ne me gêne pas, au contraire, j'en profite pour admirer les étoiles, un vrai plaisir... :love:
Il est surprenant de constater à chaque période d"éveil comme tout a changé, l'humidité, l'obscurité, le ciel surtout un coup les étoiles, un coup les nuages, un coup moitié moitié, un coup...
Et j'attends toujours avec impatience le moment ou les oiseaux vont se mettre à chanter tous en même temps; en forêt, un chahus pas croyable. :D
C'est un tel plaisir de dormir dehors qu'il faut profiter de chaque instant. :up:

bellis :)


06 janvier 2007 à 23:29:38
Réponse #18

gglt


Quelle est la meilleure position pour dormir?

Sur le dos?
Sur le ventre?
Sur le coté?
La position ? Celle où tu te sens le mieux :) Tout simplement.

Si on dors sur le dos il y a une plus grande surface qui touche le sol froid (et le dos est fragile) . En plus on ronfle donc ca doit pas etre ideal pour la respiration  :-\
On ne ronfle pas nécésairement en dormant sur le dos. En plus de ça, j'ai découvert il y a 1 mois qu'il est possible de ronfler en dormant sur le ventre ... Ce voisin de chambrée m'a impressionné : un des plus gros ronfleurs que j'ai croisé :o

Perso, je suis progressivement et tout naturellement passé du dos au côté droit puis au ventre. Pour une sieste, par contre, je reste sur le dos. Va savoir pourquoi ::)

AMHA, le principal est d'être bien confortablement installé, dans une position qui te convienne, ni trop chaud, ni trop froid, plus soif et pipi déjà fait.
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

07 janvier 2007 à 00:00:08
Réponse #19

Maximil


En dormant sur le dos, à moins que l'oreiller ne vienne se caler sous la nuque de la personne pour basculer la tête en arrière, il est normal de ronfler puisque les msucles vont chercher à se détendre (dont la langue patati patata).

Perso, je dors exclusivement sur les côtés, et côté droit principalement. Dormir sur le ventre m'est carrément impossible et sur le dos, je vais me reveiller pile poil quand je m'endormirais à cause de mes ronflements.

Je n'ai pas de mal à dormir en forêt (ou ailleurs). En règle générale, à partir du moment où je suis allongé, si ma tête est à bonne hauteur, je mets moins de 4-5 minutes pour m'endormir. Par contre, en forêt, ma nuit est rarement en un seul morceau (pour mon grand plaisir quand il n'y a pas de nuage).
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

07 janvier 2007 à 01:38:35
Réponse #20

emmuel


Alors pour dormir en rando en ce qui me concerne c'est très simple.
Uand j'avais pas l'habitude  marcher comme un bourrin. Me coucher. Flipper. Passer une nuit quasi blanche.
Le lendemain : marcher comme un bourrin, me coucher, flipper passer une nuit un peu moins blanche.
Le surlendemain. Marcher comme un bourrin. Me coucher flip… m'endormir.  ;D

Maintenant : …m'endormir.  :) Et y a pas photo, je dors mille fois mieux dehors que chez moi. Je suis beaucoup plus reposé. Je pense que le fait de ne pas respirer mon propre co2 y est pour beaucoup. Mais pas que. Y'a un truc vraiment spécial.
Sinon je dors toujours sur le dos. Quoiqu'il arrive ou presque. J'ai pris l'habitude à une époque ou j'arrivais pas à dormir justement.
Je me mettais sur le dosles membres écartés de façon à ne pas toucher le corps et je me concentrais sur ma respiration. La faire toute douce et fluide, très régulière, sans rupture entre l'inspire et l'expire, en synchronisant bien les mouvements du ventre. Quand la machine était bien lancée, sans avoir besoin d'y penser pour le faire, je me concentrais sur chaque partie de mon corps sans bouger du tout en commencant par les doigts de peids et en remontant en essayant de bien les détendre, de relacher toutes les contractions. Jusqu'au bout fdes doigts eten passant par le visage. Le tout peut prendre du temps. Peut être une heure ou plus. Maais après ça tu flotte tout doux sur n nuage. etsi tu t'es pas endormi en cours de route, t'inquiète, t'en as plus pour longtemps.  ;)



07 janvier 2007 à 10:24:37
Réponse #21

Corin


Les techniques utilisées en sophrologie sont un vrai  plus pour s'endormir rapidement ou en période de stress.
Autre chose, la valériane est très utile. La Valériane forte existe en gélules. Hyper pratique et efficace, ca se prend 30 minutes avant de dormir.

A+

07 janvier 2007 à 10:49:24
Réponse #22

emmuel


Que sont les techniques de sophrologie ?

08 janvier 2007 à 18:38:47
Réponse #23

lunar


Salut,

Pas de problèmes particuliers pour dormir dehors. J'arrive même à y dormir en plein jour. A vrai dire j'adore ça. C'est mon vice que les siestes pendant mes balades. Mais il me faut absolument trois choses : un truc pour caler  ma tête (généralement mon sac), un sentiment de protection sur au moins un côté (un rocher, un tronc,...) et avoir chaud. Même en plein été, je met un pull pour faire la sieste. Sinon je ne m'endors pas ou mal. Quant au sommeil de nuit, il est fractionné comme si je faisais plein de siestes d'affilées. Et c'est pas plus mal : quelle joie de voir la voute céleste tourner dans le ciel  :)

Voilà un spot de sieste que j'affectionne, dans le vallon du Gleyzin, aux abord du passage de Tigneux. Tranquillité assurée  ;) Remarquer la polaire qui fait un confortable oreiller et les rochers qui font comme les montants d'un lit  ;D



lunar

08 janvier 2007 à 20:49:43
Réponse #24

Pierrot


Quand je vois cette photo de ton "jas" au soleil entre deux roches, je repense aux siestes que j'ai moi aussi faites dans les pyrénées, au soleil, juste après le casse croute de la mi-journée.
Et je me souviens de cette sensation de plénitude et de calme ressentie au réveil, ça fait partie des meilleurs moments de mon existence.

« Modifié: 08 janvier 2007 à 20:54:16 par Pierrot »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité