Nos Partenaires

Auteur Sujet: entrainement aux basses températures.  (Lu 4859 fois)

26 décembre 2008 à 15:35:57
Lu 4859 fois

petit


bonjour à tous et joyeux noel.

1er question: pour mieux s'habituer au froid, est il bon de prendre des douches froide ou des douches tiède?
2eme question: lors des sorties footing je cours en tee shirt est ce dangereux?
3ème question: comment vous entrainez vous pour vaincre le froid?

26 décembre 2008 à 15:56:41
Réponse #1

DavidManise


Salut,

1) Oui.  Mais ça peut être risqué pour le coeur ou autre si tu as des problèmes.  Avant de commencer à prendre des douches froides, je te conseille de consulter un toubib et de lui en parler.

2) Oui, tu peux te faire une entorse ou te faire renverser par une voiture, ou faire un infarctus ;)  Sans dec, j'avais lu un jour que pour un individu de corpulence moyenne, short + t-shirt c'était bon jusque 7°C.  De toute manière, à toi de sentir : si tu as froid, couvre toi plus...  de toute manière c'est pas en faisant du jogging que tu peux t'acclimater au froid.  L'acclimatation se fait différemment.

3) Perso, tout simplement je tolère un peu d'inconfort thermique au quotidien.  J'ai bien dit UN PEU.  Je ne me torture pas non plus.  Quand je me caille trop, ou dès que j'en ai marre, ou que je commence à grelotter ou frissoner, je me couvre ou je monte le chauffage.  Et en fin de douche, je finis avec un bon 2-3 minutes sous l'eau froide.  Ca suffit largement pour moi...  Y'a pas de mystère de toute manière : faut s'exposer au froid pour s'y habituer.  Le tout c'est de faire ça de manière raisonnable...  Si tu abuses, tu peux vite te retrouver épuisé, ou avec des soucis de santé.  Donc à faire si tu as un corps sain, et si tu peux manger à ta guise, plein de bonnes choses...  etc.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

26 décembre 2008 à 16:04:02
Réponse #2

DavidManise


"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

26 décembre 2008 à 16:06:19
Réponse #3

botchchikii


Salut :)

Perso, pour habituer mon corps au froid, je compte sur l'adaptation de mon corps. Rien que le fait d'être dehors souvent et en toute saison, ca aide beaucoup: les premiers froids sont piquants, et les suivants ca va déjà mieux.
Pour ma part, lorsque je suis dehors, j'essaie de ne jamais avoir trop chaud, d'adapter les couches de vétements aux activités, et essayer de ne jamais utiliser toutes les couches lorsque je bouge : ca permet de garder une réserve en cas de statique.

1°) bof, moi je les préfère tiède, mais je ne sais pas si ce parametre joue sur l'habituation au froid : j'ai pas pour habitude de plonger dans l'eau glacée quand je suis en plein air en hiver.

2°)Dans les activités comme le footing, la raquette ou meme la marche, il vaut mieux n'etre pas trop vétu : on produit pas mal de chaleur, et le pire en conditions froides est la transpiration : une fois en statique, on a toutes les peines du monde à se réchauffer et on peut etre mal pris assez vite quand on est trempe. Toujours avoir une couche en rab dans le packsac, pour les pauses et en cas d'immobilisation volontaire ou non.

3°) Comme je disqis:le fait d'etre dehors joue en ta faveur. Perso, je n'irais pas dans un coin tre froid en hiver one shot. je préfère suivre les saisons, comme ca le corps s'adapte de lui meme. Après, vaincre le froid, j'aime pas trop le concept : t'as de fortes chances de pas gagner ton combat, dépendant des coins. Ne jamais penser qu'on est supérieur au climat, avoir des backups dans son sac (parka, sac de couchage, chaussettes), prévoir des solutions rapides (hotpads, de quoi faire un feu dans plusieurs endroits différents).

Voila un petit début. D'autres ici pourront t'aider:)

joyeuses fetes à tous!

26 décembre 2008 à 16:16:06
Réponse #4

petit


merci David pour tes conseils.
j'avais lu dans un livre je crois que c'était le guide de l'homme d'action de MANIGUET (ancien commandant de la DGSE)
pour s'habituer au froid il courait 45min à 1h en pleine hivers torse nu et après petite baignade dans le lac....
fantasme ou réalité
comme tu le dis sa dépend des personnes aussi

26 décembre 2008 à 17:11:42
Réponse #5

Lemuel


Oui mais Maniguet, c'est un homme, un vrai.   ;D
Et sinon, +1 avec Mickael.

Je ne sais pas quel objectif tu vises. Prendre des douches froides pourquoi pas… J'ai voulu m'acclimater au froid l'année dernière en vue d'un voyage frileux, et j'ai laissé tomber. Ca m'a saoulé, je me suis dit, "on verra bien".
Ben… J'ai vu. Je ne suis ni frileux, ni pas frileux. Au bout de trois jours, j'avais trop de vêtements pour un usage usuel. Au bout de deux semaines de vie plutôt cocooning, j'étais acclimaté et fier de l'être, tout à fait opérationnel pour de l'outdoor un peu engagé. Ca marche vraiment, l'acclimatation. Mais vraiment ! C'est comme quand on arrose une plante qui a soif. C'est tellement cliché qu'on croit que ça va foirer mais non, non ! Ca marche vraiment.

Donc, faute de plus d'information de ta part, mon opinion en l'état : si ton corps est normal, et que tu ne fais pas une opération "éclair" je ne sais où, ne te prend pas trop, trop la tête… Après évidemment si tu aimes ça, c'est nickel !

A la limite pense qu'il est plus rentable de se préparer une bonne condition physique. Un bon coeur, de bons muscles, un bon système digestif (ça se prépare ça ?   :blink:) pour pouvoir bien baffrer.  ;D

Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

26 décembre 2008 à 18:42:12
Réponse #6

enzo


En ce qui me concerne, je pèse environ +- 100 kg pour 1,73m, mais beaucoup de muscle mais aussi de gras  :-[ je l'accorde......
A la maison nous avons le chauffage par le plancher ( environ 25 à 26° en hiver ) et nous vivons les fenêtres ouvertes toute l'année.
48 ans 1/2  ;D et je me suis baigné en Bretagne cette année à Pâques en Avril ou Mars et l'eau était à 10° !
Je suis du type sanguin et je suis vraiment bien lorsque la température extérieure atteint 8, 10° ! mais cela ne me met pas à l'abri de rhume, angine etc dont je suis atteint ces jours ci ! ( ravensare ou tee tree !! )
Au boulot les frigos pour les fruits et légumes sont à 3° et comme nous sommes au fond du magasin avec les vitrines réfrigérées il fait en moyenne 15 à 16° donc depuis 5 ans je suis au frais sans arrêt  :D
Mais c'est depuis que nous allons en Bretagne pour les vacances  :love: :love: que cette adaptation au froid c'est faite le plus !!!!!!!!!! :lol: :lol: :lol: et cela depuis bientôt 25 ans  :up:
Mais au début dans les années 90 j'avais une protection naturelle moins épaisse et là au retour de plongée en mars ou avril, au moment d'enlever la combine  :o
je mettais de très longues minutes à me déséquiper  :D
Je pense de par l'expérience, l'âge y est beaucoup pour quelque chose !
Regardez ces anciens qui se baignent en Suède ( ou ailleurs ) en hiver et je connais des personnes à Trébeurden ( 22 ) qui se baignent tout le long de l'année............
Et cela permet au corps de part l'adaptation à travailler afin de se battre contre les microbes qui aiment bien eux la chaleur, les endroits confinés comme les autobus, le métro etc............. là je parle pour les citadins ! ( comme moi  ;D )





L'expérience est une lanterne qui éclaire le chemin parcouru.........

26 décembre 2008 à 18:56:18
Réponse #7

Géo


Salut!

en ce qui me concerne comme l'ont dit certains, ca se fait sur du moyen terme....le rugby ca aide à plus avoir froid aux mains lol donc pour remplacer ne met plus trop de gants et petit à petit tu auras froid aux mains au début et genre 5min après "ca va réagir" et t'auras les mains chaudes (pratique si t'as besoin de t'en servir!)

pour le reste, c'est moins de chauffage, s'habiller en fonction de la température, ..

Pour les douches commence par tiède les premiers temps et diminue au fur et à mesure.....?
Courir en T-shirt par ce temps là, jvois pas trop l'intérêt ...

A+

26 décembre 2008 à 19:06:38
Réponse #8

DavidManise


j'avais lu dans un livre je crois que c'était le guide de l'homme d'action de MANIGUET (ancien commandant de la DGSE)

Hmmm...  je pense pas qu'il était commandant.  Honorable correspondant plutôt.
Citer
pour s'habituer au froid il courait 45min à 1h en pleine hivers torse nu et après petite baignade dans le lac....
fantasme ou réalité

J'ai aucune raison de douter de ce que monsieur Maniguet dit.  Se baigner dans l'eau froide, c'est possible hein ;)

Pour info, Xavier Maniguet est médecin.  Il est bien placé pour connaître les limites de son corps.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

26 décembre 2008 à 19:19:48
Réponse #9

gmaz87


Hmmm...  je pense pas qu'il était commandant.  Honorable correspondant plutôt.
J'ai aucune raison de douter de ce que monsieur Maniguet dit.  Se baigner dans l'eau froide, c'est possible hein ;)

Pour info, Xavier Maniguet est médecin.  Il est bien placé pour connaître les limites de son corps.

David

Bsr,

Off de réserve en fait, l'un n'empêchant pas l'autre

Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

26 décembre 2008 à 20:15:06
Réponse #10

DavidManise


Commandant de la réserve et HC donc ?

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

27 décembre 2008 à 10:12:50
Réponse #11

sharky


Dr Maniguet a d'ailleurs laissé un souvenir imperissable à certaines femmes néozélandaises et à leurs maris :lol: :lol::

L’équipe chargée de livrer les explosifs avait loué à Nouméa le yacht Ouvéa, un sloop de 12 mètres. Elle se composait de trois militaires de carrière, l’adjudant-chef Verges (Velche), les adjudants Andriès (Audrenc) et Bartolo (Barthelo) et d’un civil, le Dr Maniguet, lequel avait organisé la "croisière" par le biais d’une agence de voyage de la rue du Ranelagh à Paris. Dès le début, Châtelain, le directeur de Nouméa Yacht Charter, "sentait" que quelque chose ne tournait pas rond. Au moment de l’appareillage de son yacht avec les barbouzes à bord, il déclarait à son voisin : « L’Ouvéa, on ne le reverra plus ! »

Rarement un groupe de "yachtsmen" se fera autant remarquer. D’abord, faire de la plaisance sur ces côtes venteuses de la Nouvelle-Zélande en plein hiver austral est bien étrange et du genre masochiste. Ensuite, les braves barbouzes se trompèrent de baie en faisant leur entrée en Nouvelle-Zélande, risquant leur voilier et se mettant en exergue vis-à-vis des services d’immigration néo-zélandais. Bien qu’on doit admirer leurs talents de marins dans ces moments difficiles, on ne peut que s’étonner de leur comportement si peu discret par la suite. En effet, une fois passé les formalités avec la police du port, nos agents très secrets devinrent exubérants et flambeurs et se mirent à draguer tout ce qui portait une jupe dans les bars, cafés et restaurants des différents petits ports du North Island. Parmi l’une de leurs conquêtes figurait même l’épouse d’un officier de police du port de Whangarei, une dame coiffeuse.

Certainement le plus formidable consommateur de dames kiwi fut le Dr Xavier Maniguet, agent civil "freelance" de la mission. Selon un journaliste australien, les enquêteurs découvrirent qu’il réussit à coucher avec huit femmes différentes en l’espace de sept jours. Flambant sans compter, le capitaine de l’Ouvéa louait les plus luxueuses voitures, logeait dans les meilleurs hôtels pour chasser la gent féminine, sa grande passion. Il manqua d’ailleurs de se faire "flinguer" sur l’île du Sud lorsqu’il séduisit l’épouse d’un chasseur d’opossum ; il dut s’enfuir par la fenêtre après que le mari fut rentré à l’improviste, lequel tira des coups de feu sur le séducteur en fuite. Coureur de jupons incorrigible, il trouva à l’hôtel Sheraton d’Auckland une compagne moins d’une heure après son arrivée. Une autre dame, conquise dans un bar, fut si excitée qu’elle emmena Maniguet à l’hôtel Regent et paya même la note de la chambre. Le lendemain, la cousine de celle-ci accepta à son tour de subir avec plaisir les mêmes honneurs par le docteur français. Si la réputation mondiale de la DGSE prit un sévère coup dans cette affaire, par contre depuis, chez les Kiwis, la réputation du « French lover » vit sa cote grimper.




Source:http://www.cawa.fr/la-vraie-histoire-de-l-attentat-contre-le-rainbow-warrior-i-article00434.html
Merci Corin ;)


Stéphane

PS: Ceci explique peut être pourquoi Maxi a été si bien reçu par le vendeur de bonnet en poil d'opposum ;D
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

27 décembre 2008 à 11:05:36
Réponse #12

vik


a mon avis, rien qu'en baissant radicalement le chauffage dans la maison, si tu n'as pas d'enfants en bas-age, (en plus ca te fait des €) et en sortant en hiver avec genre 1 polo +1 sweet ca devrait aller
perso, j'ai pas de chauffage dans ma chambre, et je suis sorti tout l'hiver avec uniquement les vetements décrit , je suis beaucoup moins frileux
aprésn ya pas de solution miracle, on pourra jamais etre a l'aise par -10°C  ;D

27 décembre 2008 à 13:19:37
Réponse #13

Lemuel


aprésn ya pas de solution miracle, on pourra jamais etre a l'aise par -10°C  ;D

A poil, non mais par temps sec, ça se discute…  :)
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

27 décembre 2008 à 22:36:49
Réponse #14

Berhthramm


pour l'acclimatation au froid, quand je faisait du triathlon j'étais trop sensible à l'eau froide (bon pas un pet de gras non plus), en début de saison chaque truc était difficile (voir se soldait par une sortie prématurée de l'eau sur hypo ou début d'hypo)... Conscient de ça , j'avais pris le partis de ne porter en hiver qu'un tee-shirt et au plus un blouson type bomber.. les premiers temps sont un peu difficile, mais après ça va... par contre je n'ai jamais joué avec le confort thermique à l'entrainement, ni en vélo, ni à pied... après en piscine c'est différent puisque les piscine pour nageurs sont froides (meilleurs perf)(mais si on nage ça va une fois le seuil d'échauffement atteint)...

27 décembre 2008 à 23:23:17
Réponse #15

philippe13


Nageur du petit matin (7heures) avant d'aller bosser j'inaugure les douches à chaque fois, donc eau froide du robinet, pas le temps d'attendre que les tuyaux se vident et que la chaude monte si je veux nager suffisament. Disons que je m'y suis fait, ne l'appréhende plus plus et ne ressent pas de choc. Mes compagnons d' infortune tous des habitués de 25 à 70 ans, toujours les mêmes font pareil.
« La victoire sur soi est la plus grande des victoires. »

PLATON

28 décembre 2008 à 01:10:27
Réponse #16

SavageBeast


Salut, il faut laisser le temps au corps de s'acclimater. Habillement traditionnel : Jeans + t-shirt + baskets. A partir de là, j'adapte peu à peu, au début de l'automne, j'attends de commencer à sentir des frissons pour ajouter une chemise à manches longues, puis lorsque l'humidité augmente et la température s'abaisse, je met encore une bombers. Jusqu'à -5C sans neige, petit couvre-chef en laine, et écharpe en plus. Là, il a neigé, on est à -12C, j'ai ajouté une paire de gants pour les mains, et j'ai changé de chaussures, des Boots Caterpillar, imperméabilisées et tout se passe bien. Lorsque j'arrive dans un endroit "chaud", j'enlève le plus vite possible les couches qui ne sont pas nécessaires, et je garde une température de 18C à la maison et au bureau, histoire d'avoir un système de régulation thermique qui est déjà adapté à l'hiver.

ZaPLuche. SB

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité