Nos Partenaires

Auteur Sujet: Détection_IR Quel Camouflage ?  (Lu 8559 fois)

03 janvier 2007 à 22:59:03
Lu 8559 fois

Kilbith


Salut !  :)

Je me pose pas mal de questions sur les moyens de camouflage vis à vis des appareils à amplification et des caméras thermiques....

Si vous avez des infos...c'est le moment !


En attendant : des choses intéressantes sur le camo_IR sur le lien suivant : http://www.thermal-camouflage.co.uk/

Et ce lien montre les capacités d'un poncho sympa ! : http://64.17.136.182/hidexmaterials.htm#pagetop

Did,  ;)

04 janvier 2007 à 09:45:47
Réponse #1

Maximil


Un Ice Tea bien sûr  ;D
KilLbith, tu comptes rajouter un L bientôt et tu t'y prépares ?

Un bon moyen de se camoufler pourrait être de faire des feux à pas mal d'endroits si ca brûle facilement (sinon c'est trop long). Sinon, tout vêtement t'isolant pas trop mal doit pouvoir fonctionner, donc laine à essayer !?!
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

04 janvier 2007 à 10:03:03
Réponse #2

Kilbith


KilLbith, tu comptes rajouter un L bientôt et tu t'y prépares ?


Salut, Maxi ! :)

Ben non....mais quelqu'un à porté mon attention sur un problème...la curiosité aidant... :-[

Pour ton idée : elle se rapporte je pense à la détection par les moyens IR passifs. Or, les caméras thermiques reposent sur le principe de répérage de la DIFFERENCE de température avec l'environnement....Le problème n'est donc pas tant de s'isoler que d'avoir la même température que le milieu dans lequel on cherche à se fondre....

A la réflexion le corps étant souvent plus chaud que l'environnement (sous nos latitudes) le fait de s'isoler doit participer tout de même au processus global de camouflage...

did, ;)

04 janvier 2007 à 11:30:27
Réponse #3

pops


 Exact ,  les caméras thermiques ne mesurent pas de température , mais des différences de températures, minimes pour les modèles les plus récents....

 Il y a des lacunes cependant :  une barrière physique isolante , par principe cache la différence de température de l'objet , ou du sujet qui se trouve derrière. Ainsi,  un tarp  nétant pas en contact avec le corps ( isolation entre le corps et le tarp due à la couche d'air ), doit être efficace pour passer inaperçu aux yeux d'une caméra thermique embarquée. Sauf que je ne vois l'intéret .. les caméras thermiques ont avant tout des moyens de localisation de victimes....

Les caméras à amplification de lumière ne fonctionnent pas du tout sur ce principe et ne rendent visible que ce qui le serait en plein jour... donc un camoufflage comme évoqué dans d'autres posts et une immobilité correcte me semblent suffisants pour rester tranquille. Mais je connais moins ces appareils...

04 janvier 2007 à 13:18:02
Réponse #4

pat35


Les caméras à amplification de lumière ne fonctionnent pas du tout sur ce principe et ne rendent visible que ce qui le serait en plein jour... donc un camoufflage comme évoqué dans d'autres posts et une immobilité correcte me semblent suffisants pour rester tranquille. Mais je connais moins ces appareils...

Exacte, pas besoin d'un super-camouflage face à une détection IL , le fait de ne pas bouger, rends déjas beaucoup plus difficile la détection !!! après si les vêtements sont traités IR/IL par adjonction de carbone ça peut-être le faire , ne pas oublier que même nos pas sur le sol laissent une signature thermique !!! ;)

10 janvier 2007 à 00:57:31
Réponse #5

Rouri


L'article AAE IR/NV-Stealth and Visibility-Stealth Cloaking Technology de Defense Review, traite justement  des vêtements anti-IR. Voici le lien:
http://www.defensereview.com/modules.php?name=News&file=article&sid=959

10 janvier 2007 à 13:14:03
Réponse #6

Kilbith


Merci Rouri...intéressant  :)

23 janvier 2007 à 10:52:30
Réponse #7

CAPITAINE CAVERNE


SALUT,
Si je puis me permettre.!!!
L'IL est un intensificateur de lumière, la lumière résiduel du monde qui nous entour est amplifié. Les étoiles , la lune, une ville proche.
Par nuit noir en Irak, nous ne pouvions rien voir avec l'IL. C'est mon chef de char qui me permettais d'avoir des yeux, avec la caméra thermique de la tourelle. Et en me guidant. C'est lui qui conduisait, je n'etait que c'est bras.
Je n'avais jamais vu cela. De vrai nuit noir, ou l'on ne voit rien de rien.
Pour un camouflage anti IL, c'est comme en plein jour. Même motif même punition.
Pour ce qui est de la caméra thermique. Pour partir, il nous ont donné une caméra par char. Du grand luxe. Et celle que nous avions été déjà super performante pour l'epoque.
Nous les avons montrer a des américain d'un autre régiment de char qui sont arriver avec un M1. Un super
panzer. Oui , il se sont un peut moquer de nous en nous montrant des livres d'identifications, et en nous montrant que nous n'étions pas dessus. Que leur char faisais au moins du 70 kilomètre/heure, alors que nous allons a 50 maxi. Mais nous avions une caméra thermique m*rde in France qui leur a clouer le bec de leur 120. Leur truc, car leur camera etait  un truc ne permettais de voir pas grand chose. Des allô de chaleur plus ou moins informe.Par contre nous...
Exemple: par nuit noir( de cher noir) a plus de cinq cent mètre le char de chef de peloton vu a la télévision du char comme en plein jour. Je me suis fais des photos très sympas a la thermique.
Un mec du peloton de protection en train de monter la garde autour des chars. Et après un deux mois sans vider ses coucougnettes, ce fait un petit plaisir en croyant être tranquille. Et bien dans le char les mec qui monter la garde au loin avec la thermique, l'on vu et on sus qui il était. Et surtout ce qu'il faisait. Ont voit un visage sans problème.
Une manoeuvre avec des para, je ne dirais pas de quel régiment. Sur la crête d'en face entre un et deux kilomètre. Ils arrêtent leur véhicule et commence leur progression....a quatre patte pour que l'on crois qu'il soit des gorets. Il ont fais la progressions jusqu'à nous. Et pour clore la soirée il on pu renter chacun leur tour dans les chars pour voir, leur véhicule au loin, les mecs qui étaient rester la bas...Je me souvient d'un qui pisser contre le réservoir du camion.

Ils ont été effrayer de voir ce que nous pouvions voir.

A deux mille mètre on tape un char ennemi sans problème.
Voila une caméra thermique. mise a part être dans un trou, dans des fourets super épais, ou par temps de brouillard givrant. C'est pas la joie, pour le biffin.
Alors un camouflage qui ne laisse pas passer votre température oui, mais ce camouflage aura lui même une température et votre silhouette sera toujours celle d'un homme. ou d'un truc bizarre et par précaution on allume.
Pour exemple encore, les arbres, on voit les feuilles.Et suivant leur température avec celle des branches et celle du reste vous voyer un vrai arbre.Alors avoir la même température que le milieux dans lequel on ce fond :( , En combat urbain , peut être que l'on peut ce faire passer pour un mur, mais attention, faudra avoir la même température que le mur.
Et je vous parle de 1991 caméra de deuxième génération. Aujourd'hui,... et ce que j'ai pu voir en partant, présage bien mieux. Mais moi pas connaître.
Pour en dire un peut plus. et terminer.
Un chef de char et un tireur, utilise de jour comme de nuit la caméra thermique. Ceci veut tout dire. La lunette optique, c'est quand le reste et en panne. Donc on n'est comme on disait aveugle. C'est ce que l'on disais en Irak. Cela m'est arrivé, et il ont pris une caméra sur le char d'un autre escadron, qui avait une mission moindre que le nôtre. Vous auriez vu la gueule de l'équipage, quand ils se sont retrouver aveugle. Mais bon, c'est le jeux.
@+Yannick


23 janvier 2007 à 11:51:44
Réponse #8

Kilbith


« Modifié: 23 janvier 2007 à 12:20:47 par Kilbith »

23 janvier 2007 à 12:00:31
Réponse #9

Kilbith


Une vue de Castor : je laisse aux experts l'identification (facile)  ;D




A savoir en Corée un blindé US a atteint, à coup de canon, un avion à réaction....semble facile de mettre un 105 APSDS dans cette objet volant non ?

did,
« Modifié: 23 janvier 2007 à 12:02:18 par Kilbith »

23 janvier 2007 à 12:07:08
Réponse #10

Kilbith


Re, :)

Au fait, Capitaine Caverne....Voici comment auraient pu te voir ceux d'en face :  :o

               


Did, ;D

23 janvier 2007 à 17:35:06
Réponse #11

CAPITAINE CAVERNE


 :o
C'EST MON CHAR!!!!!!!!!!!!!! le 132 la plaque 6340105, oui c'est un B2 h.
Mais la photo, c'est mon char..., la tache  marron qui al'air de couler, a l'avant au milieu de la caisse, c'est la burette d'huile qui c'est renverser. Et le sable a fais cette trace en ce melangeant avec. La je suis dedans. m*rde de m*rde de m*rde. Escusé pour les gros mots. Mais ....
Oui, c'est a peut prêt cela voire même en mieux. J'ai bien une photo, mais je ne veux pas avoir de soucis....sur la derniere, un 30, normalement il devrais être plus net , beaucoup plus net. Sur la premiere. Une alouette, et un VAB, mais la aussi, c'est pas très chouette comme vision.
Mais croote, c'est mon char.
Que de bon et mauvais souvenir aujourd'hui....
@+

23 janvier 2007 à 17:39:10
Réponse #12

CAPITAINE CAVERNE


si 132.
1er escadron,
3éme peloton,
3éme char.(130, 131, 132, 133)
Aller roublions.....................

23 janvier 2007 à 17:42:07
Réponse #13

bloodyfrog


Citer
C'EST MON CHAR!!!!!!!!!!!!!!

Pfff.... ::)

Même pas vrai...

Il est pas en silex et rawhide... ::)

 ;D

Manu.

23 janvier 2007 à 17:49:39
Réponse #14

CAPITAINE CAVERNE



23 janvier 2007 à 17:57:53
Réponse #15

Kilbith


Tu vois Yannick....suffisait de demander..... 8)

did, ;)

23 janvier 2007 à 18:17:14
Réponse #16

huskbarthai


Tu vois Yannick....suffisait de demander..... 8)

did, ;)

t'aurais pas par hazard le mien aussi ? (severac amx30 1er cuir...)
bon c'est vrai qu'en 78 la technique n'était pas encore au pont...
quoi que dans les archives de la stazi...

à plus, eric  :)
"Moi j'aime trop mon prochain pour le laisser souffrir, sans cesse je tends la main pour l'aider à en finir..."


23 janvier 2007 à 18:23:50
Réponse #17

Kilbith


Ben non mon Husk....j'ai pas ça en magasin !

Un AMX 30 de 78.....ça vaut même pas le coup de se suicider d'un coup d'APILAS  ;)

(APILAS : l'essayer ...c'est le regretter ! ^-^)

did, :D
« Modifié: 23 janvier 2007 à 18:27:08 par Kilbith »

23 janvier 2007 à 18:36:12
Réponse #18

CAPITAINE CAVERNE


 ;D
AH oui, jamais tirer avec, mais toujous labas trs loin de cher nous. Tous les mec qui l'on essayer >:(, non jamais voulu retirer avec. Et poutant pas des tendres. Quoique des fois, c'est pas les plus solide.

Mais quand, même, celle-là de photo, m'a schotcher....
Merci pour ce retour en arriere. ;)
@+yannick

10 février 2007 à 12:08:48
Réponse #19

huskbarthai


Hello,
un peu hors sujet, quoi que...

http://www.kamouflage.net/

à plus, eric  :)
"Moi j'aime trop mon prochain pour le laisser souffrir, sans cesse je tends la main pour l'aider à en finir..."


10 février 2007 à 12:17:44
Réponse #20

huskbarthai


Ben non mon Husk....j'ai pas ça en magasin !

Un AMX 30 de 78.....ça vaut même pas le coup de se suicider d'un coup d'APILAS  ;)

(APILAS : l'essayer ...c'est le regretter ! ^-^)

did, :D

l'apilas connait pas...
par contre je connais le couillon qui as tirer un coup à blanc de Mas 49 à travers le tube du LRAC 73, frusté qu'il était de ne pouvoir monter à l'assaut lors d'un exercice pendant le peloton...  :-[
frusté encore plus une partie de la nuit en astiquant le tube alors que ces camarades était descendus en ville...

à plus, eric  :)
« Modifié: 10 février 2007 à 12:19:37 par huskbarthai »
"Moi j'aime trop mon prochain pour le laisser souffrir, sans cesse je tends la main pour l'aider à en finir..."


10 février 2007 à 23:38:47
Réponse #21

Kilbith


Ah! les joyeusetés anti char.....

L'histoire militaire est remplie d'armes anti char bizarres : fusil antichar à "tireur unique" du fait du recul, le PIAT anglais aussi dangereux derrière que devant, les grenades collantes qui collaient aux doigts du tireur....

Pour la France :
Les grenades installées au bout du Mas49 étaient atroces à tirer...
Les lances roquettes Mdle 73 (73mm) étaient redoutables, surtout si on ne planquait pas son bras bien couvert derrière le bouclier....
Le LRAC 89 dépotait pas mal devant et énormément derrière.
L'APILAS c'était un truc énorme à trimballer....et pire à tirer. Le diamètre de la roquette devait être de 112mm je crois.

Rq : Une charge à effet Munroe perce le blindage en fonction de son diamètre (5 à 7 fois environ). C'est ce qui explique l'augmentation des calibres au cours du temps.

did, ;)

19 février 2007 à 12:49:35
Réponse #22

Lile


Pour les personnes dans la nature, un bon moyen pour limiter sa détéction par les IR est de se recouvrir d'un couverture de survie en faisant bien attention aux mains et à la tête (grosses déperditions calorifiques)...


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité