Nos Partenaires

Auteur Sujet: Compte rendu du stage de survie hiver  (Lu 17822 fois)

03 janvier 2007 à 22:54:02
Réponse #50

Kilbith


Salut, :)

Pour ce qui est du réchaud en hiver...honnêtement j'ai un doute sur les solutions exotiques. La mise en oeuvre est très laborieuse, les gamelles sont en équilibre et cela manque de puissance. En été, un réchaud Esbit réussit juste à tièdir une ration....Il faut plus rapide et plus puissant pour obtenir un litre d'eau chaude à partir de la neige quand il fait du vent ! ^-^

Le trangia...pourquoi pas, l'avantage c'est que le système est très simple. Mais il ne faut pas être pressé et c'est lourd et encombrant  ;D

Les systèmes à essence préssurisé. Sur le long terme c'est bien. Mais la mise en oeuvre est complexe, il faut préchauffer et la mise en route est dangereuse. L'utilisation dans un abris artificiel est à proscrire !   :-\

Reste le gaz. Simple à utiliser (gant ou moufles), pas de préchauffage, valable jusqu'à -10°C si mélange butane/propane et réchauffage de la cartouche dans les mains une fois celle-ci isolée du sol, puissant et pratique. AMHA c'est bien sous nos latitudes. 8)
J'hésite entre une solution déportée ou bien une solution intégrée...il y a des avantages dans les deux cas. Certains sytèmes (Markill) ont fait leurs preuves en haute montagne  :up:

En hiver et dans la neige, le réchaud n'est pas un luxe, c'est un outil de survie. D'une part, il s'agit de faire fondre de la neige pour avoir de l'eau, d'autre part en couple avec un thermos c'est l'arme contre l'hypothermie. En dehors de cela c'est primordial pour remonter le moral et combattre le froid (bouillotte, boisson chaude...). Il faut donc pouvoir assurer rapidement et facilement en prévoyant large.

did, ;)
« Modifié: 04 janvier 2007 à 08:59:28 par Kilbith »

04 janvier 2007 à 00:05:45
Réponse #51

Corin


Tu me cherches parce que tu es jaloux?... J'suis pas aigri pour deux sous;-).
On a juste vérifier une loi absolue de la chimie: si c'est fait en gros acier bien solide, c'est plus lourd...

A+

04 janvier 2007 à 08:44:53
Réponse #52

Kilbith


Salut Corin moustachu !,  :)

Ne nous trompons pas !  ::)

Perso j'ai apprécié la mise en oeuvre du PRS. J'ai d'ailleurs récupéré l'année dernière une partie des posts disponibles sur le net sur ce sujet afin d'illustrer les processus d'innovation continue dans le cadre de l'apprentissage de l'analyse de la valeur....

Nous sommes tous à la recherche de solution plus simple, plus légère et plus efficiente. Quelque part nous sommes tous MUL.. ;)
Mais l'efficacité de la solution ne doit pas être oubliée ! C'est l'essence du concept MULOT !

AMHA, le PRS ne correspond pas aux principes d'efficacité que j'attends d'un réchaud en Hiver : faire de l'eau chaude en trois minutes...

Did, ;)
« Modifié: 04 janvier 2007 à 09:00:42 par Kilbith »

04 janvier 2007 à 09:23:30
Réponse #53

DavidManise


Salut :)

Merci encore à tous pour vos bons mots et les photos :doubleup: :)

Pour en revenir aux réchauds, il y a un superbe article là-dessus dans le wiki ;)

Ciao !

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

04 janvier 2007 à 10:17:45
Réponse #54

Diesel


Tu me cherches parce que tu es jaloux?... J'suis pas aigri pour deux sous;-).
Du calme Corin, je plaisante (comme d'hab quoi).
Le PRS est très bien comme réchaud trois saisons. ;)

Guillaume, pour le stage, je me suis payé le luxe de prendre un set complet de l'armée suédoise qui comprend un réchaud à alcool XXL, un pare vent, une gamelle en alu et son couvercle qui sert aussi de plat.
Le tout pèse bien un bon kilo (avec l'alcool) et doit bien contenir 2 litres d'eau.
C'est assez efficace même par temps froid et très rustique. C'est parfaitement fiable.

C'est très loin du poids du petit trangia et de mes 2 gamelles que j'utilise en rando (environ 300g le tout).

04 janvier 2007 à 11:47:01
Réponse #55

emmuel


Au début, j'étais hyper circonspect sur le trangia. En fait c'est pas mal. Ca chauffe assez vite avec une petite bouilloire. En revanche, au niveau des avantages sur le gaz, en hiver, c'est pas flagrant flagrant. D'accord ça ne tombe pas en rade, mais ça consomme bien quand même. Bon, évidemment, j'étais tellement content de faire bouillir de l'eau à tout bout de champs (sens propre) que j'ai un peu abusé. Mais par exemple, ça m'a pris moins de temps de faire bouillir 0,7 cl que d'installer mon poncho en tarp sans cafouiller, ou que David de se dépatouiller de son réchaud essence.  :)
Ah oui… aussi, j'ai utilisé une petite chauferette de poche à essence. C'est pas mal du tout. Ca pèse vraiment pas grand chose, etc'est une combustion sans flamme. On la laisse dans la poche près de l'aine et on change de poche de temps en temps pour pas se cramer. Pas que ça chauffe tant que ça, c'est même un peu faible, mais le contraste avec la température extérieure en fait un truc un peu agressif pour la peau. L'inconvénient, faut pas le balancer dans tous les sens, sinon l'esssence à tendance à suinter. Et ça dure entre 4 et 8 heures selon la quantité de combustible, pas moyen de l'arréter. Donc la chauferette de poche est peut être plus versatile. Mais celle là est "racine" et est un bel objet. Ceux qui l'ont vu me comprendront.
Je retiens aussi le mini tapis de sol (vu sur certains vets') qui se balade partout avec son propriétaire, pour poser ses fesses ou ses pieds en postion debout.
('tin, le découpage de l'arbe, j'étais vraiment sur le cul moi…   :o)


04 janvier 2007 à 12:10:52
Réponse #56

Diesel


En fait, j'ai regretté les -20°. Si j'ai pris ce genre de réchaud, c'était pour voir comment il tenait par grand froid face au réchaud à gaz. Vu la météo clémente, c'est raté pour le moment. :'(

('tin, le découpage de l'arbe, j'étais vraiment sur le cul moi…   :o)
Et encore, ce qu'il n'a pas montré c'est qu'en mettant un petit arbre sous tension comme ça, avec un seul coup de 7" (même sans appuyer fort) et il était à terre.  ;D
Enfin bon, dès que je parle comme ça les gens pensent que je suis une brute. ::)

04 janvier 2007 à 12:29:50
Réponse #57

DavidManise


Le principal avantage du trangia, de mon point de vue, c'est qu'il ne peut pas tomber en panne.  L'optimus nova (celui que j'avais) est pas tellement plus léger et il est plein de petites pièces et tout.  Là j'ai eu un souci avec la valve de sortie de la bouteille d'essence, qui ne se refermait pas.  Du coup quand je pompais pour faire monter le truc en pression l'essence pissait vers l'extérieur.  J'en ai eu d'ailleurs plein sur les mains, ce qui par temps vraiment froid signifie "plus de doigts".  L'essence C doit rester liquide jusqu'à -50 ou un truc comme ça.  Fous toi un liquide à -50°C sur les mains, et l'eau dans la peau gèle instantanément (le sérum physiologique, étant relativement salé, gèle vers les -2°C à la louche).  Résultat ?  La peau congelée, qui meurt, craque et pèle, laissant le tout à vif.  Selon la quantité de carburant renversé sur la peau et sa nature, ça gèle plus ou moins profondément. 

Et après faut encore que tu répares ton réchaud et que tu l'allumes pour sauver tes miches... 

Bref, réchaud à essence = truc de rando... 

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

04 janvier 2007 à 12:32:48
Réponse #58

DavidManise


Et encore, ce qu'il n'a pas montré c'est qu'en mettant un petit arbre sous tension comme ça, avec un seul coup de 7" (même sans appuyer fort) et il était à terre.  ;D
Enfin bon, dès que je parle comme ça les gens pensent que je suis une brute. ::)

C'est vrai, le coup du 7".  C'est vrai aussi que t'es une brute, accessoirement <rire>

Ceci dit c'est bien de savoir que même avec un couteau de 10cm tu peux tomber un arbre de 9cm de diamètre...  la seule limite c'est d'être capable de plier l'arbre, en fait. 

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

04 janvier 2007 à 13:00:33
Réponse #59

Amarurtuuq


Ralala !! J'aurais bien aimé participer à ce stage !!!

Vous avez d'autres photos ?

04 janvier 2007 à 13:27:07
Réponse #60

kai


Je suis d'accord aavec Kilbith sur l'usage de l'alcool par températures froides. J'ai essayé plusieurs réchauds à base de boîtes de coca (bière en fait ;)). Par -12 j'ai pas réussi à faire bouillir de l'eau, c'est trop galère comme truc. Le réchaud MSR SimmerLite quand à lui fonctionne parfaitement bien par températures froides, il faut mettre des gants pour éviter le problème du gel de la peau, des gants en cuirs par exemple, sont également très pratiques pour couper le bois sans se geler les paluches et abîmer les gants chauds et onéreux. Je n'ai évidemment pas essayer le Trangia.

Si vous allez dans des contrées ou il y'a du bois, une simple solution de secours me suffirait bien. Ceci étant dit, les 3 dernières sorties que j'ai faites c'était sans réchaud du tout.

L'esbit est pas trop mal mais ça pue, par contre, un simple fond de cannette de bière avec des trous sur le pourtour suffit amplement avec une feuille d'alu comme parevent. Question poids et encombremet, c'est quasiment un record, pas besoin de prendre bcps d'Esbit car c'est un système de secours lorsqu'on ne peut pas faire de feu. Je n'ai jamais testé les Esbit par temps très froid, qq a des expèrience là-dessus?

Kai

04 janvier 2007 à 13:38:43
Réponse #61

Diesel


Oui, j'ai utilisé de l'esbit durant mes jeunes années de randonneur.
ça reste bien pour faire chauffer un plat mais de façon occasionnelle.
Le rendement n'est pas terrible. Il faudrait que je compare avec de l'alcool mais il me semble que c'est encore au dessous.
Sinon, ce dont je me souviens, c'est que ça craignait pas mal l'humidité et que c'était dur à allumer par grand froid.
Il me reste un réchaud et des tablettes d'esbit, je ferais un test dans quelques temps histoire de comparer.
Ceci dit, pour le volume et le poids, c'est sans doute le mieux placé.
Et c'est vrai que ça sent très fort.  ;D
« Modifié: 04 janvier 2007 à 15:15:39 par Diesel »


04 janvier 2007 à 20:40:47
Réponse #63

Corin


Le rendement n'est pas terrible. Il faudrait que je compare avec de l'alcool mais il me semble que c'est encore au dessous.
Sinon, ce dont je me souviens, c'est que ça craignait pas mal l'humidité et que c'était dur à allumer par grand froid.
Tafdak.
Globalement, AMHA:
Quand il fait froid, faut être patient: 15 minutes pour amener un demi-litre d'eau à une petite ébullition est un minimum - faudra confirmer avec des tests.
Quand il fait pluvieux, faut être regardant: les pastilles, ça fond.
Quand il fait chaud, faut être prudent: les flammes ne se voient pas toujours et on a vite fait de cramer l'herbe autour de son réchaud si on n'est pas attentif...

Mais question poids-efficacité, difficile de faire mieux et surtout, on peut calculer aisément la quantité de carburant que l'on veut (doit) emporter.

Du calme Corin, je plaisante (comme d'hab quoi).
Mais je sais bien mon p'tit lapin :D!

A+

04 janvier 2007 à 20:43:02
Réponse #64

Corin



04 janvier 2007 à 22:56:42
Réponse #65

Diesel



 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité