Nos Partenaires

Auteur Sujet: la prise de risque  (Lu 1519 fois)

17 novembre 2008 à 20:00:41
Lu 1519 fois

lamarmotte


Bonsir,

 Je vais dire quelques mots sur les prises de risque lors d'activités. Le risque est toujours présents dans pas mal de domaines mais on peut le minimiser grâce à quelques trucs à prendre en compte dans des situations que vous avez certainement déjà tous vécu, par exemple lorsque vous êtes mené à réaliser une action pour la première fois ou lorsque les conditions (temps, nature d'un  sol, forme physique, etc) ne sont pas favorables.
Dans de tels moments, on doute !!! (je le fais ou je le fais pas  :-\). Chacun ne réagira pas de la même manière selon son caractère, et les erreurs de jugements ne sont pas les mêmes pour chacun. Tout d'abords, le fonceur : les erreurs de jugement possibles sont le sentiment de supériorité (exploit réalisé), le caractère impulsif et le sentiment d'invulnérabilité. Pour l'expressif : les erreurs peuvent être dues à la suffisance, au refus d'autorité. Pour l'aimable : la résignation et finalement, pour l'analytique : 0 fautes :doubleup:
Bien sûre, chacun n'appartient pas exclusivement à une catégorie ou l'autre même si il y a des tendances à être plus ou moins fonceur par exemple.
Si vous vous reconnaissez dans ces caractères, c'est déjà un bon plus pour éviter les erreurs !!
Mais dans n'importe quel cas, une action peut être optimalisée par ce que nous abrégerons CHEMME =
1) connaissance du sujet
2) habilité entraînée
3) environnment adéquat
4) matériel approprié
5) motivation à toute épreuve
6) expérience approfondie

Evidemment le mieux est que tous ces points soient satisfait mais ce n'est presque pas possible il me semble, mais au moins en tenir comme petit guide d'analyse avant d'effectuer une action.

voilà j'espère que j'ai été un peu clair  :-\ et que ca pourra être utile à quelqu'un  :D







 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité