Nos Partenaires

Auteur Sujet: Entretien d'un abri de jardin en bois  (Lu 15656 fois)

16 novembre 2008 à 22:09:49
Lu 15656 fois

kikou92


Bonsoir,

j'ai un abri de jardin en bois (un petit chalet).

Sur le toit, j'ai des plaques "bitumées" clouées sur lesquelles il y a de la mousse là où un arbre surplombe.

--> Je pensais utiliser une brosse chiendent et de l'huile de coude. A moins que vous connaissiez une astuce ou un anti-mousse écolo ? Merci d'avance

Par endroit, surtout à l'ouest où la pluie tape le plus souvent, les parois extérieures du chalet, en bois, ont besoin d'un coup de refresh : le bois a perdu son brillant, il devient gris, sec... (on voit qu'il morfle et qu'il a besoin d'entretien quoi...)

--> Je pensais peindre tout le chalet avec un mélange 50/50 huile de lin / essence de térébenthine pure gemme. Faut-il décaper tout le chalet avant ? (il n'a pas l'air verni, tout au plus lasuré).
Un tel mélange a l'air "réputé" pour l'entretien des boiseries extérieures (plutôt qu'une lasure chimique).
Est-ce qu'un tel mélange a un quelconque pouvoir antifongique ou antixylophages ou bien est-ce uniquement un traitement qui nourrit le bois ?

Merci d'avance

Alexis

16 novembre 2008 à 22:54:17
Réponse #1

Leif


 :)

Le probleme c'est l'arbre mais bon on va pas le couper pour autant :D

sur le toit tu peux appliquer ceci
http://www.mosaiste.fr/protecguard.html

pour le bois le melange que tu preconises va le saturer tres dur a retraiter,une lazure quelconque d'une grande surface de bricolage va te permettre de remedier a ça
http://www.pointp.fr/pages/catalogues_inter/pointp/2008/outillage/outillage_bre_cen_lmp_paca_rha/appli.htm

jeff

17 novembre 2008 à 11:40:36
Réponse #2

kikou92


pour le bois le melange que tu preconises va le saturer tres dur a retraiter,une lazure quelconque d'une grande surface de bricolage va te permettre de remedier a ça

merci, mais c'est un pb de saturer le bois ?

A+
Alexis

18 novembre 2008 à 06:06:15
Réponse #3

gmaz87


Bjr,

Pour les mousses sur le toit, il y a un truc qui marche bien, le fil de cuivre ( de bon diamètre) tendu sur la faîtière.
Avec les pluies le cuivre s'oxyde et les eaux de ruissellement chargées d'oxyde de cuivre limitent la formation de mousses.
Mais plus judicieux de nettoyer préalablement le toit, les oxydes sont efficaces sur les mousses naissantes pas sur les gros paquets déjà en place.
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

18 novembre 2008 à 12:22:54
Réponse #4

chris7273


La lasure c'est bien mais ça empêche le bois de respirer et ça finit toujours par peler. De plus c'est cher ! Quel que soit le boniment commercial sur la boite de peinture.

Si tu veux appliquer le mélange huile de lin - térébenthine, il faudra que tu ponces la couche existante (vernis ou lasure) pour que le mélange pénètre bien. Plein d'astuces sur le net sont disponibles.

J'ai malheureusement commencé avec de la lasure sur mon chalet il y a quelques années et je ne me vois pas tout poncer maintenant alors je continue avec la lasure. Je dois au minimum repasser une couche tous les deux ans. A refaire : ca serait huile de lin/térébenthine.

Pour la mousse : c'est pas "écolo" mais pour bien la "griller" tu peux l'arroser avec de l'eau de javel diluée (de préférence par temps sec et chaud).

18 novembre 2008 à 13:27:44
Réponse #5

kikou92


Merci à tous,

Pour la mousse : je note le coup du fil de cuivre et de l'eau de javel, merci

Pour le bois, je me disais bien qu'un mélange lin/téréb. remplacerait avantageusement une lazure au niveau "nourrissage" du bois. Comme j'ai pas l'intention d'appliquer de peinture ou autre revêtement, cela ne me dérange pas trop de saturer le bois...
En revanche, je n'ai aucune idée des propriétés antifongiques et anti-bebêtes de ce mélange. En avez-vous ?

Sinon, une fois votre mélange fait, vous appliquez 1 ou plusieurs couches ? Au pinceau, façon bien copieux ?

Merci d'avance, et dsl pour toutes ces questions.

A+
Alexis

18 novembre 2008 à 14:06:02
Réponse #6

chris7273


application :
- à la brosse,
- comme en peinture, il vaut mieux plusieurs fines couches qu'une seule grosse. Attendre que le bois ait bien absorbé une couche avant d'appliquer la suivante.

propriétés anti-fongiques : pas d'idée mais le bois étant protégé de l'humidité il sera directement moins sensible aux champignons. De plus la térébenthine, c'est pas le milieu de culture le plus chouette. L'huile de lin étant siccative (après un certain temps de temps de séchage, voire un temps certain), une barrière physique se crée entre le bois imprégné et les agressions extérieures.

PS : térébenthine = toxique => gants et masque lors de la manipulation conseillés. Éviter de la sniffer  ;)

19 novembre 2008 à 20:40:56
Réponse #7

guillaume


Pour les mousses sur le toit, il y a un truc qui marche bien, le fil de cuivre ( de bon diamètre) tendu sur la faîtière.

Beau paratonnerre ;D.

a+

20 novembre 2008 à 13:33:09
Réponse #8

gmaz87


Beau paratonnerre ;D.

a+

Heu non, pas vraiment, à ma connaissance (limitée) la foudre est attirée par les masses ferreuses, heureusement d'ailleurs sinon il y a belle lurette (et gai luron) que tu, moi, nous, n'aurions plus de courant électriques dans nos maisons..
 ;D
A +
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

20 novembre 2008 à 13:48:08
Réponse #9

kikou92


Heu non, pas vraiment, à ma connaissance (limitée) la foudre est attirée par les masses ferreuses,

Salut,

En fait, en cas d'orage, le phénomène qui précèdre les arcs électriques de la foudre est l'ionisation de l'air qui permet de créer un canal conducteur entre le ciel et la terre pour laisser passer la décharge électrostatique.
L'ionisation se fait selon le chemin de moindre résistivité électrique.
L'air étant par nature super isolant, l'ionisation se fait de préférence là où il y a moins de boulot : pylone, antenne, paratonnerre, tronc d'arbre mouillé...
Lorsque le conducteur est bien isolé du sol (ligne électrique, fil de cuivre sur l'abri du chalet), y'a pas trop d'intérêt à passer par là, que ce soit du cuivre, du fer, de l'argent ou de l'or...

A+
Alexis

20 novembre 2008 à 14:59:57
Réponse #10

guillaume


Lorsque le conducteur est bien isolé du sol (ligne électrique, fil de cuivre sur l'abri du chalet), y'a pas trop d'intérêt à passer par là, que ce soit du cuivre, du fer, de l'argent ou de l'or...

Exacte. Mais j'aurais quand même un peu peur, en sachant que c'est ce qui a été installé sur tous les toits de mon Lycée (un peu plus de 2500 personnes, et pleins de bâtiments...) comme paratonnerre.
Mais Effectivement, les fils sont reconduis dans le sol ;).

a+

20 novembre 2008 à 19:04:47
Réponse #11

Leif




22 novembre 2008 à 14:58:09
Réponse #13

jbc


pour tonj bois il ya des produit owatrol qui sont au top est sur du long termes
sinon des fongicide en phase aqueuses

08 décembre 2008 à 17:58:08
Réponse #14

bruno1969



Pour les mousses sur le toit, il y a un truc qui marche bien, le fil de cuivre ( de bon diamètre) tendu sur la faîtière.
Avec les pluies le cuivre s'oxyde et les eaux de ruissellement chargées d'oxyde de cuivre limitent la formation de mousses.

Mon père m avait parlé de ce truc mais ne l utilisait pas parce qu il arrosse ses plantes avec l eau récupérée du toit.
Donc ma question est l eau qui a été oxydée par le cuivre est elle toxique ?

08 décembre 2008 à 23:49:16
Réponse #15

kikou92


Wikipedia :

Le cuivre est aussi - à dose plus élevée et sous ses formes oxydées (vert-de-gris, oxyde cuivreux) - un puissant poison pour l'Homme, comme - à des doses parfois infimes - pour de nombreux organismes (algues, mousses, microorganismes marins, champignons microscopiques). Ce fait connu depuis l'antiquité a justifié son utilisation comme pesticide (ex : Bouillie bordelaise) ou comme biocide, notamment dans les antifoulings.

Ses vertus bactériostatiques et antifongiques et sa ductilité ont aussi, comme pour le plomb (qui est lui bien plus toxique) justifié son utilisation dans les canalisations d'eau et dans certains pays pour les toitures et gouttières (ni mousse ni plantes ne s'y installent, mais l'eau s'y charge de cuivre). Le cuivre a été utilisé pour les cuves et tuyauteries de fabrication de la bière et de distillation d'alcool, pour les marmites à confiture et pour la fabrication de fromages à pâte cuite. Sa résistance à la corrosion et sa toxicité empêchant la prolifération et la fixation d'algues et d'organismes marins a encouragé ses usages dans la marine, sous forme de cuivre ou plus souvent de laiton (clous, hublots, serrures, charnières, etc). Les sels de cuivre, comme le sulfate ou l'oxychlorure, présentent des propriétés fongicides mises à profit pour la viticulture et l'agriculture. Un simple fil de cuivre tendu sur le faite d'une toiture tue toutes les mousses et algues qui pourraient y pousser, bien que la pluie ne s'y charge que d'une quantité infime d'atomes de cuivre.


09 décembre 2008 à 05:24:12
Réponse #16

gmaz87


Mon père m avait parlé de ce truc mais ne l utilisait pas parce qu il arrosse ses plantes avec l eau récupérée du toit.
Donc ma question est l eau qui a été oxydée par le cuivre est elle toxique ?

Bjr,

Je ne suis pas expert mais je pense que non.
Comme le dit kikou92 le cuivre est utilisé largement dans des produits en contact direct avec l'alimentation humaine ( canalisations, bassine à confitures, alambic etc) ainsi que dans des préparations phytosanitaires du style bouillie bordelaise.
Je traite mes tomates et ma treille avec cette préparation et même si je lave les fruits ensuite, il est clair que la plante absorbe néanmoins de l'oxyde et que par suite j'en mange et ce sans aucun soucis.
A+
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité


13 décembre 2008 à 12:35:24
Réponse #18

Campeur


concernant ton bois qui devient gris sous l'assaut des imtempéries, ne s'agit il pas d'un traitement déjà existant dans le bois avant la construction ? ...  :blink:

je m'explique, je suis en train de faire construire ma maison en bois et afin de n'appliquer aucun traitement dans les années avenir, j'ai choisi un traitement autoclav au sel de cuivre. le sel de cuivre s'oxyde année après année et donne petit à petit une teinte grisatre au bois.

il y a pas mal d'abri de jardin qui sont traité de la même manière.

Pour info :

http://www.arbust.org/web/qualite.php

Salut
"Posséder les arts de la paix mais non ceux de la guerre, c'est un manque de courage...posséder les arts de la guerre mais non ceux de la paix, c'est un manque de sagesse" Wang Yang Ming (1472 - 1529)

13 décembre 2008 à 18:50:25
Réponse #19

gmaz87


Pour le moment ;).

a+

Remarque judicieuse Guillaume, mais vu mon age avancé, je m'en moque un peu du futur :D
Et quand je vois comment poussent les tomates vendues sur les étals des magasins, les miennes ne sont sans doute pas pires, de plus elles au moins ont du goût  :)
A+
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité