Nos Partenaires

Auteur Sujet: Matang (par curiosité)  (Lu 3579 fois)

05 novembre 2008 à 15:28:13
Lu 3579 fois

Dox


En lisant le post sur les silex, suis retombé sur un bouquin de Gabriel Camps,
"La préhistoire, A la recherche du paradis perdu"
(éditions Perrin, chouette bouquin, assez généraliste tout en restant précis; de quoi éveiller la curiosité),
trouvé ça :

dérivé la dessus
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kon-Tiki

Du coup je me demande à quoi pouvait bien ressembler les premières tentatives de cartographie.
(terrestres et maritimes).

Suis dans la brume.





05 novembre 2008 à 23:00:12
Réponse #1

Nävis


Probablement à des narrations symboliques, relatant un parcours de figures mytiques (des dieux, des esprits, des héros magiques), procurant à la fois du sens à l'environnement (chaque chose y a une place et une fonction dans l'histoire du monde), et devenant support d'un mode de pensée. (=> exemple pas si vieux: les récits aborigènes, indiquant le chemin, les points d'eau, les lieux où trouver les plantes indispensables à la survie, etc).

Les chemins longs demandent de la mémoire, alors pour se rappeler tous les détails, sont probablement apparu ensuite des "bâtons" de chemin (je ne connais pas le nom, alors je l'appelle comme ça), avec des gravures figuratives ou symboliques (=> j'en ai vu un dans une expo temporaire au musée de l'homme à Paris, il venait d'Afrique centrale).


11 novembre 2008 à 23:52:20
Réponse #2

Dox


(réponse tardive)

Le sujet est vaste, je n'avais pas penser au côté oral et initiatique de la chose.

j'ai été très surpris de voir la précision de la méthode de ces matangs, j'imagine une tribu entière sur des pirogues en plein pacifique, sur des navigations de plusieurs semaines, devaient avoir l'impression de partir pour un voyage lunaire.


12 novembre 2008 à 07:56:25
Réponse #3

Gwangi


Certains prétendent que les points rouges qui s'enchevêtrent de loin en loin aux figures animales et humaines de Lascaux forment des repères stellaires ! Un premier essai de cartographie du ciel ? J'en doute : la plupart des préhistoriens (en tant qu'archéologue, je ne me prononce pas personnellement, ce n'est pas vraiment ma période) ricanent gentiment devant cette hypothèse. Par contre, ces repères sont prouvés pour certains monuments mégalithiques (New Grange, Stonehenge...). Aucun rapport, cependant, avec une tentative de cartographie "terrestre".

Pour ce qui est de la cartographie terrestre, la plus ancienne que je connaisse (mais c'est peut-être pas la plus ancienne : je ne sais pas ce qui existe, par exemple, en Asie) est la Table de Peutinger ou Tabula Peutingeriana. C'est une copie médiévale d'une carte "routière" de l'Empire romain. Elle est constituée de plusieurs feuillets qui, mis bout à bout, constituent une carte "étirée" des principales routes de l'Empire, avec annotation des agglomérations majeures (selon une légende qui indique leur importance) et précision des distances des tronçons. J'ai bossé dessus (je me suis spécialisé en archéo du paysage) est c'est quand même assez précis pour repérer des agglomérations secondaires aujourd'hui disparues. Pour ceux que ça intéresse, une recherche sur Google suffit à les trouver en téléchargement. Quels beaux fonds d'écran...

03 janvier 2009 à 17:38:17
Réponse #4

Salix


Au sujet des cartes du ciel préhistoriques, il y avais eu un grand article dans un science et vie sur ce sujet c'était assez interessant, ca m'avais plutot convaincus moi, notament un os avec des points gravés dessus qui correspondaient fichtrement bien avec la position du soleil  (ou était ce la lune, je ne sais plus) sur l'horizon au cour de l'année...

Il y avais encore d'autre exemples dans des grottes avec des animaux qui n'était éclairés que quand ils apparaissaient dans les environs ,je me souviens surtout des exemples avec un saumon ayant la machoire "tordue" (moment de la reproduction je crois me souvenir), et des bisons, juste au moment de la saison de reproduction ca tombait sur des bisons .... euuuuh bien en forme on vas dire :D

'fin bref moi j'avais été plutot convaincu

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité