Nos Partenaires

Auteur Sujet: Méthode Lafay, bilan après 6 mois  (Lu 92837 fois)

05 novembre 2008 à 15:13:06
Lu 92837 fois

DavidManise


Salut tous :)

Bon alors.  J'ai commencé la méthode Lafay il y a maintenant 6 mois révolus.  Je prends le temps de faire un bilan, pas trop pour me vanter mais bien pour essayer de voir en quoi la méthode m'a été utile, et en quoi je pense qu'elle est sympa comme préparation physique à la survie...  y compris dans le cadre de la self-protection. 

Donc avant de commencer la méthode, en avril dernier, j'ai fait plein de tests, dont ceux compris dans le bouquin bien sûr.  Mais j'ai aussi noté mes performances diverses, afin de garder un souvenir de mes sensations de l'époque.  Après six mois, je reviens à ces notes et j'hallucine un peu.

Déjà, les tests avant de commencer la méthode :

Max de pompes : 28
Max de "dips" : 0
Max de tractions : 1
Rythme cardiaque au repos : 62
TA moyenne : 14/8 tendance 14/9 (normale haute, à surveiller)
Boucle de 8 km de course à pied avec 200m de D+ : 1h15 en moyenne

J'étais sportif, certes, de par mon style de vie, ma pratique régulière du karaté, de la course à pied et de la marche en montagne, mais mes performances physiques plafonnaient à cause d'une surcharge pondérale et de douleurs articulaires qui, je m'en rends compte maintenant, étaient dûes à un manque de masse musculaire à certains endroits, et à un manque de souplesse général (sauf sur les points spécifiques où la souplesse était développée au karaté).  Bref j'étais en pas trop mauvaise forme, mais concrètement je faisais seulement du cardio et pas assez de musculation ni d'étirements en profondeur.  Le travail du diaphragme, je savais même pas que ça existait.  Mon alimentation était passable (bio) mais trop riche en glucides...  ce qui était l'une des causes de ma surcharge pondérale.

Quelques notes sur mes capacités physiques en avril :

Grimper dans le cerisier : moyennement facile, tendance difficile à un endroit
Passer par-dessus un mur de 1m50 : moyennement facile
Passer par-dessus un mur de 2m (saut et maintien sur les bras au-dessus) : très difficile (possible avec course d'élan et appui sur le mur)
Nager 50m dans l'eau froide : facile
Adaptation à une immersion rapide dans l'eau froide (douche glacée sur la tête) : Il me faut 30 bonnes secondes pour retrouver le contrôle de ma respiration.
Point de vue général : je me sens bien, mais j'ai mal aux genoux et au dos en permanence... 
Après un stage avancé : fatigue importante, douleurs articulaires généralisées, il me faut une semaine pour m'en remettre.

Capacités physiques début novembre :

Max de pompes : 44
Max de "dips" : 17
Max de tractions : 15
Rythme cardiaque au repos : 52
TA moyenne : 12/8 nickel
Boucle de 8 km de course à pied avec 200m de D+ : 55 minutes tranquille

Grimper dans le cerisier : les doigts dans le nez...
Passer par-dessus un mur d'1m50 : fastoche.  Premier essai j'ai failli basculer par-dessus tellement j'ai donné trop d'élan ;D
Passer par-dessus un mur de 2m : facile sans course d'élan (petite impulsion au pied du mur, puis traction et hop je me retrouve sur les bras en haut du mur)
Nager 50m dans l'eau froide : pas re-testé
Adaptation à une immersion brutale dans l'eau froide (douche glacée sur la tête) : facile, mais j'ai pris l'habitude de le faire...  donc ça fausse la donne.
Point de vue général : plus mal au dos (sauf ponctuellement la semaine dernière), les genoux vont nickel...
Après un stage avancé : fatigue normale le lendemain, mais rien de comparable et surtout dûe à la mauvaise nuit de vendredi à samedi.  J'ai eu BEAUCOUP moins froid, et j'ai moins transpiré pendant la marche, donc moins désydraté...  pas de douleurs ni au dos, ni au genoux, ni dans le cou.

Remarques diverses : j'ai perdu 17 cm de tour de taille, j'ai largué 8kg de poids de corps (probablement plus de gras que ça, vu que j'ai pris du muscle), des pantalons que je voulais donner en me disant que je ne rentrerais plus jamais dedans sont maintenant limite trop grands.  J'ai grandi d'un centimètre.  Globalement, je me sens vraiment bien.  J'ai la pêche, je suis en forme...  plus tendance à être de bonne humeur et partant pour faire des choses.  Je dors mieux.  Je me réveille en forme le matin. 

Au niveau self défense : BEAUCOUP plus de puissance.  Assez incroyable.  Capacité à sprinter, sauter, me relever vite, encaisser...  tout fonctionne mieux.  Les assouplissements m'ont fait gagner plusieurs cm d'allonge.  J'ai aussi un meilleur contrôle de mon corps, et j'ai davantage d'équilibre (sans doute à cause d'un gainage et de muscles posturaux plus forts et plus souples).  D'une manière générale, je suis plus puissant et plus explosif, et je bouge plus vite.

Au niveau endurance, et résistance au jeûne : je m'attendais à avoir besoin de plus de calories tous les jours pour tenir, mais en fait c'est tout le contraire.  Le fait d'avoir modifié mes habitudes alimentaires et le cardio le matin à jeûn a permis à mon corps de s'adapter à l'effort le ventre vide.  Lors du dernier stage, à part un coup de fatigue de temps en temps, je sentais que j'aurais pu maintenir un niveau d'activité presque normal, sans taper dans la haute intensité bien sûr...  Avant il m'arrivait de temps en temps de faire une petite hypoglycémie en fin de matinée, style rage de bouffe.  Je n'en ai plus eu depuis 4-5 mois. 

Ma capacité cardio a augmenté de manière significative.  Je m'attendais plutôt à ce qu'elle reste stable ou qu'elle diminue, mais en fait je marche, cours, et sprinte plus vite et plus longtemps, en souffrant moins.  C'est notamment dû, je pense, à un meilleur contrôle de mon diaphragme, à des muscles respiratoires plus forts, mais aussi à une souplesse plus grande au niveau du milieu du corps (j'ai gagné en volume respiratoire)...

Effets négatifs :

ben oui, il y en a !

Le premier, selon Amandine, c'est que je saoûle tout le monde avec ça et que je suis devenu un intégriste :-[  Elle exagère un peu, mais c'est vrai que je suis à fond.  Mea culpa.

Le budget bouffe a augmenté !  Ben ouais...  surtout parce qu'on mange moins souvent des pâtes, et plus souvent de la viande et des légumes... 

Si j'ai pas mes protides, je deviens méchant...  mon corps a VRAIMENT besoin de protéines régulièrement.  Si je les ai pas, ça tourne vite à l'obsession...  voir point un :-[

Ca prend du temps...  globalement et en moyenne, je consacre une heure par jour à ma préparation physique.  C'est une heure de moins que je consacre au reste, bien sûr.  On peut parler d'investissement, et on peut rationaliser, mais bon.  Voir point 1...  :-[

Alors la question importante, c'est : SI DEMAIN LA m*rde EXPLOSE DANS LE VENTILO, EST-CE QUE MES CHANCES DE SURVIE ONT AUGMENTE ?

Clairement, OUI.  C'était mon objectif premier, et dans un cadre de préparation à la survie la méthode est parfaitement cohérente, surtout par son approche HOLISTE qui intègre les 6 piliers de tout style de vie sain : motivation, alimentation, cardio, muscu, souplesse, respiration... 

Par ailleurs, outre situation de survie X ou Y, ou urgence extrême, mon espérance de vie hors crise a augmenté aussi.  Je risque moins maintenant de mourir d'un infarctus ou d'un cancer que si j'avais continué comme avant.  Je vivrai sans doute plus vieux, surtout si je continue longtemps à pratiquer la méthode.

Wala...

Ciao ;)

David

P.S.: je vous épargne les photos de moi en slip avec les bourrelets qui débordent, et les bourrelets qui débordent moins après...  je ne voudrais pas traumatiser les lecteurs ;D
« Modifié: 06 novembre 2008 à 09:19:42 par DavidManise »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

05 novembre 2008 à 15:28:08
Réponse #1

Sylvain74


P.S.: je vous épargne les photos de moi en slip avec les bourrelets qui débordent, et les bourrelets qui débordent moins après...  je ne voudrais pas traumatiser les lecteurs ;D

Eh David, faut aller au bout des choses !  :lol:

Moi qui lisait avec intérêt le fil sur cette méthode, je pense que je vais craquer et ma payer le bouquin. Me ferait du bien de travailler pour me refaire une santé, tenter d'améliorer les genoux, perdre les kg pris cette année... Merci pour ce retour enrichissante !

Sylvain.

05 novembre 2008 à 15:33:21
Réponse #2

Chris-C


héhé  ;)

et oui ça le fait cette methode, hormis comme tu le dis pour le budget nourriture.
Perso j'ai commençé debut septembre.
J'ai vu l'augmentation de mes rations alimentaire et ça ne me plait pas trop en faite.
Je pense que je ne vais pas apporter autant que ce que mon corps réclame, parceque je n'ai pas
envie de prendre de la masse, ni de dépenser trop d'argent en plus.
Le principale c'est que tout fonctionne bien, le coeur, les articulations, les muscles....ect

C'est motivant de voir chaque semaine que tu gagne en patate et en souplesse  :doubleup:
le plus flagrant c'est les tractions, ça fait trop plaisir de voir comme tu te soulèves trop facile...
et puis effectivement moins de douleur aux genoux, moi qui faisait attention de pas trop en faire, en faite
faut les remettre au travail intelligement....

je condense sur 2 jours à raison de 2h00/2h30 par scéance tout compris.

Moi aussi je saoul tout le monde avec ça  :lol: mais m*rde c'est pour leur bien  ;)

...bon c'est cool faut continuer sur cette lançée hein  ;)

a+  :)


05 novembre 2008 à 15:34:03
Réponse #3

** Mathieu **


je saoûle tout le monde avec ça et que je suis devenu un intégriste :-[  Elle exagère un peu, mais c'est vrai que je suis à fond. 

La méthode provoque un enthousiasme communicatif chez les pratiquants...  :doubleup:

Certainement parce qu'elle agit aussi à un niveau inconscient, en élargissant la conscience que l'on a de notre corps et en modifiant le rapport que l'on a avec tout le reste...

Donc peut-être aussi une action sur le mental par le travail du corps même si tu ne sembles pas l'évoquer directement...

Beau bilan en tout cas !

 :up:

05 novembre 2008 à 16:12:41
Réponse #4

b@s


pour avoir testé la méthode, puis laché par manque d'envie, je témoigne aussi que les progrès sont rapides et bluffants... d'ailleurs dés que je me débarasse de cette p.tain de tendinite à l'épaule, je reprends...

mais je plussoie David sur le côté négatif : le temps... en même temps on n'a rien sans rien, et puis ça se trouve, du temps, en cherchant bien...

par contre tu dis avoir un meilleur moral, c'est fou comme la forme physique influe sur la forme mentale (et lycée de versailles)... une raison de plus de se bouger le cucul :lol:

05 novembre 2008 à 16:44:48
Réponse #5

BULLYSSON


Effets négatifs :

ben oui, il y en a !
...je suis devenu un intégriste

  :lol: Y'a quelque chose de beau dans le fanatisme  ;), pourvu que ça dure, je te le souhaite en tout cas ça a l'air de bien te convenir... quand la motivation et l'envie est là, tout va !!!
Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

05 novembre 2008 à 16:46:33
Réponse #6

bison solitaire


Beau progrès David!!
Ca ne fait même pas encore deux mois que je m'y suis mis, je n'ai donc pas encore de retour à évoquer pour une quelconque amélioration, et en plus je ne pense pas avoir une super marge de progression vu mes tests de départ.
Par ailleurs, en ce qui me concerne, je n'ai pas changé ma façon de manger et en ce moment c'est plutôt anarchique.
J'ai été pendant un certain temps intégriste avec la diététique : un steak c'était des protéines et du fer, un oeuf, des protéines et du cholestérol donc on enlevait le jaune, le beurre des lipides... Ma formule préférée était 421 GPL, c'est à dire 4 portions de glucides, 2 portions de protéines et 1 portion de lipides, à chaque repas.
Là ça fait quelques années que je m'en fous, mais que je ne fais pas d'excès non plus, et bien je ne trouve pas que j'ai changé d'apparence physique. Maintenant, c'est peut-être mon métabolisme qui a été réglé suite aux entrainements, et comme je n'ai jamais vraiment cessé de m'entrainer, le fait de manger comme je veux n'a pas changé grand chose.
Dis voir David, est-ce qu'un simple équilibre alimentaire aboutissant à une perte de poids ne t'aurait pas permis d'afficher les mêmes améliorations? Simple équilibre alimentaire s'entend en dehors de tout côté intégriste justement...
Quant au facteur temps, je sépare musculation, étirements et cardio; je ne peux plus me permettre de passer deux heures d'un coup à m'entrainer...

05 novembre 2008 à 17:21:12
Réponse #7

romrom51


 
Citer
les genoux vont nickel...

si ca peut soulager les miens aussi , je vais me pencher sur cette methode


merci du retour d'info
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

05 novembre 2008 à 20:01:40
Réponse #8

ACORN


Citer
c'est que je saoûle tout le monde avec ça

Idem pour moi quand j'ai arrête la clope. J'en parlais tout le temps à tout le monde. Ça s'auto-motive à tenir le coup et CA MARCHE! :doubleup:
Ça fait 3 ans que j'ai quitté et je tiens le coup!

Pour la méthode Laffay, j'ai commencé depuis lundi... on en reparle dans 6 mois  8)

05 novembre 2008 à 20:42:35
Réponse #9

DavidManise


Dis voir David, est-ce qu'un simple équilibre alimentaire aboutissant à une perte de poids ne t'aurait pas permis d'afficher les mêmes améliorations? Simple équilibre alimentaire s'entend en dehors de tout côté intégriste justement...

Yes... Je ne suis pas intégriste au niveau bouffe hein.  Surtout intégriste de l'entraînement.  Pour la bouffe, juste j'ai arrêté de me goinfrer et je mange plus de légumes et de viandes maigres.  Je ne souffre pas de la faim du tout. 

Pour répondre à ta question : je pense franchement que non.  Ce qui me manquait c'était surtout de retrouver une masse musculaire suffisante pour stabiliser la structure, et pouvoir continuer à m'entraîner.  Et de m'alléger de 8kg n'aurait pas suffi à augmenter mes perfs d'autant.  8kg, c'est pas une grosse fraction de mon poids hein ! ;)

Là, par contre, ce que je constate c'est qu'avec plus de masse musculaire, suffit que je fasse un peu gaffe au niveau bouffe et je perds directement 1kg dans la semaine, sans souffrance, et en mangeant plein de bonnes choses.  Ca veut dire concrètement que je limite juste un peu le sucre et les glucides...  hier je me suis tapé un steack frites sauces rocquefort avec Amandine, et j'ai bien saucé le pain et tout.  Bon c'était un peu mon seul repas riche de la semaine, mais bon.  Ca m'a pas empêché de perdre 1kg sur la balance comparé à la semaine dernière.

Evidemment, c'est pas non plus miraculeux.  Il FAUT bosser, et il FAUT se discipliner au niveau bouffe...  mais bon.  Le tout c'est de trouver un rythme de croisière.  De faire des changements durables de style de vie, plutôt que de faire des régimes draconiens ou d'adopter un rythme d'entraînement trop dur, pour finir dégoûté et épuisé.  Là depuis 6 mois, en fait, j'ai juste l'impression de prendre soin de mon corps, exactement comme j'affûte mes surins, que je nettoie mon matos...  ça fait partie de ma petite routine, du petit rituel d'entretien du survivor quoi... et c'est une routine que j'AIME. 

Juste une note, cependant, si on a des problèmes articulaires, c'est pas garanti que la méthode les règle !  Il faut BIEN lire les instructions du livre, et BIEN appliquer.  Au début, par exemple, je me suis fait mal au genou en faisant les flexions de jambes.  Je pigeais pas...  je suis allé voir dans le bouquin et Olivier Lafay disait bien de ne pas tirer sur le support, ce que je faisais (pas bien lu !!! :fouet:).  J'ai arrêté de tirer, et hop.  Plus mal.  En fait en tirant j'ajoutais un mouvement de tiroir avant-arrière au mouvement et mes ligaments n'aimaient pas du tout.  Le genou n'est pas fait pour travailler comme ça !!! 

Bref : BIEN LIRE.  Et écouter son corps...  et au moindre doute, je pas hésiter à poser la question à quelqu'un de compétent (pas moi ;)).

Il y a un forum dédié à la méthode qui existe, j'imagine que vous êtes au courant mais bon.  Ne vous privez pas pour le visiter...  http://www.musculaction.com/forum/index.php?c=8 

Plein de bons conseils !!!

Ciao ;)

David
« Modifié: 06 novembre 2008 à 09:06:26 par DavidManise »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

05 novembre 2008 à 23:19:09
Réponse #10

Berhthramm


J'ai dit ailleurs ce que je pensais de la méthode (et j'ai pas oublié la promesse de poster des trucs sur les gainages mais là je suis pas souvent au boulot pour les photos) maintenant je teste de l'intérieur...

:)

David tu dis consacrer une heure par jour à la méthode et à ta "préparation physique", je le vois différemment : tu consacres une heures par jour à ta santé...

C'est à mon avis un plus de la méthode : ne pas être axé sur la perf pour la perf (pas de charge juste des répétition de mouvements contre resistance naturelles)... en cela elle rejoint la philo basique d'Hebert : "être fort pour être utile", c'est aussi un des axe de la gym suédoise initiale ( Ling et consort)...

:)

et pour les problèmes articulaires : rien ne vous empêche de consulter un kiné pour conseils (ou un médecin aussi c'est pas plus mal): ils ont le droit d'en donner dans ce cadre là.

:)



06 novembre 2008 à 09:10:29
Réponse #11

DavidManise


David tu dis consacrer une heure par jour à la méthode et à ta "préparation physique", je le vois différemment : tu consacres une heures par jour à ta santé...

Parfaitement.

En plus, à bien y penser, il y a deux ans je fumais une dizaine de clopes par jour.  Je m'arrêtais et je sortais dehors pour fumer.  Il fallait bien 6-7 minutes au moins pour les fumer.  Ca fait 60-70 minutes aussi, mine de rien...  qui étaient pour le coup consacrées à ma mauvaise santé en plus ::)

Citer
C'est à mon avis un plus de la méthode : ne pas être axé sur la perf pour la perf (pas de charge juste des répétition de mouvements contre resistance naturelles)... en cela elle rejoint la philo basique d'Hebert : "être fort pour être utile", c'est aussi un des axe de la gym suédoise initiale ( Ling et consort)...

Je ne connais pas ces messieurs (Hébert je connais de nom mais c'est tout), par contre effectivement, c'est pas de la perf pour la perf.  C'est de la perf, en fait, pour ce qu'on veut...  mais c'est toujours pour la santé en tout cas.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

06 novembre 2008 à 09:17:33
Réponse #12

bison solitaire


Yes... Je ne suis pas intégriste au niveau bouffe hein.  Surtout intégriste de l'entraînement.  Pour la bouffe, juste j'ai arrêté de me goinfrer et je mange plus de légumes et de viandes maigres.  Je ne souffre pas de la faim du tout. 

Pour répondre à ta question : je pense franchement que non.  Ce qui me manquait c'était surtout de retrouver une masse musculaire suffisante pour stabiliser la structure, et pouvoir continuer à m'entraîner.  Et de m'alléger de 8kg n'aurait pas suffi à augmenter mes perfs d'autant.  8kg, c'est pas une grosse fraction de mon poids hein ! ;)

Là, par contre, ce que je constate c'est qu'avec plus de masse musculaire, suffit que je fasse un peu gaffe au niveau bouffe et je perds directement 1kg dans la semaine, sans souffrance, et en mangeant plein de bonnes choses.  Ca veut dire concrètement que je limite juste un peu le sucre et les glucides...  hier je me suis tapé un steack frites sauces rocquefort avec Amandine, et j'ai bien saucé le pain et tout.  Bon c'était un peu mon seul repas riche de la semaine, mais bon.  Ca m'a pas empêché de perdre 1kg sur la balance comparé à la semaine dernière.



OK, en fait il te manquait "l'éducation musculaire ad-hoc" (c'est le terme générique que j'emploie pour indiquer que lorsqu'on n'arrive pas à faire un mouvement en musculation, c'est parce que le muscle n'a pas l'habitude de travailler dans ce mouvement).
Pour la bouffe, t'as bien raison de te garder une fois par semaine un bon gueuleton. J'avais lu il y a une bonne dizaine d'année que Valéra, faisait gaffe la semaine et se lâchait le week end aussi bien pour le côté psychologique que gustatif et festif.
En plus, ben il y a une bonne dizaine d'année aussi, dans un sport et vie, j'avais lu un truc sur les "cycles futiles": en gros ça expliquait que lorsqu'on se lâchait de temps en temps au niveau bouffe, ça n'avait d'incidence sur les poids car le trop plein de calorie était évacué très rapidement.

06 novembre 2008 à 09:26:37
Réponse #13

DavidManise


Oui...  je pense qu'il faut surtout regarder ce qu'on bouffe disons sur une semaine, globalement, plutôt que de stresser à chaque repas.  Vaut mieux manger sainement en général et se lâcher de temps en temps pour un repas entre potes ou une fête, plutôt que de se frustrer à la fête et de se lâcher à moitié, puis de se punir tout le reste de la semaine...  en faisant ça on finit comme Gollum : tout petit, plissé et rabougri et frustré de la vie ;D

C'est productif de se faire plaisir...  c'est important.  Ca fait aussi partie, je pense, d'un style de vie sain.

Pour ce qui est de "l'éducation musculaire ad-hoc" effectivement.  En fait à part des pompes et des abdos au karaté je ne faisais pas de muscu du tout.  J'en avais eu fait, hein...  mais mal, et je m'étais usé le corps pour rien.  Pas bien.  Là je découvre une muscu saine, en fait, qui s'insère dans une approche globale et intelligente...  chose que je n'avais pas trouvé jusque là. 

Après, je ne dis pas que les mecs COMPETENTS qui ont des salles de muscu (je pense à Rod par exemple) ne pouvaient pas fournir aussi une approche intelligente et saine.  L'ennui c'est que pour moi la salle de muscu n'est pas du tout pratique (j'ai pas le budget, et la plus proche et à 80km).

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

06 novembre 2008 à 11:00:09
Réponse #14

Biggy


Moins 17 cm de tour de taille en 6 mois, chapeau bas. Bravo pour tes efforts et ton assiduité.  :up:

Pour le ratio muscle/gras, tu es entré dans un cercle vertueux: métaboliquement, plus tu as de muscle par rapport à ton poids de corps, plus ton organisme tourne vite, donc plus tu élimines ce qui pourrait se transformer sinon en gras. Inversement, plus tu as de gras, plus l'organisme ralentit, et donc plus tu as du mal à éliminer du gras. Là, c'est tout bon pour toi 8)


Une question: tu parles pas des performances "jambes" dans ton bilan (pas cardio, mais jambes, ex: flexion de genoux ou autre, je sais pas ce qui est conseillé dans la méthode). Un petit feedback dessus serait le bienvenue, merci d'avance ;)

06 novembre 2008 à 11:09:17
Réponse #15

Olcos


David, tu t'entraines 1h par jour ?

Tu veux pas detailler un peu ton "plan" d'antrainement. Si je ne m'abuse une seance avec echauffement + etirement c'est plutot 2h, et c'est plutot 3 seances/semaine, non ?

Si tu veux y'a un tres bon bouquin pour bosser sa VO2 max, je trouve qu'en parrallele du bouquin de Lafy c'est interessant. Surtout dans un cycle de perte de poids ou le travail de l'endurance est privilégié.

Bison, si tu plafonnes tu devrais peut etre investir dans le tome 2, c'est un peu les problemes et evolutions de la methode quelques années apres sa sortie (methode lafay : turbo)
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

06 novembre 2008 à 11:37:06
Réponse #16

DavidManise


Salut Olcos :)

Tu as raison : la muscu en elle-même me prends entre 45 et 60 minutes, mais il y a aussi les étirements et le travail du diaphragme.  Je ne les compte pas, parce qu'en fait je les fais en regardant la télé le soir ou en conduisant, ou en bossant sur l'ordi...  exemple là, en ce moment même, je fais le diaphragme.  Je sais pas si c'est bien conseillé mais bon.  Sûrement mieux que de ne pas le faire du tout !

Les jours muscu, concrètement je fais ma séance muscu le matin, le diaphragme dans la journée ensuite, et les étirements le soir. 

Les jours cardio, j'ai eu fait pendant un petit moment les séances de course à jeûn le matin.  Là mes godasses sont foutues, et j'ai la flemme de me lever le matin pour aller courir, alors je fais plutôt de la marche autour de chez moi, dans les montagnes.  Je me fais des petites sorties champignon, test de couteau, test de hachette, machin, truc...  ou sinon je fends du bois.  BON EXERCICE CA !!!  Et puis bien sûr il y a le cours de self le jeudi, et le karaté le samedi quand j'ai pas stage...

Bref je bouge tous les jours différemment.  La seule constante, c'est muscu les lundi, mercredi et vendredi, sauf blessure ou grosse fatigue, auquel cas je me REPOSE.

Biggy : c'est vrai que plus tu as de muscles, plus le métabolisme basal augmente, mais c'est également vrai pour un excès de gras ponctuel : exemple du prends 2kg à Noël, ton corps va tenter de retrouver son poids initial en boostant ton métabolisme.  Mais ça c'est uniquement possible jusqu'à un certain point.  L'inverse est vrai aussi : si tu as déjà été gros, ton corps cherche, par un jeu subtil d'hormones et d'actions sur le métabolisme, à te faire revenir à ton poids "gros". En clair, une fois qu'on a déjà été gros, pour pratiquement tout le reste de notre vie on doit avoir une hygiène de vie bien plus carrée sinon le corps cherche à redevenir gros. 

Je schématise hein.  Faudrait que je farfouille mais pendant mes recherches sur le jeûne et la famine, je suis tombé sur plein d'études physiologiques qui démontraient toutes ça, et qui concordaient sur ce point là.  Il y a des points d'équilibre qui sont atteints, et là le poids est stable.  Pour changer de point d'équilibre, il faut y aller vraiment en douceur et sur le long terme...  et adopter un rythme de croisière bien cool.

Sinon merci pour les félicitations, mais en fait j'ai pas vraiment de mérite.  Ce qui est dur, c'est de trouver le bon rythme pour son corps.  De travailler assez pour que ça soit efficace, mais pas trop et tomber dans le surentraînement et la démotivation.  Une fois qu'on a trouvé cet équilibre, les efforts sont surmontables, les résultats sont à la hauteur de ce qu'on a investi, et on le constate à chaque séance...  et puis faut être honnête, quand on regarde les photos, ça fait du bien aussi à l'égo.  Quand je me vois de dos il y a 6 mois avec les bourrelets presque aussi larges que les épaules, j'hallucine.  put**n J'ETAIS GROS :lol:

Bon à ce niveau là y'a encore du taf hein.  Mais même si je veux encore larguer du poids mort, je veux garder un peu d'isolant, et un peu de réserve.  Bref garder quand-même 5-6kg de gras en trop selon des critères basés sur l'esthétique.  Même si j'ai pas les obliques découpés et les dentelés qui sortent, c'est pas la mort. 

Bref.

Trouver le juste milieu, la dose juste d'entraînement pour tenir le rythme longtemps et entretenir la motivation, c'est pas évident.  C'est un équilibre très subtil, et je trouve que c'est là qu'Olivier Lafay fait très fort : l'approche progressive et modulaire donne une MARGE à l'utilisateur pour gérer sa motivation lui-même, et se faire un programme dont l'intensité et la difficulté seront cohérentes avec ses objectifs et sa motivation.  Parce que bon...  sans trahir le bouquin, il n'y a pas d'exercices nouveaux ni d'innovations particulières au niveau des mouvements...  ce sont les programmes et l'approche qui changent VRAIMENT TOUT.  C'est CA l'innovation principale, à mon avis, et c'est en ce sens que l'oeuvre d'Olivier Lafay restera toujours unique : sa méthode LIBERE les gens, et leur donne le pouvoir de gérer eux-même leur entraînement de manière intelligente.

Ciao ;)

David
« Modifié: 06 novembre 2008 à 11:50:31 par DavidManise »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

06 novembre 2008 à 11:42:35
Réponse #17

Olcos


Olivier Lafay préconise aussi une journée de repos par semaine  ;) :closedeyes:
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

06 novembre 2008 à 11:46:04
Réponse #18

DavidManise


Olivier Lafay préconise aussi une journée de repos par semaine  ;) :closedeyes:

Minimum, oui !

Le plus souvent, honnêtement, j'en prends deux.  J'ai oublié d'en parler... 

Le dimanche, toujours...  et si j'ai stage le weekend, je prends lundi et mardi de repos.  Souvent je me repose le Dimanche et le mardi.  Je sais pas pourquoi, c'est souvent comme ça.  Sinon c'est le dimanche et le lundi.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

06 novembre 2008 à 11:53:25
Réponse #19

DavidManise


J'ai oublié de répondre à la question sur les jambes : elles ont progressé presque autant que le reste !  Je dis presque, parce que j'avais moins de lacunes à ce niveau là au départ.  Entre le karaté, la marche en montagne, la course...  j'avais déjà des jambes puissantes.  Mais là elles le sont davantage.  J'ai surtout gagné en impulsion.  Je saute plus haut, et je sprinte beaucoup plus vite. 

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

06 novembre 2008 à 12:02:17
Réponse #20

Oxossi


Hello!

Que penses-tu du travail du diaphragme stp? Qu'est-ce que ça t'a apporté?

C'est un des trucs de la méthode qui me parait le plus obscur.

Sinon, comment as-tu su que tes doulerus articulaires étaient dûes à un manque musculaire?

Merci et à bientôt!

ps: je précise que je suis possesseur du bouquin depuis environ un an et adepte de la méthode malheureusement en dents de scie. J'ai arrêté l'exercice physique depuis un mois et demi en raison de douleurs au genou, et je m'y remets petit à petit tout en faisant des radios en parallèle etc.

06 novembre 2008 à 12:17:42
Réponse #21

Biggy


Merci pour le topo sur les jambes ;)

Citer
mais c'est également vrai pour un excès de gras ponctuel : exemple du prends 2kg à Noël, ton corps va tenter de retrouver son poids initial en boostant ton métabolisme.
Intéressant ce truc, j'en avais jamais entendu parler. Si t'as des précisions, je suis preneur :)

06 novembre 2008 à 13:44:20
Réponse #22

DavidManise


Que penses-tu du travail du diaphragme stp? Qu'est-ce que ça t'a apporté?

Plusieurs choses !

D'abord, le travail du diaphragme m'a permis de développer ce muscle...  et plus particulièrement mon CONTRÔLE de ce muscle.  Mon diaphragme se contracte et s'étire mieux, maintenant, et du coup j'ai gagné en puissance et en volume respiratoire.  Je pense que ça compte pour une bonne partie de l'amélioration de mes performances en cardio. 

Ensuite, l'expiration lente est très intimement couplée au système nerveux parasympathique.  Du coup l'exercice du diaphragme est un excellent moyen de rééquilibrer un peu la charge, au niveau hormonal et au niveau du système nerveux autonome.  Je m'explique : le travail musculaire de haute intensité stimule à fond le système sympathique/adrénergique.  Pour faire une rep de plus, parfois on doit vraiment s'arracher...  et pour s'arracher le corps envoie un cocktail d'hormones important.  Si on reste comme ça tout le temps, on s'épuise.  Le respiration profonde contrebalance en calmant tout le corps, et en stimulant, elle, le système parasympathique...  ce qui te permet de reprendre la digestion des aliments, de diminuer la fréquence cardiaque, de faire redescendre la pression sanguine, de rouvrir les vaisseaux sanguins périphériques, etc.  En plus, comme la muscu représente un travail essentiellement anaérobique, ça permet de "payer la dette d'oxygène" qu'on a accumulée pendant la séance de muscu.  Quand on pousse l'exercice plus loin, on développe aussi beaucoup la capacité de transport d'O2 parce que ça revient, au fond, à faire un travail en apnée.  Le corps manque un peu d'O2 et du coup on produit des globules rouges...  tout simplement.

Bref, pour résumer, cet exercice là me calme, et développe mon souffle ;)

Pour plus de détails, il faudrait demander directement à l'auteur...

Citer
Sinon, comment as-tu su que tes doulerus articulaires étaient dûes à un manque musculaire?

Pour mes lombaires, je constate depuis longtemps que plus je fais de sport et mieux elles se portent.  En fait je suis légèrement hyperlax (ligaments élastiques) et du coup dès que les muscles se relâchent, toutes les articulations de mon corps qui sont usées par mes années de karaté se retrouvent à avoir des mouvements de tiroir.  C'est le cas de ma L5 qui bouge pas mal latéralement par rapport à mon sacrum et à ma L4.  Si je me penche latéralement sans que les muscles ne soutiennent l'alignement, la L5 glisse et comprime/tord/pince les disques et le canal médulaire.  Et SPLING je me retrouve couché sur le dos ou à genoux.  Et je sais ça parce que j'ai passé des radios et qu'un médecin me l'a dit.

Pour mes genoux, même combat.  Cartilages usés, ligaments ramollos et un peu trop longs.  Idem pour la cheville.  Ce sont les muscles qui doivent compenser, donc plus je suis musclé, et mieux ça se passe.

C'est valable uniquement pour mon cas à MOI hein...  pas applicable pour tous.  Mais JE PENSE (les spécialistes me corrigeront !) qu'avec des articulations et un corps globalement plus souple on distribue les tensions de manière plus uniforme et donc on se blesse moins.  Si par exemple j'ai un dos souple, et uniformément souple, je peux me pencher en avant en courbant l'échine de manière homogène, au lieu de mettre tout le stress sur le seul groupe de vertèbres qui sont mobiles...  Par exemple. 

Et si les muscles tiennent bien le squelette, on évite que ce dernier fasse des mouvements pour lesquels il n'est pas prévu : tiroirs, subluxations ou luxations... 

Paradoxalement, pour protéger ses articulations et prévenir les blessures, il est important d'être A LA FOIS musclé ET souple.  Une fois que la blessure/douleur est installée, c'est le signe qu'il y a un problème et je pense qu'il faut prendre le temps de consulter.

En tout cas moi, si j'ai mal je ne force plus dessus.  J'ai fait la connerie de m'entraîner sur des blessures par le passé, et le résultat a été sans appel  : une petite blessure qui aurait pu guérir s'est transformée en lésion grave qui m'a laissé des séquelles permanents.  ECOUTEZ VOTRE CORPS.  Si ça fait mal, c'est que quelque chose ne va pas.  Et consultez les spécialistes, ils sont là pour ça !

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

06 novembre 2008 à 14:10:03
Réponse #23

Mrod


Merci David pour ce retour d'expérience.
Je ne suis pas le dernier à qui cette méthode fait de l'oeil.

Perte de 7kg au total, étant donné que le muscle pèse plus que la graisse, la perte doit être conséquente, t'as bien fondu  ;), bravo

Pour les besoins en protéines et le budget.
Peut être que tes besoin vont diminuer une fois que tu aura atteins ton 'idéal' masse musculaire. Lorsque ta masse musculaire cessera de croitre, les protéines ne te seront nécessaires que pour l'entretenir et plus la développer; d'où des besoins inférieurs.
Je vais faire mon lourdeau encore une fois, !!! protéines végétales !!!
Pour une assimilation optimale par l'organisme il faut les mélanger avec des céréales en proportion 1/4. Une dose de légumineuses pour trois de céréales de préférences complètes (dans les magasins bio on trouve des mélanges variés tout prêt). Au final tu auras un apport en protéine supérieur ou égal, moins de lipide pour un budget 5 à 8 fois inférieur. Tu peut compléter avec des laitages fermentés (fromages, yaourts...). Attention de bien varier les légumineuses et céréales pour la diversité en sels minéraux et vitamines.
Je n'ai pas le bouquin de Laffey donc je ne sais pas les conseils qu'il donne pour l'alimentation.

Et surtout continue de te faire plaisir de temps à autres.

PS: Arf on aura pas de photo du Manitou en slip  :(
on aurait pu la mettre en bannière du site pour attirer les filles  :lol:


Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

06 novembre 2008 à 14:23:35
Réponse #24

bison solitaire


Salut Mrod,
je n'ai rien contre les protéines végétales; je peux juste témoigner du fait qu'en terme de sensation, elles remplacent pas les protéines animales (genre l'envie irrépressible d'un bon steak!!). Ce qui marche du tonnerre pour le muscle, c'est le blanc d'oeuf (attention quand même à la surconsommation).

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité