Nos Partenaires

Auteur Sujet: Un site météo intéressant  (Lu 4825 fois)

04 octobre 2008 à 09:19:09
Lu 4825 fois

Alain Marcel


Bonjour à tous,

Un site météo plutôt pas mal http://www.meteociel.fr/index.php.

Des informations à la pelle en temps réel (probablement fournies par des membres), mais également des prévisions sur plusieurs jours à partir de différents modèles (voir en bas à gauche). Un petit tour par la FAQ n'est pas de trop.

Ce post s'autodétruira si le lien a déjà été donné (pas trouvé en recherche).

05 octobre 2008 à 06:14:49
Réponse #1

Arvernos


Bonjour à tous !

juste pour info, et sans polémiquer sur les mérites respectifs de chacun  ;), désormais, le site www.meteo.fr propose lui aussi ses prévis 7 jours gratuites (il était temps, face à la concurrence !). Et pas que les prévis, d'ailleurs : énormément de renseignements climato sont devenus gratos aussi, ainsi que les anims radar ou satellites. Cà vaut le coup de "fouiller" dans le site, une mine d'infos ...
Or, meteo.fr, c'est quand même la référence en matière de puissance de calcul, d'expertise humaine et de permanence du service (sur le pont H24 365 jours/an).

Bon vents à tous !
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                 François de La Rochefoucauld

Quand on n'a aucune chance... alors il faut la saisir !

05 octobre 2008 à 11:34:19
Réponse #2

jilucorg


Or, meteo.fr, c'est quand même la référence en matière de puissance de calcul, d'expertise humaine et de permanence du service (sur le pont H24 365 jours/an).

J'en ai essayé plein d'autres et je suis toujours revenu à celui-là, surtout depuis le nouveau site.


jiluc.

05 octobre 2008 à 13:01:10
Réponse #3

Tumiza


Pour l'alsace je trouve les previsions plus fiables sur: http://www.wetteronline.de/  ;)
BAVU ba pris

05 octobre 2008 à 16:34:47
Réponse #4

Yohan


Or, meteo.fr, c'est quand même la référence en matière de puissance de calcul, d'expertise humaine et de permanence du service (sur le pont H24 365 jours/an).

S'ils sont sensés être la référence, il faut m'expliquer pourquoi les prévisions de pagesjaunes.fr correspondent beaucoup plus à la réalité que les leurs.

Sinon en météo il y a aussi http://www.pleinchamp.com/ qui donne plus de données que météo france

06 octobre 2008 à 12:30:59
Réponse #5

Personne


En Suisse, j'utilisais celui-ci, axé agriculture, il y a des "images radar"  :-[
http://www.landi.ch/fra/08_meteo.asp

07 octobre 2008 à 22:22:34
Réponse #6

athlon


Bonjour à tous !

juste pour info, et sans polémiquer sur les mérites respectifs de chacun  ;), désormais, le site www.meteo.fr propose lui aussi ses prévis 7 jours gratuites (il était temps, face à la concurrence !). Et pas que les prévis, d'ailleurs : énormément de renseignements climato sont devenus gratos aussi, ainsi que les anims radar ou satellites. Cà vaut le coup de "fouiller" dans le site, une mine d'infos ...
Or, meteo.fr, c'est quand même la référence en matière de puissance de calcul, d'expertise humaine et de permanence du service (sur le pont H24 365 jours/an).

Bon vents à tous !

Salut Avernos,

Peux tu détailler un peu ce que tu veux dire par LA référence :
En matière de calcul
d'expertise humaine

Pour ce qui est de la permanence de service... je te rejoins. Pour les deux premiers je veux bien comprendre stp ?

Amicalement
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

08 octobre 2008 à 09:03:58
Réponse #7

Bison


Bonjour,

Je vais me permettre de répondre ...

Qui collecte les données brutes? de milles sources d'observation différentes, avec le traitement rapide qui convient?

Qui procède aux sondages athmosphériques biquotidiens et en analyse les résultats?

Tout le monde peut faire des prévisions en se basant sur les mesures, les analyses et les avis des organismes nationaux ...

Tout le monde aussi peut se tromper, car les "modèles" météorologiques sont encore loins d'être bons dans certains cas de figure (temps "indécis"), et le nombre de mesures reste malheureusement insuffisant.

Une prévision n'est jamais, au grand jamais, une affirmation à prendre au pied de la lettre! C'est juste le meilleur avis que l'on puisse donner, sans aucune garantie, et parfois avec bien des doutes!

Les prévisions à destination du grand public n'expriment malheureusement pas ces doutes. Par contre, en aviation, lorsque les prévisions sont douteuses - confiance estimée à moins de 50% - les messages contiennent cette info!

Par exemple "prob 30" => signifie que l'on estime que la suite de la prévision n'a que 30% de chance de se réaliser. C'est donc juste une "possibilité", qui ne se réalisera probablement pas ...
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

08 octobre 2008 à 12:25:29
Réponse #8

Arvernos


Bonjour à tous !

Athlon, je ne découvre ton message que ce matin, et entre-temps, Bison a déjà (et très bien) répondu !
Je vais quand même en rajouter une couche, comme c'est mon métier, il y a deux ou trois infos que je peux vous faire partager.

Quand je parlais de puissance de calcul : comme l'a dit Bison, seuls les SMN (services météorologiques nationaux) ont les moyens (pour l'instant, çà ne durera sans doute pas  :'() de créer et d'entretenir les réseaux de mesure nécessaires pour la (modeste et imparfaite, nous sommes les premiers à le savoir !) connaissance de l'état de l'atmosphère à un instant donné, sur laquelle repose toute tentative de prévision.
Que tu utilises le fruit du travail d'un SMN comme Météo-France (3700 techniciens & ingénieurs - pour l'instant !), ou d'une officine privée de 10 personnes, tout part des réseaux d'observation et des échanges d'infos internationaux dépendant de l'OMM (188 pays - 15000 stations terrestres - 3000 navires - 750 bouées - 600 radio-sondages bi-quotidiens  :ohmy:).
Après, on passe ces milliards de données dans la moulinette des super-calculateurs, via les modèles numériques, pour en ressortir une prévi. Pour ton info, la "puissance de calcul" de Météo-France fin 2007 (grâce au NEC SX-8) : environ 9 téraflops, soit 9 000 milliards d'opérations par seconde ... Pas mal, et pourtant encore insuffisant ... Toute polémique privé/public mise de côté, ce chiffre informatique est largement hors de portée de toute initiative privée, que çà plaise ou non (ce qui est possible, par contre, c'est de récupérer le résultat de ces modèles, par exemple en les achetant à bas coût à l'autre bout du monde à un SMN peu scrupuleux, de les mettre en forme dans un bel emballage - marketing - et de les proposer sur le marché local ... : c'est actuellement la méthode employée par certains fournisseurs de sites internet notamment).

Quant à l'expertise humaine, c'est tout simple : dans un SMN en général, et à MF en particulier, toute sortie de modèle est étudiée, surveillée, rectifiée si nécessaire par toute une chaîne de prévis humains, pas de logiciels, et ce h24 365 j/an. Et si le modèle est vraiment "dans le décor", on le relance purement et simplement avec une autre série de données initiales, et dans l'intervalle on "bascule" sur un modèle voisin (MF dispose de 3 modèles de son cru, et par coopération internationale, nous utilisons en plus quotidiennement le modèle européen, et comparons avec ceux de nos amis british et germaniques, voire américains).

Autre point exact de l'intervention de Bison : une prévision météo n'est qu'un état instantané de ce que nous pensons de l'évolution du temps, rien de plus. Primo, çà sous-entend qu'on peut changer d'avis dans les heures ou les jours qui suivent, secundo, nous sommes les premiers à savoir que ce n'est qu'une indication. Plus ou moins précise, plus ou moins certaine selon la situation météo, mais en aucun cas un scénario gravé dans le marbre. Plutôt, le scénario qui a le plus de chance de se produire en fonction de ce que nous connaissons de l'état initial de l'atmosphère, point barre.
Or, cette nuance d'importance, cette humilité devant la prévision météo, malheureusement peu de gens la comprennent : les vrais météos, bien sûr, les fréquents utilisateurs "moustachus" aussi (comme montagnards, marins ou aviateurs), mais - et çà n'a rien de péjoratif, chacun son métier ! - dans le grand public, comme chez nos responsables marketing-commerciaux, c'est une autre affaire. Nous, nous savons qu'une prévi n'est qu'une prévi, mais difficile de faire partager cette notion à nos interlocuteurs.

On a parfois l'impression que si l'emballage est beau, le produit est forcément bon ... et çà, vous savez toutes et tous que c'est un raisonnement erroné !

J'espère avoir répondu à tes interrogations, mon cher Athlon ...
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                 François de La Rochefoucauld

Quand on n'a aucune chance... alors il faut la saisir !

08 octobre 2008 à 12:54:22
Réponse #9

Karto


Si on laissait déjà Alain Marcel nous dire ce que ce site lui apporte de plus que Météo France ? :)
Celui qui est arrivé au bout peut recommencer : la fin c'est le début de l'autre côté.

08 octobre 2008 à 13:34:06
Réponse #10

Arvernos


+1 Karto, tu as raison, et ne te méprends pas, je ne cherche à convaincre personne, je répondais seulement à deux questions précises d'Athlon.

Personnellement, peu m'importe qu'untel consulte tel site météo, et un autre tel autre site météo : le plus important, c'est que chacun trouve le site qui lui convient le mieux, selon son activité. Mais çà n'empêche pas de connaître (un peu) ce qui se passe en coulisses...
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                 François de La Rochefoucauld

Quand on n'a aucune chance... alors il faut la saisir !

09 octobre 2008 à 18:29:41
Réponse #11

Alain Marcel


Si on laissait déjà Alain Marcel nous dire ce que ce site lui apporte de plus que Météo France ? :)

Pour rappel, je ne fait ni référence ni aucune comparaison à Météo France dans mon premier post  ;).

Pour ce qui est du lien que je donne, l'accès à différents modèles en bas à gauche de la page d'acceuil permet de se faire une idée de l'évolution des pressions atmosphériques sur quelques jours.

Je pense que çà peut être un plus dans le cadre de la préparation d'une sortie en mer ou en montagne, recoupé avec avec des informations plus classiques.

Questions : Ce genre d'information (évolution des pressions) est-il accessible sans abonnement sur le site de météo france ?
« Modifié: 09 octobre 2008 à 18:57:27 par Alain Marcel »

09 octobre 2008 à 19:07:28
Réponse #12

Bison


Bonjour,

un petit peu HS ...

Citation de: Alain Marcel
Je pense que çà peut être un plus dans le cadre de la préparation d'une sortie en mer ou en montagne, recoupé avec avec des informations plus classiques.

"Recouper l'info" ... c'est un des secrets pour évaluer la confiance que l'on peut avoir dans une prévision.
Comparer les prévisions émises par les civils, par les aviateurs, les militaires ... par les belges et les français ...
Comparer les prévisions avec le temps qu'il fait vraiment, avec ce que l'on voit arriver ou non.

Voici donc comment les  l'IRM (les civils belges) voient la situation demain après midi :



Et voici comment la voient les Anglais ... (le front sur l'Europe centrale n'y est pas ...)



Ensuite, si vraiment vous allez dépendre de la météo : comparer l'évolution des prévisions ...
Prendre lundi les prévisions pour le samedi et le dimanche suivants
Prendre mardi ... idem
Prendre donc vendredi les prévisions pour le samedi et le dimanche ...

Si, pendant la semaine, les prévisionistes ont changé d'avis comme de chemises ... ce n'est pas bon signe!

[/HS]

Un indice certain de prévisions à court/moyen terme qui part en vrille :  le vent n'est pas le vent prévu ... Cela indique que le champ de pression n'est pas celui qui était prévu ... tout est chambardé!
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

09 octobre 2008 à 19:33:09
Réponse #13

athlon


Merci de vos réponses.
Amicalement

Avernos : tu peux me faire un mail stp, je n'ai pas le tien.
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

09 octobre 2008 à 22:56:14
Réponse #14

Arvernos


Athlon : mél envoyé il y a quelques minutes.

Questions : Ce genre d'information (évolution des pressions) est-il accessible sans abonnement sur le site de météo france ?
Honnêtement, j'avoue que tu me poses une colle, mais "en 1ère approche", sans avoir fureté sur le site àdonf, je crains fort que non  :down: ... Il faut dire qu'il n'y a que peu de temps que le site a été refondu, et majoritairement ouvert à la gratuité (because avant, c'était  >:(, même pour les météos !), mais honnêtement, je ne crois pas que TOUT soit dispo gratuitement. Désolé !
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                 François de La Rochefoucauld

Quand on n'a aucune chance... alors il faut la saisir !

12 octobre 2008 à 21:27:07
Réponse #15

Alain Marcel


mais honnêtement, je ne crois pas que TOUT soit dispo gratuitement. Désolé !
L'évolution récente du site est déjà un progrès notable. N'en demandons pas trop d'un coup  :)

Connais-tu un site qui proposerait des bulletins écrits, du type de ceux que l'on peu lire dans les offices du tourisme, et qui décrivent l'évolution de la météo sur un ou deux jours.

J'en demande un peu beaucoup là ?

13 novembre 2008 à 18:47:34
Réponse #16

Gobanon



 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité