Nos Partenaires

Auteur Sujet: enseignement...  (Lu 9456 fois)

05 octobre 2008 à 14:33:04
Réponse #50

bison solitaire


Yep puis y'a le fait aussi que si par exemple je perd mon boulot pour une raison ou pour une autre, je ne sais pas faire grand chose de mes dix doigts justement.
Ce n'est finalement pas tellement que l'herbe est plus verte ailleurs, c'est plutôt que j'aime diversifier mon foin...

05 octobre 2008 à 15:43:00
Réponse #51

Patrick


Je voudrais soulever un point qui m'est souvent rapporté, mais je tiens à préciser que je n'ai pas d' éléments précis et finement quantifiés. Il semblerait que si tous les enseignants (pondérés d'un pourcentage normal d'absents pour maladie) enseignaient on aurait 1 enseignant pour 12 élèves.

Je ne veux point par là créer une polémique stérile d'autant que je manque d'éléments précis mais un élément dont je dispose est que des enseignant sont occupés, par exemple, à gérer et diriger, les MGEN (mutuelles générales de l'éducation nationale, soit la sécu des profs et instits).

A t'on besoin d'enseignants pour ce type de fonction pour lesquelles ils ne sont pas vraiment formés ?

Est-ce qu'on peut se permettre d'envoyer des enseignants à l'étranger au titre de la coopération quand nous manquons d'enseignants ?

Voilà pour mes interrogations béotiennes.

05 octobre 2008 à 15:49:17
Réponse #52

bison solitaire


Je voudrais soulever un point qui m'est souvent rapporté, mais je tiens à préciser que je n'ai pas d' éléments précis et finement quantifiés. Il semblerait que si tous les enseignants (pondérés d'un pourcentage normal d'absents pour maladie) enseignaient on aurait 1 enseignant pour 12 élèves.

Je ne veux point par là créer une polémique stérile d'autant que je manque d'éléments précis mais un élément dont je dispose est que des enseignant sont occupés, par exemple, à gérer et diriger, les MGEN (mutuelles générales de l'éducation nationale, soit la sécu des profs et instits).

A t'on besoin d'enseignants pour ce type de fonction pour lesquelles ils ne sont pas vraiment formés ?

Est-ce qu'on peut se permettre d'envoyer des enseignants à l'étranger au titre de la coopération quand nous manquons d'enseignants ?

Voilà pour mes interrogations béotiennes.

C'est également ce que j'ai entendu de plusieurs personnes travaillant dans l'éducation nationale...
Il y aurait plus d'enseignants qu'il y a 15 ans en arrière, mais ils sont occupés à d'autres fonctions...

05 octobre 2008 à 15:51:35
Réponse #53

modl


le soucis avec une grande majorité d'educateur, prof, et autres corps enseignants c'est le fait de ne pas penser sur le long terme.
Il faut des resultats de suite , les devoirs les controles et les exams de fin d'année en sont la preuve.
jeff
Pour les résultats, ce n'est pas une demande des profs et autres éducateurs, mais une demande des parents et de l'institution !!!
On fait une expérience dans mon lycée actuellement, avec l'évaluation des compétences en physique-chimie, donc, pas de notes (aucune sur l'année). Tu verrais le souk que font les parents !!! Et l'administration a des logiciels tellement bien fichus qu'il FAUT des notes pour que les dossiers soient acceptés...
Les posts sur les effectifs sont limpides, je vais me les imprimer pour les montrer à des collégues !!! Merci aux contributeurs...
Et autrement, toujours dans le détail, j'explique systématiquement tout en utilisant plusieurs approches. C'est long (je suis tout le temps à la bourre), mais l'essentiel des élèves comprend. C'est bien là le principal. ;)
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

05 octobre 2008 à 16:02:14
Réponse #54

modl


J'arrive du site de l'INSEE http://www.insee.fr/fr/themes/theme.asp?theme=7&sous_theme=0&type=2&nivgeo=0&numpage=3&nombre=20 (qui doit quand même avoir un minimum de fiabilité). Je ne sais pas comment ils font leurs calculs...
Sur le site, il est dit qu'en France, il y a 14 972 800 élèves et étudiants, et 838 177 enseignants (j'ai enlevé le personnel autre qu'enseignants). On arrive donc à 17,8 élèves par profs.
Eux-mêmes trouvent le chiffre de 19,4 en primaire et de 12,2 dans le secondaire... On oublie totalement les étudiants dans ce cas, et nombreux sont ceux qu'on trouve en lycée (BTS, prépa...).

On fait bien dire ce qu'on veut aux chiffres...

Et le site précise qu'il y a MOINS d'enseignants qu'avant...
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

05 octobre 2008 à 16:13:30
Réponse #55

jilucorg


Ces chiffres ne veulent en aucun cas exprimer le nombre d'élèves par classe (en augmentation depuis deux ans : le collège où je bosse est à 28-30 selon les classes). Dans le secondaire, chaque prof a plusieurs classes et chaque classe a plusieurs profs... En élémentaire, il y a bon nombre de maîtres qui ne sont pas face à une classe : RASED (aide), ZEPien(ne)s, décharges de direction etc.

(Ainsi en Belgique, le ratio élèves/enseignant dans le second degré en 2005 était de 9.8 :))

jiluc.
« Modifié: 05 octobre 2008 à 16:18:43 par jilucorg »

05 octobre 2008 à 17:15:38
Réponse #56

b@s


En élémentaire, il y a bon nombre de maîtres qui ne sont pas face à une classe : RASED (aide), ZEPien(ne)s, décharges de direction etc.



jiluc.

ne mélangeons pas tout ! les décharges de direction sont en général confiées à des collègues qui "déchargent" plusieurs écoles (chaque directeur ayant une journée , ou deux, ou mêmes toutes ses journées prises par la direction pour les très grosses écoles)
Donc un collègue peut bosser dans trois voir mêmes 4 classes, mais pas toujours la même...quand au directeur, il y a pas mal de boulot administratif dans une école, et je pense important qu'il garde un contact avec les élèves.

pour le rased (réseau  aide spécialisé aux élèves en difficulté) c'est encore une autre mayonnaise, puisqu'ils ne sont effectivement pas devant une classe mais chargés de venir en aide dans un secteur donné en prenant des élèves pour des soutiens spécifiques, à l'intérieur ou à l'extérieur de la classe.

je suis plus sceptique quand aux nombreux postes détachés à la mgen et autres entités mais je n'ai pas d'info précises sur les chiffres...

pour répondre à patrick beaucoup d'enseignants qui travaillent à l'étranger le font dans des écoles française, donc administrativement c'est un peu comme s'ils bossaient en métropole...

je reste persuadé toutefois qu'il y aurait bien mieux à faire, des mesures concrètes mais pas forcement simples : par exemple réduire les effectifs en réinjectant des profs (en récupérant des postes à la mgen et autres), en réduisant la durée horaire des primaires (6 heures par jour c'est beaucoup pour des gamins de 10 ans) quitte à rogner sur les vacances d'été (2 mois c'est long...)

j'avoue mon découragement, non pas face aux mômes, mais face aux attentes de plus en plus fortes et contradictoires de la société face à l'école... (un exemple concret : on nous demande d'enseigner la morale aux mômes et pendant ce temps là nos "élites" sont pris la main dans la caisse, ou en train de s'insulter sur les bancs de l'assemblée...)


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité