Nos Partenaires

Auteur Sujet: compte rendu d'1 cours ACDS du belgium team of Lièèèche (of course)  (Lu 1028 fois)

24 septembre 2008 à 11:21:12
Lu 1028 fois

garfield


Salut à tous,  ;D

Voila 2 ans que je remettais cela mais me suis enfin décidé et je ne le regrette pas!!!  :doubleup:

J'ai donc poussé la porte de l'ACDS de Lièèche ce lundi 22/09 et été accueilli par nos 3 innomables commissaires politiques de la self defonse...

(oui le colonel dit "Berru" exerce une certaine influence sur moi ces derniers temps hi hi)

1) Echauffement classique.
Une fois un peu chaud, carroussel 1 contre 5 pendant 2 min +/-.L'attaquant rentre une attaque à 50 % de la vitesse et on réagit comme on le veut.
 
Conclusion : une fois que l'on commence à "pomper", on ne ressort que les gestes simples voir bourrins. Attention à bien frapper mains ouvertes ou en marteau (tetsui) sur le crâne de l'attaquant sinon gare au poing cassé.

Thème du jour : le clinch ou la très très courte distance. Conseillé par nos amis car à 1,50 m on rentre ds du combat codifié et si le mec en face est fort(bon boxeur par ex.), on risque de ramasser.
Bien casser la distance donc.

2) 3 éducatifs :

1. les coudes collés. Un donne un coup de coude. L'autre intercepte avec l'avant bras, absorbe en passant par dessous le bras adverse puis donne lui mm un coup de coude de l'autre côté. Une fois à l'aise on ferme les yeux pour sensibliser les avants bras au contact, à la sensation et non plus se fier à la vue.
2. avant bras sur le torse de l'autre. Celui qui met son avant bras contre le partenaire doit suivre les mouvements de l'autre sans que son bras ne décolle de son torse. 

3. mains sur les épaules. Un met ses 2 mains sur les épaules de l'autre et doit l'empêcher de prendre une de ses 2 jambes (pour subir un takedown) mais uniquement en sentant l'effacement d'une des 2 épaules et donc en fermant les yeux.
3) Entrer ds la distance et mettre l'adversaire de dos par rapport à soi.
Ex : j'ai à faire avec un type saoul que je ne veux pas avoiner mais juste neutraliser.
Nous sommes en face l'un de l'autre. Je sors 1 phrase du genre: " attention derrière toi" et 9 fois  sur 10 le type regarde derrière lui. J'influe sur le côté duquel le type doit regarder en tirant légèrement sur le bras du mm côté et je pousse de l'autre côté. Résultat: le type pivote et se retrouve bien mis pour un étranglement arrière par ex.

4) le coup de coude : le secret ici est de démarrer sans faire un appel. Je suis en garde ou carrément contre le gars et mon avant bras se lève pour redescendre sur le visage du gars (le coude en fait) mais sans armer le coude. En mm temps j'avance à 11 hrs ou 13 hrs selon le cas et je tiens le bras, le tête, pour accentuer l'impact. 

5) le coup de boule : pas conseillé par Rico mais peut servir :
De nouveau on arme pas le coups et on le donne, de là où se trouve la tête au départ c.a.d en clinch. Le coup est donc très bref mais peut se donner de côté aussi. On doit frapper avec le pourtour du crane mais pas le front si possible.

6) le coup de genou : "on marche violemment" en fait.
De nouveau et aussi pour ne pas rester trop longtemps sur une jambe, on soulève la jambe comme si on montait une marche, pas plus. Cela suffit à toucher le quadriceps, l'entrejambe ou un peu + haut.

7) ce qui suit est logique, la râpe sur tibia et le pied. Ben oui, une fois le genou en l'air il redescend en rapant le tibia, la rotule et le pied (donner largement...)

8) le PSP (pied sur pied): ex :on bloque une droite, on check, on remise avec le poing marteau ou l'avant bras ds la carotide et PSP suivi de la poussée had hoc.
Possibilité de pousser le majeur juste en dessous de la glotte.

Bien sûr une fois, que le gars est à notre merci on peut "shredder".

9) Après le coup par coup rapide (4 à 5 coups de riposte) , on reprend de la distance  (Attention le moment le + dangereux) pour : 1: faire un 180 ° (autre bad guy en vue ?), 2: casser la vison tunnel et éviter la surattaque et blesser trop gravement l'adversaire.

10) petit débriefing et présentation de qq lames artisanales (à 2 sous) que mon service à saisi sur des gars en rue pour sensibiliser les élèves à ce qu'on peut trouver en rue et montrer que la seule limite à la barbarie humaine est.... l'imagination.

UN TOUT GRAND MERCI à mes potes Rico, Lapinou et Rodounet qui m'ont permis de suivre un de leur cours. Ce fut un vrai plaisir (comme d'hab), un vrai échange aussi je pense. Je suis très content de les connaitre depuis maintenant 4 ans.
Ils sont, de ce que j'ai pu voir dans ma courte vie, parmis les instructeurs SD les plus pertinents que je connaisse.
J'arrête la pommade là mais si il y a des gens en région liègeoise qui veulent un cours pertinent de SD, ils savent où aller...

Raaaouw
Je suis pour la paix des ménages mais...si on pisse sur ma jambe en me disant qui pleut, je deviens très méchant !!!!

26 septembre 2008 à 04:11:53
Réponse #1

Rod


Merci pour le feedback Garfield et merci pour les compliments! :up:
En espérant avoir l'occase de te compter parmi nous plus souvent malgré tes disponibilités réduites... :doubleup:

Bien à toi,

Rod

26 septembre 2008 à 15:25:20
Réponse #2

dents-de-sabre


http://fr.youtube.com/watch?v=4_4iOxol-MI&feature=related

 ;D


 :doubleup:



Faut que je passe en Ménapie un de ces 4 moi quand même..


Merci pour le feedback Garfield et  :up: au Presidente & ses sbires


Diego

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité