Nos Partenaires

Auteur Sujet: bassins et plantes d'épuration d'eau  (Lu 2717 fois)

07 septembre 2008 à 11:39:46
Lu 2717 fois

0nenuphar0


Est-il obligatoire en France, d'obtenir une autorisation pour fonctionner en autonomie d'eau ?
Est-il obligatoire de se relier au système collectif de récupération des eaux ?
Peut-on fonctionner en autonomie avec un système de bassins et plantes d'épuration des eaux usées sans s'attirer les foudre du maire?
J'espère ne pas avoir fait de doublon.
Merci.

07 septembre 2008 à 11:51:27
Réponse #1

0nenuphar0



07 septembre 2008 à 11:58:55
Réponse #2

dolgan


Est-il obligatoire en France, d'obtenir une autorisation pour fonctionner en autonomie d'eau ?

pas sur, je sais pas. à vérifier. En fait ça dépendra surement d'où vient ton eau, de la manière dont elle est traitée et de l'usage que tu en feras (si c'est pour un hôtel par exemple)
Je cite l'arreté dont on parle dans les liens ci-dessus:
Au sens du présent arrêté :
– une eau de pluie est une eau de pluie non, ou partiellement, traitée ; est exclue de cette définition toute
eau destinée à la consommation humaine produite en utilisant comme ressource de l’eau de pluie, dans le
respect des dispositions des articles L. 1321-1 et suivants et R. 1321-1 et suivants du code de la santé
publique ;


Est-il obligatoire de se relier au système collectif de récupération des eaux ?

si le réseau d'assainissement passe dans ta rue oui: tu as dans ce cas 2 ans pour te raccorder.
Quid si tu es en autonomie de production d'eau. dans ce cas tu devras mettre un système évaluant ta conso d'eau et la communiquer à la mairie (+fermier du réseau)


Peut-on fonctionner en autonomie avec un système de bassins et plantes d'épuration des eaux usées sans s'attirer les foudre du maire?
J'espère ne pas avoir fait de doublon.
Merci.
ça dépend: si le maire se fout de la qualité des eaux, il te laissera faire.
La technique dont tu parles est théoriquement efficace selon la nature des effluents. Sur le terrains elle est moins fiable que les autres techniques car très sensible au climat.

http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,9284.0.html

ça fait joli, intellectuellement on a l'impression de faire un geste pour dame nature. Mais c'est pas forcément toujours le cas.

07 septembre 2008 à 12:45:30
Réponse #3

0nenuphar0


C'est sûr, la démarche est louable, mais je crois que tu as raison, tout dépend du maire .... malgrès tout, ceux-ci ne prennent pas forcément toujours les bonnes décisions .  :'(

07 septembre 2008 à 12:47:42
Réponse #4

Mrod


Il existe des systèmes dit de phyto-épuration. A ce que je sais, il faut demander l'autorisation a la mairie.
Si tu veut plus d'information je peut me renseigné. Un couple d'ami qui vont s'installer en yourte projettent de créer ce genre de système. Ils avaient reçu l'autorisation (de la mairie) pour la phyto-épuration mais le terrain est classé zone agricole donc ils devaient être agriculteur.
Sinon je connais un centre, éco-site*, qui fonctionne avec avec un bassin de phyto-épuration.
Lien direct sur la présentation de leur projet éco-site* http://www.rimay.net/spip.php?article48
Ils ont leur propres recette à base de bicarbonate et de vinaigre pour le nettoyage des surfaces. Ils hébergent des groupes donc ont des normes strictes et cela ne pose pas de problème à priori.
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

07 septembre 2008 à 12:52:18
Réponse #5

0nenuphar0


 :doubleup: je savais qu'il y avait quelque chose comme ça.... mais je voulais connaitre les limites et conditions imposées. Je suis prenneuse pour toutes les infos . Merci. :up:

07 septembre 2008 à 16:53:21
Réponse #6

Mrod


Pour plus d'information c'est simple, google est ton ami
http://www.google.fr/search?hl=fr&q=phyto-%C3%A9puration&btnG=Recherche+Google&meta=&aq=f&oq=

Y'a des masses d'infos et même des associations qui créent, installent les systèmes...
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

07 septembre 2008 à 19:21:35
Réponse #7

dolgan


en gros, tu supprime la pollution (toilettes sèches) puis tu filtre ce qui reste avec de grandes quantités de pouzzolane. les iris c'est surtout pour décorer.

Les toilettes sèches font 80% du boulot, la pouzzolane (enfin les bactéries) 15% et les plantes 5%.


07 septembre 2008 à 19:28:37
Réponse #8

dolgan


Citer
Ils hébergent des groupes donc ont des normes strictes et cela ne pose pas de problème à priori.

En sortie les normes sont les même.

c'est si il veut fonctionner en autonomie d'eau que ça fait une différence. (surtout dans les contrôles)

PS: la pouzzolane tu la retrouve dans beaucoup de systèmes d'épuration.

07 septembre 2008 à 20:48:13
Réponse #9

Mrod


Dolgan,
Je parlais des normes d'hygiène dans les locaux. Pour dire que les produits non toxiques utilisés sont aussi efficaces.
Je crois qu'ils sont en autonomie d'eau, c'est loin de la civilisation, mais je suis pas sur.

En tout cas c'est une bonne source de renseignements si on veut faire ça à l'échelle d'une collectivité.
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité